On ne peut pas plaire à tout le monde : comment vaincre la blemmophobie ?

Si le terme blemmophobie peut sembler un peu bizarre, il fait quand même référence à un problème relativement grave : la peur des autres, et de leur jugement en particulier. Mais la blemmophobie ne représente qu’un pan de cette peur maladive du jugement d’autrui. Elle peut se construire sur la peur de l’image qu’on projette, la peur du regard que les autres ont sur nous, ou même se décliner en peur d’être observé. Cette affection n’est pas à prendre à la légère, car on s’est tous déjà demandé : comment trouver le juste milieu puisqu’on ne peut pas plaire à tout le monde. Pour surmonter la tendance à prêter attention au regard de l’autre, je vous incite à lire cet article et à prendre en compte ce que d’autres personnes font pour surmonter la peur du regard des autres.

D’où vient cette tendance à la blemmophobie ?

La peur du regard de l’ autre peut avoir des effets très néfastes sur votre quotidien. D’où vient cette tendance à fuir le regard et le jugement d’autres personnes ? En fait, on peut citer 3 raisons qui nous emmènent à fuir le regard d’autrui.

Vouloir plaire à tout prix

Premièrement, nous avons peur du regard des autres parce que nous voulons plaire au plus de monde possible. Nous acquérons cette habitude avec le temps. Le regard des autres devient si puissant qu’on veut à tout prix leur plaire. Par conséquent, on peut hésiter à faire ses propres choix parce qu’il faut absolument plaire aux parents, amis et connaissances.

C’est le cas de nombreuses personnes qui n’osent pas faire ce qui leur plait. Elles choisissent un emploi parce que la famille l’espère. Elles résident à tel endroit sous le prétexte qu’elles manqueront à tel ou tel parent. Pour ces personnes, faire ses propres choix en se disant que l’ on ne peut pas plaire à tout le monde est impossible. Elles se disent plutôt qu’il faut prêter attention à tous les avis différents du leur.

La gestion des critiques

La deuxième raison pour laquelle on a peur du regard des autres est simple : nous détestons foncièrement la critique. Que nous ayons bien ou mal agi, nous nous contentons souvent du regard de notre propre conscience. En revanche, le point de vue d’une tierce personne n’est pas pour nous plaire, bien au contraire. Par conséquent, on agit parfois dans le simple but d’éviter ses critiques au lieu d’apprendre à gérer les critiques, ce qui en amène plus d’un à faire des choix de résignation au lieu de se rappeler qu’ on ne peut pas plaire à tout le monde.

Le manque de confiance en soi

La troisième raison qui entraine une fixation sur le jugement des autres est le manque de confiance en soi. Tant que vous n’êtes pas sûrs de vous, vos décisions contribueront davantage à vous stresser qu’à vous satisfaire. Vous vous demanderez toujours ce que les autres en pensent, et pourquoi ils ne sont pas de votre avis. Au final, ce manque de confiance en soi fait de vous une marionnette qui ne fait rien d’autre que prêter attention aux avis de tout le monde. Ce manque de confiance en soi ne vous mènera pas très loin.

A présent que vous avez passé en revue 3 raisons pour lesquelles nous tendons à fuir le regard des autres, voyons 7 raisons pour lesquelles il faut justement les affronter sans avoir peur. Prêts pour les passer en revue ? Alors, lisez la suite.

Pourquoi prêter attention au regard des autres : 5 bonnes raisons à retenir

L’une des plus précieuses leçons que vous apprendrez dans la vie tient en une phrase : pour être vraiment libre, vous devez affronter le regard des autres sans sourciller. Une chose est certaine dans la vie, on ne peut pas plaire à tout le monde. Cette leçon s’apprend sur le tard pour certains, et assez tôt pour d’autres. Mais dans tous les cas, il faut en tenir compte si vous voulez mener une vie plus saine et plus épanouie. De plus, il y a de très bonnes raisons à le faire. Revisitons-en 5 :

1- Vous devez affronter le regard de l’autre parce qu’il ne se soucie pas de votre regard

Voilà une puissante motivation n’est-ce-pas ? Quand on y pense, lequel de ceux qui vous demandent de prêter attention à leurs directives vit selon les vôtres ? Même vos parents ne le font pas. Il n’y a donc pas de raison d’avoir peur du regard des autres !

Le petit guide pratique de la confiance en soi : l'e-book gratuit

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "Le Petit Guide Pratique de la Confiance en Soi".
Soyez vous-même en toutes circonstances :
arrêtez de faire semblant !

