12 règles universelles pour bien s’entendre avec ses collègues

Saviez-vous que la qualité des relations que vous entretenez avec vos collègues a un impact puissant sur votre satisfaction au travail ?

Le travail est un des piliers de notre vie, il nous fournit l’argent nécessaire pour mener notre existence, mais son rôle est aussi social. Car pour nous les humains, sentir que nous appartenons à une communauté se révèle être tout aussi important que boire ou manger. Nous avons besoin d’être entouré de personnes que nous apprécions et qui nous apprécient.

Et le travail est un lieu idéal pour tisser des relations. Après tout, nous passons presque autant de temps avec nos collègues qu’avec nos proches, il est donc normal que nous préférions travailler autour de personnes avec qui nous nous entendons bien plutôt qu’avec des gens à qui nous n’avons aucune envie de parler.

En plus de nous apporter une meilleure qualité de vie, entretenir des bonnes relations professionnelles nous rend plus efficace, améliore notre réputation et notre leadership, et nous fait accéder plus rapidement aux promotions.

Malheureusement, le temps de l’école est terminé. Nous ne pouvons plus choisir quels camarades côtoyer et éviter. Aujourd’hui nous sommes amenés à travailler avec des personnes de tout âge et milieu culturel et social. Et il n’est pas toujours facile d’arriver à s’entendre avec des collègues avec qui nous ne partageons rien.

Pourtant, en respectant les 12 règles que je vais évoquer dans cet article, vous deviendrez un véritable caméléon d’entreprise. Vous obtiendrez la capacité de développer des relations positives avec chacun de vos collègues.

La banalité de certaines de ces règles risque de vous surprendre. Mais je tiens à les rappeler car je croise tous les jours des personnes qui ne les respectent pas et s’étonnent de leurs relations désastreuses.

Voici donc les 12 règles universelles pour bien s’entendre avec vos collègues.

1- Faire une bonne première impression

Dans la vie, vous n’avez qu’une seule chance de faire une bonne première impression, ne la gâchez pas.

Vaincre la colère - Ebook gratuit

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "Vaincre la Colère" et découvrez comment dominer la Colère, contrôler vos Émotions et résoudre vos Problèmes Relationnels définitivement

Lorsque vous intégrez une nouvelle entreprise, arrivez à l’heure et portez une tenue appropriée (rappelez-vous qu’on vous pardonnera toujours d’être trop bien habillé, l’inverse n’est pas vrai !)

Essayez de prendre les devants et d’aller vers les gens, même si vous êtes intimidé. Présentez-vous, apprenez le nom de vos collègues, intéressez-vous à eux et demandez-leur de vous expliquer leur rôle dans l’entreprise. Soyez souriants et positifs.

Ne vous en faîtes pas, les débuts sont durs pour tout le monde, mieux vaut fournir quelques efforts et partir sur des bonnes bases.

2- Etre poli et respectueux

Le respect fonde les bonnes relations.

Il s’appuie sur une règle saine « Traite les autres comme tu aimerais être traité, et ne leur fais pas ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse ».

Tout le monde connait cette règle, mais beaucoup ne l’appliquent pas.

En pratique, être poli et respectueux signifie :

  • Dire « Bonjour », « S’il vous plait », « Merci »
  • Favoriser le vouvoiement tant que vous ne connaissez pas bien vos interlocuteurs
  • Avoir un vocabulaire correct (éviter les jurons…)
  • Eviter de recevoir des appels privés dans un espace partagé, ou essayer de parler doucement
  • Ne pas imposer sa musique
  • Toujours répondre aux appels et aux e-mails

Quand on commence à mieux connaître une personne, on peut se passer de certains codes, Mais sachez que tout le monde ne possède pas la même sensibilité à la politesse.

Par exemple, certaines personnes détestent le tutoiement ou se vexent quand oublie de les saluer. Mieux vaut alors « marcher sur des œufs » et être trop poli, personne ne pourra vous le reprocher.

3- Eviter les sujets qui fâchent

Quand on veut des relations saines, certains sujets sont à éviter.

Nous l’avons vu, un lieu de travail regroupe des profils très différents. Chacun possède ses propres valeurs professionnelles et conception de la vie. Et certains thèmes de discussion peuvent vite mener au conflit, en particulier la politique et la religion. Non pas que vous ne puissiez jamais les évoquer, mais ayez conscience de leur dangerosité et soyez prêt à abandonner la conversation si celle-ci prend une tournure déplaisante.

