Gérer les imprévus
1
6
1
6

Gérer les imprévus : comment s’y prendre comme un pro ?

Accueil > Efficacité et Productivité > Gérer les imprévus : comment s’y prendre comme un pro ?

Perfectionniste et carré, vous aimez que les choses soient planifiées de A à Z. Mais même si vous avez tout peaufiné à la perfection, vous n’êtes jamais à l’abri de l’imprévisible. Il faut que vous appreniez à gérer les imprévus, surtout si vous êtes du genre à perdre tous vos moyens quand un petit détail vient troubler ce qui a été organisé. Vous avez prévu tout jusqu’à la plus petite seconde. Vous connaissez par cœur votre script. Et vous avez placé les choses exactement là où elles doivent être… Mais même si la situation ne se déroule pas comme pensée, vous arriverez à accueillir l’inattendu et faire face aux « surprises » qui font partie du cours de la vie avec de petites astuces efficaces.

Mais pour commencer, pourquoi n’arrivez-vous pas à gérer les imprévus ?

angoisse chronique

L’imprévu peut se manifester de différentes manières, selon le contexte. Un bug technique, un participant principal absent, un objet de décoration perdu, un événement annulé au dernier moment, un trou de mémoire soudain, une rencontre inopportune… Tant de scènes peuvent se présenter. Face à de telles situations, un bon nombre de personnes se retrouvent rapidement au bout de leurs nerfs, au point de tomber en pâmoison, car ils ne savent pas comment réagir face à la situation.

Ils détestent quand leurs plans sont chamboulés ! Si certains manifestent juste leur déception, d’autres, plus susceptibles, pourront frôler l’hystérie. C’est pourquoi gérer les imprévus est si important. Vous arrêterez de subir une angoisse chronique quand vous vous retrouverez face aux aléas de la vie.

Les origines à cela peuvent être très nombreuses. Voici quelques exemples.

Vous êtes un maniaque de l’organisation

Pour un grand nombre de personnes, le train-train de leur vie est régi par une organisation parfaite de leur emploi du temps. Une routine fixe leur permet de rester dans leur zone de confort et d’éviter toute forme de frustration liée à l’inconnu. Si un élément de cette routine est perturbé, cela change tout le reste de la journée. Gérer les imprévus semble être une mission impossible.

Un imprévu vous a marqué à vie

L’appréhension des surprises peut aussi provenir du fait qu’un événement inattendu vous est arrivé auparavant. Les conséquences de cet instant n’ont pas vraiment été agréables : vous n’avez pas pu trouver une solution, vous en avez gardé les séquelles durant un long moment. Cette situation vous a tellement frustré, voire traumatisé, que vous vous êtes dit : « Plus jamais je ne voudrai affronter l’imprévisible » !

À cause d’un événement inopiné passé qui ne s’est pas bien terminé, vous avez donc peur de gérer les imprévus, car le sentiment que la même chose se reproduira vous fait peur. Cette appréhension vous empêche de vous focaliser sur les éventuelles solutions à un moment inopiné.

Une enfance contrôlée par les parents

Souvent, les parents ont tendance à trop couver leurs enfants. Ils les laissent rarement seuls, de peur de les voir tomber et se blesser. Ils prennent la parole de l’enfant malade lors d’une consultation chez le médecin… Tous ces gestes résultent d’une bonne intention des parents, mais c’est également l’une des sources de la future peur de gérer les imprévus.

À force de trop chouchouter les enfants, les parents affectent la confiance en soi de leurs petits. Ces derniers se débrouillent très rarement seuls : ils ont souvent besoin de leurs parents pour faire telle ou telle chose ou pour prendre des décisions fixes. La prise de responsabilité deviendra alors une crainte à l’âge adulte. Pareil pour tenir tête aux situations inattendues. Ils perdent vite leur moyen.

Un enjeu important

L’importance de l’enjeu de la situation joue aussi un rôle dans la peur des situations inhabituelles. Plus l’enjeu sera capital, plus l’appréhension de gérer les imprévus sera grande. Vous craignez de louper une occasion en or à cause d’un petit détail non planifié que vous aurez du mal à gérer. Cela pourra être le regret de votre vie. Par exemple, vous avez un entretien d’embauche prévu. Vous redoutez l’imprévisible, comme tomber malade le jour J ou bien arriver en retard à cause d’une panne de transport.

