Comment profiter de la vie : 6 choses à faire pour que votre existence ait du sens

La plupart des personnes passent à côté de leur vie. On peut l’affirmer parce que nombre d’entre elles émettent presque toujours ces 5 regrets de personnes en fin de vie. Et l’un de ceux qui revient souvent est celui-ci : « Je n’ai pas assez profité de la vie, j’aurais dû faire les choses différemment ». Je ne vous souhaite pas de faire un constat aussi amer de votre existence. Voilà pourquoi je consacre un article spécial à cette thématique. Découvrez donc ce qu’il faut faire pour profiter de la vie sans regrets.

Qu’entend-on par profiter de la vie ?

«On a 2 vies et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on en a qu’une » Confucius

Il faut d’abord préciser ce qu’on entend par profiter de la vie. En effet, cette expression peut laisser penser qu’il faut vivre tous les excès possibles pour se « sentir » vivre. Ce n’est pas le cas. En fait, la majorité des humains sont dans les 2 extrêmes : certains passent leur vie à faire des choses qu’ils n’aiment pas, ne prennent jamais de risques et ont du mal à sortir de la routine métro-boulot-dodo. Évidemment, ils ne profitent pas de la vie.

Mais d’autres font exactement l’inverse : ils s’essaient à tout ce qui est dangereux et négatif, ne se refusent rien, et mettent même leur vie en danger sous le prétexte qu’il faut profiter de la vie. Là encore, ils se trompent, car profiter de la vie et mettre sa vie en danger sont 2 choses différentes. Je ne vous conseille ni l’une, ni l’autre option.

Construire sa vie et en profiter, c’est en tirer le meilleur parti au mieux de votre situation. Comme nos existences sont toutes différentes et toutes complexes, il faut d’abord chercher ce qui donne à la vie tout son sens. Puis, s’investir dans ces activités qui donnent son sens à la vie. Voilà pourquoi, de mon point de vue, vous devez connaître les 5 regrets de personnes en fin de vie les plus courantes, et vivre de façon  vous épargner les mêmes chagrins.

Voilà ma démarche dans ce dossier : vous aider à construire votre vie en prenant en compte les 5 chagrins qu’éprouvent ceux qui sont parvenus au terme de leur vie. Et j’ajouterais un 6ème élément fondamental pour tirer profit de la vie vers la fin de cet article.

1- Pour profiter de la vie, faites vos propres choix

Le regret le plus courant qu’évoquent les personnes qui n’ont pas profité de la vie est le suivant : « Je n’ai pas fait ce que j’aurais voulu faire ». Quand on y pense, c’est une évidence. Comment la vie sera intéressante pour vous alors que vous ne décidez pas de ce que vous ferez ?

Le travail commence donc pas une introspection de vos choix de vie. Vous ne décidez pas de tout, mais dans l’ensemble, avez-vous choisi de faire ce que vous faites actuellement ?

Par exemple, qui a choisi votre conjoint ? Votre carrière professionnelle correspond-elle à vos attentes, ou alors, vous faites ce job avant tout pour plaire à vos parents ? Par ailleurs, votre patron actuel décide-t-il de presque tout, y compris du temps que vous passez avec vos enfants à la maison ? Si vous ne décidez de rien dans ces 3 domaines, vous êtes en train de passer à côté de votre vie.

E-book gratuit l'état d'esprit du succès

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "L'état d'esprit du Succès". Découvrez les habitudes de vie des personnes qui rencontrent le succès à tous les niveaux... Et comment les recopier !

Pour vous éviter le premier de ces 5 regrets des personnes en fin de vie, commencez par faire vos propres choix.

2- Ne vous tuez pas au travail

Voilà le 2ème des 5 regrets des personnes en fin de vie : elles ont passé leur vie à travailler, très souvent au détriment de leur famille. Reconnaissons qu’avoir et conserver un emploi est un vrai défi. La compétition est rude, et les paresseux n’ont pas leur place dans ce système où la performance prime.

Mais rappelez-vous qu’un jour, vous ne travaillerez plus. Et à ce moment, ce sont les choses que vous avez négligées qui seront importantes : de bonnes relations avec votre conjoint et vos enfants ; un cercle d’amis fidèles ; de bons souvenirs de vos vacances et de vos randonnées ; etc.

Par conséquent, vous devriez être équilibré si vous voulez vraiment profiter de la vie. Réservez du temps à votre famille. Sortez souvent. Invitez des gens chez vous et de temps à autre, et cuisinez. Faites autre chose que travailler. Si possible, n’emportez jamais du travail à la maison. Et si c’est le cas, arrangez-vous pour revenir à vos proches et à des choses simples le plus vite possible.

