Le mal en haut du dos : une douleur pas si anodine que ça !

Selon l’OMS, plus de 80 % de la population mondiale souffre d’un mal de dos dont il ne connaisse pas réellement la cause. Rien qu’en France par exemple, les douleurs du dos représentent la deuxième cause de consultation chez un médecin généraliste. Et lorsque cette douleur se fait sentir sur la partie supérieure du dos, elle peut être encore plus pénible et particulièrement handicapante. D’ailleurs, non correctement pris en charge, le mal en haut du dos ou aussi appelé dans le jargon médical « cervicalgie » peut aller jusqu’à restreindre la mobilité de la personne qui en souffre. Il est donc plus qu’urgent de trouver une solution à ce problème. Dans cet article, retrouvez toutes les informations pratiques concernant cette affection pour mieux le comprendre et l’éradiquer.

Mal en haut du dos ? C’est certainement une cervicalgie !

La cervicalgie désigne toutes les douleurs localisées sur la partie haute de la colonne vertébrale. Plus précisément depuis le haut du dos jusqu’au cou. D’un point de vue anatomique, cette douleur concerne ainsi les vertèbres cervicales. Mais pas seulement ! Les vertèbres thoraciques ainsi que les zones situées en haut à gauche du dos (le trapèze et les omoplates) peuvent également être affectées. Raison pour laquelle, il n’est pas rare de voir les sujets avoir des difficultés à distinguer s’ils ont réellement mal au dos ou au thorax. Tant, les deux parties sont reliées entre elles.

Souvent, les douleurs du dos disparaissent d’elles même au bout de quelques jours ou au maximum 6 semaines. On parle alors de cervicalgie aiguë. Les formes chroniques quant à elles peuvent aller bien au-delà de 6 mois. La cervicalgie chronique est souvent associée à la dégénérescence d’un ou plusieurs disques vertébraux et à un phénomène de dégénérescence osseuse ou cartilagineuse.

Par ailleurs, il arrive que la compression du nerf du cou se prolongeant dans l’un des épaules ou le bras. Dans ce cas, on parle d’une névralgie cervicobrachiale ou sciatique du cou. Toutefois, il est rare de voir des personnes souffrir de ce problème puisque dans la plupart des cas, le mal de dos aura été traité avant d’arriver à ce stade.

Mais quoi qu’il en soit, il est important de savoir que la cervicalgie est fréquente et peut absolument concerner tout le monde autant les hommes que les femmes, et ce quel que soit leur âge. Bien que les personnes âgées sont plus enclines à développer un mal de dos.

Origines de la cervicalgie

Il faut savoir que les causes de la cervicalgie sont nombreuses et varient en fonction des individus. Néanmoins, les recherches scientifiques ont pu identifier trois types de mal en haut du dos :

  • La cervicalgie commune :

Tout comme les lombalgies, on parle de cervicalgies communes lorsqu’aucune cause sous-jacente ne peut expliquer l’apparition du mal en haut du dos. Cela peut être un mal de dos insupportable la nuit qui se dissipe au réveil ou encore une douleur soudaine sans cause apparente. En effet, lorsque le sujet est assujetti à la cervicalgie commune, il ressent les douleurs en dehors d’un contexte traumatique et en l’absence même de maladie pouvant être leurs origines. De ce fait, il reste encore très difficile aujourd’hui de se prononcer sur les causes réelles de la cervicalgie communes. Plusieurs facteurs ont pu néanmoins, être avancés :

  • L’Anxiété ou le stress ;
  • Les mauvaises positions et les postures au travail, notamment la position assise devant l’ordinateur à longueur de journée ou encore les mouvements mal exécutés durant les pratiques d’une activité sportive. Dans ce cas, l’utilisation d’un correcteur de posture ou de redresse dos est conseillé.
  • La faiblesse des muscles du cou ;
  • L’arthrose chez les personnes plus âgées (à partir de l’âge de 30 ans) ;
  • L’utilisation prolongée des smartphones.

D’ailleurs, les spécialistes viennent tout récemment de rendre officiel le syndrome « text-neck ». Un nouveau terme pour qualifier les maux dus aux mauvaises postures lors de l’utilisation de smartphones.

  • La cervicalgie traumatique :

Comme son nom l’indique, cette forme de mal en haut du dos résulte d’un traumatisme. Bien souvent, il s’agit tout des mouvements que l’on appelle communément « coup du lapin » ou traumatisme cervical en coup de fouet. Ils peuvent surgir en cas d’accident de véhicule, de collision, de plongeant ou de chute.

E-book gratuit l'état d'esprit du succès

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "L'état d'esprit du Succès". Découvrez les habitudes de vie des personnes qui rencontrent le succès à tous les niveaux... Et comment les recopier !