Comment réagir face aux imprévus ?

savoir planifier

Notez que l’imprévu n’est pas une fatalité et que vous ne serez pas malchanceux toute votre vie ! Une situation surprise peut très bien être domptée. Pour bien gérer les imprévus, il suffit d’adopter les bons comportements.

Règle numéro un : savoir anticiper

Dans le cas d’un imprévu, remplaçons l’adage par « Anticipation est mère de sûreté ». C’est bien de tout organiser parfaitement au préalable, mais cela n’empêche en rien de penser aux éventuels hics qui pourront survenir. Il est donc mieux de toujours devancer les petits soucis, en parallèle.

Si vous avez prévu une fête au vert, vous ne devez pas mettre de côté le changement de la météo. C’est un réflexe qui, normalement, devra être automatique. En anticipant, vous avez déjà peut-être pensé à plusieurs plans pour bien gérer les imprévus. Un plan B qui consiste à faire rentrer vos invités dans votre salon s’il pleut. Ou encore à un plan C, prendre la voiture et continuer les festivités dans un restaurant.

Daniel Desbiens a dit : « L’imprévu doit être prévu dans notre vie ». Les circonstances inattendues font donc partie intégrante de la vie.

Penser positif doit devenir un mantra

Si l’imprévu était un verre rempli à moitié, la plupart d’entre nous auront tendance à voir la moitié vide au lieu de la moitié pleine. Lorsqu’on a tout planifié, une situation inattendue est souvent mal prise. Pour bien gérer les imprévus, au lieu de voir le côté négatif de la situation, il faut se focaliser essentiellement sur le côté positif du moment. Face à un événement non attendu, vous devrez apprendre à développer votre optimisme. Considérez les aléas comme les épices : ils sont à la vie ce que les épices sont à une recette.

Les épices rehaussent le goût d’une recette, améliorent le plat. Quant aux imprévus, ils viennent pour rompre la routine de la vie quotidienne. En cassant la monotonie, vous ouvrez la porte à de nouvelles aventures.

Gérer ses émotions et son stress pour mieux gérer les imprévus

Il est tout à fait normal de s’emporter, de rechigner ou de stresser face à l’imprévisible. Pour se sortir d’une situation imprévue haut la main, mettez-vous ceci en tête : c’est vous qui contrôlez vos émotions et non pas le contraire !

Face à un événement inopiné, il ne faut pas paniquer et garder son sang-froid. Vous devez apprendre à rester calme en toute circonstance. Pourquoi ne pas prendre un peu de recul pour quelques minutes de réflexion ? Vous allez pouvoir analyser la situation et déterminer sa gravité. Le calme vous permettra de mieux retrouver vos esprits et ainsi gérer les imprévus efficacement. Si c’est un événement de groupe qui est bouleversé à cause d’un détail, essayez de rester seul un moment pour faire le point ; et éviter de tourmenter également les autres, notamment s’ils n’ont pas remarqué la tournure de la situation.

Se détacher permet de trouver la solution idéale adaptée à la situation. Une solution prise à la va-vite risquerait de devenir à son tour un problème.

Faire preuve d’imagination devant l’imprévisible

De nombreux facteurs peuvent développer la créativité : les capacités créatives sont mises à l’épreuve lorsqu’un événement inattendu survient. Quand il s’agit de gérer les imprévus, le stress booste la réactivité à travers l’imagination. Par exemple, l’animateur de l’anniversaire de votre enfant vous prévient qu’il ne pourra pas venir. Qu’allez-vous dire à votre enfant ? Pressé par la situation, vous allez automatiquement vous forcer à vite trouver une solution pour ne pas décevoir votre fille ou votre fils. Dans la situation supra, vous allez par exemple sélectionner l’oncle le plus drôle de la famille et le désigner comme animateur officiel de l’anniversaire du jour.

Le stress n’a pas qu’un mauvais fond, finalement. Il vous donne l’occasion de développer vos capacités d’adaptation.

