Hypnose contre la douleur
0
608
0
608

Hypnose contre la douleur pour se libérer totalement des médicaments

Accueil > Auto hypnose > Hypnose contre la douleur pour se libérer totalement des médicaments

Bienvenue sur Penser et Agir ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute découvrir Le club des Actionneurs :  la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

La douleur chronique touche 30 % des Français selon l’INSERM. Lorsqu’elle se prolonge, elle entrave la vie quotidienne et rend invalidant. Bouger devient pénible sans une consommation accrue d’antalgiques. Mais parfois, ces médicaments ne font pas effet, tant les origines de la souffrance sont plus profondes qu’une simple lésion. En complément, certains patients utilisent l’hypnose contre la douleur. Pratiquée depuis au moins 200 ans dans la société occidentale, cette technique de soin semble atténuer la douleur en aidant à contrôler son intensité et les émotions qui l’accompagnent. Si tel est le cas, l’hypnose serait une alternative intéressante pour se soigner de façon naturelle, et ainsi se passer d’une prise médicamenteuse. Aujourd’hui, elle suscite l’intérêt des professionnels de santé et s’invite dans les cabinets médicaux, les hôpitaux et les maternités.

Mais l’hypnose serait-elle efficace pour calmer la douleur ? Comment fonctionne-t-elle en réalité ? Qui peut y avoir recours ? Explications.

Hypnose contre la douleur : de quoi parle-t-on ?

atténue la douleur

Pour mieux comprendre comment l’hypnose atténue la douleur, il est important de connaitre la notion de douleur. Selon une définition donnée par l’Association internationale pour l’étude de la douleur (IASP), il s’agit d’une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, souvent associée à une lésion organique. La médecine nous dira que c’est un mécanisme de défense de l’organisme contre une attaque. C’est une manière pour le corps d’attirer notre attention sur ce qui ne va pas. Il existe deux sortes de douleurs : les douleurs chroniques et les douleurs aigües. Dans l’un ou l’autre des cas, l’hypnose contre la douleur pourrait soulager un patient. C’est ce qu’affirme une étude menée par Fanny Nusbaum, un chercheur au Laboratoire Santé-Individu-Société.

La douleur aigüe et l’hypnose

La douleur aigüe, c’est celle que vous ressentez lorsque vous vous tordez la cheville par exemple. Elle est temporaire et résulte d’une situation ponctuelle. Il s’agit d’un langage du corps qui signale la présence d’une lésion due à un traumatisme. Normalement, une douleur aigüe s’estompe après une prise en charge médicale. Mais en attendant, l’hypnose pourrait la calmer au moment d’effectuer des soins comme des piqûres, des pansements, des ponctions et toute autre intervention susceptible d’être douloureuse.

L’hypnose contre la douleur chronique

Parfois, la douleur se rebelle contre les traitements usuels et perdure dans le temps. Vous vous dites alors que tout cela est peut-être dans votre tête. En effet, la douleur serait une question de perception. D’après les chercheurs du NCCIH, l’amygdale centrale, qui joue un rôle dans le décodage des émotions, est aussi responsable de la gestion de la douleur.

Cette zone du cerveau permet de focaliser l’attention sur un élément en particulier. Ainsi, lorsque votre énergie se porte entièrement sur le traumatisme, les neurones de l’amygdale centrale amplifient la sensation de douleur. C’est là l’intérêt d’utiliser l’hypnose contre la douleur. Elle réduit votre perception de la douleur en détournant votre attention sur d’autres éléments.

Comment l’hypnose agit-elle contre la douleur ?

Avez-vous déjà expérimenté la lecture d’un livre qui focalise votre attention ? Vous avez l’impression de vous évader dans un autre monde, d’avoir la tête ailleurs. Cet état de conscience modifié est ce que l’hypnose cherche à reproduire chez un patient souffrant. Elle intervient au niveau du cerveau en inhibant ou en activant certaines zones liées à l’état de veille. Ce qui favorise le lâcher-prise et l’ouverture à l’imaginaire afin de réorienter l’esprit sur quelque chose d’agréable.

L’hypnose contre la douleur agit aussi au niveau cognitif et émotionnel en plus d’aider à contrôler l’intensité de la douleur. Elle permet de gérer le stress et l’anxiété que vous pouvez ressentir, et ainsi de détendre le système nerveux pour qu’il soit moins réactif à la douleur.

Quelques outils pour s’éloigner de la douleur

Grâce à l’hypnose, vous disposez d’une multitude d’outils pour moduler la douleur. Il s’agit entre autres de :

  • l’imagerie mentale ;
  • la distraction ;
  • la gestion des émotions ;
  • la dissociation ;
  • la distorsion de perception du temps ;
  • le remplacement de la douleur par une autre sensation.

