dépasser ses peurs
4
566
4
566

3 étapes pour dépasser ses peurs et aller de l’avant

Accueil > Confiance en soi > 3 étapes pour dépasser ses peurs et aller de l’avant

Dépasser ses peurs est le meilleur moyen d’avancer dans la vie et de développer de nouvelles compétences. Malheureusement, la peur, à bien des égards, limite notre potentiel. Elle nous empêche d’agir pour atteindre un objectif, relever un challenge ou encore pour résoudre un problème. Elle nous fait adopter des comportements d’évitement qui pompent beaucoup d’énergie et qui s’avèrent au final préjudiciables pour son épanouissement personnel.

Dépasser ses peurs est donc absolument essentiel pour qui souhaite aller de l’avant dans sa vie et vivre pleinement chaque jour.

La peur : une émotion aux multiples facettes

La peur est une émotion que l’on ressent lorsqu’on est confronté à un risque ou une menace réelle ou imaginaire. Chacun est en effet confronté en fonction de son histoire, de son expérience à des peurs. L’être humain peut avoir peur à peu près de tout et n’importe quoi : d’une situation en particulier, d’un objet, d’un animal, d’un lieu, etc.

Dépasser ses peurs est atteignable à condition de respecter certaines étapes et de procéder pas à pas.

Étape 1 : identifier ses peurs

Il est important dans un premier temps de bien identifier ses peurs. Certaines peurs peuvent être clairement identifiées de suite, mais parfois le sentiment de peur est assez diffus, il ne semble pas lié à quelque chose en particulier. Il arrive que le lien de cause à effet soit rompu. On ne voit pas trop ce qui provoque cette réaction.

Pour faire ce travail vous pouvez commencer par identifier votre zone de confort actuelle par exemple.

Posez-vous aussi les 3 questions suivantes :

  • Dans quelle situation, ai-je peur ?
  • Qu’est-ce qui provoque chez moi un fort sentiment de peur ?
  • Qu’est-ce que je ressens précisément à ce moment-là ?

Telles sont les questions que vous devez vous poser. Si vous avez du mal à comprendre ce qui vous fait peur, dans ce cas, vous pouvez juste vous focaliser sur le malaise que vous ressentez pour petit à petit affiner votre perception des choses.

Vous devenez alors plus conscient des réactions que vos peurs suscitent et les émotions qui les accompagnent. Et lorsque ce même sentiment se reproduit, vous apprenez au fil du temps à mieux vous connaître et à identifier ce que vous craignez.

Cette première étape est indispensable pour ensuite agir sur ses peurs et les dépasser.

Étape 2 : agir par petits pas pour dépasser ses peurs

Lorsqu’on a peur de quelque chose, le comportement instinctif est de fuir pour éviter l’objet de la peur. On reste alors dans sa zone de confort, mais l’évitement ne fera que renforcer votre peur ou du moins, il la conforte dans son existence.

Au contraire, pour dépasser ses peurs, il convient d’y faire face, de ne pas fuir. Mais vous n’allez évidemment pas vous confronter brutalement à vos peurs, car cela serait contre productif car trop violent ou même insupportable pour votre mental.

Commencez par de très petites actions et voyez ce que cela provoque chez vous. Dans ce processus d’exposition, focalisez-vous sur le moment présent et uniquement sur lui. Pensez aussi à prendre de profondes respirations. Vous pouvez aussi vous aider de la visualisation au préalable si la situation réelle vous fait craindre les pires réactions. Là encore, visualisez des situations simples.

Si cela est encore trop pour vous, décomposez l’action en des situations moins engageantes pour vous, qui causent le moins d’anxiété.

Si par exemple, vous avez peur de parler en public, vous n’allez pas vous lancer dans un discours devant une assemblée. Non, commencez par prendre la parole ou posez une question dans un tout petit groupe. Si cela vous fait peur, choisissez de vous exprimer d’abord devant des personnes que vous connaissez.

Étape 3 : répéter les actions qui vous permettent de dépasser vos peurs

Dépasser ses peurs va s’inscrire dans le temps. Il va falloir que vous répétiez l’action jusqu’à ce qu’elle ne provoque plus de peur chez vous. Petit à petit, cette action va devenir une nouvelle habitude qui va s’ancrer en vous.

Cela suppose un engagement important de votre part et de la persévérance. Attendez-vous à ce que cela pompe votre énergie, mais je pense que cela en vaut vraiment la peine. Se libérer de ses peurs prendra du temps, il faut en être conscient. N’hésitez pas une fois que la peur se réduit à vous récompenser et vous féliciter des résultats que vous avez obtenus.

Dans tous les cas, votre persévérance sera récompensée par un sentiment de plus grande liberté et par la possibilité de réaliser des projets qui vous semblaient jusqu’alors impossibles.

A vous de jouer !

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur Internet en cliquant sur le bouton « j’aime » situé juste en dessous.

Et vous, quelles sont vos plus grandes peurs ? Quelles actions allez-vous prendre pour dépasser vos peurs et aller de l’avant ? Quelles résistances rencontrez-vous pour dépasser vos peurs ?

Partager cet article !

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

4 Commentaires

  1. Taha

    Effectivement, affronter ses peurs peut être difficile à court terme mais tellement utile à long terme.
    Cela vaut la peine de s’y confronter de manière répétée et régulière comme tu le dis.
    C’est encore mieux si la répétition s’effectue quotidiennement car cela sera plus facile d’être consistant et de voir sa peur diminuer un petit peu chaque jour.
    Merci pour ce rappel !

    Réponse
    • Mathieu

      Bonjour Taha,

      Merci pour ton commentaire.
      En effet l’action répété et continue est LA clé de n’importe quel succès.
      Il vaut mieux en fait un petit peu tous les jours que beaucoup une fois par semaine.

      À bientôt,
      Mathieu.

      Réponse
  2. Sophie ROBERT

    Bonjour, et merci beaucoup pour cet article ! Je suis justement dans le dépassement de soi, j’ai pour but de devenir conférencière, mais étant très timide, j’ai des étapes de progression à passer… et à dépasser 😉. Ton article me conforte dans mon idée de progression. Et je te confirme que cela mange une énergie gigantesque, mais le fait de l’accepter et surtout de fêter chaque mini victoire me permet d’avancer avec plus de plaisir.
    L’entrainement, il n’y a rien de mieux !

    Réponse
    • Mathieu

      Bonjour Sophie,

      Merci pour ton commentaire.

      Savoir que l’article t’aide m’encourage à continuer dans cette voie.

      Franchement, cela me fait plaisir. 🙂

      Je te souhaite une bonne journée,
      Mathieu.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez gratuitement le Kit des Actionneurs

15 fiches Action pour redonner du SENS à votre vie

Parce qu'un seul choix peut tout changer...