Jeûne thérapeutique — jeûne intermittent : ce qu’il faut savoir


Depuis toujours, beaucoup vantent les mérites du jeûne en tant que thérapie naturelle.Pour ces partisans, jeûner aiderait l’organisme à se purifier et à combattre les maladies : on parle de jeûne thérapeutique. Que cela soit une idée reçue ou non, on ne peut pas nier le fait que cette pratique a toujours été présente dans la vie de l’homme depuis la nuit des temps. Toutefois, s’abstenir de consommer de la nourriture pendant un moment est une décision qu’il ne faut pas prendre à la légère. Il faut un suivi médical pour pouvoir le faire dans les meilleures conditions.

En plus, priver l’organisme d’aliments d’un coup et pendant longtemps n’est pas toujours aussi facile à supporter. Entre la sensation de manque, les fringales,l’épuisement physique et les risques pour la santé, jeûner n’est pas du tout une partie de plaisir. C’est d’ailleurs pour cette raison que beaucoup préfèrent les programmes de jeûne intermittent. Vous avez envie de savoir comment jeûner efficacement sans mettre votre santé en péril. Je vous invite à lire attentivement cet article.

Focus sur le jeûne thérapeutique ?

Pour rappel, le jeûne consiste à se priver de nourriture momentanément. En fait, c’est une pratique que l’on retrouve dans de nombreuses traditions et mouvements spirituels à travers le monde entier. La plupart de ceux qui jeûnent le font pour « nettoyer » leur corps ou pour « libérer » leur esprit. À tort ou à raison, certains se privent de manger dans le but de perdre de poids. Selon le cas, on distingue le jeûne partiel, le jeûne intégral, le jeûne continu, le jeûne intermittent, etc.

Selon le médecin Otto Buchinger, le jeûne thérapeutique doit être suivi médicalement. Il s’agit alors d’apporter 250 à 500 calories (kcal) par jour à l’organisme. Pendant la diète, l’alimentation est basée sur la consommation quotidienne de bouillon de légumes, de jus de fruits ou de légumes, de miel et de liquide (eau ou tisane).

Le jeûne a de nombreux effets positifs sur l’organisme d’après la médecine alternative. Par contre, les études scientifiques sur ces vertus sont très peu. Les quelques preuves qui existent reposent sur des observations et des recherches non randomisées. Toutefois, beaucoup de chercheurs continuent à s’intéresser à cette pratique notamment au jeûne intermittent. D’ailleurs, il n’y a pas si longtemps, un groupe de scientifiques a découvert que le jeûne déclenche la régénération des cellules souches et combat le cancer. De façon générale, le jeûne thérapeutique serait un excellent moyen pour purifier et détoxiquer le corps. Il aide également l’organisme à se régénérer et à gagner en vitalité. C’est pour cette raison qu’on préconise à certains patients de s’abstenir de manger momentanément, partiellement ou complètement sous contrôle médical.

Qu’est-ce que le jeûne intermittent ?

Jeûner par intermittence consiste à alterner les moments de privation de nourriture et les périodes de consommation au cours d’une journée de 24 h. Contrairement à un jeûne strict qui revient à se priver totalement, celui-ci est plus souple. En effet, dans le cadre d’un jeûne thérapeutique, de nombreux spécialistes déconseillent fortement de s’abstenir de nourriture sans avis médical. En principe, ne pas manger pendant quelques jours voire des semaines peut s’avérer dangereux pour la santé. Outre les migraines, les carences et les troubles de sommeil, cela peut affecter votre humeur et occasionner des problèmes plus graves comme les brûlures d’estomac. Il est donc important de savoir comment jeûner pour préserver sa santé.

Le jeûne intermittent constitue donc une solution plus sûre pour se priver sans se mettre en danger s’il est pratiqué comme il se doit. Avec ce type de diète, nul besoin de modifier son régime alimentaire, il est plutôt question d’apporter quelques changements au niveau des horaires.

