Croire en ses rêves : 3 histoires inspirantes qui vous feront du bien

J’en connais qui renoncent d’emblée à l’idée de croire en leurs rêves. Beaucoup de personnes ont en horreur l’idée de rêver, et trouvent qu’il s’agit là d’une perte de temps. Le rêve a sans doute un peu de folie, personne ne dira le contraire. Mais vous voulez sans doute savoir s’il est vraiment judicieux de croire en ses rêves, n’est-ce-pas ? Eh bien, je vous le dit d’emblée : oui. Seulement, croire en ses rêves, ce n’est pas forcément inné. Il faut beaucoup de bon sens et quelques prérequis pour le faire correctement.

Je vous invite donc à lire la suite de cet article pilier consacré à ce sujet si important. J’y ai consacré de nombreuses heures, et le résultat vous surprendra. Vous y noterez des qualités indispensables qu’il faut cultiver quand on veut aller au bout de ses rêves. Vous noterez aussi ce qui fait qu’un rêve mérite d’être poursuivi ou non.

Faut-il vraiment aller au bout de mes rêves ?

« C’est dormir debout que de croire en ses rêves » – Proverbe chinois

Manifestement, beaucoup de gens pensent que non.  Mais je suis convaincu qu’il faut le faire. Cependant, il n’est pas superflu de s’intéresser aux raisons des pourfendeurs de rêves. Il y a 2 principales raisons qui en amènent plus d’un à penser qu’avoir un rêve, c’est un peu perdre son temps. Passons-les en revue :

Premièrement, de nombreux rêves ne se réalisent jamais

Admettons que ce soit vrai. Prenons l’exemple d’un rêve très commun : devenir riche en remportant le gros lot au loto. Combien de personnes y parviennent effectivement ? Très peu de gens en réalité. Mais tous les joueurs rêvent bel et bien de gagner, et cela se vérifie dans tous les types de jeux d’argent. Une enquête réalisée dans le journal canadien Globe and Mail a révélé qu’en fait, un joueur expérimenté avait une chance sur 14 millions de remporter un jour le gros lot. Pensez à ce que ça signifie : c’est comme si on plaçait 14 millions de pièces de tissu au hasard dans un sac, avec une seule sur laquelle on a rédigé un message, et qu’on vous demandait de la trouver au pif en plongeant votre main une seule fois dans un sac….Les chances de réussir sont quasi-nulles n’est-ce-pas ?

Deuxièmement, rêver pousse les gens à refuser d’agir

Cet argument n’est pas tout à fait faux. On ne peut nier que de nombreuses personnes qui rêvent de réussir ou de transformer leur vie ne font pas grand-chose pour y parvenir. Mais le problème tient-il au rêve lui-même ? Ou à l’état d’esprit du rêveur ? Pour réussir là où d’autres ne font que rêver, il faut naturellement de l’audace, du combat et de l’action. Celui qui rêve et n’agit pas se cause du tort à lui-même. Il est sans doute victime d’un des 5 comportements qui empêchent le passage à l’action. Il montre ainsi que lui-même ne veut pas croire en ses rêves.

Que retenir de ces 2 arguments ?

Qu’il y a effectivement des rêves qui ne se réalisent pas. Ça n’implique pas qu’il n’y en ait pas qui se réalisent. On retient aussi que beaucoup de rêveurs n’agissent pas concrètement pour changer les choses. Cela ne veut pas dire que d’autres ne le font pas. Au total, il ne faut pas s’arrêter au rêve. Mais il est très important de rêver, car le rêve a de l’audace et peut vraiment changer les choses. A condition de poser les bons préalables pour aller au bout de ses rêves.

Que faut-il faire pour que votre rêve ne soit pas qu’une vue de l’esprit et que vous passiez réellement à l’action pour le réaliser ?

