Le matelas à mémoire forme améliore-il la qualité du sommeil ?


Le repos est vital pour le corps physique et le bien-être intérieur. De même, pour avoir un sommeil de qualité, il est important de réunir certaines conditions et de dormir sur un matelas adapté. Parmi les modèles les plus confortables, ceux avec une mousse à mémoire de forme sont classés dans la catégorie haut de gamme. Et pour raison, cette technologie permet d’épouser parfaitement le corps du dormeur tout en offrant un support ferme et moelleux.

Mousse à mémoire de forme : Description

Les premières mousses à mémoire de forme ont été créées par la NASA au début des années 70 pour minimiser les chocs reçus par les astronautes. Le produit sera ensuite commercialisé par Tempur, un fabricant de matelas qui va se spécialiser dans le domaine. Il s’agit en effet de mousse viscoélastique et thermosensible obtenu par le mélange du polyuréthane à d’autres composés.

L’appellation « mémoire de forme » est due à la densité et à la viscosité de la matière. En effet, au contact de la chaleur du corps, la mousse s’assouplit progressivement pour s’adapter finalement à la morphologie du dormeur et épouser ses contours. Ce dernier s’enfonce alors dans le matelas et bénéficie d’un confort exceptionnel. Au moindre changement de position de l’utilisateur, la mousse reprend sa forme initiale avant de se réadapter à la nouvelle position.

Différents types de mousse à mémoire de forme

L’avantage avec la technologie mémoire de forme est qu’elle s’adapte à toute sorte de morphologie et de literie. Ainsi, les modèles proposés varient des dimensions de lit d’une place, au 180 x 200 cm ou king size en passant par le 140 x 190. Cette dernière fait d’ailleurs partie des plus vendues. Il existe également de la literie pour enfant conçu pour s’adapter à la croissance du bébé et lui offrir un confort total.

Selon le modèle, la mousse à mémoire de forme peut être épaisse ou dense. En effet, il existe sur le marché des modèles de densité 65, 60, 50 et même 85 kg/m3. Il n’est pas rare que des densités inférieures pouvant atteindre les 40 kg/m3 soient également utilisées. C’est d’ailleurs celles idéales pour les oreillers et traversins. Dans tous les cas, l’idéal serait de choisir un matelas avec une densité élevée. Cela permettra à la mousse de réagir à la chaleur et non au poids du dormeur.

A quoi sert la mousse à mémoire de forme ?

La mousse à mémoire de forme est généralement utilisée dans le domaine de la literie. Elle entre en effet régulièrement dans la fabrication de matelas, de coussins et de nombreux autres accessoires. On la retrouve également dans les surmatelas à qui ils confèrent un confort supplémentaire sans avoir à changer de literie.

1.      Matelas mémoire de forme

Ce sont les produits phares bénéficiant de cette technologie. Ils sont appréciés pour leur excellent soutien et leur facilité à s’adapter à toutes les morphologies. Selon les marques, d’autres types de matériaux et de techniques de couchage sont ajoutés au processus de fabrication. On retrouve ainsi des modèles avec des ressorts ensachés, du latex et ceux équipés de mousse polyéther ou polyuréthane. Dans tous les cas, la mousse à mémoire de forme sert à recouvrir la face d’accueil et les deux pour les matelas réversibles.

L’autre chose remarquée avec la technologie est que certains matelas ne favorisent pas la liberté de mouvement pendant le sommeil. En effet, très dérangeant, ce manque de dynamisme est dû au choix d’une mauvaise valeur de densité. Plus celle-ci est très élevée, plus les changements de position du dormeur sont source de malaise. Pour donc éviter ses mauvaises surprises, l’idéal est de prendre connaissance des caractéristiques de l’accessoire.

2.      Oreiller mémoire de forme

L’oreiller mémoire de forme se distingue des oreillers traditionnels par le fait que le rembourrage en coton ou en duvet est remplacé par la mousse viscoélastique. Destiné au soutien de la tête et du cou, l’accessoires’ adapte facilement à tous les profils d’utilisateur. Avec une durée d’utilisation de 5 ans en moyenne, il est ultra performant pour venir à bout des douleurs cervicales et avoir un confort supplémentaire.

Le choix d’un oreiller doit se faire en fonction des besoins de l’utilisateur et de sa position de sommeil. Et pour cause, il existe une multitude de modèles plats, traditionnels, carrés, rectangulaires, ergonomiques et même bombés. Dans le lot, ceux avec une densité de 1,8 kg et une épaisseur de 8 cm et plus sont préférables. Leur forme permet d’envelopper correctement la tête et d’avoir un bon soutien.