Demander de l’aide pour gérer les imprévus

Si vous êtes face à une situation inattendue, essayez tant bien que mal de résoudre le problème par vos propres moyens. Toutefois, si vous sentez que vous ne pourrez pas affronter la situation par vous-même, n’oubliez jamais que vous n’êtes pas seul. Vous avez une famille, des amis, des proches, toute une petite équipe qui sont là pour vous apporter leur soutien comme ils le pourront. Alors, n’hésitez pas à demander leur aide, si besoin. Aussi, il est important de savoir communiquer et d’écouter les propositions des autres pour trouver la meilleure solution pour gérer les imprévus comme un pro.

Ici, tout se basera sur la communication. Expliquez clairement la situation à vos proches avec calme afin d’éviter qu’ils ne stressent avec vous. Si vous avez planifié une réunion et que les documents à étudier ne sont pas encore prêts au moment de commencer, par exemple, ne vous focalisez pas dessus. Déléguez cette responsabilité à quelqu’un d’autre et, de votre côté, essayez de gagner du temps en discutant avec les participants.

Se faire aider, car on manque de temps

Si l’on a déjà tout organisé selon un plan bien défini jusqu’aux plus petites secondes, gérer les imprévus causera un manque de temps. Vous avez commandé un article à un moment précis, mais on vous annonce que la livraison se fera une heure plus tard que prévu ? Catastrophe, vous ne pourrez pas attendre une heure de plus ! Vous avez déjà prévu autre chose ; et vous ne pouvez pas annuler. Avec de l’aide, la situation peut se résoudre très facilement : demandez à une amie de récupérer la livraison pour vous.

Se faire aider, car on ne dispose pas des compétences requises

Le manque de compétences peut aussi arriver lorsqu’il s’agit de gérer les imprévus. Par exemple : lors d’une présentation, vous avez soudain un bug technique, or, l’informatique et vous, ça fait deux ! Pour résoudre le problème, n’ayez pas honte de faire appel à un technicien.

On ne peut pas toujours tout faire soi-même, surtout lors d’un événement inopiné. Il pourra même arriver que vous fassiez appel à un inconnu pour vous aider à vous sortir du pétrin ! Il n’y a rien de honteux à cela, les gens vous comprendront et vous aideront forcément s’ils le peuvent. Si c’était eux à votre place, n’allez-vous pas les aider à votre tour ?

Gérer les imprévus pour en tirer des leçons

Faire face à l’imprévisible, c’est aussi savoir se remettre en question. Alors, faites le point sur ce qui vient de se passer :

  • Quelle partie du schéma prévu a été bouleversée ?
  • Quel a été l’imprévu en question ?
  • Comment avez-vous surmonté la situation ?
  • Avez-vous eu besoin d’aide pour résoudre le problème ?
  • Quelle a été la solution avancée ?
  • La solution a-t-elle été efficace ?

La situation que vous venez de subir va vous pousser à revoir vos méthodes d’organisation, à modifier votre comportement, à améliorer vos relations sociales, etc. Gérer les imprévus vous permet de connaître exactement que faire si jamais la même situation se reproduit à l’avenir.

Eh oui, réussir à tenir tête à l’imprévisible, c’est toute une leçon de vie !

Dompter l’imprévisible, ça peut s’apprendre

Si certains arrivent à considérer un imprévu comme une occasion de se surpasser, d’autres, eux, craignent l’imprévisible comme la peste. Pour ces derniers, il existe des centres et des coachs en développement personnel qui peuvent leur montrer comment réagir face à un imprévu.

Grâce à des formations, vous aurez entre vos mains toutes les clés pour gérer les imprévus haut la main. Pour tester vos capacités, vous allez participer à des simulations de situations courantes. Il suffira ensuite de les appliquer dans la vraie vie. Sortir d’une situation non planifiée, ce n’est vraiment pas la mer à boire !

Alors, quel est l’imprévu le plus fou qui vous soit arrivé et comment avez-vous fait pour surmonter la situation ? Racontez-nous en commentaire vos expériences personnelles et n’hésitez pas à partager d’autres astuces pour faire face à l’imprévu.

Partager cet article !

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

1 Commentaire

  1. souleymane diallo

    vraiment utile comme article

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez gratuitement le Kit des Actionneurs

15 fiches Action pour redonner du SENS à votre vie

Parce qu'un seul choix peut tout changer...