Comment travailler moins vous permettra de travailler mieux ?

Allez-vous venir à bout de la quantité de travail astronomique qui vous attend aujourd’hui ?

Vous êtes, j’en suis certain, débordé par des activités professionnelles (réunions, rendez-vous clients, traitements de vos emails, etc…), ainsi qu’un paquet d’activités personnelles. De quoi terminer vos journées à une heure totalement indécente pour vous et votre famille.

A trop vouloir en faire, vous vous épuisez et pire, vous pouvez avoir la sensation de ramer dans la semoule et ne pas avancer aussi vite que ce qui est prévu. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé de tout mener de front.

Ah si seulement vous aviez plus de temps pour tout traiter…

Devinez quoi ! Vous êtes dans la même situation que beaucoup de monde. Je suis passé par là également.

C’est le signe qu’il est probablement temps de lever le pied afin de travailler moins pour accomplir plus.

Le sujet semble paradoxal non ?

Lorsque l’on parle de personnes super efficaces et productives, nous pensons souvent à des gens qui font énormément de choses. Le genre qui se jettent partout et qui malgré cela réussissent tout ce qu’ils entreprennent. Ce constat est seulement à moitié vrai. Ces personnes là réussissent en effet, mais non pas parce qu’elles se jettent partout, mais parce qu’elles sont mieux organisées que vous et travaillent uniquement sur les sujets importants sans se disperser.

Nous allons voir comment vous allez mieux travailler en faisant moins.

Efficace et productif : l'ebook gratuit

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "Efficace et Productif" et dites "adieu" à la Procrastination et au Perfectionnisme ! Atteignez (enfin) les objectifs que vous vous fixez.

Rien de magique là dedans, surtout du bon sens, un peu d’organisation et de la réflexion pour exploiter votre potentiel.

Vous êtes prêt ? C’est parti !

Qu’allez-vous gagner à travailler moins ?

Commençons par les fondamentaux en voyant les bienfaits du « faire moins ».

  • Le principal et non des moindres, vous aurez plus de temps libre. Eh oui, le temps, cette fameuse ressource rare qui nous fait si souvent défaut. Faire moins, c’est justement pouvoir faire plus sur des sujets pour lesquels vous n’aviez jusqu’ici peut-être pas de temps à consacrer.
  • Vous réalisez plus de choses. Tout simplement car il est beaucoup plus simple d’arriver au bout d’une tâche si vous vous concentrez sur celle-ci en sachant qu’il n’y en a pas 50 qui attendent derrière. A ce sujet, je vous invite à lire l’article que j’ai écrit pour le blog « Potion de vie » sur les avantages d’être monotâche.
  • Vous baissez votre niveau de stress. En sachant que vous avez moins de choses à faire, vous allez automatiquement vous détendre. De plus, laisser de côté des activités qui ne sont finalement pas si utiles fera décroître votre anxiété.
  • Vous augmentez votre bien-être. En accordant de la valeur aux activités réellement importantes, vous aurez la sensation de mettre votre énergie au bon endroit. Ce qui va générer plus de satisfactions car vous diminuez l’effet « je perds mon temps en futilités ».

Bien, j’espère vous avoir déjà convaincu de moins travailler. Vous l’avez sûrement compris, je ne suis pas adepte du « faire toujours plus ». C’est contre productif, épuisant et intenable sur la longueur.

Quand on gaspille son temps, on le récupère jamais, c’est comme ça.

Alors c’est bien beau tout cela, mais comment allez-vous vous y prendre dans la pratique ?

Il y a plusieurs leviers que vous pouvez actionner pour cela. Je vous donne ma méthode pas à pas en 4 étapes.

Passons les au crible pour résoudre cette situation.

Comment travailler moins ?

Nettoyez votre to-do list et concentrez-vous sur l’important

Ici, il s’agit de faire du tri dans vos activités. Il y en a forcément qui doivent partir à la poubelle.

Toutes ne sont pas importantes, certaines sûrement inutiles. Je ne vais pas vous mentir. Faire le ménage dans vos tâches ne se fait pas d’un coup de baguette magique. Cela demande du travail et surtout du recul sur le contenu de vos journées.

Il y a peut-être des rendez-vous ou des réunions que vous maintenez par habitude. Sont-ils toujours pertinents ?

Certaines de vos tâches peuvent-elles être déléguées ?

Ne gaspillez plus votre temps et votre énergie sur les tâches inutiles.

La loi de Paretto nous enseigne que 80% des résultats viennent de 20% du travail fourni. Prenez du temps pour identifier les 20% d’activités qui produisent 80% de vos résultats. Vous serrez sans doute surpris de voir que ce n’est pas forcément là où vous mettez le plus d’énergie que se situent les activités à haute valeur ajoutée. Il est capital de recentrer vos actions pour positionner vos efforts dans celles qui ont le plus d’impact.