De même, les matériaux ayant servi pour le garnissage varient d’un fabricant à un autre. Ainsi, pendant que certains préfèrent les graines de céréales pour leur effet massant ou les ressorts, d’autres utilisent des microfibres, du latex ou du gel. De son côté, la mousse viscoélastique est généralement utilisée à 100 %. Des traitements à base d’huile végétale (ricin, soja), d’aloe vera sont au préalable faits pour lui apporter de la douceur et une grande résistance.

La qualité de la housse utilisée pour protéger l’oreiller à mémoire de forme est également à prendre en compte. Ainsi, celle-ci peut être à base de fibres de bambous bio, composée de viscose à l’extérieur et en polyester à l’intérieur. Généralement amovible, l’enveloppe peut également être traitée contre les acariens et/ou fabriquée à partir d’élasthane ou de coton. Ces derniers sont toutefois à éviter pour la simple raison qu’ils laissent l’odeur de sueur s’imprégner définitivement dans la mousse.

3.      Surmatelas mémoire de forme

Ces articles sont prisés des personnes désirant profiter des bienfaits de la mousse à mémoire de forme sans pour autant changer leur matelas. Ils sont disponibles en plusieurs tailles dont 80×200, 90×190, 120×190, 135×190, 150×200,160×200, 180×200. L’utilisateur devra alors choisir en fonction de la taille de son matelas, l’espace dans sa pièce et selon qu’il y vit ou pas. Il en est de même pour la housse généralement fournie avec le surmatelas. Facile à entretenir, elle permet de le protéger pendant l’utilisation et d’assurer une bonne respiration de l’ensemble.

Les matériaux et les matières utilisées dans la fabrication d’un surmatelas sont souvent à l’origine de son confort et des températures ressenties. Ainsi, pour ceux qui désirent un très grand confort et une bonne isolation, les plumes d’oie ou de canard sont à privilégier. De son côté, le coton s’adapte très bien aux différentes saisons et températures. Il en est de même pour le bambou qui s’adresse aux écologistes. Le latex quant à lui offre une excellente adaptation à la morphologie du dormeur. Il en a enfin les modèles thermiques qui fonctionnent de manière électrique et dont la température peut être réglée selon les préférences de chacun.

Qu’en est-il de l’épaisseur ? Sur ce plan, la logique voudrait que plus le linge de lit est épais, plus il offre un meilleur confort. De ce fait, il est généralement proposé sur le marché des surmatelas avec une épaisseur comprise entre 4 et 10 cm. L’idéal serait toutefois de choisir une épaisseur assez fine, soit inférieure à 5 cm, qui permette de manipuler correctement l’accessoire.

Avantages offerts par la mousse à mémoire de forme

La mousse à mémoire de forme a le vent en poupe ! Les raisons sont toutes simples. En effet, la matière possède de nombreuses qualités telles que le confort, le maintien et la fermeté. Autant de critères recherchés et appréciés des utilisateurs.

  • Une relaxation profonde à chaque couchage

Elle offre dans un premier temps du sur mesure en s’adaptant à la morphologie du dormeur. Cet effet enveloppant permet par la suite une relaxation exceptionnelle, une sensation de douceur et un confort inégalé pendant le sommeil. De plus, le produit a été conçu pour être utilisé sur une durée de vie située entre six et huit ans. Que demander de plus à part en profiter au maximum !

  • Une redistribution parfaite des points d’appui

L’excellent soutien de la mousse diminue par ailleurs les points de pression sur tête, la nuque, le bassin et autre partie sensible du corps. Cette charge sur les points d’appui sera ensuite redistribuée sur toute la surface en contact avec le matelas. Ce qui favorise un relâchement musculaire plus rapide et plus efficace, la libération des tensions et une bonne circulation sanguine. Fini donc les raideurs et les douleurs ressenties aux hanches ou au dos au réveil.

  • Un confort optimum

En plus d’aligner correctement la colonne vertébrale, la mousse à mémoire est aussi un accessoire idéal pour l’indépendance de couchage. En effet, en amortissant tous les mouvements du dormeur, elle permet à ce dernier de bouger dans le lit sans pour autant déranger son partenaire. Ce qui est très favorable pour les personnes avec un sommeil agité qui pourront profiter d’un bon sommeil réparateur.

  • Un thermorégulateur impressionnant

Il n’est pas possible de parler de la mousse à mémoire de forme sans présenter ses propriétés thermosensibles particulièrement intéressantes. En effet, tout en régulant la température du corps, elle permet de réduire de manière significative une transpiration excessive. A cela, il faut ajouter que la fibre du matelas est continuellement aérée grâce au processus Climafresh. Ce qui donne à la literie une hygiène et une fraîcheur optimale.

Efficacité de la mousse à mémoire de forme : info ou intox ?

La mousse à mémoire de forme et tous les produits de literie qu’elle permet de fabriquer sont généralement utilisés pour des traitements orthopédiques. En effet, à la fois souple et ferme, la matière permet un meilleur alignement du corps et de la colonne vertébrale tout en rétablissant la courbe physiologique. Ce qui permet de faire disparaître la douleur aux cervicales de prévenir et de guérir les maladies articulaires et lombaires.

