Job crafting
0
0

Job crafting : Technique de survie au travail

Accueil > Articles divers > Job crafting : Technique de survie au travail

Bienvenue sur Penser et Agir ! Depuis 2012 nous accompagnons les actifs de plus de 30 ans qui veulent prendre leur revanche sur la vie en développant un projet qui a du SENS. Après avoir accompagné plus de 2 500 clients, nous lançons une formation continue gratuite par e-mail : Le club des Actionneurs.

Entrez votre prénom et votre email sur la page suivante pour y accéder : Cliquez ici pour vous inscrire gratuitement (déjà + de 17 000 inscrits !) 

C’est gratuit, et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Personne ne veut d’une vie difficile. C’est le combat de chacun d’entre nous de vouloir une vie meilleure. Quand on a un emploi, ce n’est pas toujours facile. Les tâches que l’on nous confie peuvent être ennuyeuses ou même contrariantes. Les responsabilités réduites peuvent nous empêcher de mobiliser nos capacités. Cela peut nous donner envie de démissionner et nous rendre moins performants et réguliers. Au sommet, nos résultats finissent par parvenir jusqu’au dirigeant, ce qui remet sur la table la question de notre emploi. La question à se poser est la suivante : Ai-je besoin de ce poste ? Si oui, que puis-je faire pour le garder et être épanoui ? Le job crafting sera probablement une réponse à cette question.

C’est quoi crafter son job ?

Crafting est un anglicisme qui signifie : fait à la main. En d’autres termes, cela signifie fabriquer un objet à la main comme un artisan. Par exemple, le menuisier fabrique une chaise qui doit ressembler à l’image qu’il sait donner. De la même manière, crafter un job, c’est le façonner à son image. Par exemple, j’aimerais travailler à ma façon afin d’aimer ce que je fais.

Crafter son job consiste à rendre votre travail plus réalisable, plus acceptable, plus intéressant, plus épanouissant.

Qui est à l’origine du job crafting ?

C’est au début des années 2000 que cette pratique a commencé à faire parler d’elle. Les auteurs d’origine sont Jane E. Dutton et Amy Wrzesniewski. Ces derniers ont passé près de 20 ans à étudier, tester, améliorer et intégrer cet art du travail dans diverses industries.

Cependant, beaucoup d’entre nous utilisent cette technique inconsciemment depuis longtemps. D’autres peuvent même être surpris de savoir que cette façon de travailler a reçu un nom. Pour l’instant, le crafting du travail peut vous sembler très technique, mais il ne l’est pas. Il s’agit d’une façon de se comporter au travail avec des changements à apporter, rien de plus.

Quel est le rôle du job crafting ?

C’est le bonheur qui crée la performance, et non l’inverse – Yannick Noah

Quand le travail est fait dans le bonheur, il est mieux fait. L’inverse est également vrai. D’autre part, une performance moyenne au travail est le résultat d’un travailleur peu épanoui. Pour que le travailleur puisse (re)trouver l’épanouissement, il faut que ses différentes tâches soient adaptées à ses attentes. Il doit également parvenir à donner de la valeur au travail qu’il effectue. Enfin, si possible, il doit pouvoir se sentir appartenir à un groupe, une camaraderie, une équipe, etc. Toutes ces conditions peuvent être remplies en appliquant le modèle du job crafting.

Vous dirigez peut-être une équipe et vous vous demandez ce que cette pratique peut faire pour vous ? La réponse est plus qu’évidente. Si vos employés conçoivent leur travail, ils le font pour s’épanouir dans leur travail. Sachant que l’épanouissement va de pair avec la performance, vous obtenez de meilleurs résultats de vos employés. En plus de ces meilleurs résultats, vos employés pensent moins à quitter leur emploi. Votre équipe est plus performante, l’entreprise fait de meilleurs chiffres et vous êtes récompensé.

En tant qu’employé pratiquant le crafting, vous êtes plus épanoui, plus heureux, plus performant, et à votre tour récompensé. Vous pouvez même évoluer vers d’autres rôles lorsque vos capacités sont reconnues et jugées exploitables.

Les trois piliers du job crafting

Il existe trois grands domaines à développer pour réussir à crafter son emploi. Quel que soit le domaine ou le type d’emploi que vous occupez, c’est possible. Certains employés qui travaillaient seuls ont même réussi à établir des relations de qualité avec d’autres personnes. D’autres qui n’avaient que des tâches rébarbatives ont réussi à rendre leur travail plus intéressant.

