Expérience de mort imminente : un mythe ou une réalité ?


Mal connue et encore aujourd’hui presque indicible, l’expérience de mort imminente ou l’EMI est pourtant l’un des phénomènes qui fascine autant qu’il effraie. Un tel engouement s’est d’ailleurs créé autour de ce concept, qu’il a même fait naître des récits tout aussi fantaisistes que loufoques. À un tel point que la plupart semblent dépasser toute logique et suscitent chez beaucoup scepticisme et questionnements. Néanmoins, si ce phénomène qualifié de paranormal paraît improbable et presque surnaturel, à en croire les études statistiques de l’association IANDS (International Association for Near-Death Studies), il toucherait plus de personnes que l’on ne croit. En effet, on estime que 1,8 million de personnes France auraient connu une EMI. Plus impressionnant encore, ce chiffre atteindrait les 15 millions aux États-Unis. Alors, réalité ou simple fruit de l’imagination ? Les réponses !

Expérience de mort imminente : qu’est ce que c’est ?

Un long tunnel, une lumière blanche réconfortante, une voix douce et puis la vie qui défile devant les yeux, vous avez sans doute déjà entendu parler de ces expériences hors du commun qu’ont vécues certains malades dans le coma, sous anesthésie générale ou suite à un accident. Les visions relatées par ces sujets ayant évité la mort de justesse sont appelées dans le langage clinique les Near Death Experiences (NDE). L’expérience de la mort imminente dans sa traduction française. 

Selon Wikipédia, l’EMI désigne un ensemble de sensations et d’expériences survenues à la suite d’une mort clinique ou lors d’événements traumatogènes, où il y a une menace de mort. Ainsi, l’expérience de mort imminente (EMI ou NDE) est un phénomène vécu généralement lors d’un arrêt cardiaque ou par les personnes dans le coma. En ce sens, des spécialistes ont révélé que 15 à 20 % des patients dans le coma ou qui font un arrêt cardiaque ont déjà fait cette expérience mystique avant d’être réanimé.

Concrètement, il s’agit d’une sorte de manifestation exacerbée de la conscience survenant au seuil de la mort. Autrement dit, un état modifié de la conscience (EMC) mais offrant une impression quasi réaliste. En bref, il s’agit d’une sorte de rêve lucide mais qui n’en est pas réellement un. Plus précisément, cette possibilité de voir la mort et revenir à la vie s’explique donc par l’hypothèse que même si le cerveau ne fonctionnait plus durant un court laps de temps, la conscience de la personne continuait elle d’être en activité. Au-delà de ces situations, il arrive néanmoins que l’EMI survienne en réponse à un traumatisme psychologique. Et cela, bien qu’il n’est pas de lien direct de la mort. Dans de rares cas, il se peut même qu’une personne fasse cette expérience mystique spontanément et sans raison apparente.

Les phases événementielles qui se produisent lors d’une EMI

Bien que chaque expérienceur ou thanatonaute — personne ayant vécu l’expérience de mort imminente — relate différemment les événements qu’ils ont vécus durant leur voyage dans le monde astral, les récits et les témoignages recueillis une fois analysés ont permis de dégager d’étonnantes similitudes :

  • Impression subjective d’être mort ;
  • Sentiment de grand bien-être
  • Détachement du corps physique pour poursuivre un état purement spirituel 
  • Sensation de sortir hors de son corps (la décorportation) et de l’observer d’en haut ;
  • Vision d’une lumière blanche ;
  • Vision en accéléré de sa propre existence ;
  • Déplacement le long d’un tunnel ou notion de passage vers le monde astral ;
  • Rencontre d’entités spirituelles ou être de lumière
  • Communication avec les personnes décédées ;
  • Environnement paradisiaque, empli d’amour et de bien-être ;

En effet, il a été constaté qu’après avoir enlevé les contenus liés à l’histoire personnelle, aux préférences culturelles, religieuses ou sociales du thanatonaute, les flots de phénomènes évoqués semblent très similaires à travers le monde, les époques et les cultures. Et cela, indépendamment du niveau intellectuel et social ainsi que de l’âge ou du sexe despersonnes. Évidemment, l’expérienceur peut ne vivre qu’une partie de ces événements. Cela dépendra en grande partie de l’avancement de son voyage dans le monde astral. Ainsi, on peut dire que plus l’expérience a été intense, plus ce dernier pourra lister de caractéristiques.