Jeûne thérapeutique par intermittence : quelques méthodes

Comme je l’ai déjà mentionné un peu plus haut, jeûner par intermittence revient à manger à des périodes données, et à jeûner pendant une autre période, tout en s’assurant de boire suffisamment d’eau. Vous pouvez donc choisir de vous priver pendant 16 heures et manger au cours des 8 heures restantes, c’est la méthode 16/8. Toujours est-il qu’il existe plusieurs formules de jeûne intermittent.

  • 24 heures de jeûne 

Cette technique consiste à jeûner pendant une période de 24 heures consécutives une ou deux fois par semaine. Exemple : vous dinez le dimanche à 20 h, votre prochaine prise de nourriture doit avoir lieu le lundi à 20 h. Pour ceux qui commencent à pratiquer le jeûne thérapeutique nouvellement, se priver pendant 24 h peut être difficile. Ils peuvent donc choisir de rester à jeun sur une période de de 14 à 16 heures, puis augmenter progressivement avec l’habitude.

  • Le régime 5 : 2

Cette formule consiste à manger normalement pendant 5 jours et à jeûner pendant 2 jours. En principe, il ne s’agit pas vraiment d’un jeûne intermittent, car les deux de jours de privation ne doivent pas se suivre. Par exemple, vous pouvez jeûner le mardi et le samedi.

  • la méthode un jour sur deux

Il s’agit d’alterner un jour de jeûne avec un jour où vous pouvez manger. Cette forme de jeûne thérapeutique, qui est très peu connu, intéresse pourtant beaucoup les chercheurs. Une autre particularité consiste à limiter son apport calorique à 500 kcal le jour de jeûne et à manger normalement le jour suivant.

Cet article ne mentionne pas toutes les modalités de ce type de diète. Toutefois, sachez qu’il existe une multitude de variantes comme « 36 heures de jeûne », « un seul repas par jour », « le régime Fast-5 » et bien d’autres.

Comment jeûner : pourquoi le jeûne intermittent est-il recommandé ?

Contrairement au jeûne hydrique et strict pratiqué sur une longue période, celui-ci est plus court et moins contraignant. Dans le cadre d’un jeûne thérapeutique, il permet de profiter des bienfaits de la diète tout en respectant les besoins de notre organisme. En effet, vous n’avez pas besoin de changer la composition de votre plat pour pratiquer cette forme de jeûne. Il est plutôt question de déterminer des périodes durant lesquels vous allez manger ou non. Autrement dit, vous pouvez en principe continuer à manger comme d’habitude en veillant toutefois à avoir une alimentation saine et équilibrée.

Le jeûne intermittent présente aussi de nombreux points positifs pour la santé. En plus d’aider l’organisme à se libérer de ces toxines, il améliore la sensibilité à l’insuline. C’est pour cela que les personnes ayant un diabète insulino-résistant l’utilisent comme jeûne thérapeutique. Entre autres, cette variante de la diète favorise également l’augmentation du taux d’hormones de croissance dans l’organisme. Enfin, il agit positivement sur le poids et la satiété, les inflammations, les fonctions cognitives…

Que retenir ?

Le jeûne proposé dans une optique thérapeutique est efficace que s’il est bien organisé et encadré. C’est une démarche qui favorise la détoxification du corps et qui permet de prévenir certaines maladies. Il faut le reconnaitre, le corps se met systématiquement en « mode nettoyage » quand nous le privons de nourriture. Si vous avez envie de tenter l’expérience, je vous recommande d’opter pour un jeûne intermittent. Par ailleurs, il est vraiment important de contacter un professionnel qui pourra vous indiquer comment jeûner efficacement.

Merci d’avoir lu cet article, j’espère qu’il vous a plu ou aidé ! N’hésitez donc pas à le partager sur les différents réseaux sociaux. Vous souhaitez nous faire part d’une expérience sur le jeûne thérapeutique ou le jeûne intermittent? La partie commentaire est faite pour ça.

0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Add a Comment