La qualité des tâches à effectuer

Ce sont les différentes tâches qui sont présentées dans votre carnet de mission. En général, elles sont étroitement liées, voire très peu différentes les unes des autres. Elles peuvent être dépendantes : une tâche avant l’autre avec une séquence d’exécution définie par l’administration ou personnalisée par vous.

En fin de compte, c’est le résultat qui compte, quel que soit votre point de départ ou votre choix. C’est pourquoi le job crafting propose de trouver la bonne combinaison entre ce que vous avez à faire, votre épanouissement et le résultat attendu. En choisissant :

  • Quelles sont les tâches que je peux choisir de faire ?
  • Quelles tâches puis-je choisir de ne pas faire ?
  • Dans quel ordre les faire ?
  • Quand les faire ? Dans quel état d’esprit les faire ?

Ensuite, voyez dans quelle mesure vous pouvez modifier vos missions si elles ne vous conviennent pas. Cela signifie que vous pouvez être plus que ce que vous êtes déjà dans l’entreprise. Lorsque vous sentez que vous pouvez rendre service d’une manière ou d’une autre, faites-le. Si vous avez des idées d’amélioration, proposez-les, ou mettez-les en œuvre.

La perception du travail à accomplir

La perception du travail à accomplir

Il est possible que vous vous ennuyiez dans votre travail. Peut-être que les missions sont trop répétitives pour vous. Ou le travail est trop difficile pour vous.

Vos missions sont très peu nombreuses et vous avez besoin de plus de responsabilités. Vous n’arrivez pas à trouver un but à ce que vous faites.

Si vous vous trouvez dans au moins une des situations ci-dessus, vous pouvez changer votre perception de votre travail. Une mauvaise perception peut vous pousser à envisager trop rapidement une reconversion professionnelle. Avant d’en arriver là, le job crafting peut vous aider à voir les choses différemment.

Tout d’abord, l’ennui. Il existe de nombreuses stratégies pour lutter contre l’ennui au travail telles que :

Quant à la valeur, l’utilité du travail, imaginez un instant un agent d’entretien. Bien sûr, il doit faire les mêmes choses tous les jours (nettoyer les vitres, les sols, dépoussiérer, etc.). Ce qu’il peut faire pour donner un sens à ce qu’il fait est par exemple se dire :

Mon travail permet aux autres d’être dans un environnement propre, ce qui les met dans de meilleures conditions pour donner le meilleur d’eux-mêmes dans leur travail. Ils verront ce que j’ai fait et ils n’auront d’autre choix que de donner le meilleur d’eux-mêmes.

Si vous trouvez votre travail difficile, il est beaucoup plus facile d’y trouver une utilité. Alors trouvez-en une et tenez-vous-y. Pour rendre le travail moins difficile, vous pouvez utiliser le premier pilier du job crafting.

La qualité des relations au travail

Pour être épanoui dans ce que vous faites, vous devez être capable d’avoir des relations de qualité au travail. Imaginez un instant ce que c’est que de se réveiller et d’avoir hâte de revoir ses collègues. C’est tellement motivant d’avoir quelqu’un à qui parler sur son lieu de travail. De se sentir écouté, respecté et apprécié. Vous pouvez rendre votre travail beaucoup plus passionnant avec un simple sourire d’un client ou d’un collaborateur.

Mais je n’arrive pas à avoir de contact au travail, que puis-je faire ? Il sera toujours possible d’entrer en contact avec d’autres personnes. Vous travaillez dans un département différent et isolé ? Prenez contact avec d’autres départements. Certaines personnes finissent par changer de service après avoir trouvé une meilleure adéquation ou après avoir changé de département.

Si vous êtes dans le service clientèle, c’est encore mieux. Trouvez un moyen de créer une relation plus humaine avec vos clients. Commencez par un simple sourire, les gens adorent quand vous leur souriez. Ils vous offriront un sourire en retour, ce qui vous fera le plus grand bien.

Le travail ne doit pas seulement se limiter au service à rendre, il doit avoir un vrai contact humain de temps en temps pour ne pas s’éloigner de ce qui fait de nous des humains.

Comment réussir le job crafting ?

Le seul emploi idéal que vous trouverez sera celui que vous façonnerez pour répondre à vos attentes. En d’autres termes, tout dépend de vous pour trouver l’épanouissement dans votre travail. Avant toute chose :

Quel est exactement votre boulot ?

Prenez un stylo et du papier et écrivez exactement ce que vous êtes censé faire dans votre travail de A à Z. Nous avons tendance à oublier ce que nous sommes censés faire dans l’entreprise, et ce que nous sommes censés réaliser. Cet exercice vous permettra de voir vos missions et vos obligations sous un angle neuf.