Dans tous les cas, cette expérience complexe induit irrémédiablement un bouleversement sans précédant de l’individu. Celle-ci entraîne même parfois une remise en question profonde. Toutefois, la plupart des thanatonautes décrivent cette expérience comme merveilleuse et apaisante. Seuls 5 % des cas recensés sont ressorti avec un traumatisme.

Expérience de mort imminente : la petite histoire 

Il faut savoir que l’hypothèse de l’expérience de mort imminente n’est pas chose nouvelle. Et cela même si l’expression n’ait été réellement utilisée qu’en 1977 par le psychiatre américain Raymond Moody dans son livre « Life after life ou la vie après la vie ». Cet ouvrage best seller vendu à plus de 13 millions d’exemplaires. En effet, dans son livre « La République », Platon évoquait déjà la possibilité de voir la mort et revenir à la vie pour parler de l’apparente résurrection d’Er le Pamphylien après une bataille. Seulement lui, il désigna ce phénomène par le nom deuteropotmos. Plusieurs textes anciens relataient également ce genre d’expérience. Dont, notamment ceux de Guru Narak — père fondateur du sikhisme — qui expliquait ce qu’il avait vécu après avoir frôlé la mort durant une noyade dans la rivière. 

Néanmoins, si philosophe et homme de foi ont chacun leur propre théorie, la science a-t-elle aussi son mot à dire ?

EMI : Que dit la science ?

Selon les scientifiques, l’expérience de mort imminente s’expliquerait par le fait que lors d’un arrêt cardiaque, l’arrêt momentané des fonctions vitales fait tomber le flux sanguin à zéro. Cela entraîne ainsi une diminution de la quantité oxygène dans le cerveau ou communément appelé l’anoxie cérébrale. Or, cette anoxie provoque des visons et hallucinations puisqu’elle libère une quantité excessive de neurotransmetteurs glutamate dans le cerveau. Ce phénomène a d’ailleurs été constaté par les personnes ayant déjà expérimenté le jeu du foulard ou de la tomate. Des jeux qui consistent à bloquer la respiration ou s’étrangler. Après être tombés dans les vapes au cours des jeux, certains affirment avoir vécu une expérience mystique. Plus impressions encore, d’autres avouent avoir eu des visions. 

La sécrétion massive de molécules endorphines par le cerveau au moment de la mort clinique expliquerait également l’état de sérénité décrite durant l’EMI. De fait, il a été établi que les endorphines auraient les mêmes effets que la morphine. Ainsi, ils masquent la douleur immédiate et procurent une sensation de bien-être. Aussi, la contribution du cortex temporopariétal et le cortex visuel entraînerait les visons panoramiques, de lumière blanche et de tunnel.

Enfin, des scientifiques attribuent également les EMI à une sorte de dépersonnalisation du sujet face à la peur de mourir. Une théorie appuyée par le neuroscientifique Néo-Zélandais, Karl Jansen. Selon lui, face à cette sorte de phobie de la mort, le sujet déclenche le phénomène de neuroprotection. Celui-ci provoquerait ainsi une forme de déconnexion de la conscience et une perte de la réalité. Le sujet se met alors à imaginer un monde de fantasmes construit à partir de ses convictions face à l’imminence de sa propre mort. 

Et vous, est-ce que vous croyez qu’il est possible de voir la mort et revenir à la vie ?

0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Add a Comment