Se faire respecter dans la vie quotidienne : les principes clés à suivre


Le respect est la reconnaissance de la valeur et des qualités d’une personne. Dans la vie en société, il arrive à un moment où à un autre qu’on nous manque de respect. C’est le même quotidien de certains. Alors que faut-il faire pour se faire respecter ? Voici les principes clés.

Pourquoi nous manque-t-on de respect ?

En premier lieu, il est important de déterminer les raisons qui font qu’on n’accorde pas le respect dû à un individu. En règle générale, c’est parce qu’il adopte une attitude très passive. Il manque également de confiance en lui ce qui l’amène à :

  • s’effacer au profit des autres,
  • se laisser les autres prendre les décisions à sa place,
  • accepter toutes les demandes au détriment des ses besoins ou envies,
  • s’excuser même lorsqu’il n’est pas en tort,
  • se résigner ou se soumettre en cas de conflit.

Comment se faire respecter : soigner son apparence pour avoir du charisme

Il ne s’agit pas de s’habiller avec les derniers vêtements à la mode, de porter des chaussures ou accessoires hors de prix. Mais de tout simplement bien présenter. Ainsi, nos vêtements devront être propres et en bon état. Cela peut paraître superficiel, mais au contraire, cela démontre que nous nous estimons et qu’on faites des efforts pour prendre soin de sa personne.

Aussi, pour se faire respecter, il ne faut pas oublier la posture. Les personnes adoptant une mauvaise attitude corporelle sont les plus sujettes aux marques d’irrespect. C’est pourquoi il est de rigueur d’avoir le dos bien droit, les épaules redressées et la tête haute. Avec ces principes, on est sûr d’avoir du charisme et plus d’assurance devant nos semblables.

Apprendre à dire non

Lorsqu’on se rend compte qu’un individu est trop gentil, certains peuvent vouloir en profiter en lui demandant trop. Par peur de décevoir ou de ne pas se sentir accepté, on accepte ces requêtes qui peuvent être pesantes à notre vie personnelle. Si l’on croit se protéger, l’effet est tout le contraire : en faisant passer les besoins de tout le monde avant les siens, on se dévalorise. En agissant ainsi, on s’expose davantage au manque de respect.

Pour éviter cela, il est impératif d’apprendre à dire non et faire comprendre qu’on a nos propres priorités. Attention tout de même à faire la différence avec les demandes légitimes. Si elles le sont autant demander une compensation. Par exemple, partir plus tôt du boulot si la veille, le patron a demandé de rester plus tard.

Se faire respecter en s’affirmant

En plus d’apprendre à dire non, il faut savoir montrer qui on est. En effet, il faut oublier cette habitude de montrer l’image de quelqu’un qui est trop gentil et qui au fond n’est pas notre vraie personne. On doit oser apprendre à partager nos idées, sentiments et notre personnalité. Par ailleurs, exprimer ses sentiments permet d’éviter l’accumulation de ressentiments qui finissent par exploser plus tard.

Défendre une idée avec cohérence et fermeté forge le respect. Par contre, cela ne veut pas dire être fermé à la conversation. Si on est en tort, admettre ses erreurs aide à instaurer une relation plus saine et respectueuse. Il peut arriver également que le dialogue se bloque à cause du trop-plein d’émotions. Face à cette situation, il est préférable de couper court à la discussion, puis la reprendre une fois les esprits calmés. Il est plus facile de se faire respecter lorsque l’on sait gérer sa colère, aussi cela aide à avoir du charisme. 

Gérer les conflits tout en se faisant respecter

Si une personne nous parle avec un ton agressif, lui répondre en retour avec agressivité est un piège dont il est difficile de s’extirper. La relation peut effectivement rester tendue pour longtemps. L’attitude à adopter pour gagner le respect est de dire à la personne que son ton est déplaisant et lui demander de s’exprimer plus calmement. Si nécessaire lui faire comprendre qu’on est prêt à écouter sa critique. Dans le cas où celle-ci s’avère justifiée, il faut s’excuser.

