Vivre de peu mais mieux : voici pourquoi il faut le faire et comment vous lancer !

Si l’argent contribue effectivement au bonheur, il faut reconnaître qu’il pousse souvent à avoir les yeux plus gros que la tête ! Les experts en développement personnels font souvent l’éloge d’un mode de vie plus simple et moins consumériste. Mais vous avez peut-être un peu de mal à vous embarquer dans ce type d’aventures. Ce serait pourtant tout à votre avantage. Lisez la suite pour découvrir pourquoi et comment vous pouvez vivre de peu mais mieux.

Une urgence signalée !

Vivre de peu mais vivre mieux, c’est trouver du bonheur à vivre avec un budget serré. Mais vivre de peu en effraie plus d’un. Ce n’est pas très surprenant. Notre société est celle de l’hyper-consommation. Quand on a pris l’habitude de consommer plus que nécessaire, ce n’est pas si simple de changer ses habitudes.

Pour comprendre la nécessité de vivre de peu mais mieux, il faut peut-être se pencher sur quelques statistiques éloquentes.

Évoquons le problème du gaspillage alimentaire : savez-vous qu’à la seconde où vous lisez cette phrase, 41 200 kilogrammes de nourriture sont jetés à la poubelle dans le monde ? Ce chiffre ahurissant atteint plus d’un milliards de tonnes d’aliments gaspillés par an, et ce alors que dans de nombreux pays les gens meurent de faim. Question : pourquoi en produit-on autant alors que nous sommes les premiers à jeter l’excédent à la poubelle ?

Manifestement, notre société est hyper-consommatrice. Pour autant, nous ne sommes pas nécessairement plus heureux. En effet, les suicides, la dépression, et les maladies du cœur sont autant le fait de personnes riches que de personnes pauvres. Vivre de peu mais vivre mieux n’est pas leur option. Mais une vie d’hyper-consommation mène-t-elle forcément au bonheur ? On voit bien que non.

Il faut donc reconnaître que le problème est ailleurs. Vous devez revenir à un mode de vie moins consumériste, mais plus épanouissant. Est-ce paradoxal ? Non, au contraire. Des milliers de personnes le font chaque jour et s’en trouvent mieux. Pourquoi pas vous ?

Oui, si vous voulez être heureux, apprenez à vivre de peu et à gérer un budget serré. Le secret pour vivre de peu mais mieux peut être détaillé en 4 grandes astuces.

Vivre de peu et très bien : ça vaut le coup, soyez-en convaincus

Le premier obstacle pour apprendre à vivre de peu est psychologique : pour beaucoup d’entre nous, c’est carrément impossible. On se trouve mille raisons de ne pas le faire : on va passer à côté de sa vie ; on va manquer quelque chose d’important ; etc.

Mais réfléchissez plutôt aux avantages qu’il y a à vivre simplement:

E-book gratuit l'état d'esprit du succès

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "L'état d'esprit du Succès". Découvrez les habitudes de vie des personnes qui rencontrent le succès à tous les niveaux... Et comment les recopier !

  • Vous allez gagner énormément de place : pour vivre de peu, vous devrez vous débarrasser de biens que vous n’utilisez plus. Presque tous ceux qui l’ont fait ont remarqué que leur maison était plus grande, parce que moins encombrée. Du coup, ils avaient plus de plaisir à vivre chez eux.
  • Vous deviendrez un gestionnaire responsable : plutôt que d’acheter sur un coup de tête, vivre de peu mais mieux vous aidera à réfléchir avant d’acheter. L’argent épargné sera donc toujours utilisé à bon escient. Il servira à faire du bien à vos proches, à vous offrir des voyages, des formations ou des expériences inoubliables, et peut-être même à régler vos crédits plus vite que prévu.

D’autres avantages qu’il y a à vivre avec peu

  • Vous aurez plus de temps pour vous : on passe un temps fou à prendre soin de biens superflus. Tenez par exemple : s’il vous faut 40 minutes environ pour laver et nettoyer une voiture. C’est beaucoup n’est-ce pas ? Songez aussi à tout le temps que vous déployez pour astiquer et faire briller plusieurs meubles, plusieurs sortes de vaisselles…ce temps pourrait-il servir à d’autres fin ? Dans tous les cas, vous aurez plus de temps pour vous et pour vos proches si vous vivez avec moins. De plus, vous pourrez consacrer plus de temps à améliorer votre bonheur grâce à ces 7 astuces pour être plus heureux.
  • Vous serez moins stressés et moins malades : les efforts que vous faites pour entretenir plusieurs biens impactent sur votre santé. Ils provoquent beaucoup de stress. Moins vous possédez de biens, moins vous avez des choses à entretenir. En conséquence, votre vie est moins trépidante et vous n’êtes pas aussi sujets au stress que d’autres personnes. Pensez-y : les populations dites « primitives » tels que les aborigènes d’Australie, ou les indiens de la forêt amazonienne sont très peu stressées. Pourquoi ? Parce que leur mode de vie en connexion avec la nature est très simple et minimaliste. Serait-ce une pure coïncidence ?

Vous pouvez donc effectivement vivre de peu mais vivre mieux. Cependant, comment procède-t-on concrètement ?

Vivre de peu mais mieux : différenciez désir et besoin

Pour vivre de peu et savourer un vrai bonheur, vous devez faire la différence entre vos désirs et vos besoins. C’est principalement parce qu’on ne fait pas toujours cette différence qu’on consomme autant.