Je vous partage une citation de Tim Ferris (l’auteur du livre « La semaine de 4 heures ») que j’aime beaucoup.

citation_tim_ferrisÇa y est le ménage est fait ? Maintenant que l’inutile ne fait plus partie de votre planning, concentrons nous sur l’utile, l’important.

Vous allez me dire que cela tombe sous le sens, mais oui, les journées ne font que 24h, les semaines ne font que 7 jours, etc….

Bref, votre temps disponible n’est pas illimité. Vous le saviez déjà, mais vous êtes vous posé les questions suivantes.

Est-ce que j’emploie correctement ce temps ?

Est-ce que toutes les tâches que j’accomplis sont importantes ?

Est-ce que leur réalisation contribue à mon objectif de vie ?

Commencez pas savoir où vous voulez aller avant d’en dessiner le chemin. Mathieu le répète sans cesse puisque ses maîtres mots sont « penser – agir ». J’en profite pour en remettre une couche. Pensez d’abord puis agissez.

N’ayez pas peur de prendre du temps pour réfléchir. Aller trop vite à cette étape, c’est comme prendre la route avec un GPS mais sans connaître sa destination finale. Vous allez tourner longtemps, faire beaucoup de route mais sans atteindre votre destination.

Quelles sont les tâches importantes de votre activité ?

Focalisez vous sur celles qui ont de l’impact au quotidien et qui servent vos buts. Que ce soit pour votre carrière, votre vie quotidienne, ce sont elles qui doivent consommer votre énergie. En construisant votre agenda autour d’elles, vous leur redonnez la place qu’elles méritent. Faîtes moins de choses mais faîtes les bonnes choses.

Vous êtes bloggueur ? Qu’est ce qui est important ? Probablement écrire des nouveaux articles, en faire la promotion, faire grandir votre audience, etc…

Vous êtes manager ? Fort possible que vos objectifs principaux soient la gestion de vos collaborateurs et le développement de leurs compétences.

Il ne faut pas perdre de vue votre route. Vous travaillerez moins en vous concentrant sur ce qui fait l’essence de votre activité et en laissant de côté ce qui n’est pas essentiel.

Pour conclure sur ce point, pensez également à inclure dans vos journées les choses que vous aimez. On sous-estime leur importance mais elles contribuent à votre bien-être et permettent de se détacher du travail, de prendre du recul.

Dans mon cas, j’aime boire un bon café après mon déjeuner. Je le déguste et cela me booste pour l’après-midi.

J’aime avancer sur la lecture d’un roman le soir avant de m’endormir, cela me détend et m’aide à mieux dormir.

J’aime passer du temps avec mon fils avant d’aller le coucher, cela me permet de construire notre relation au quotidien.

Ce sont des choses capitales qui font partie de mon objectif de vie. Des petites briques qui façonnent mon bonheur au jour le jour. Ne les laissez pas de côté, surtout maintenant que vous allez travailler moins.

Dites stop au perfectionnisme

Franchement, le perfectionnisme, c’est surfait !

Quelle que soit la tâche que vous accomplissez, il y aura toujours des choses à faire dessus. Vous pouvez reformuler les phrases de vos articles de blog à l’infini. Briquer votre voiture jusqu’à ce que plus une seule poussière ne traîne.

Mais quelle est la réelle plus-value de vouloir peaufiner sans cesse ? Aucune la plupart du temps.

Vous allez y passer des heures et des heures alors que vous auriez même terminé votre activité plus rapidement que vous ne le pensez si vous arrêtez d’être perfectionniste. Avant même de démarrer une réalisation, demandez-vous sur quel critère vous pouvez considérer que vous avez atteint votre but.

Posez vous la question : si j’arrête de travailler sur cette tâche, est elle suffisamment aboutie pour coller au résultat que je me suis fixé ?

On dit que le mieux est l’ennemi du bien. Que va vous apporter le « mieux » au regard du temps que vous allez y consacrer, si ce n’est de la satisfaction personnelle. Je préfère être satisfait d’avoir joué avec mon fils, que d’avoir pris 2h de plus pour fignoler un rapport que personne ne lira.

Devenez réaliste plutôt que perfectionniste.

Un point sur les distractions

Vous voulez faire moins aujourd’hui ?
Limitez, voir supprimez les distractions.
Ces petits trucs qui débarquent sans même que vous l’ayez demandé. Leur but est uniquement de vous sortir de votre activité pour vous donner une information souvent inutile.

Quel dommage, alors que vous avancez si bien.

Les emails, les SMS et même au sens large, toutes les notifications qui tombent sur votre smartphone (facebook, twitter, etc…) sont autant d’interruptions qui génèrent de la distraction.

Motivé pour un exercice ?