Pour désamorcer un conflit qui devient ou pourrait devenir trop sensible, il est possible de chercher du soutien auprès d’autres personnes. Par exemple, si un groupe de jeunes manque de respect à un autre jeune ou une personne âgée, avoir le soutien des témoins assistant à la scène peut tout régler rapidement. Ce principe peut être reproduit avec les enfants, les collègues de travail, etc. Toutefois, dans ce genre de situation, il faut rester respectueux et être sûr de son bon droit. Sinon, le soutien permet également d’avoir un regard neutre ou un troisième avis sur la situation. À condition de n’être ni méchant ni cynique, on peut également utiliser l’humour.

Refuser d’être dévalorisé pour se faire respecter

Il se peut qu’une personne en particulier fasse de l’humour à nos dépens quand on est en compagnie d’autres personnes. En général, c’est l’un des conjoints du couple. Si la personne ou le conjoint fait cela souvent, on se sent dévalorisé et on peut supposer qu’il y a des reproches derrière les mots. Ne rien dire peut être pris pour une approbation implicite, la personne peut également penser qu’on trop gentil pour répliquer. Donc pour remédier à cette situation, il faut dire à la personne que même si ce ne sont que des plaisanteries, elles font mal.

Si la personne continue, on peut tenter de provoquer un choc afin de déterminer la raison derrière ses plaisanteries. C’est-à-dire lui demander si quelqu’un lui a déjà fait subir ce genre de choses. On peut également lui dire qu’à l’avenir on n’assistera plus à ces réunions. Si malgré ça, la personne continue de nous manquer de respect, il ne faut pas se dire qu’un changement viendra tôt ou tard. La chose sur laquelle nous avons le plus de pouvoir c’est nous même. Ainsi, c’est notre attitude que nous devons revoir, voire même se résoudre à prendre des distances. Enfin pour se faire respecter, il faut se respecter soi-même.

Avez-vous d’autres principes clés ou astuces pour se faire respecter ? Où avez-vous vécu une expérience particulière ? Partagez-les dans les commentaires. 

6

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Comments

  1. Mehdi Lariani  mars 4, 2019

    C’est vrai que ne rien dire peut-être pris comme une acceptation, une méthode que j’aime bien qui s’approche du « choc » dont il est question dans l’article, c’est de poser une question qui permet de mettre un doute à la personne du style « en quoi ça t’amuse de me parler comme ça ? » ou bien « quel est la raison qui te pousse à dire ça ? ». J’ai remarqué aussi que le choix des mots peut être un moyen de contourner la question, si je dis « Quel est la raison qui te pose à te moquer de moi ? » la personne peut répondre « mais non, je ne me moque pas, regarde c’est drôle ».

    Effectivement, la seule personne qui est capable de nous sortir de là, c’est nous-mêmes. Bel article 🙂

    reply
    • Mathieu  mars 5, 2019

      Bonjour,

      Merci pour ton commentaire

      Ravi que l’article te plaise

      A très vite sur Penser et Agir
      Mathieu

  2. Sylla  juillet 2, 2019

    Merci Mathieu c’est très fort

    reply
    • Mathieu  juillet 3, 2019

      Bonjour,

      Merci pour ton commentaire !

      Je suis ravi que cet article te plaise.

      A très vite dans un prochain article,
      Mathieu.

  3. elie TOH  août 4, 2019

    Merci pour vos conseils.
    Il me reste de les mettre en pratique.
    La vérité demeure en ce que la premiere chose c’est de pouvoir se respecter d’abord soi-même et ensuite oser faire face au problème.
    Encore merci.

    reply
    • Mathieu  août 7, 2019

      Bonjour Elie,

      Je suis ravi que l’article de Penser et Agir vous plaise.

      C’est adorable !

      A très bientôt sur Penser et Agir,
      Mathieu.

Add a Comment