Pour utiliser l’hypnose contre la douleur, le thérapeute peut vous demander de poser une main sur la zone douloureuse en imaginant que c’est un gant magique qui a le pouvoir de vous soulager. Il peut vous inviter à donner une forme ou une couleur à votre douleur et de jouer sur ses caractéristiques. Enfin, votre hypnothérapeute vous aide à modifier votre perception de la douleur en suggérant de la remplacer par des sensations plus agréables comme une fraîcheur, une chaleur, une caresse.

L’hypnose pour quelle douleur ?

Dans un rapport remis à la Direction générale de la Santé, des chercheurs de l’INSERM évoquent l’intérêt thérapeutique d’utiliser l’hypnose contre la douleur lors d’une anesthésie ou d’une prise en charge du syndrome du côlon irritable. Cette maladie est marquée par des douleurs au ventre et des troubles du transit qui altèrent la qualité de vie de la personne atteinte et la rend invalidante.

Les études menées par les chercheurs de l’INSERM sur l’hypnose ont permis de constater le potentiel de ce soin pour limiter les symptômes.

Autres cas pratiques

Les scientifiques de l’INSERM se sont intéressés sur les effets de l’hypnose en chirurgie : biopsies mammaires, extraction de dents, interruptions de grossesse, interventions transcatheter… Les résultats ont montré que le recours à l’hypnose contre la douleur a réduit l’usage des anesthésies pendant les interventions.

Mais l’hypnothérapie aurait aussi son utilité dans la prise en charge d’autres pathologies.

L’étude réalisée par le Laboratoire Santé-Individu-Société a souligné que l’hypnose peut faire disparaitre les douleurs dorsales. Elle est parfois prescrite en complément des traitements comme la kinésithérapie, l’ostéopathie ou la rééducation.

Faisant appel à l’imagination, l’hypnose fonctionnerait aussi pour soulager les douleurs des enfants. Elle est souvent utilisée chez le dentiste pour calmer la peur ressentie par les petits. Et elle fait aussi son effet chez les adultes qui ont la phobie du dentiste.

Comment se déroule une séance d’hypnose contre la douleur ?

transe hypnotique

Lorsque vous commencez à souffrir de douleurs sur le long terme, pensez sérieusement à consulter un thérapeute. Les douleurs qui persistent peuvent parfois avoir des origines plus intrinsèques, autres que ce que la médecine peut vous faire croire. L’hypnose vous aidera à explorer toutes les autres possibilités et à découvrir les causes profondes de votre mal. Elle vous permettra surtout de faire le lien entre votre corps et votre esprit. Pour être sûr de vous retrouver avec la bonne personne, consultez l’annuaire des thérapeutes de votre région. Une fois le choix fait, vous devez commencer la thérapie de l’hypnose contre la douleur. Je vous en parle ici pour que tout cela ne vous paraisse pas bizarre une fois chez le thérapeute.

De manière générale, vos séances d’hypnose se dérouleront comme suit.

La prise de contact

Je suis sûr que vous ne connaissez pas votre thérapeute avant de vous rendre chez lui pour une séance d’hypnose. Eh bien, c’est l’occasion de le connaitre. Tout comme vous, le thérapeute fera de même. Cette étape est importante, car sans relation de base, votre subconscient ne se laissera pas guider. C’est également le moment de lui parler de vos attentes et inquiétudes.

La relaxation lors d’une hypnose contre la douleur

Les bases sont jetées, vous devez maintenant entrer dans le vif du sujet. Le spécialiste en hypnose antidouleur vous invitera à disposer votre corps et votre esprit. Vous allez peut-être vous allonger dans un fauteuil les mains posées sur les accoudoirs, les bras et les jambes tendus avec une lumière tamisée. Tout cela grâce aux suggestions de votre thérapeute.

L’analyse

L’hypnose n’a pas seulement pour objectif de supprimer votre douleur qui n’est qu’un symptôme d’un autre mal. Cette pratique vous aide à trouver la cause profonde de votre douleur. Pour cela, le praticien en hypnose contre la douleur vous invitera à la visualiser. Il vous dira par exemple de noter votre souffrance sur une échelle de 1 à 10 ou de la qualifier, de la comparer à une situation courante.

En faisant cet exercice, votre subconscient vous amènera à détecter les conditions de survenue de la douleur. Une fois cette étape franchie, le thérapeute vous demandera de vous imaginer sans cette douleur et de vous décrire : c’est la recherche de guérison.