Évitez aussi d’évoquer votre vie sentimentale ou sexuelle, qui n’intéresse personne. Réservez ces sujets intimes aux personnes dont vous êtes proches, ne les faîtes pas subir à vos collègues.

4- Savoir travailler avec les gens difficiles

Dans votre carrière vous croiserez des personnes avec des personnalités « particulières » ou des personnes avec une forte personnalité.

Vous ne pourrez pas les éviter, vous aurez l’obligation de travailler avec elles, mais vous pourrez faire un atout de votre capacité à vous entendre et à travailler avec ces personnes difficiles.

Soyez conscients que ces individus n’ont rien contre vous en particulier, ils sont juste naturellement pénibles.

Prenez du recul et adaptez votre stratégie à chacun d’entre eux :

  • Celui qui ne s’arrêtent jamais de parler et n’écoute rien → Ne le laissez pas dévorer votre temps, minimisez vos interactions et n’hésitez pas à abréger les conversations.
  • Celui qui veut toujours avoir le dernier mot→ Laissez-le penser qu’il a « remporté » la conversation sinon vous perdrez une énergie folle dans un conflit improductif.
  • Celui qui n’est pas fiable et ne respecte pas ses échéances → Anticipez, rappelez-lui qu’il s’est engagé, relancez-le.

Je m’arrête ici car il existe autant de types d’individus pénibles que de poissons dans l’océan. Trouvez la bonne stratégie pour gérer chacun d’entre eux.

N’oubliez pas que le plus important est de ne pas rentrer dans leur jeu et de rester cordial, d’être plus malin qu’eux

5- Eviter les commérages

Les lieux de travail sans commérages sont comme les licornes : ils existent seulement dans nos rêves.

Parfois nous nous ennuyons au travail. Et quoi de plus normal que de vouloir briser la monotonie en s’intéressant aux derniers « ragots ». Les dernières disputes, les scandales, les histoires d’amours ; ces histoires ont toujours plus de charme que notre tâche monotone.

Sauf qu’il vaut mieux éviter de participer à ces commérages, même si nous en ressentons fortement l’envie.

D’un point de vue collectif, cette pratique contribue à créer une ambiance professionnelle toxique.

La plupart des temps, ces discussions s’appuient sur des demis-vérités. Certaines personnes sont critiquées sans même avoir la possibilité de se défendre ou de donner leur version de l’histoire, comme dans un tribunal populaire moyenâgeux.

Résultat ? Tout le monde finit par se méfier de tout le monde, plus personne n’ose s’exprimer de peur de voir leur propos repris, déformés et mal interprétés.  Les commérages détruisent les bons climats professionnels comme de l’aérosol sur des moustiques.

En plus, si quelqu’un apprend que vous avez contribué à répandre des mensonges à son sujet, il cessera immédiatement de vous apprécier et de vous faire confiance et avertira son entourage de se méfier de vous. Vous mettrez longtemps à rattraper la situation.

Vous n’aimeriez pas qu’on médise à votre sujet, évitez de le faire pour les autres. Si vous n’avez rien de positif à dire, mieux vaut vous taire.

6- Être gentil et attentionné

Vous pouvez aussi améliorer vos relations avec des petites attentions :

  • Appeler les gens par leur prénom
  • Faire un sourire
  • Offrir un café
  • Retenir l’ascenseur
  • Offrir un minuscule cadeau d’anniversaire
  • Faire un petit compliment

Attention, il ne s’agit pas de devenir un lèche-bottes. Faîtes-le seulement avec les personnes qui vous traitent bien.

Pourquoi cela fonctionne aussi bien ?

Simplement parce qu’en général, nous apprécions les gens qui nous apprécient.

Au travail, tout le monde porte un masque, mais derrière chaque « rôle » (le comptable, le commercial, le plombier…) il existe une vraie personne avec des sentiments et qui apprécie qu’on la traite bien.

Tout le monde apprécie les personnes bienveillantes, celles avec qui nous pouvons « baisser la garde » car on sait qu’elles ne profiteront d’un moment de faiblesse ou d’une erreur pour nous écraser. Et avoir des petites attentions donne cette image de personne gentille et concernée.