Ce qu’il faut faire avant de croire en ses rêves

Avant même de songer à avoir un rêve ou un objectif, vous devez poser des prérequis. Comme on l’a précisé plus haut, certains rêves ne se réaliseront jamais. Comment faire en sorte que le vôtre ne rentre pas dans cette catégorie ?

De l'idée au projet de vie - Ebook gratuit

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "De l'Idée au Projet de Vie"
et Vivez (enfin) la vie que vous méritez !

Voici 4 prérequis absolument incontournables :

Étape 1 : Se fixer un objectif réaliste pour aller au bout de mes rêves

La différence entre les rêves qui se réalisent et ceux qui ne se réalisent pas tiennent en un mot : réalisme.  Si votre rêve est réaliste et accessible, vous devez y croire très fort. Certes, beaucoup de rêves ne le sont pas. Mais beaucoup d’autres le sont, même si vous avez du mal à y croire vous-mêmes. Vous devez vous convaincre vous-même et être certain que vous y arriverez lorsque vous pensez à votre rêve.

Songez par exemple à un rêve comme celui-ci : créer sa société et devenir libre dans la gestion de son temps. Ce n’est pas un rêve impossible, même si vous en avez vu beaucoup d’autres échouer autour de vous. En fait, de nombreuses sociétés se font et se défont chaque jour parce que quelqu’un d’autre a réussi à la où d’autres personnes n’ont pas persévéré assez longtemps. Des rêves comme ceux-là sont tout à fait réalistes. On peut aspirer à aller au bout de ses rêves quand on est convaincu soit-même qu’ils sont accessibles.

Pensez maintenant à un autre rêve plus surprenant : devenir président de la république. Quelles sont les chances qu’un tel rêve se réalise ? Tout dépend de votre situation. Si vous êtes un politicien d’expérience ancré dans un parti politique influent, c’est bel et bien possible. Il vous faudra sans doute vous entourer d’amis influents et de collaborateurs dévoués. Vous devrez aussi apprendre à parler aux foules et à être au contact du peuple. Oui, on peut aller au bout de ses rêves de président si on possède ces bases. Et si vous ne les possédez pas ? Prenez-en conscience et formez vous pour acquérir ces les compétences qu’il vous manque…

Étape 2 : se poser la question suivante…

Si j’ai un rêve, est-il réaliste ?

Faites cet exercice pour être fixé : prenez une feuille et un stylo, et mentionnez-y toutes les raisons pour lesquelles votre rêve pourrait ne pas se réaliser. Ensuite, rédigez tout ce qui pourrait faciliter sa réalisation. Cette deuxième partie doit préciser des actions concrètes, notamment les moyens à mettre en œuvre et les soutiens éventuels pour que vous atteignez votre objectif. Si la deuxième partie est plus remplie que la première, dites-vous bien : croire en ses rêves, c’est possible.

Étape 3 : être foncièrement optimiste et avoir la certitude de réussir

« La peur détruit les rêves et tue les ambitions » Jeffrey Benjamin

La deuxième chose qui réduit de nombreux rêves à néant est la peur. La peur d’oser, la peur d’échouer, ou même la peur d’être critiqué. Or comme la citation de Jeffrey Benjamin le suggère, la peur a la capacité d’inhiber et empêche de se lâcher.

Si votre rêve est réaliste et accessible, vous devez apprendre à rejeter la peur. J’ai proposé une série d’articles consacrés à la peur de l’échec sur ce site. Je vous invite à les redécouvrir. Celui-ci proposait 4 moyens pratiques pour vaincre la peur de l’échec. Il vous aidera sans nul doute à surmonter vos craintes et à aller au bout de vos rêves avec détermination.

A vous d’appliquer ce conseil à votre situation. Si vous avez un rêve, demandez-vous : qu’est-ce qui m’empêche de me lancer ? Il se peut que ce soit des proches qui pensent que ça ne se fera pas. Ne les écoutez pas tant que votre rêve est accessible. Il y a sans doute aussi cette voix intérieure qui vous dit : « je ne peux pas aller au bout de mes rêves ». Vous devez apprendre à la faire taire en vous disant : « Si, je peux le faire ». Tout simplement.

