Comment sortir de la dépression profonde en 4 points détaillés ?

La dépression est une maladie qui peut vous causer beaucoup de tort. Il y a péril en la demeure lorsque vous souffrez de dépression profonde. C’est une affection beaucoup plus dangereuse, qui peut ne jamais guérir si elle n’est pas prise au sérieux. Malheureusement, nous sommes de plus en plus nombreux à en souffrir. Dans cet article, j’ai réuni pour vous 4 solutions pratiques qui répondent à la question : comment sortir de la dépression profonde.

Les symptômes d’une dépression profonde

La dépression profonde touche en moyenne 1 personne sur 5 en France. L’organisation mondiale de la santé estime que les troubles liés à cette affection constituent le premier facteur d’incapacité et de morbidité dans le monde. Au total, 300 millions de personnes doivent faire face à cette affection, et les chiffres de personnes qui en souffrent ont augmenté de 18% entre 2005 et 2015.

Pourtant, de nombreuses personnes qui souffrent de dépression n’en sont même pas conscientes. Comment sortir de la dépression profonde quand on ne sait même pas qu’on en souffre ? Les symptômes de la dépression grave sont bien connus. Les connaissez-vous ? En voici quelques-uns :

  • Vous êtes constamment fatigués et avez du mal à vous concentrer
  • Vous êtes sujets à de perpétuelles sautes d’humeur et vous vexez pour un rien
  • On vous a diagnostiqué un burn-out
  • Vous avez des tendances maniaco-dépressives et pensez constamment au suicide
  • Il vous arrive de présenter des signes qui montrent que vous êtes perfectionnistes
  • Vous pensez être un raté lorsque vous connaissez quelques échecs

Tous ces symptômes ne sont pas des signes de dépression grave pris individuellement. Mais si vous subissez plusieurs de ces symptômes en même temps, vous devez réfléchir à ces 4 mesures pratiques pour répondre à la question comment sortir de la dépression profonde ?

Comment sortir de la dépression profonde : pensez différemment

« La personne dépressive se sent triste parce qu’elle pense à tort qu’elle est médiocre et qu’on l’a abandonnée » Aaron Beck, psychiatre américain

Presque tous ceux qui souffrent de dépression profonde ont un rapport biaisé avec la réalité. Ils pensent souvent à tort que ce qui leur arrive est de leur faute, ou ne peut être réparé. Par exemple, une personne qui est dépressive en raison d’un burn-out peut ne pas accepter l’idée que ses supérieurs hiérarchiques n’étaient pas raisonnables. Si vous êtes devenue dépressive en raison d’une rupture amoureuse, vos amis auront peut-être du mal à vous faire accepter que vous n’avez pas à vous reprocher cette rupture.

Oui, vous aurez du mal à savoir comment sortir d’une dépression profonde si vous devez lutter contre des pensées négatives. Le premier travail sur vous-mêmes consiste donc à changer de logiciel de pensées. Vous devez voir les choses avec réalisme. Commencez par admettre qu’il faut modifier votre façon de voir et apprécier les choses.

Qu’est-ce-qui vous y aidera ? Demandez à vos proches ce qu’ils pensent de votre situation, et ne soyez pas prompts à vous vexer. Ecoutez-les attentivement. Et soyez prêts à modifier votre raisonnement s’il est très différent de ce que vous entendez.

Voici un article sur les moyens efficaces de lutter contre les pensées négatives qui vous seront utiles. Si vous parvenez à inverser le processus de pensées, vous êtes sur la bonne voie pour répondre à la question comment sortir de la dépression profonde.

Le petit guide pratique de la confiance en soi : l'e-book gratuit

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "Le Petit Guide Pratique de la Confiance en Soi".
Soyez vous-même en toutes circonstances :
arrêtez de faire semblant !

Mangez sainement

On n’y pense pas forcément, mais voilà un moyen concret de sortir de la dépression profonde. Pourquoi le dit-on ? Parce que les meilleurs professionnels l’affirment ! Des tests réalisés sur les adolescents et les jeunes adultes dépressifs ont indiqué qu’ils étaient moins sujets aux troubles listés plus haut quand ils s’alimentaient correctement. En revanche, ces troubles s’accentuaient lorsqu’ils consommaient plus d’aliments sains. Le lien entre la qualité de l’alimentation et la dépression profonde ne fait donc plus l’objet de débats.

Ceci dit, que faut-il manger pour gérer correctement les troubles liés à la dépression ? Pour faire simple, évitez les aliments qui favorisent le surpoids et l’accumulation de la graisse (hamburgers, aliments à l’huile traitée, etc.). Privilégiez en particulier les aliments riches en sélénium si vous cherchez comment sortir de la dépression profonde. Les grains entiers, les fruits de mer et les abats de foie sont enrichis de sélénium et pourraient avoir d’excellents effets sur l’humeur. En plus de ces aliments, consommez :

  • Les aliments riches en vitamine D : saumon, thon, maquereau, etc.
  • Les aliments riches en acides de type Oméga-3 : graines de lin, grains de chia, amandes ; etc.
  • Les aliments riches en vitamine B-12 : œufs, poissons, lait ; viande de volaille

Certes, votre assiette ne fait pas tout. Mais vous risquez moins de subir les effets de la dépression si vous mangez mieux, et privilégiez de la nourriture saine.

Occupez-vous correctement

L’une des manifestations les plus régulières de la dépression est une tendance prononcée à la paresse et au découragement. Souvent, la personne qui cherche comment sortir de la dépression profonde a beaucoup de mal à accomplir des tâches simples du quotidien. Soit elle estime qu’elle en est incapable, soit elle pense que ça n’en vaut pas la peine. Résultat : cette personne a tendance à se morfondre sur elle-même et ne trouve aucun plaisir à vivre.

