Force de conviction : l’ingrédient essentiel d’une communication efficace

Avez-vous remarqué que certaines personnes ont une incroyable capacité à convaincre leurs interlocuteurs et à faire passer leurs idées bien au-dessus de la moyenne ? Un conférencier dont seul un mot peut faire tomber une salve d’applaudissements. Un super commercial qui fait des chiffres de vente hors-norme pour un produit qui à priori ne devrait pas attirer grand monde. Un futur chef d’entreprise qui récolte des millions de financements alors que son projet est encore au stade de concept. En bref, ce genre de personne qui donne tout simplement l’impression que le monde est à leur pied et que leurs idées valent de l’or. À un tel point qu’il pourrait faire faire aux autres des choses qu’ils n’auront jamais faites de leur volonté seule. Leur secret ? Il ne tient qu’en trois mots : force de conviction.

Ce pouvoir presque magique qui amène vos auditeurs à penser comme vous et aller dans votre sens.

Les convictions : qu’est ce que c’est ?

En général, la conviction se définit comme tout ce que l’esprit humain est susceptible de croire ou plus précisément d’admettre pour une vérité. En d’autres termes, il s’agit du fait d’être fermement convaincu de quelque chose.

Concrètement, la conviction s’apparente ainsi à un état mental qui consiste à considérer qu’une hypothèse, une idée ou une pensée est en totale adéquation avec la réalité. Et cela sans esprit critique, indépendamment des faits et en l’absence de certitude attestée par l’existence d’une preuve.

Par ailleurs, la conviction détermine souvent un engagement chez le sujet. Raison pour laquelle, on peut très rapidement remarqué que la force de conviction a un lien direct avec l’action. En ce sens, Charles S. Peirce disait toujours que ce sont nos croyances qui guident nos désirs et règlent nos actes. 

En quoi la force de conviction est elle indispensable pour convaincre et persuader ?

Comme nous l’avons évoqué plus haut, la force de conviction est la capacité d’un individu à parler d’une manière qui atteste qu’elle est pleinement convaincue de la véracité de ses propos et l’importance de ses idées. C’est cette force de conviction qui fait un discours persuasif. Tout simplement parce que pour convaincre les autres, il faut déjà soi-même croire profondément que ce que l’on offre sera bénéfique pour l’autre. D’ailleurs, Anatole France disait ceci : « C’est en croyant aux roses qu’on les fait éclore ».

En effet, peu importe le niveau de préparation du discours et la qualité des arguments mis en avant, il vous sera bien difficile de convaincre et persuader, d’influencer l’opinion de votre interlocuteur ou de lui faire changer de point de vue si vous-même vous n’êtes pas conscient des problématiques, de l’enjeu et la visée de ce que vous dîtes. C’est seulement votre pouvoir de conviction qui encouragera les autres à prendre au sérieux ce que vous dites.Mais surtout, à se rallier à votre cause.

Pour mieux comprendre l’importance de votre force de conviction et son impact sur votre interlocuteur, rappelez-vous des grands leaders. Tels que Nelson Mandela, Mao Tse-Tung ou encore Gandhi. Ce n’est pas leur sociabilité conquérante, leur caractère de gagnant ou leur aisance relationnelle qui leur ont permis de convaincre et persuader des milliers voire des millions de personnes à se joindre à leur combat, mais le fait qu’ils avaient une confiance profonde en ce qu’ils croyaient.

C’est cette conviction qui a attiré la sympathie de ces personnes et donné à leur message une force de persuasion exceptionnelle. D’ailleurs, n’avez-vous jamais remarqué que lorsqu’une personne est dotée d’une grande force de conviction, son message et ses arguments donnent immédiatement envie de passer à l’action ?

Vaincre la colère - Ebook gratuit

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "Vaincre la Colère" et découvrez comment dominer la Colère, contrôler vos Émotions et résoudre vos Problèmes Relationnels définitivement

Savoir convaincre : comment augmenter la force de conviction ?

Que ce soit dans la vie professionnelle ou personnelle, il faut constamment savoir convaincre et négocier pour les choses auxquelles on croit fermement. En effet, quelles que soient les raisons, nous sommes quotidiennement amenés à nous affirmer. Pour obtenir une promotion, persuader les autres d’adhérer à notre point de vue, demander à ce qu’ils suivent nos recommandations, etc. Evidemment, le charisme et la prestance sont des composantes nécessaires pour devenir éloquent. Cependant, l’efficacité d’un discours dépend avant tout de la force de conviction que vous y mettez. En effet, si vous souhaitez savoir convaincre et devenir éloquent lors de vos prises de parole en public, vous devez absolument renforcer votre pouvoir de conviction.

Voici les clés pour y arriver : 

S’autopersuader

N’oubliez pas que la première personne que vous devez convaincre, c’est vous ! S’autopersuader reste donc le meilleur moyen de montrer aux autres que vous croyez en ce que vous dîtes.

Utiliser le non verbal

Il a été démontré que la communication non verbale est une composante à part entière de la force de conviction. En effet, convaincre un public ne tient pas seulement de ce que vous dites, mais surtout de la manière dont vous dites ce que vous avez à dire. D’où l’importance du non verbal pour renforcer votre pouvoir de conviction. Ainsi, vous devez absolument soigner les langages de votre corps :

  • Expression du visage ;
  • Regard ; 
  • Gestuelle ;
  • Posture ;
  • Intonation ;
  • Volume de votre voix ;
  • Débit ;
  • Timbre ;
  • Etc.

Savoir argumenter

Savoir argumenter est une compétence essentielle pour montrer à votre interlocuteur que vous maîtrisez à la perfection votre sujet. En effet, pour prouver à votre interlocuteur que vous êtes convaincu du bien-fondé de vos idées et que vous croyez en leur potentiel, vous devez savoir argumenter. Une bonne argumentation doit : 

  • Expliquer les bases ; 
  • Énoncer les avantages de votre solution ou de votre idée ;
  • Démontrer en quoi elle est avantageuse pour votre public cible. 

Pour vous aider à bien argumenter vos idées, vous pouvez utiliser la méthode CAPB (Caractéristique, Avantage, Preuve, Bénéfice).

Dégager de l’assurance

Rappelez-vous de ceci, votre niveau de conviction se dégage en fonction de votre assurance. Ainsi, pour devenir éloquent et renforcer votre pouvoir de conviction, vous devez absolument donner l’impression que vous maîtrisez parfaitement la situation. Bien évidemment, pour dégager de l’assurance, vous devez gagner un maximum de confiance en vous.  

Et vous, quelles sont les méthodes que vous utilisez pour augmenter votre force de conviction ? 

0

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez les formations en ligne ainsi que les séances audio d'auto-hypnose

Les personnes qui ont lu cet article vous recommandent ceux-là :

Ajouter un commentaire


Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "Vaincre la Colère"