Tentez une journée de diète informative et distractive. Coupez les accès aux réseaux sociaux, ne courez pas après les news, arrêtez de vérifier vos emails toutes les 15 minutes et stoppez le surf intempestif de site en site.

A titre personnel, je ne suis plus les informations qu’à titre occasionnel plutôt que d’écouter et lire sur le net la masse de mauvaises nouvelles qui peuvent plomber une journée.

Est-ce que je m’en porte plus mal ? Non, loin de là. Il y a toujours quelqu’un pour me tenir au courant des grandes nouvelles. Et puis rien ne m’empêche une fois par semaine d’aller jeter un œil sur le journal pour avoir les infos de la semaine. Idem avec Facebook, vos messages, etc…

Vous avez besoin de traiter vos emails ?
Consacrez un ou deux moments dans la journée pour les lire et y répondre.

Idem pour les réseaux sociaux. Vous voulez vous détendre un peu ?
Commencez par finir votre tâche et récompensez vous avec quelques minutes sur Facebook pour vous changer l’esprit.

Diète numérique

Ne donnez pas aux distractions une priorité qu’elles ne méritent pas. Utilisez plutôt ce temps disponible pour y pratiquer les tâches importantes que vous aurez identifié plus haut.

Ainsi vous avancerez plus vite et donc terminerez plus vite. La concentration est une clé de votre réussite.

Sachez apprécier vos succès

Quand vous terminez une tâche, ne vous jetez pas comme un mort de faim sur la suivante.
Prenez une pause pour apprécier ce que vous venez d’accomplir.

Il est important de tirer du plaisir du processus de réalisation. Par exemple en créant un cadre de travail dans lequel vous vous sentez bien. En étant à l’aise dans votre espace de travail, il est plus simple d’être concentré et motivé.

Votre bureau donne sur un mur ? Changez l’orientation pour avoir la vue sur une fenêtre.

Ensuite il faut se poser pour savourer le fait d’avoir mené l’activité à son terme. Un peu d’auto-congratulation fait toujours du bien à l’égo.

Cela est vrai pour les tâches importantes, mais aussi et peut être même encore plus, pour les tâches rébarbatives.

Un exemple pour la route : le ménage.

Sérieusement, qui aime faire le ménage ?
Quasiment personne (je mets un quasiment car il y a sûrement quelques exceptions :) ). Alors une fois votre session de nettoyage accomplie, prenez un instant pour constater le travail bien fait et la propreté que vous avez rendu à votre espace de vie.

La prochaine fois, au lieu de regarder ce que vous devez faire une fois votre tâche terminée, prenez une bonne inspiration et contemplez votre succès, aussi infime soit-il.

Pour résumer

Décidé à travailler moins et produire plus ? Voici un rappel des 4 points clés à mettre en oeuvre.

  1. Faites le tri et privilégiez l’important. L’étape cruciale et essentielle afin d’éliminer les activités inutiles. Recentrez vos activités sur les choses qui comptent et qui sont en accord avec vos valeurs.
  2. Arrêtez le perfectionnisme. A vouloir faire trop bien, vous consommez votre énergie et votre temps inutilement.
  3. Halte aux distractions. Créez un environnement propice à la concentration en vous isolant de ces ignobles sources de distraction.
  4. Savourez vos réussites. N’oubliez pas de prendre du temps pour apprécier ce que vous avez accompli.

Vous l’avez compris maintenant, ce n’est pas tant la quantité de travail mais bien sa qualité qui prime. Pas besoin d’en faire des tonnes à partir du moment où vous mettez votre énergie sur les meilleurs sujets et dans les bonnes conditions.

En faisant moins mais plus intelligemment, vous enclenchez un cercle vertueux qui met en valeur ce magnifique paradoxe du faire moins pour accomplir plus.
Vous aurez la sensation de réaliser plus de choses, vous aurez plus de temps libre et moins de stress.

Il est temps pour vous de découvrir et de vivre au quotidien les sensations octroyées par le « faire moins ».

Enfin merci à Mathieu grâce à qui j’ai pu publier ici ces lignes.

Cet article est écris par Benjamin du Blog Gérer son Temps.

2

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez les formations en ligne ainsi que les séances audio d'auto-hypnose

Les personnes qui ont lu cet article vous recommandent ceux-là :

Commentaires

  1. Jeannette  mars 24, 2016

    Faire une to do liste, travailler intelligent, loin des Facebook et autres distractions, ne pas se mettre la pression et faire une pause qu’on rien ne vas plus et se donner une récompense à soi même à la fin de la tache
    Vous avez bien étaler tous les points forts du sujet ;-)
    Excellent article

    répondre
    • benjamin  mars 25, 2016

      Merci, et bien résumé ! il ne reste plus qu’à mettre en oeuvre donc :)

Ajouter un commentaire


Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "Efficace et Productif"