Respect de soi: comment témoigner du respect envers soi-même?


Pourquoi ne me respecte-t-on pas ? Que faut-il que je fasse pour mériter plus de considération ? Voici des questions que nous nous posons parfois. Nous n’arrivons pas à expliquer certains comportements à notre encontre. Pour vous, c’est évident que vous méritez le respect des autres. Pourtant, il faut que vous reconsidériez un peu les choses pour mieux voir. Comment pouvez  exiger des autres quelque chose que vous ne vous accordez pas personnellement. Comme moi auparavant, beaucoup pensent que pour être respecté, il faut s’imposer. Croyez-moi, ce n’est pas ce qui fait le respect des autres. La clé c’est plutôt le respect de soi. J’écris justement cet article pour mieux vous expliquer la notion et vous révéler en quoi se respecter force le respect et l’admiration des autres. Pour finir, je vous donnerai deux conseils clés pour apprendre à vous respecter.

Le respect de soi : qu’est-ce que c’est ?

L’on ne saurait comprendre le respect de soi sans avoir au préalable correctement cerné ce qu’est le respect.

Le respect est un sentiment de considération, d’estime, voire de dévotion que l’on éprouve à l’endroit de quelqu’un, de quelque chose ou de soi-même. Il appelle à une attitude de politesse et un souci permanent de ne pas porter atteinte à l’objet du respect. Le respect va bien au-delà de la simple considération car il est exempt de toute hypocrisie.

Le respect de soi puise des bases du respect et renvoi avant tout à une estime personnelle. Cette estime repose sur une acceptation de soi et sur des valeurs intrinsèques bien fondées. Se respecter implique donc que vous travaillez à identifier ce qui est propre à votre personne. Vous devez comprendre clairement ce qui vous convient. Les principes et atouts qui révèlent votre vraie valeur ne doivent pas vous échapper. Comprendre cela, c’est entre autre, honorer votre âme en vivant d’une manière qui reflète en toute conformité votre nature authentique.

Les caractéristiques du respect de soi

Plusieurs composants servent à déterminer le respect de soi. Leurs présences ou non, témoignent de l’image qu’une personne à d’elle-même. Les cerner vous aidera à comprendre la valeur que vous vous accordez.

L’amour et l’acceptation de soi

L’une des marques déterminantes du respect de soi est l’amour et l’acceptation propre. Vous ne pouvez exiger de personne qu’il vous aime et vous accepte. Bien plus, vous ne pouvez forcer personne à vous traiter respectueusement. Vous pouvez simplement vous respectez vous-même et vous traitez avec égard. Seulement, pour y arriver, cela requiert que vous appreniez à vous aimer et à vous accepter tel que vous êtes. Il est important que vous vous reconnaissiez comme étant une personne à part entière. Ceci passe par plusieurs aspects de votre profil.

Évoquons d’abord l’aspect physique de votre personne. Le grand succès que connaît aujourd’hui la chirurgie esthétique en dit long sur l’image que la plupart ont de leur propre corps. C’est une preuve indéniable du dédain à l’égard de notre personne. Et vous, que pensez-vous de votre corps ? Est ce que vous vous sentez bien dans votre peau? Vous convient-il ou pensez-vous qu’il lui manque quelque chose ? L’amour et l’acceptation de soi commence par ce qu’il y a de plus visible. Votre corps est un gage de cela et vous devez commencer à l’aimer et à le traiter convenablement. Soyez libéré de l’influence publicitaire perfectionniste du siècle. Le contentement et l’entretien sont en réalité de grandes sources de bonheur.

L’amour de soi s’étend également à nos faiblesses. Vous devez apprendre à vous accepter aussi bien dans vos forces que dans vos faiblesses. C’est la fusion de vos qualités et de vos limites qui vous rend unique. Comprenez donc que vous valez bien par ce que vous savez faire et non pas ce que vous ne savez pas faire.

L’amour et l’acceptation de soi sont les bases de la culture de l’estime et de l’affirmation de soi. Apprendre à les adopter, c’est apprendre à choisir vos sentiments, à croire en vous-même et en vos choix.