Naturellement hypoallergénique,la mousse à mémoire de forme convient par ailleurs aux personnes allergiques. En plus de cela, les produits finis dotés de cette technologie sont généralement traités contre les acariens, les moisissures et même les bactéries. Il faudra toutefois s’en assurer en lisant les caractéristiques du matelas.

Comment choisir son accessoire à mémoire de forme ?

Les caractéristiques techniques sont des paramètres qui permettent de différencier les mousses à mémoire de forme. Elles prennent en compte la densité, l’épaisseur et la durée de vie du produit.

  • La densité

Très important, ce pourcentage se situe généralement entre 40 et 60 kg/m3 pour les mousses viscoélastiques. En effet, plus la densité est élevée, plus le matelas sera confortable et bénéfique pour la santé. Pour bénéficier des avantages de la technologie, la densité doit être toujours supérieure à 55 kg/m3. Dans le cas contraire, la literie ne jouera pas correctement son rôle de maintien du corps. Spécialement, la valeur peut atteindre les 80 kg/m3, voire plus, si l’utilisateur a un poids normal compris entre 50 et 100 kg.

  • L’épaisseur et la taille

Tout comme le précédent point, ceux-ci jouent un grand rôle dans les capacités d’accueil, d’enveloppement et de confort. Ainsi, quel que soit le type de literie, l’épaisseur de la mousse à mémoire de forme est la plus importante. Et pour cause, c’est la couche viscoélastique qui est chargée de s’adapter à la morphologie et non l’accessoire en entier.

Dans le cas d’un matelas, la mousse doit avoir au minimum une épaisseur de 7 cm. En dessous de cette valeur, on parle de matelas mixte. Il faut tout de même préciser qu’un bon modèle à mémoire de forme doit avoir une épaisseur comprise entre 15 et 18 cm.

Le choix de la taille quant à lui se fait en fonction du besoin de l’utilisateur et de l’espace qu’il a. Il est en effet évident qu’une personne célibataire n’est pas obligée de prendre un lit de grande dimension. Dans tous les cas, pour pouvoir bouger et s’étirer en toute liberté, l’idéal serait d’avoir un matelas qui a 15 à 20 cm de plus que le dormeur.

  • La technique de fabrication gage de qualité

Les types de matières utilisées ainsi que les finitions influent considérablement sur le prix. Il est donc nécessaire de s’intéresser aux technologies utilisées et à la qualité des matériaux. Dans le domaine de la literie, ces paramètres sont associés à une marque qui fait la promesse d’une méthodologie. On va alors se pencher sur l’ancienneté du fabricant, son palmarès en matière de récompenses et sa réputation.

Toujours dans le même ordre, il est primordial de vérifier que l’accessoire proposé soit exempt de métaux lourds ou produits chimiques nocifs pour l’environnement. Cela est renseigné par la présence des certifications comme le label Certipur.

  • L’avis des autres utilisateurs

Ils sont très importants, car basés sur l’expérience de nombreux autres acheteurs. Ils permettent de savoir si le produit désiré est à la hauteur des promesses faites par la marque concernée. C’est également l’endroit idéal pour avoir des informations pertinentes sur le contenu du package, l’entretien, les précautions d’utilisation à prendre, la durée de vie et bien encore. Pour un résultat objectif, un recoupement des différents avis doit être fait.

Mousse à mémoire de forme : les conseils pour bien en profiter

L’un des inconvénients avec la mousse à mémoire de forme est qu’elle est sensible à la température ambiante de la chambre. Elle a en effet tendance à durcir quand il y fait froid et à s’assouplir lorsqu’il fait très chaud. Pour ne pas être dérangé par cette différence, il faudrait que la température de la chambre soit aux alentours de 20°.

L’autre solution consiste à mettre du linge froid au-dessus du lit et de bien aérer. Pour les personnes qui transpirent beaucoup, on préférera les matelas avec des suspensions aérées comme les ressorts. Toujours dans le but de favoriser l’aération, il est également recommandé d’utiliser un sommier à lattes. Celui-ci permet également de supporter le poids de la mousse. Par ailleurs, la position de sommeil sur le côté ou sur le dos est celle à privilégier pour relaxer correctement les muscles.

Comme avec tout autre type de literie, certains bons gestes permettent de lutter contre le développement des acariens. Elles consistent entre autres à aérer la pièce chaque jour, retourner le matelas chaque mois et laver la housse de protection régulièrement. Il faudra aussi changer les draps chaque semaine et passer l’aspirateur sur les lattes et en dessous du sommier.

Source : https://redresse-dos.info/

0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez les formations vidéo en ligne ainsi que les séances audio d'auto-hypnose amplifiée

Add a Comment