Méditation vipassana : une voie vers notre être intérieur


Comme Blaise Pascal l’a si parfaitement formulé, « La méditation c’est une conscience claire de tout événement, un souffle apaisé, un accord avec le monde. » En effet, cet acte spirituel vous connecte avec votre âme. Il vous permet d’avoir une vision éclairée sur tout ce que vous faites dans la vie et confère ainsi des avantages indéniables sur le plan physique, psychologique et émotionnel. Il existe de nombreuses techniques de méditation et chacune vous aide, à sa façon, à grandir en cultivant un esprit doté de pouvoirs impressionnants. La méditation vipassana est l’une d’entre elles. Il s’agit d’une pratique ancienne qui consiste à porter une attention continue à la sensation, et à travers laquelle on voit finalement la « vraie nature de l’existence ».

Méditation vipassana : quelques explications

Le mot vipassana vient de la combinaison de deux termes : vi (signifiant « de différentes manières ») et passana (se référant au verbe « voir »). La méditation vipassana, également qualifiée de méditation de la vision intuitive, a pour but de vous aider à rester à l’abri de toutes les impuretés mentales et à échapper à la douleur et au stress de l’esprit. Les bienfaits de la méditation peuvent effectivement être acquis par cette méditation indienne. Elle s’avère être utile pour traiter de nombreuses « maladies de l’esprit », notamment :

Selon la croyance populaire, la méditation vipassana est la plus ancienne des pratiques de méditation bouddhiste. Ainsi, il s’agit là d’une méditation guidée enseignée par Bouddha lui-même. La méthode appliquée vient directement du Satipatthana Sutta (Les Quatre Fondements de l’Attention), un discours attribué à ce chef spirituel.

Qu’est-ce qui la différencie des autres techniques de méditation ?

La distinction entre la méditation vipassana et les autres styles de méditation indienne est cruciale et doit être pleinement comprise. Ainsi, le bouddhisme distingue deux types de méditation. En Pali, la langue d’origine de la littérature Theravada, ils s’appellent vipassana et samatha. La plupart des systèmes de méditation mettent l’accent sur la composante samatha, qui peut se traduire par « concentration » ou « tranquillité ». Le méditant concentre son esprit sur certains éléments, tels qu’ :

    • Une prière ;
    • Un chant ;
    • Une flamme de bougie ;
    • Une image religieuse ; etc.

Dans cette première catégorie, l’esprit est amené à se reposer en se concentrant sur une seule chose. De ce fait, la méditation samatha exclut toute autre pensée ou perception. Lorsque cela est fait, un calme profond envahit le corps et l’esprit… Un état de tranquillité qui doit être expérimenté pour être compris !

La méditation vipassana, quant à elle, aborde une autre composante : la perspicacité. Ici, le méditant utilise sa concentration comme un outil grâce auquel son for intérieur a le pouvoir d’ébrécher le mur de l’illusion qui le sépare de la lumière vivante de la réalité. C’est un processus graduel de prise de conscience dans le fonctionnement interne de la réalité elle-même. Cela peut prendre des années. Il faut alors travailler minutieusement à faire tomber ce mur jusqu’à apercevoir cette lumière. La transformation prend fin quand cela est fait. C’est ce qu’on appelle « Libération » et son effet est permanent ! Cela fait d’ailleurs partie des bienfaits de la méditation les plus significatifs.

La méditation vipassana en tant que découverte

À travers cette forme de méditation guidée, vous prenez lentement conscience de ce que vous êtes vraiment en dessous de l’image de l’ego. Cela constitue un éveil spirituel qui vous permettra de voir la vie comme elle est réellement. Et pour cause, la vie a une texture beaucoup plus profonde que « les hauts et les bas » quand on prend la peine de regarder dans la bonne direction.

De plus, cette méditation indienne vous apprendra à expérimenter le monde d’une manière totalement nouvelle. Vous apprendrez pour la première fois ce qui arrive vraiment — autour de vous et en vous. Ainsi, les bienfaits du silence feront apparition dans un processus de découverte de soi. Il s’agit là d’une quête dans laquelle vous observez vos propres expériences tout en y participant au fur et à mesure qu’elles se produisent.

Pour que les bienfaits du silence se concrétisent, la pratique doit être abordée avec la bonne attitude. Pour ce faire, il est primordial que vous oubliiez les théories, les préjugés et les stéréotypes que vous pouvez avoir. En revanche, vous devez être dans un état d’esprit où la curiosité domine. L’envie de comprendre la vraie nature de la vie doit faire partie intégrante du processus. Si vous poursuivez votre pratique de méditation avec cette attitude, vous réussirez vous aussi à voir des changements radicaux. Vous constaterez bien tôt que vous observez les choses objectivement.

Comment se pratique la méditation vipassana ?

La méditation vipassana se pratique généralement pendant des retraites organisées pour dix jours. Pendant cette période, les bienfaits du silence ainsi que les bienfaits de la méditation sont plus accessibles. Toutefois, elles ne sont pas toujours nécessaires. Si vous voulez vous y mettre :

    • Trouvez un endroit tranquille pour vous asseoir ;
    • Redressez votre dos, puis détendez-vous afin que votre voie respiratoire soit dégagée sans que vous soyez tendu ;
    • Fermez les yeux et concentrez votre attention sur les contractions de votre abdomen ;
    • Ne tentez pas de contrôler votre respiration, respirez naturellement ;
    • Remarquez toutes vos sensations (pensées, sentiments, sensations corporelles, etc.) ;
    • Ne les repoussez pas ;
    • Lorsque vous devenez distrait, remarquez la distraction et revenez à la respiration ;
    • Une fois que vous avez remarqué une de ces sensations (vous pouvez utiliser une étiquette comme « stress » ou « mal à l’aise » si vous préférez).
    • Recommencez à vous concentrer sur l’expansion du souffle et la contraction de l’abdomen ;
    • Une fois que vous avez terminé, levez-vous lentement et enfin
    • Notez où vous êtes et ce que vous faites.

Il s’agit là d’une méditation guidée, alors laissez un accompagnateur vous diriger.

0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Add a Comment