Le respect de soi, c’est la fidélité à ses croyances et valeurs intimes

Nul respect de soi n’est possible en dehors de la fidélité vis-à-vis de nos convictions et valeurs intimes. Vous devez alors être en mesure de faire connaître vos croyances et de les exprimer. Le respect de soi rime plus que tout avec cette liberté de vous révéler dans toute votre authenticité. Il ne s’agit pas de vivre pour imposer vos croyances ou valeurs. Il est plutôt question d’être honnête envers vous-même en demeurant fidèle à vos convictions sans en vouloir à ceux qui ne vivent pas selon le même système.

Le grand piège ici est de ne pas agir selon ce en quoi vous dites croire. Par exemple vous croyez fermement en l’abstinence sexuelle avant le mariage. Cependant, votre fiancé exige d’aller au sexe avant l’union au risque de rompre avec lui. Vous semblez vouloir résister au début mais, pour ne pas le perdre, vous finissez par accepter. Ce choix aura pour conséquence de générer en vous un grand conflit dû au choc entre vos valeurs celles étrangères que vous épousez. C’est ce qu’on appelle de la dissonance cognitive.

Vivre sans valeurs et croyances propre vous prive d’une véritable identité. Conséquemment, vous n’aurez rien qui inspire particulièrement le respect à votre endroit. Il est donc capital que vous ayez une conscience de ce qui est en vous et auxquels vous tenez réellement. C’est la source du respect de soi et du respect des autres.

Deux conseils clés pour apprendre à se respecter soi-même

voici deux conseils clés qui vont vous aider à cultiver le respect envers vous même.

Testez vos valeurs pour être sûr qu’elles sont les vôtres

Vos valeurs sont à vivre et non juste à avoir en tête. Vous ne saurez jamais qu’une valeur est vôtre sans l’avoir vécu. En réalité, plusieurs épousent simplement des devoirs imposés par l’extérieur en guise de valeurs. Ils ignorent s’ils leurs conviennent ou pas car ils ne se sont jamais retrouvé en situation de test. Vous pouvez croire par exemple que les personnes qui réussissent lisent beaucoup alors que vous continuez à être répulsif aux livres. Il vous faudrait tester cette croyance pour savoir si elle vous convient vraiment. Faites l’effort désormais de lire régulièrement et voyez si vous pourrez tenir. Le résultat vous dira si ce que vous croyez est en vous une valeur ou plutôt un fardeau.

Cessez de vouloir plaire à tout le monde

Ceci devrait être le cadet de vos soucis si vous désirez apprendre à vous respecter. Se respecter et respecter les autres n’a rien à voir avec la fourberie. En lieu et place, vous devez commencer à plus vous focaliser sur votre ressenti et sur ce que vous pensez personnellement de votre personne et de vos œuvres. Sachez que vous ne pourrez répondre en tout temps aux attentes des autres. Vous ne vous en sentirez qu’exploiter et malheureux. Avant de penser à être bon envers le monde, soyez d’abord bon envers vous-même.

En conclusion, le respect de soi est indispensable pour être soi-même et interagir convenablement avec les autres. Pour l’acquérir, il vous faut travailler son amour propre, son estime et ses valeurs.

Et vous quel est votre avis sur le sujet ? Nous attendons avec impatience vos points de vue. Mais en entendant, si cet article vous a plu, merci de le relayer sur les réseaux sociaux.

 

 

2

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Comments

  1. marie  octobre 6, 2019

    Merci pour cet article. Se respecter, c’est aussi pour moi, apprendre à mettre des limites entre les injonctions des autres (et de la société) et ses propres besoins.

    reply
    • Mathieu  octobre 7, 2019

      Bonjour Marie,

      En effet, se fixer des limites est également une preuve de respect envers soi-même.

      Merci pour ton commentaire ! 🙂

      A bientôt pour des nouveaux articles,
      Mathieu.

Add a Comment