Le biofeedback, misez sur cette méthode pour améliorer votre bien-être


Dans la vie quotidienne, il existe de nombreuses actions que vous êtes en mesure de maîtriser. C’est notamment le cas lorsque vous levez la main pour saluer un ami ou que vous soulevez le genou pour faire un pas de plus. D’autres fonctions du corps sont, quant à elles, entreprises involontairement par votre système nerveux. La fréquence cardiaque, la température de la peau, la tension des muscles et la pression artérielle sont de parfaits exemples. En effet, vous ne songez probablement pas à faire battre votre cœur plus vite à un moment précis. Cela se produit simplement en réponse à votre environnement, comme quand vous êtes nerveux, excité ou lors d’un exercice physique. Pourtant, il est tout à fait possible de mieux contrôler ces tâches normalement « machinales ». Cette technique s’appelle le biofeedback, aussi connu sous le nom de rétroaction biologique.

Le biofeedback, quelques notions

En premier lieu, la thérapie par biofeedback est une technique qui s’avère être bénéfique pour améliorer la santé ou les performances de chaque individu. Le processus permet de modifier certaines activités physiologiques. Pour ce faire, on place des patchs (appelés électrodes) sur différentes parties du corps. Ils évaluent le rythme cardiaque, la tension artérielle ou tout autre domaine où le patient veut voir une évolution. À l’aide d’instruments de mesure précis, des informations sur les fonctions du métabolisme sont fournies. Ces outils permettent ensuite d’observer comment ces fonctions changent en réponse au stress ou au fait de rester détendu. Au début, vous les utiliserez pour voir votre avancée. Toutefois, vous pourrez éventuellement réussir sans avoir recours au moniteur ni aux électrodes au fur et à mesure que vous progressez.

Par ailleurs, le biofeedback se construit sur la conception de l’esprit. L’idée est que, avec des techniques appropriées, vous pouvez changer votre santé globale en étant conscient de la façon dont votre corps réagit aux facteurs de stress et autres stimuli. Ainsi, cette approche a souvent pour but d’apporter des modifications subtiles afin de provoquer l’effet escompté. Cela peut inclure la relaxation pour détendre les muscles, le ralentissement du rythme cardiaque ou la respiration pour réduire les sensations de douleur. De ce fait, vous serez en mesure d’améliorer non seulement votre santé physique, mais également émotionnelle et mentale. Et pour cause, la rétroaction biologique peut aussi aider les patients à mieux gérer les symptômes d’une condition.

Les différents types de biofeedback

Le biofeedback est proposé dans les cliniques de physiothérapie, les centres médicaux et certains hôpitaux. Une session typique dure entre 30 et 60 minutes. Habituellement, vous pouvez commencer à observer les évolutions au bout de 10 séances ou moins. Certaines conditions, telles que l’hypertension artérielle, peuvent toutefois nécessiter 20 séances ou plus avant de voir les améliorations. En général, vous aurez le choix entre plusieurs méthodes pour ce faire :

  • L’électromyographie (EMG) ou biorétroaction : enregistre la tension des muscles en fonction de son évolution dans le temps ;
  • Le biofeedback thermographique (TEMP) : mesure les changements de température cutanée périphérique ;
  • L’électroencéphalographique (EEG) : contrôle l’activité électrique cérébrale dans les deux hémisphères ou les régions frontale et occipitale ;
  • L’électrodermographique (EDG) : évalue la conductivité de l’épiderme.

Quelques autres techniques moins fréquentes comprennent :

  • Le biofeedback de la variabilité du rythme cardiaque (VRC) : observe le pouls et la fréquence cardiaque ;
  • Le biofeedback de la respiration (RESP) : estime le volume de la cage thoracique.

Parallèlement, les thérapies de biofeedback incluent plusieurs exercices de relaxation. Les patients doivent les effectuer à la maison à raison de 5 à 10 minutes par jour. Ces activités mentales incluent notamment :

Les bienfaits de la rétroaction biologique

Le biofeedback est souvent considéré comme un type de formation, plutôt qu’un traitement. Combiné à la pratique, il peut être bénéfique pour développer de nouvelles compétences qui pourraient aider à mieux faire face à certaines conditions ou à améliorer les performances dans un domaine spécifique. Pour obtenir un résultat positif, il est donc primordial que les patients jouent un rôle actif. Ainsi, cette technique se révèle utile dans le traitement de divers problèmes de santé. Certains individus préfèrent ce traitement aux médicaments principalement à cause de l’absence d’effets secondaires. De même, il peut bénéficier aux personnes de tout âge.

Il agit notamment dans l’atténuation des maux de tête. La tension des muscles et le stress peuvent effectivement déclencher des migraines et d’autres types d’affections. En apprenant à détendre le mental et le physique, vous serez en mesure de réduire la fréquence et la gravité de ces maux. Pareillement, il soulage l’inconfort de conditions telles que la lombalgie, la douleur abdominale, les troubles de l’articulation temporo-mandibulaire et la fibromyalgie. En outre, la rétroaction biologique peut prévenir ou traiter l’incontinence urinaire. Cette technique aide particulièrement les femmes à combattre l’affaiblissement des muscles du plancher pelvien qui est le plus souvent à l’origine de ce symptôme. Elle peut également porter assistance aux enfants qui mouillent le lit, ainsi que les personnes souffrant d’incontinence fécale.

Toutefois, l’une des utilisations les plus courantes de cette approche est la réduction de l’anxiété généralisée. Le biofeedback permet effectivement de prendre davantage conscience des réactions du corps lorsqu’il est soumis au stress. Il devient ensuite possible d’apprendre à contrôler ces réponses. D’ailleurs, le stress est la principale cause de l’hypertension artérielle. Néanmoins, bien que la technique semble réduire légèrement la pression artérielle, elle n’est pas aussi efficace que les médicaments.

Les autres utilisations du biofeedback

En dehors de ces précédentes fonctions, le biofeedback est également utilisé pour gérer de nombreux problèmes de santé physique et mentale, notamment :

  • Le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) ;
  • La maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC)
  • L’asthme ;
  • L’autisme ;
  • Le mal au dos ;
  • La douleur chronique ;
  • La constipation ;
  • La dépression ;
  • Le diabète ;
  • L’épilepsie et les troubles cognitifs associés ;
  • L’insomnie ;
  • Les troubles d’apprentissage ;
  • Le mal des transports ;
  • Les spasmes musculaires ;
  • Lésions de la moelle épinière ; etc.
0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Add a Comment