Cet exercice vous permettra ensuite de voir toutes les choses qui rendent votre travail difficile. Notez chacune de ces difficultés. Notez également les meilleurs moments de votre travail. Séparez les tâches faciles et agréables des tâches difficiles et pénibles.

Ensuite, reprenez les tâches difficiles et pénibles. Essayez ensuite de comprendre pourquoi elles sont ainsi. Lorsque vous avez la réponse, pensez à une solution qui les rendra moins difficiles et pénibles.

Conseil : Une tâche difficile peut être décomposée en sous-tâches plus simples. Si possible, changez votre façon de travailler avec des solutions plus efficaces et moins pénibles.

Qu’est-ce qui vous vient naturellement ?

Au travail, on peut être à l’aise pour effectuer des tâches qui sont difficiles pour d’autres. On peut être
naturellement plus impliqué parce que cela nous plaît.

Si vous avez des talents cachés ou si vous sentez que vous pouvez aider d’une manière ou d’une autre, n’hésitez pas à le faire.
La croyance populaire veut que l’on ne fasse que ce pour quoi on est payé, mais ne vous limitez pas à cela. Si vous pensez ainsi, vous ne ferez pas de votre mieux. Si vous le faites, vous n’irez pas au-delà de vos assignations.

Au-delà des missions, essayez de rendre votre travail passionnant en tirant parti de vos points forts. Les choses que vous faites naturellement ou les compétences que vous avez et qui peuvent être utilisées. Cela vous permettra de personnaliser votre travail et c’est exactement le but du Job crafting.

Exemple : Un médecin généraliste peut prendre la décision de s’intéresser un peu plus à ses patients. Par exemple, en essayant d’écouter leur histoire pour identifier la véritable cause de leur maladie. Je pense que la capacité d’écoute est essentielle lorsque l’on veut être au service des autres.

Qu’est-ce qui donne un sens à ce que vous faites ?

donner un sens à ce que vous faites

Peu importe le travail que vous faites, tant que c’est un travail honnête, votre travail sert à de nombreuses personnes. La meilleure façon de donner un sens à ce que vous faites est de voir à qui il profite en plus de vous-même. Par exemple, pour qu’un rédacteur web trouve de la valeur dans ce qu’il fait, il doit considérer que ce qu’il écrit profitera à de nombreux lecteurs. De la même manière qu’un avocat défend un client ou qu’un joueur de football joue pour une ville ou un pays. Tout ce que nous faisons doit avoir un sens. Le job crafting consiste aussi à le trouver. Une fois que vous avez trouvé le sens, vous faites votre travail avec beaucoup plus de plaisir, plus d’engagement. Vous prenez conscience des responsabilités que vous avez envers les bénéficiaires finaux.

Conseil : le sens que vous donnez à ce que vous faites peut être plus grand que vous ne l’imaginez. Je ne vous demande pas de vous raconter un mensonge. Il y a quelqu’un qui attend de bénéficier de votre travail.

Conclusion

Crafter son job consiste à personnaliser son travail pour qu’il vous plaise. Pour y parvenir, il faut prendre en compte trois axes de développement : La nature du travail à accomplir, la perception que vous avez de ce travail et la qualité des relations que vous entretenez au travail. L’amélioration de chacun de ces axes vous rapprochera de plus en plus de l’épanouissement et vous permettra d’éviter le burn-out et l’ennui au travail. Cependant, le job crafting exige un peu d’effort personnel, surtout lorsque vous devez aller vers les autres et sortir de votre zone de confort. Vous devrez également vous intéresser à la santé de l’entreprise où vous travaillez, aux collègues, etc.

J’espère que cet article vous a donné quelques idées pour être heureux au travail. N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux de votre entreprise et avec vos collègues et amis.

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

C’est gratuit, et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Redonnez du sens à votre vie avec Penser et Agir

Depuis 2012 nous accompagnons les actifs de plus de 30 ans qui veulent prendre leur revanche sur la vie en développant un projet qui a du SENS.

Après avoir accompagné plus de 2 500 clients, nous lançons une formation continue gratuite par e-mail : Le club des Actionneurs.

Entrez votre prénom et votre email sur la page suivante pour y accéder :

C’est gratuit, et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Redonnez du SENS à votre Vie.

Nous vous accompagnons de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Plus de 2 heures de formation vidéo offertes pour vous aider à faire rayonner vos différences dans un monde qui ne semble plus les accepter.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...

OFFERT : + de 2h de formation vidéo pour redonner du SENS à votre vie :