Si vous parvenez à surmonter la peur, vous pourrez réaliser vos rêves.

Étape 4 : avoir une passion, un feu brûlant à l’intérieur de soi

Je veux faire la différence ici entre le rêve et la passion. On a trop souvent tendance à les confondre, et c’est ce qui empêche à certaines personnes d’aller au bout de leurs rêves. Votre rêve, c’est l’objectif que vous voulez atteindre. C’est l’idéal, le jour qui peut se répéter sans cesse sans que vous vous en lassiez. Mais il exige de travailler sur une certaine période pour l’atteindre. Pour que ce travail ne devienne pas fastidieux, il vous faut absolument de l’essence : la passion.

Toutes les personnes qui semblent avoir réussi ou réaliser leurs rêves avaient une passion. C’est cette force, cet amour intérieur pour une cause ou une chose qui les a maintenus éveillés. Croire en ses rêves n’est pas si simple que ça donc.

Connaissez-vous l’histoire de Charlie Chaplin ?

Prenons la première de nos histoires inspirantes : Charlie Chaplin, sans doute le plus grand pionnier du cinéma que le monde ait connu. Charlie avait un rêve fou, devenir comédien. Mais il dut mener une enfance et une adolescence particulièrement misérables. Charlie a dormi dans la rue, fait de nombreux petits boulots, mais il gardait en lui cette envie folle : devenir comédien. Lorsque l’occasion se présenta, Charlie se vit attribuer de petits rôles en Angleterre, mais les films ne connurent pas la réussite escomptée. Malgré cela, Charlie travaillait dur pour trouver d’autres rôles. Finalement, il fut remarqué et devint le plus grand acteur muet de tous les temps.

Son biographe écrit de lui que son parcours ultérieur a été « le plus spectaculaire de tous les récits jamais racontés sur l’ascension des haillons aux richesses ». Autrement dit, Chaplin avait un rêve presque irréalisable. Mais il y est parvenu, entre autres raisons parce que sa passion pour le cinéma ne l’a jamais quitté. sa devise était en quelque sorte « je dois aller au bout de mes rêves et je sais avec certitude que j’y arriverai quoique les autres en disent ».

Quelle est votre passion ? Est-elle en adéquation avec votre rêve ? Si c’est le cas, c’est la bonne voie pour aller au bout de ses rêves.

Aller au bout de mes rêves : les qualités indispensables

Maintenant, vous avez un rêve concret qui n’est pas une lubie. Mais vous vous demandez sans doute : « Croire en ses rêves suffit-il ? ». Évidemment non. Comme nous le disions plus haut, et plus généralement sur ce site, vous devez agir. Chacun doit travailler dur pour aller au bout de ses rêves. Voici des qualités indispensables pour tous les rêveurs éveillés.

Ayez le goût de l’effort

Les rêveurs réalistes sont des travailleurs acharnés. Ils ne se reposent pas sur leurs lauriers. Si vous voulez réaliser vos rêves, il faut cultiver le sens de l’effort. C’est valable tant sur le plan professionnel que dans n’importe quel autre domaine. Si vous comptez gravir les échelons professionnels et vous faire remarquer, il faudra sans doute faire plus d’heures supplémentaires et être plus efficace. Si vous espérez devenir un bon pilote de F1, entraînez-vous plus que les autres.

Connaissez-vous l’histoire de Kobe Bryant ?

Je vous parle à présent de la deuxième histoire inspirante : celle d’un travailleur acharné qui a tout gagné: Kobe Bryant, légende du basket-ball américain. On dit de lui qu’à 13 ans lorsqu’il vivait en France avec son père, la famille dormait à l’hôtel. Mais les clients se plaignaient constamment d’entendre un bruit assourdissant dans les couloirs : c’est Kobe qui s’entraînait alors que tout le monde dormait…parce qu’il voulait aller au bout de ses rêves.