Dans la plupart des cas, les douleurs s’expliquent par le fait que les cervicales du cou, les os de la colonne vertébrale, les muscles, les ligaments et les tendons s’abîment à la suite d’une flexion suivie d’un étirement brutal ayant créé une entorse cervicale. Cette forme de cervicalgie peut être très pénible pour la personne qui en souffre, car elle peut provoquer à certains moments un mal de dos insupportable la nuit.

  • Cervicalgie symptomatique

Dans de rares cas, il arrive que les douleurs du dos soient dues à la présence d’une maladie locale ou générale. Comme :

  • Une infection survenant dans le pharynx, le larynx ou l’œsophage
  • Maladie vasculaire comme la dissection des artères vertébrales ;
  • L’existence d’une tumeur
  • Dans des cas de cancer comme le cancer du poumon ;
  • L’arthrite rhumatoïde voire des lésions au niveau de la moelle épinière ou du cou.

Comme vous vous en doutez certainement, cette dernière forme est la plus grave d’entre les trois puisqu’en plus de la cervicalgie il faudra également traiter la maladie ou l’infection en elle même.

Les symptômes du mal en haut du dos

Multifacette, la cervicalgie peut se manifester de différentes manières et peut s’accompagner de nombreux autres symptômes selon le cas. Néanmoins, de récentes enquêtes effectuées ont pu révéler des symptômes communs au mal en haut du dos.

Les voici :

  • Raideur, tension, sensation de fatigue ou torticolis dans la région cervicale ;
  • Maux de tête ;
  • Faiblesse musculaire ;
  • Affectations nerveuses, entraînantes des difficultés à exécuter certains mouvements, notamment en cas de mise en tension des muscles ;
  • Céphalée, vertiges et troubles de l’endormissement surtout en cas de mal de dos insupportable la nuit ;

Des symptômes tels que des picotements, engourdissement voire des douleurs aux épaules, aux bras jusqu’aux doigts, des faiblesses musculaires importantes, un déséquilibre irrégulier suivi d’une perte de poids inexpliquée peuvent également surgir. Lorsque ces signes se présentent, vous devez vous rendre sans délai chez un médecin surtout en cas de persistance.

Comment prévenir et soulager les douleurs du dos ?

Vous l’aurez sans doute compris, le mal en haut du dos peut réellement représenter une source importante de gêne pour la personne qui en souffre. Non seulement il peut se révéler invalidant dans sa vie tout les jours y compris le travail. Mais, dans sa forme grave, il peut même altérer significativement la qualité de vie du sujet. Heureusement, ce mal n’est pas une fatalité ! Adopter de bonnes habitudes au quotidien permet de prévenir et même d’éviter la survenue d’une cervicalgie :

  • Tonifier la musculature du cou grâce à des exercices simples au minimum deux à trois fois par semaine. Telle que les exercices de renforcement isométrique ou encore l’étirement du trapèze supérieur.
  • Pratiquer une activité physique régulière et modérée. Vous pouvez même de temps en temps faire des séances de yoga.
  • Faire des pauses régulières au bureau, pendant les trajets en voiture ou lors de toute activité durant laquelle vous rester dans une même position durant de longue période.
  • Ne jamais dormir à plat ventre.
  • Toujours s’assurer que la tête est bien au niveau du corps quand vous êtes en position latérale ;
  • Dormir sur un matelas ni trop dur ni trop mou. Il doit être suffisamment ferme.

Si vous pensez avoir des problèmes de postures, vous pouvez également utiliser des dispositifs médicaux comme le redresse dos. Très efficace, le redresse dos sert à ajuster la posture et à corriger les déformations de la colonne vertébrale. Vous pouvez aussi appliquer ces astuces pour soulager le mal de dos.

Pour ceux qui souffrent déjà du mal en haut du dos, il existe d’excellentes thérapies qui permettent de soulager les douleurs : l’ostéopathie, la kinésithérapie, les cures thermales, l’acupuncture et bien d’autres.

Peut-être avez-vous également des astuces pratiques et efficaces pour prévenir ou soulager les douleurs en haut du dos ? Nous serons ravis de découvrir vos conseils. N’hésitez pas à les partager en commentaire !

Le mal en haut du dos : une douleur pas si anodine que ça !

Pris à la légère, un mal en haut du dos même minime peut devenir handicapant. Causes, symptômes et traitement découvrez le B-A-BA de ce fléau !

0

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez les formations vidéo en ligne ainsi que les séances audio d'auto-hypnose amplifiée

Ajouter un commentaire


Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "L'état d'esprit du Succès"