Votre mère exige peut-être que vous résidiez non loin d’elle, mais elle n’a pas choisi son lieu de résidence en fonction de vous. Votre patron vous interdit une certaine tenue pourtant correcte, mais il ne sélectionne pas ses cravates en demandant votre avis. Chacun mène sa propre petite vie. Par conséquent, acceptez l’idée qu’ on ne peut pas plaire à tout le monde. Dans les faits, personne ne cherche à vous plaire en priorité.

2- Vous ne devez pas fuir le regard des autres parce que certains ne vous regardent même pas

Si quelques inhibitions vous retiennent d’agir spontanément, sachez que le monde entier ne tourne pas autour de vous. Certaines personnes sont même trop occupées pour se rendre compte que vous existez. En conséquence, elles n’éprouvent même pas l’envie de vous faire des reproches. Donc, si ça vous arrange de vous promener en jeans, n’hésitez pas. Si vous voulez porter plusieurs boucles d’oreilles, sachez que beaucoup de gens ne prendront même pas la peine de vous le faire remarquer. Certes, votre famille et vos amis auront sans doute des questions à poser. Mais vous n’êtes pas forcément obligés de leur répondre. On ne peut pas plaire à tout le monde ! Rappelez-vous constamment que tout le monde ne cherche pas à vous faire des reproches et cela vous aidera à fuir le regard d’un autre constamment.

3- Eviter de prêter attention au jugement des autres parce que celui-ci n’est ni absolu, ni forcément exact

Supposons qu’un de vos proches vous accuse de lâcheté et de trahison parce que vous choisissez de devenir dentiste, et non commerçant comme votre père et grand-père. Réfléchissons : qui fixe les critères de trahison que ce dernier évoque ? Le fait qu’il vous accuse signifie-t-il que vous ne valez vraiment rien ? Vous conviendrez que bien souvent, ce sont des avis sans grande valeur juridique et morale. Alors, pourquoi éviterez-vous d’agir comme vous le souhaitez pour la seule raison que quelques-uns parmi vos proches se mettront en colère ? S’ils s’énervent effectivement, dites-vous qu’on ne peut pas plaire à tout le monde !

Si leur jugement compte un peu trop pour vous, c’est le signe que vous devez réviser vos valeurs. En effet, vous devez prendre vos propres décisions en tant qu’adultes. Et vos proches devront les respecter, quand bien même ils ne partagent pas votre opinion. S’ils ne sont pas prêts à le faire, ça veut dire qu’ils vous traitent encore comme un enfant. Vous devez apprendre à dire non lorsque vous sentez que c’est nécessaire.

4- Affronter le regard des autres aide à renforcer la confiance intérieure

En effet, lorsque vous décidez d’agir à votre guise, sans tenir compte des avis de tout le monde, vous renforcez votre estime de soi. Plus vous le ferez, et plus cette estime grandira. Ce site internet a proposé de nombreuses solutions destinées à améliorer la confiance en soi. Nombre de ces exercices exigent de se jeter à l’eau, de prendre des décisions qui ne sont pas partagées par tous. Pourquoi faut-il le faire et s’en tenir aux décisions qu’on a arrêtées ? Parce que ce sont elles qui renforcent le mieux le sentiment de puissance et de dignité que nous éprouvons au fond de nous.  Faites tout pour que les autres sachent qu’ on ne peut pas plaire à tout le monde, ou prêter attention à tous les avis.

5- Affronter le regard des autres vous préservera des pervers narcissiques

Les pervers narcissiques sont ces personnes toxiques qui nous empêchent de nous épanouir parce qu’ils essaient constamment de nous culpabiliser. Le fait est que ce genre d’individus peut détruire complètement votre estime de soi, et vous pousser à craindre constamment d’être jugé. C’est d’autant plus grave qu’ils vous jugent constamment et font des reproches acerbes quand vous n’agissez pas tel qu’ils le demandent.

Vous avez absolument besoin de vous libérer de l’emprise de ce type de personnes toxiques. Et il y a une seule façon de le faire : en vous rappelant qu’ on ne peut pas plaire à tout le monde. Si votre décision ne satisfait pas quelqu’un qui tente de vous manipuler, mais vous tenez bon, il finira par s’en aller. Par contre, s’il a l’impression que vous êtes indécis, cet individu vous fera oublier que la peur du regard de l’autre est un piège.

On ne peut pas plaire à tout le monde : comment refuser de fuir le regard de l’autre?

Maintenant que vous avez trouvé les raisons qui vous motivent à affronter le regard des autres, voyons comment procéder quand il faut les affronter concrètement à partir des 4 mesures suivantes :

  • Osez dire non pour ne plus prêter attention à l’autre

Dire non est la première démarche vers l’affirmation de soi. Pour certains par contre, c’est un véritable supplice qui leur donne mauvaise conscience. Ce mot pourtant simple a du mal à sortir de leur bouche. Mais tout cela confirme simplement qu’ils ont du mal à s’affirmer et à affronter le regard des autres.