L’un de ses préparateurs physiques, Tim Gover, raconte qu’en 2012, Kobe le réveille à 4 heures du matin pour une séance d’entrainement de 2 heures environ. 7 heures plus tard, Gover revient en salle et trouve Kobe en train de shooter des lancer-francs : il n’avait pas dormi de la nuit, et s’était entraîné tout seul jusqu’à 11 heures du matin. Il voulait devenir le plus grand joueur de tous les temps, et ne ménageait pas ses efforts pour y arriver.

Ayez la « Kobe-attitude ». Travaillez dix fois plus que les autres, soyez motivé pour travailler. Même si votre rêve ne se réalise pas, vous l’approcherez de très près, et vous attirerez le respect des autres. C’est ainsi qu’on parvient à aller au bout de ses rêves.

Un travailleur acharné est discipliné et persévérant. Si vous conservez ces qualités, rien ne vous sera impossible. Vous deviendrez bientôt un rêveur exceptionnel : celui qui peut dire « j’ai pu aller au bout de mes rêves ».

Ayez le goût de l’échec

Vous ne serez pas très surpris d’apprendre que pour croire en ses rêves, il faut avoir le goût de l’échec. Ça vous semble contradictoire ? En réalité, ça ne l’est pas. Si vous êtes réalistes, vous savez que toute entreprise digne de ce nom n’est pas linéaire. Pour aller au bout de ses rêves, il faut accepter les échecs. Il faut aussi en tirer profit. L’échec n’est pas une fin en soi. Elle peut même servir à s’améliorer, à affiner un objectif qu’on a du mal à atteindre.

Ceux qui réalisent leurs rêves font donc de l’échec leur allié. Ils en apprennent quelque chose et progressent plus rapidement. Ne renoncez donc pas parce que votre objectif prend du temps pour produire du résultat. Ajustez ce qui doit l’être et continuez de travailler dur. Vous pourrez affirmer ensuite « J’ai pu aller au bout de mes rêves ».

A vous de jouer pour aller au bout de vos rêves !

Ces étapes qui concourent à croire en ses rêves ne produiront rien de probant s’il vous manque un ingrédient essentiel : la confiance en soi. C’est l’occasion de terminer avec ma troisième histoire inspirante : vous-mêmes. Si vous lisez cet article, c’est la preuve que vous voulez réussir, faire les choses autrement, et croire enfin en vos rêves.

Tenez compte des suggestions données ici, et les résultats seront à la hauteur de vos attentes. Quand vous ferez le compte rendu de votre belle histoire, je pourrais m’en servir pour dire à quelqu’un d’autre. « Je connais une personne qui a su croire en ses rêves, et qui y est parvenue ». Oui, vous pouvez devenir une de mes plus belles histoires inspirantes si vous faites ce qu’il faut pour aller au bout de mes rêves. Ou plutôt, pour aller au bout de vos rêves.

4

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez les formations en ligne ainsi que les séances audio d'auto-hypnose

Les personnes qui ont lu cet article vous recommandent ceux-là :

Commentaires

  1. nadia  juin 8, 2018

    Bonjour, j’ai vraiment aimé cet article. Merci

    répondre
    • Mathieu  juin 25, 2018

      Merci Nadia pour ton commentaire,

      Je suis ravi que cet article te plaise.

      A bientôt,
      Mathieu.

  2. Abdou  novembre 9, 2018

    Très très inspirant merciiii !! infiniment !!!

    répondre
    • Mathieu  novembre 9, 2018

      Bonjour,

      Merci pour ton commentaire
      Ravi que cet article te plaise

      A très vite sur Penser et Agir

      Mathieu

Ajouter un commentaire


Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "De l'Idée au Projet de Vie"