La critique constructive : comment l’accepter et la formuler efficacement?


Une critique constructive est un jugement favorable porté sur les défauts d’une personne en vue de l’aider à s’améliorer. À la différence d’une critique agressive qui tend à porter un jugement défavorable, elle a le mérite d’être une clé de progression. Elle joue un rôle très important aussi bien dans la vie en général que dans la vie professionnelle. Je vous donne dans cet article des clés et des astuces pour accepter les critiques. Pour ceux qui veulent également savoir comment en formuler, je vous invite à lire cet article jusqu’à la fin.

Comment gérer les critiques au travail ?

La critique constructive lorsqu’elle intervient dans la vie professionnelle permet de faire connaitre les aspects du travail à améliorer. Elle permettra de ce fait de faire moins d’erreurs en vue de mener à bien sa mission. Les critiques constructives permettent de savoir où nous en sommes dans notre perfection. Elles permettent par conséquent de corriger les lacunes. Elle vise l’amélioration d’un comportement malsain. Pour mieux l’accepter, il suffit de l’accueillir, d’y répondre et de la transformer en vue de s’améliorer.

Son accueil passe par le fait de faire la différence entre le message de son interlocuteur et votre réaction. Il se matérialise aussi par le fait de s’abstenir de toute réponse en pleine critique et de prendre le temps nécessaire pour analyser la critique.

Pour mieux répondre à la critique constructive, suivez les étapes ci-après :

  • Remerciez votre interlocuteur
  • Assurez-vous d’avoir bien compris sa critique
  • Demandez des explications en cas de mal compréhension
  • Présentez des excuses
  • Proposez des pistes d’amélioration
  • Faites des promesses pour votre amélioration.

La transformation de la critique en vue de s’améliorer revient à percevoir cette dernière comme une occasion de donner le meilleur de soi-même. Sa transformation permet de dépasser ses propres limites.

Critique constructive : comment bien la formuler ?

Pour faire des critiques constructives, il est important de suivre quelques étapes :

  • Faites preuve de gentillesse

Faire preuve de gentillesse voudra tout simplement dire que l’on se rend compte que tout homme est faillible. Chacun de nous fait un effort crucial pour faire de son mieux dans la vie quotidienne. La gentillesse consiste à reconnaitre le mérite en chaque homme. Elle consiste aussi à montrer à son interlocuteur qu’il dispose d’un potentiel pour exécuter sa tâche sans critique. Plus vous faites preuve de gentillesse, plus votre critique est acceptée.

  • La concentration sur les bonnes choses

Vous devez faire ressortir les bonnes qualités de votre interlocuteur dans vos critiques. Cela fera apaiser un tant soit peu le côté négatif et répréhensible de vos remarques. Faire ressortir rien que des aspects négatifs dans le cadre de vos critiques ne rimeraient à rien. La personne se renfermera sur elle-même et aura par conséquent du mal à s’ouvrir pour accepter les critiques.

  • Faire preuve de respect et de courtoisie

Pour émettre une critique constructive, il est primordial de faire preuve de respect à l’égard de votre interlocuteur. Tous autant que nous sommes, nous possédons une étincelle. Vouez du respect à l’étincelle de votre interlocuteur. Ne vous focalisez pas sur ce que vous avez sous les yeux. Plus vous ferez preuve de respect et de courtoisie, plus les critiques constructives seront acceptées

Des astuces pour bien donner sa critique constructive

Vous vous demandez certainement comment faire les critiques sans démotiver votre collègue de travail. Pour ne pas vexer son interlocuteur dans le cadre d’une critique constructive, il urge de connaitre quelques astuces pour réussir ses critiques. Ces astuces permettront à votre interlocuteur de vous comprendre et d’accepter vos critiques.

Bien formuler les critiques constructives

Il existe une méthode appelée la méthode DESC pour la formulation des critiques constructives. Utilisée dans le cadre de la résolution d’un conflit, elle permet aussi de mieux exprimer une critique constructive. Elle donne les étapes suivantes pour leur formulation :

  • Décrire les faits

La description des faits consiste à présenter la situation avec des faits observables et réels. Elle doit rester aussi simple que possible. Elle doit être objective et sans exagération.

  • Exprimer ses Émotions

Chaque personne est animée par diverses émotions. Faites alors la différence entre la personne à qui vous faites des critiques et le comportement de ce dernier. Ne confondez pas les deux.

  • Spécifier des Solutions

La spécification des solutions passe par le fait de proposer des solutions pour aider son interlocuteur à éviter dorénavant les reproches. L’interlocuteur peut aussi proposer des solutions. Lorsqu’elles viennent de lui, la probabilité est forte que les critiques soient mises en application avec une certaine facilité.

  • Conséquences et Conclusion

Exposez les conséquences néfastes et les inconvénients si le problème persiste. Exposez ensuite les conséquences positives si chacun respecte ses engagements. Pour aboutir à une mise en œuvre des critiques constructives, pensez à bien exprimer les conséquences positives de votre critique.

Adoptez une bonne procédure

Pour que les critiques constructives soient efficaces, il est primordial de bien mettre en application la méthode décrite un peu plus haut. Ainsi, pour que le DESC soit efficace :

  • Agissez rapidement : évitez d’attendre que la situation se règle d’elle-même.
  • Aussitôt que le problème survient, régler le dans un laps de temps bien défini.
  • Traitez un seul problème à la fois : pensez à rassembler les faits en un problème commun.
  • Trouvez le bon moment d’agir : demandez-vous si votre interlocuteur est prêt et disposé à vous écouter. Ça ne rimera à rien si vous choisissez de l’aborder lorsqu’il est préoccupé par un travail. Le degré d’écoute et l’attention qu’il portera à vos critiques laisseront à désirer.
  • Abordez le problème en privé

Il ne sert à rien d’aborder votre interlocuteur devant d’autres personnes pour une critique constructive. Optez plutôt pour l’échange en duo. Évitez de mettre votre interlocuteur en faute devant d’autres personnes.

Que faire en cas de critique agressive ?

Il est important d’apprendre à accepter les critiques. Seulement, recevoir une critique non constructive est extrêmement compliquer. La meilleure posture à adopter en cas de critique agressive est de ne pas réagir négativement. Ne vous laissez pas perturber par cette attaque. Tirez en profit tout en continuant votre travail. Les personnes les plus critiquées sont celles qui s’offrent plus de chance au succès. Répondez par la compassion plutôt que par l’irritation à toutes critiques sur votre personne.

Comment réagissez-vous à une critique constructive ? Comment réagissez-vous lorsqu’elle est agressive ? Votre réponse dans les commentaires peut aider d’autres personnes. Si vous avez aimé l’article, n’hésitez pas à l’aimer et à le partager sur les réseaux sociaux.

0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Add a Comment