3- Investissez-vous dans vos relations amoureuses

Manifestement, il est plus facile de tomber amoureux que de le rester. Dans nombre de pays européens, certains couples divorcent ou se séparent au bout de seulement quelques mois. Le problème n’est pas tant qu’ils ne s’aiment pas. Souvent même, ils s’aiment encore quand ils se séparent. Mais ils n’ont pas réussi à entretenir cet amour et à poursuivre des objectifs communs. Résultat : tous les 2 sont malheureux.

Pour vous éviter ce regret et profiter vraiment de la vie, faites tout ce qui est en votre pouvoir pour pérenniser l’amour dans votre couple. Réservez du temps à la personne que vous aimez. Travaillez à des objectifs qui vous plaisent à tous les 2. Prenez le temps d’aimer et d’entretenir cet amour. Une union forte n’est pas le fait du hasard. C’est le résultat d’un gros investissement personnel. Mais au bout du compte, un couple qui marche donne du sens à la vie.

4- Créez du lien social

On ne peut être heureux sans les autres. Profiter de la vie, c’est profiter des plaisirs de la vie avec les autres. Vous avez donc besoin d’amis, d’un lien social fort. Construire sa vie avec les autres lui donne plus de sens. De plus, ces compagnons pourraient vous venir en aide quand vous rencontrerez des difficultés.

Par conséquent, ne pensez pas qu’il est de votre intérêt d’être toujours seul, renfermé, et antipathique. Ouvrez-vous aux autres. Développez des amitiés étroites et sincères. Faites plaisir à vos amis, et ils vous le rendront au centuple. Soyez là pour eux quand ils ont besoin de vous. Ce sont de petites choses qui n’ont l’air de rien, mais qui procurent un profond sentiment de satisfaction. Vous aurez vraiment la certitude de profiter de la vie quand l’affection que vos amis vous portent ira grandissant.

5- Osez quand vous avez peur

« Les folies sont les seules choses qu’on ne regrette jamais » Oscar Wilde

Pour construire sa vie, apprenez à dépasser vos peurs et vos limites. Tant que vous restez dans la routine, la vie est morose. Mais si vous parvenez à quitter votre zone de confort, vous vous procurerez des sensations inoubliables.

On hésite souvent à le faire parce qu’on n’a jamais appris à oser. Mais sachez que dans quelques années, vous serez plus déçus par les choses que vous n’avez pas eu le courage d’accomplir que par celles que vous avez accomplies. Parmi les 5 regrets des personnes en fin de vie les plus courants, il y a effectivement le regret de ne pas avoir osé certaines folies.

Pour commencer, constituez donc une liste de choses que vous n’avez pas eu le courage de faire : tenir un serpent dans les mains ; visiter le Cambodge ; vous faire tatouer un papillon dans le cou ; sauter en parachute ; etc. Prenez des dispositions pour accomplir ces choses qui vous tétanisent. Réservez un jour et une heure précise pour le faire, et faites-vous accompagner par un ami proche. Le souvenir et les sensations que vous laissera cette expérience seront inoubliables.

Bien entendu, vous ne devriez pas passer votre vie à accomplir ce type de tâches et d’activités ! Les expériences délirantes sont intéressantes à doses modérées. Si vous passez votre vie à courir après vos plaisirs et vos envies, vous ne profitez pas de la vie : vous passez à côté de l’essentiel.

6- Construire sa vie en vivant chaque jour comme le dernier

Le 6ème secret pour construire sa vie est le suivant : utiliser chaque journée pour faire des choses que vous ne regretterez pas. Un chanteur l’a traduit par l’expression « vivre chaque jour comme le dernier ». Cette perspective vous poussera forcément à ne faire que des choix probants.

Donc, lorsque vous vous levez le matin, demandez-vous : « Si je devais mourir aujourd’hui, qu’est-ce que je ne voudrais pas regretter? ». Cette question simple peut changer le cours de votre journée. Vous constaterez peut-être qu’il faut dire plus souvent à vos proches que vous les aimez. Vous déciderez peut-être de rentrer plus tôt ; d’acquérir enfin cette moto qui vous plaît tant ; etc. Le secret, c’est bel et bien de construire sa vie chaque jour comme si elle devait s’arrêter d’un moment à l’autre. On est alors forcé de ne faire que des choix efficients et sensés, sans fioritures et sans complications.