Évitez aussi de prendre part aux « guerres » entre collègues ou services. Parfois certaines relations se dégradent à un point où nous en oublions que nous sommes dans le même camp. Dans la mesure du possible, mieux vaut éviter de se mêler de ce type de conflits et rester d’une totale neutralité.

7- Respecter le temps des autres

Je ne sais pas ce que je déteste le plus : les coups de marteaux dans le mur à huit heures du matin le dimanche, ou quelqu’un qui me fait perdre mon temps alors que j’ai mille choses à faire.

Probablement la deuxième personne, car le temps est une ressource précieuse et limitée.

Notre société va vite, nous aimons être productif, et peu de choses nous agacent autant que de perdre notre temps. Et nous évitons comme la peste ceux qui gaspillent cette ressource.

Pour ne pas devenir l’un d’entre eux, accordez autant de respect aux temps des autres qu’au vôtre.

Assurez-vous de :

  • Arriver à l’heure à vos rendez-vous, ou prévenir à l’avance que vous serez en retard ou absent
  • Préparer vos entretiens et s’informer sur le sujet abordé
  • Commencer et terminer vos réunions aux heures prévues
  • Accorder votre entière attention à votre interlocuteur
  • Demander à une personne occupée sa permission de l’interrompre
  • Communiquer de façon la plus claire et concise possible
  • Privilégier la communication en personne plutôt que par mail ou téléphone

8- Partager le crédit

Au travail, ce n’est pas ce que vous faîtes qui compte, mais ce que vous avez l’air de faire. L’apparence compte plus que la réalité.

Et n’y a rien de plus agaçant que quelqu’un qui s’octroie le crédit de vos efforts ou vous vole une idée.

Ne soyez pas cette personne. Souffler sur les bougies des autres ne fera pas davantage briller les vôtres.

Lorsque vous connaissez une réussite, partagez le crédit. Vous montrerez que vous êtes une personne de confiance qui prend les autres en compte et joue collectif.

En lorsque vos collègues apprendront que vous avez mentionné leur contribution, ils n’hésiteront pas à vanter vos mérites aux personnes autour d’eux, vous aurez enclenché une spirale vertueuse.

9- Assumer ses erreurs

Dans certaines entreprises, lorsqu’un projet échoue, chacun pointe l’autre du doigt sans assumer sa part de responsabilités.

Ne rentrez jamais dans ce jeu. Cette attitude est néfaste à tout le monde. A l’entreprise, car elle empêche d’identifier les erreurs. Et à vous-même, car elle détruit vos bonnes relations avec vos collègues.

Agissez en adulte intègre et assumez vos erreurs. Adoptez une attitude constructive et reconnaissez ce que vous avez mal fait.

Vous montrerez l’exemple, car vos collègues s’ouvriront davantage pour parler de leurs erreurs quand ils verront que vous assumez les vôtres.

L’objectif n’est pas de trouver un « coupable » mais de déterminer ce qui a été mal fait et comment éviter cette situation à l’avenir.

Tout le monde se trompe, tout le monde échoue, il n’y a pas de honte à ça

10- Respecter ses échéances

En milieu professionnel, tout le monde est « connecté » et dépend de l’autre. Et, comme un circuit de domino, si vous ne respectez pas vos échéances, vous entraînerez les autres dans votre chute.

Ne faites pas des promesses que vous ne pourrez pas tenir, respectez au maximum vos échéances et prévenez les personnes concernées si vous savez que vous ne pourrez pas terminer à temps.

Car dans le cas inverse, si vous ne dîtes rien, vous mettrez vos collègues dans l’embarras et vous perdrez en crédibilité, plus personne ne voudra travailler avec vous.

11- Accueillir les nouveaux venus

Je déteste les premiers jours d’un nouveau travail. On doit rencontrer mille personnes dont on oublie immédiatement le nom, apprendre à utiliser des logiciels aux noms bizarres, assimiler un organigramme compliqué qui changera probablement dans les semaines à venir, et trouver ses marques avec son nouveau chef et ses collègues.

Que ces moments sont stressants !

Dans ces circonstances, avoir un « ami » pour nous assister peut rendre cette situation plus facile à vivre.