Naturellement donc, il faut inverser cette tendance quand on veut soigner sa dépression. Si vous changez votre façon de penser, vous reconnaîtrez aussi qu’il faut vous occuper différemment. Effectuez des tâches qui renforcent votre estime de soi. Ce peut être s’occuper d’un jardin, aider votre enfant à faire ses devoirs, ou vous lancer dans des activités bénévoles au profit de personnes démunies de votre quartier. Ces tâches vous feront du bien, que vous ayez un emploi ou non.

En revanche, ne tombez pas dans un autre piège : vous réfugier dans votre emploi actuel avec l’espoir d’être moins dépressif. Les tâches qui renforcent votre estime et réduisent la dépression ne sont pas forcément liés à votre travail. Il s’agit d’activités ponctuelles qui vous donnent le goût de vivre et de vous dépenser pour les autres. Occupez-vous sainement, car le risque d’augmenter la dépression est encore plus grand quand on se réfugie dans une activité professionnelle pour échapper à la réalité.

Adoptez de vraies valeurs

Je vous fais une confidence qui vous surprendra sans doute : notre mode de vie axé sur l’accumulation est la principale cause de l’apparition de troubles dépressifs. Si vous cherchez comment sortir de la dépression profonde, analysez aussi votre mode de vie. Qu’est-ce qui compte le plus pour vous actuellement ? Avoir de l’argent ? Mener une grande carrière dans votre domaine professionnel ? Obtenir tout ce que la publicité permet d’obtenir ?

Si c’est le cas, vous semez dans votre vie les germes de la dépression profonde. En effet, une chercheuse très réputée, Ku Lisbeth, a démontré clairement que même de jeunes enfants qui ont presque tout ce qu’ils désirent sur le plan matériel ont tendance à être plus dépressifs et tristes que d’autres jeunes qui vivent dans un confort sobre.

La leçon pour vous ? Si vous cherchez comment sortir de la dépression profonde, construisez votre vie autour de valeurs immuables, moins matérialistes. Ne cherchez pas à obtenir absolument tout ce que vous pouvez acquérir. Privilégiez le contact social ; faites-vous de bons amis qui poursuivent aussi des buts moins carriéristes dans la vie. Les personnes entourées de gens qui les aiment et n’essaient pas d’accumuler des biens sans fin sont moins sujets à la dépression. Est-ce un hasard ? Non. C’est le secret pour sortir une fois pour toutes de la dépression.

Que penser des antidépresseurs ?

Voilà une question essentielle. La réponse n’est pas si simple. Certains antidépresseurs ont aidé à juguler les effets de la dépression profonde. Mais ce marché en pleine expansion n’empêche pas que tant de gens soient de plus en plus dépressifs. Les effets des antidépresseurs sont donc au mieux temporaires.

Ne prenez pas de raccourcis avec la dépression. Rappelez-vous qu’il s’agit d’une maladie qui peut avoir des causes autres que les causes physiologiques. Parfois, notre mode de vie ou l’environnement de travail sont en cause. Quand vous cherchez comment sortir de la dépression profonde, n’oubliez pas que vous devez changer votre façon de voir les choses. Il faut aussi de la volonté pour modifier ce qui doit l’être dans votre vie. Si vous prenez cette résolution et vous y tenez, vous parviendrez mieux que d’autres à surmonter la dépression profonde.

Partagez l’article à présent, et racontez-nous votre propre expérience. Avez-vous réussi à surmonter la dépression ? Si oui, qu’est-ce-qui vous y a aidé ?

4

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez les formations en ligne ainsi que les séances audio d'auto-hypnose

Les personnes qui ont lu cet article vous recommandent ceux-là :

Commentaires

  1. Adrien  avril 4, 2018

    Encore un article très intéressant !
    J’ajouterais que la dépression peut également être liée à un manque de repos pendant le sommeil. Si vous êtes déprimé et que vous faites beaucoup de rêves pendant la nuit, C’est que votre cerveau ne se repose pas autant qu’il le devrait.
    Un bon sommeil devrait être composé de 25% de sommeil paradoxal et de 75% de sommeil profond environ. Si vous remarquez que vous rêvez beaucoup, il y a de fortes chances pour que ce cycle soit pertubé.
    Pendant le sommeil, le cerveau élabore un scénario imaginaire pour vous permettre un nettoyage émotionnel. Certaines frustrations peuvent ainsi être satisfaites dans le rêve alors qu’elles ne peuvent pas l’être dans la vie réelle. Mais parfois, les rêves ne suffisent pas. Le cerveau en produit alors davantage pendant la nuit au détriment du sommeil profond et réparateur.
    Vous vous réveillez ainsi plus fatigué et c’est le cycle de la dépression qui continue.
    L’auto-hypnose peut vous aider en permettant à votre cerveau de faire ce nettoyage émotionnel pendant la journée. Toute activité qui vous permet d’exprimer vos émotions est bonne également.
    Et bien entendu, dans le cas d’une dépression profonde, il est important de consulter un spécialiste et de se faire accompagner.

    répondre
    • Mathieu  novembre 9, 2018

      Bonjour,

      Merci pour ton commentaire
      Ravi que cet article te plaise

      A très vite sur Penser et Agir

      Mathieu

  2. Benoit nault  décembre 1, 2018

    je sais que j ai bession d aide mes par ou ccommencé

    répondre
    • Mathieu  décembre 1, 2018

      Bonjour,

      Merci pour ton commentaire

      Souvent, la 1ère étape est de prendre rdv avec un psychologue qui te guidera

      A très vite sur Penser et Agir

      Mathieu

Ajouter un commentaire


Téléchargez gratuitement "Le Petit Guide Pratique de la Confiance en Soi"