Vos besoins ne changent pas nécessairement ; ou alors, ils ne changent que très peu. Vous avez sans doute besoin d’une voiture, d’un logement, de vêtements présentables, de vous nourrir, et de prendre soin de votre famille. Vivre de peu mais mieux, c’est se concentrer sur ses besoins.

Vos désirs en revanche peuvent être très variés, et changer continuellement. Par exemple, vous n’avez pas forcément besoin de 2 voitures. Ou alors, vous pouvez continuer de vivre même si vous ne possédez pas la voiture la plus récente. Si quelques chemises vous permettent d’être présentables, une penderie de chemises n’est pas indispensable. Par ailleurs, vous offrir systématiquement des vacances hors du pays chaque année n’est peut-être pas une priorité. Vous pouvez survivre aussi sans une pléthore de jeux vidéo.

Prenez le temps de différencier vos désirs de vos besoins. Le dossier consacré à la pyramide de Maslow vous y aidera sans doute. Quand vous aurez défini les 5 ou 6 éléments vraiment indispensables pour vivre, vous pourrez passer là l’étape suivante.

Simplifiez votre vie

Reconnaissons que nous sommes tous attachés à nos biens. Parfois même viscéralement. Alors, commencer à vivre avec un budget serré n’est pas si évident. Voilà pourquoi vous devez faire les choses progressivement. Voici 5 étapes pour simplifier votre vie et apprendre à vivre avec peu :

  • Estimez et réduisez vos dépenses

C’est le premier point quand on veut vivre de peu mais mieux. Cherchez où va votre argent. Regardez de près ce que vous dépensez pour le câble, le téléphone, le café, etc. Pourriez-vous vous en passer ? Déterminez ce que vous dépensez pour vos vêtements, les loisirs, ou pour les extras. Peut-on faire mieux avec moins, par exemple en allant en magasin une fois tous les 2 mois au lieu d’une fois par semaine ? Limitez les dépenses superflues dans tous les domaines.

  • Commencez par l’évidence

Il est clair que certaines choses ne nous sont plus nécessaires. Pour vivre de peu mais mieux, commencez par vous débarrasser de ces choses désuètes, peut-être complètement endommagées. Vous prendrez l’élan nécessaire pour procéder à un tri plus grand. Ne pensez pas qu’il est possible de réduire sa garde-robe de 75% en un seul jour. Décidez plutôt de vous débarrasser d’un vêtement que vous ne portez-plus toutes les 2 semaines.

  • Débarrassez-vous du superflu méthodiquement

Le consumérisme est un mode de vie. Vous devez donc vous concentrer sur une seule chose à la fois. Autrement, vous serez encore plus stressée à l’idée de vous débarrasser de tout en même temps. Décidez par exemple de mettre de l’ordre dans votre garde-robe pendant les 2 prochains mois. Puis, passez au garage ; ensuite au salon ; enfin aux chambres ; etc.

  • Concentrez-vous sur vos besoins

Vous rappelez-vous le recensement des besoins évoqué précédemment ? Eh bien, c’est maintenant qu’il vous servira. Quel que soit le montant que vous gagnez, investissez l’argent disponible pour combler les besoins urgents et épargnez le reste.

Prévoyez quand même de l’argent pour la détente. C’est un besoin. Mais privilégiez des activités ludiques qui ne sont pas très chères, ou qui sont même gratuites : faire du vélo en famille, organiser un pique-nique dans les bois, jouer au football dans votre jardin, vous prélasser au soleil en sirotant dans jus de fruits, etc. Vous remarquerez vite que les plaisirs les plus appréciés sont parfois les moins chers et ainsi vous pourrez profiter de la vie.

  • Pensez ‘’substitution’’ et ‘’0 dette’’

Apprenez à remplacer le plus cher par le moins cher. Par exemple, buvez de l’eau à la place de jus de fruits qu’on vante tant à la télé. Ils ne sont pas nécessaires. Cuisinez chez vous au lieu d’aller au restaurant. Avant de dépenser de l’argent, posez-vous toujours la question suivante : « peut-on faire plus simple et moins cher ? » et choisissez cette option.

De plus, songez à régler vos dettes. Moins vous en aurez, plus vous serez riches et mieux vous investirez votre argent. Pour cela, vous devez peut-être vous débarrasser de votre carte de crédit, et privilégier le liquide. Cette habitude vous aidera à mieux vous rendre compte de vos dépenses au jour le jour et donc à vivre de peu mais mieux.

Donnez et soyez heureux !

« Vivons simplement pour que d’autres puissent simplement vivre » Gandhi

A quoi peut bien servir tout l’argent que vous aurez épargné en vivant de peu ? Eh bien, si vous vous en servez pour acheter à tout va, ce serait dommage n’est-ce-pas ? Pensez plutôt à des investissements plus intéressants. On en a tous. Ou alors, faites plaisir à vos proches et à vos amis. Cet argent peut servir aussi à acquérir du matériel de meilleure qualité.

Quoi qu’il en soit, rappelez-vous qu’on est toujours plus heureux en donnant. Vivre avec un budget serré, ce n’est pas être pauvre. C’est choisir un mode de vie qui donne la priorité à vos besoins. Si vous le faites, et aidez les autres par la même occasion, vous serez forcément plus heureux. Un mode de vie minimaliste procure beaucoup de joie. Tous ceux qui l’ont essayé vous le diront. Alors, à quand votre prochaine entreprise pour vivre de peu mais mieux et connaître les plaisirs d’un mode de vie minimaliste ?

0

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient. Vous souhaitez aller plus loin ? Formations en ligne - Auto-hypnose

Les personnes qui ont lu cet article vous recommandent ceux-là :

Ajouter un commentaire


Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "L'état d'esprit du Succès"