Accueillez les nouveaux venus comme vous aimeriez qu’on vous accueille. Présentez-vous et expliquez-leur qui fait quoi, l’historique de l’entreprise, donnez les bonnes adresses du quartier, et restez à leur disposition pour les aider.

Si vous prenez ce rôle, vous obtiendrez leur reconnaissance éternelle et des alliés pour le futur.

12- Être assertif

Une bonne communication est un atout essentiel à une carrière réussie et à des relations professionnelles de bonne qualité.

Et pour devenir un bon communicant vous devez développer votre assertivité.

Derrière ce mot étrange se cache la capacité à affirmer et défendre votre point de vue tout en respectant celui des autres. Autrement dit, savoir trouver le juste milieu entre passivité et agressivité.

Les personnes molles ne savent pas s’imposer et cela les dessert, elles passent toujours après les autres.

A l’inverse, les personnes trop agressives obtiennent souvent ce qu’elles veulent. Elles gagnent des batailles mais perdent la guerre car personne ne veut collaborer avec elles.

Etre assertif vous fera gagner le respect de vos collègues, ils sauront que vous êtes une personne qui défend ses convictions et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Cette qualité est essentielle pour gérer les conflits. Elle permet d’affirmer vos idées sans vexer les autres et d’en faire des ennemis.

Pour être plus assertif :

  • Définissez vos limites : Ce que vous n’accepterez jamais (travailler le weekend, répondre à vos mails en vacances, être traité comme un paillasson).
  • Exprimez-vous : Personne ne lit dans vos pensées, ne présumez pas que les autres ont compris ce que vous vouliez, parlez.
  • Apprenez à dire « non »: Si vous n’avez pas le temps ou les moyens de satisfaire une demande, dîtes « non » tout simplement (sans être désagréable).
  • Soyez simple et direct : Quand vous voulez dire quelque chose, ne tournez pas autour du pot, dîtes le.
  • Libérez-vous de la culpabilité : Vous avez le droit d’être fatigué, surchargé, insatisfait ou de demander plus de budget.
  • N’abandonnez pas : Parfois, vous ferez une demande et celle-ci sera « ignorée ». N’hésitez pas à redemander.

Attention être assertif ne signifie pas se comporter comme un petit roi et faire passer sa personne avant les autres. Cela signifie simplement se respecter suffisamment pour se considérer et se positionner comme un égal à chacun.

Faîtes preuve d’empathie, ne soyez pas égoïstes et tout se passera bien !

 Conclusion

Entretenir des relations positives avec vos collègues apporte plus de satisfaction et de réussite professionnelle. Mais il n’est pas toujours facile de s’entendre avec tout le monde.

Pour devenir une personne appréciée à votre travail, veillez à respecter ces 12 règles :

  • Faire une bonne première impression
  • Etre poli et respectueux
  • Eviter les sujets qui fâchent
  • Savoir travailler avec les gens difficiles
  • Eviter les commérages
  • Etre gentil et attentionné
  • Respecter le temps des autres
  • Partager le crédit
  • Assumer ses erreurs
  • Respecter ses échéances
  • Accueillir les nouveaux venus
  • Etre assertif

Appliquer l’ensemble de ces règles peut être un vrai challenge, cela vous demandera de faire des efforts. Mais en retour vous obtiendrez de tels bénéfices que vous ne le regretterez pas.

Si vous connaissez d’autres règles qui aident à mieux s’entendre avec ses collègues, n’hésitez pas à les partager en commentaires.

Cet article a été écrit par Vincent Alaux du site Destination Leadership

2

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient. Vous souhaitez aller plus loin ? Formations en ligne - Auto-hypnose

Les personnes qui ont lu cet article vous recommandent ceux-là :

Commentaires

  1. Lucien  mars 14, 2018

    Merci pour ces conseils qui sont complètement en cohérence avec le livre « comment se faire des amis » que je recommande à tous ! :)
    Je trouve le dernier point particulièrement intéressant car assez original ! Et en effet, j’apprécie beaucoup les gens ayant les qualités qui se cachent derrière ce mot :)

    répondre
    • Mathieu  novembre 9, 2018

      Bonjour,

      Merci pour ton commentaire
      Ravi que cet article te plaise

      A très vite sur Penser et Agir

      Mathieu

Ajouter un commentaire


Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "Vaincre la Colère"