Pour construire sa vie et en profiter, restez-en aux choses simples. Aimez les plaisirs facilement accessibles, et répartissez efficacement votre temps. Appréciez la compagnie des autres. Refusez de développer la rancune et le ressentiment. Ces défauts vous ôtent le goût de vivre, alors qu’il y a tant de belles choses à découvrir. La rancune et la colère font partie des 5 regrets des personnes en fin de vie les plus récurrents. Ne laissez pas l’un des 5 regrets des personnes en fin de vie pourrir la vôtre.

Ceux qui ont pris ces différentes résolutions en ont tiré de nombreux bénéfices. Ils ne vivent pas que pour combler leurs excès, et leur bonheur est décuplé. J’espère sincèrement que vous éprouverez le même bonheur. Si l’article vous a plu, partagez-le s’il vous plaît, et proposez-moi votre propre recette pour profiter de la vie.

4

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez les formations en ligne ainsi que les séances audio d'auto-hypnose

Les personnes qui ont lu cet article vous recommandent ceux-là :

Commentaires

  1. Tiffany Buton  janvier 6, 2018

    Merci pour cet article complet, qui donne le sourire :)

    Dernièrement, j’ai lu un livre qui m’a permis faire le point : « Le moire qui vendit sa Ferrari » de Robin Sharma. C’est l’histoire d’un avocat, qui après avoir fait une crise cardiaque, après avoir frôlé la mort donc, vend tout ce qu’il possède, dont la Ferrari. Il part en quête de sagesse. Quelques années plus tard, il revient transformé. Et, il partage tous les secrets d’une vie sereine, qui a un sens, a un de ses anciens collègues.
    Un livre passionnant ! On comprend comme tu le dis si bien qu’il est important de déterminer ce qui nous fait du bien, ce qui nous fait nous sentir en vie et utile pour les autres.
    Les autres sont d’une importance capitale dans notre vie. Aussi, travailler moins est un excellent conseil. Prendre soin de notre couple, voir nos enfants grandir, partager des souvenirs avec eux. Et nos amis, bien entendu, sont indispensables.

    J’aime aussi l’idée de faire une liste des choses qui nous font peur. Car, ce sont souvent les choses qui nous font peur qui sont importantes pour nous. Ce sont celles qui comptent vraiment. Et notre « pseudo » manque de confiance en nous nous enferme dans une vie dans laquelle on se sent en sécurité mais dans laquelle on ne vit pas vraiment.
    Un conseil puissant : faire ce qui nous fait peur. Et, oublier que nous n’avons pas confiance en nous, c’est une excuse pour ne pas faire les choses. :)

    Vivre comme si c’était notre dernier jour est un conseil pertinent. Pour vivre ce conseil, j’ai une routine matinale. Je me lève plus tôt le matin et je fais toutes les choses qui ont du sens pour moi et qui me nourrissent. Quand je la termine, je me dis avec le sourire : si je devais mourir aujourd’hui, je serais bien car j’ai fait les choses que j’aime.

    Merci pour cet article inspirant, qui me donne le sourire et me rend bien enthousiaste. :)

    répondre
  2. Nathalie  mars 20, 2018

    Merci pour cet article et ces 6 conseils pertinents ! :-)
    Pour partager mon expérience… Afin de donner plus de sens à ma vie, je suis entrée dans une introspection pour découvrir ma raison d’être.
    J’ai utilisé la technique des « 5 pourquoi ». Je suis partie de la question : « Pourquoi est-ce que je veux avoir confiance en moi ? » (car j’incriminais mon manque de confiance en moi pour ne pas avancer vers ce que j’aimais). J’ai obtenu la réponse 1. Puis je me suis demandée « Pourquoi réponse 1 ? », j’ai obtenu la réponse 2. Et ainsi jusqu’à m’être posé 5 fois la question « Pourquoi … ? ».
    Attention à ne pas confondre vos désirs avec votre pourquoi. Par exemple : être épanoui, avoir un couple inspirant, partir en vacances… sont des désirs. Derrière vos désirs se cache votre pourquoi.
    J’ai ainsi trouvé mon raison d’être qui crée de la motivation en moi. Et qui fait que chaque jour j’agis de façon à nourrir mon inspiration profonde, même si je le fais par petit pas… Chaque matin, je me connecte à cela pour garder le cap et donner un sens à ma vie ;-)

    répondre
    • Mathieu  novembre 9, 2018

      @

      Bonjour,

      Merci pour ton commentaire
      Ravi que cet article te plaise

      A très vite sur Penser et Agir

      Mathieu

Ajouter un commentaire


Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "L'état d'esprit du Succès"