La transe hypnotique

C’est le moment où se produit le changement de comportement. À cette étape de l’hypnose contre la douleur, le thérapeute vous invitera à laisser un état sans douleur vous envahir. Il peut vous demander de répéter une suggestion hypnotique un certain nombre de fois pour que cela se produise enfin.

Le retour

La séance se termine par la transe hypnotique. Le thérapeute doit maintenant vous ramener à la réalité. Dès que vous sentirez le besoin d’ouvrir les yeux, ouvrez-les et bienvenue dans un monde sans douleur. Le changement de comportement s’est produit. Il n’est pas dit que votre douleur disparaisse totalement dès la première séance, mais après cette séance vous devez pouvoir sentir un changement conséquent.

Hypnose contre la douleur : la pratiquer soi-même

Le thérapeute vous a introduit à la notion d’hypnose. Une fois chez vous, vous pourrez la reproduire dès que vous sentez la douleur apparaitre : c’est l’auto hypnose. Elle consiste à accéder à la transe hypnotique par soi-même. Elle peut être une alternative à l’hypnose antidouleur à condition de savoir s’y prendre, car ici, vous serez à la fois guide et patient. Voici les étapes à suivre pour s’auto hypnotiser.

Se relaxer

Pour commencer, vous devez vous relaxer. Assis ou allongé confortablement comme chez le thérapeute. Ensuite, détendez tout votre corps. Grâce à cette séance d’hypnose contre la douleur, vous devez réussir à accéder à votre subconscient. Pour y arriver, je vous conseille de vous concentrer et de fixer un point dans la pièce où vous êtes ou de mettre une musique douce si vous en êtes fan.

Visualiser

Vous devez faire pareil que chez le thérapeute. Essayez d’imaginer votre douleur sur une échelle de 1 à 10 ou essayez de la comparer à une situation. Imaginez ensuite comment vous aimeriez vous sentir sans la douleur et par quoi vous aimeriez la remplacer.

Entrer en transe hypnotique

En utilisant l’hypnose contre la douleur, vous devez imaginer à quoi vous aspirez et trouver le moyen de l’inviter à remplir tout votre être. Si vous y parvenez alors le changement s’est produit.

Revenir à soi

Pas de suggestion pour vous réveiller. Vous ouvrez simplement vos yeux lorsque l’envie arrive.

Pourquoi utiliser l’hypnose antidouleur ?

Naturel et accessible

L’hypnose est sans risque pour la santé, contrairement aux médicaments qui peuvent en avoir. Rares sont les effets secondaires.

Puis, elle est accessible à tout un chacun. Tout le monde peut la pratiquer même si certaines personnes sont plus réceptives que d’autres. Néanmoins, utiliser l’hypnose contre la douleur serait contre-indiquée chez les personnes atteintes de troubles psychotiques ou de schizophrénie.

Par ailleurs, l’hypnothérapie laisse le patient évoluer à son rythme. Il ne revient pas au thérapeute de dicter au patient ce qu’il doit faire. C’est plutôt au patient d’y aller à son rythme.

Éradiquer le mal à la source

Un autre avantage de l’hypnose, c’est qu’elle aide le patient à trouver les causes de sa douleur. Lorsque les origines du mal sont identifiées, les séances qui suivent se chargeront d’aider le patient à trouver comment en venir à bout. En effet, se servir de l’hypnose contre la douleur consiste à résoudre les problèmes à leur racine. Aussi, elle aide le patient à supprimer ses causes pour toujours.

Enfin, le recours à l’hypnose permet au patient de faire des économies. Sans elle, il devrait payer des tonnes de médicaments qui pourraient ne lui servir à rien. Tandis que grâce à l’hypnothérapie, il pourrait diminuer sa consommation en médicaments, et par conséquent, réduire ses dépenses. Néanmoins, il convient tout de même de souligner que l’hypnose ne peut pas remplacer un avis médical et qu’en cas de douleur, il est conseillé de consulter un médecin.

Avez-vous déjà eu recours à l’hypnose contre la douleur pour guérir des douleurs chroniques ou aigües ? Partagez votre expérience avec nous dans les commentaire si vous souhaitez.

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Redonnez du sens à votre vie avec Penser et Agir

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

En vous inscrivant au club des Actionneurs vous accédez immédiatement à :

  • La formation vidéo Comment redonner du SENS à sa vie accompagner de son workbook au format PDF.
  • 2 livres électroniques : Le petit guide pratique de la confiance en soi (84 pages) et De l’idée au projet de vie (70 pages)
  • Et pas mal d’autres surprises…

100% gratuit. Aucune carte de paiement requise.

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez le club des Actionneurs

La première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...

OFFERT : Redonne du SENS à votre vie grâce au club des Actionneurs.