Si vous voulez faire comprendre à d’autres personnes qu’on ne peut pas plaire à tout le monde, apprenez à dire non. Les suggestions contenues dans cet article peuvent vous aider à y parvenir rapidement, et à constater immédiatement des changements chez vos proches. Ceux qui vous aiment vraiment vous apprécieront davantage. Ceux qui profitaient de vous bouderont pendant quelques semaines. Mais vous, vous aurez gagné la liberté.

  • Faites des choses qui vous font plaisir

Le problème avec ceux qui souffrent de blemmophobie, c’est qu’ils ne s’accordent pratiquement aucun plaisir par peur de déplaire. Ce temps est révolu. Dès aujourd’hui, vous pouvez passer à l’action en recensant 6 ou 7 choses que vous ne vous êtes jamais permis. Il peut s’agir de danser sous la pluie, partir pour la Patagonie, ou simplement rentrer dans cette librairie et entamer la conversation avec ce beau brun qui vous plait.

Faites ce qui vous fera plaisir, sans ressentir le besoin d’en parler pour vous justifier. Vous vous sentirez vivre après avoir franchi ce pas qui inhibe la peur du regard de l’autre. Et si quelqu’un  qui veut vous voir prêter attention à ce qu’il pense vous apostrophe, dites-lui simplement : « C’est ma vie, ça ne te regarde pas ». En procédant ainsi, vous gagnerez en estime de soi et montrerez à ceux qui veulent régenter votre vie qu’ on ne peut pas plaire à tout le monde. Bientôt, ils vous laisseront prendre enfin vos propres décisions.

  • Faites la différence entre critique constructive et jugement sur vos valeurs

Je ne veux pas laisser entendre que les avis de vos proches et amis ne comptent pas. En réalité, à quoi vous servirait un ami s’il n’est même pas capable de vous dire que vous faites fausse route ? Affronter le regard des autres, ce n’est donc pas agir comme si la famille et les amis n’existaient pas. C’est plutôt les amener à respecter vos décisions même s’ils ne partagent pas votre avis.

Par conséquent, vous devriez faire la différence entre ces deux catégories: vos proches et amis qui essaient de régenter votre vie et vous imposer des jugements de valeur, et ceux-là qui vous disent ce qu’ils pensent et vous laissent prendre vos propres décisions. Les premiers sont dangereux, les seconds indispensables.

Vous devez savoir qu’une personne qui vous critique ou qui fait une remarque ne remet pas en cause votre personne ou vos jugements de valeur. Elle exprime une opinion, et vous devez respecter celle-ci autant qu’elle respecte votre choix d’agir comme bon vous semble. Il convient d’apprécier ce type de personne, car elle reconnait qu’ on ne peut pas plaire à tout le monde. En revanche, fuyez ceux qui veulent vous imposer une manière de vivre, uniquement parce que ça sert leurs intérêts.

  • Théâtralisez votre vie et votre peur du regard de l’autre

Cette astuce est la dernière, mais c’est peut-être aussi la plus importante. Vous avez sans doute vu des gens qui se mettent à danser sur un air de musique entrainant. Mais ils s’arrêtent aussitôt quand ils ont l’impression d’être observés. Pourquoi se réfreinent-ils ? Parce que la blemmophobie les empêchent de faire ce qui leur plaît, de se mettre en spectacle.

Le spectacle, ou le théâtre individuel est un bon moyen de surmonter la peur et le regard des autres. Si vous n’êtes jamais monté sur des planches pour le plaisir, sautez le pas. Franchissez cette barrière et mettez-vous à nu en jouant une pièce où vous vous déguisez. Vous apprendrez à affronter le regard des autres et même à le soutenir.

A défaut de théâtre, faites-vous plutôt un devoir de faire ce qu’il vous plaît en public : chanter à tue-tête.  Ou encore rire aux éclats si ça vous chante ; danser quand bien même vous êtes pris en flagrant délit ; porter des vêtements d’un autre style sans sourciller ; etc. Ce faisant, vous apprendre à affronter la peur du regard des autres et vous sentirez plus libre.

Êtes-vous convaincu qu’on ne peut pas plaire à tout le monde ? D’autres astuces pour ne plus prêter attention au regard des autres vous viennent-ils à l’esprit ? J’attends vos commentaires dans l’espace commentaire ci-dessous.

0

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient. Vous souhaitez aller plus loin ? Formations en ligne - Auto-hypnose

Les personnes qui ont lu cet article vous recommandent ceux-là :

Ajouter un commentaire


Téléchargez gratuitement "Le Petit Guide Pratique de la Confiance en Soi"