Je pense trop ! Comment arrêter de penser ?

Stress, to-do list, surmenage… Notre esprit est souvent surchargé de données. Au fil du temps, cela devient un vrai problème qui nous entraîne vers l’immobilisme (le fameux : « je dois encore y réfléchir ! »), voire vers un mal être plus profond et intense. Bouillonner intérieurement, est un problème courant aujourd’hui, alors que des tonnes de stimulations se sont ajoutées à notre quotidien… Ainsi, comment arrêter de penser ? Voici quelques conseils pour vous y aider.

Comment arrêter de trop penser ?

Toute la journée, notre esprit bouillonne d’idées, de flash-backs, de réactions… A terme, cela peut vraiment nous fatiguer. Nous nous sentons surchargés de message, stressés, et devenons alors plus impulsifs, à fleur de peau ou négatifs. Oui, car lorsqu’on sait que la plupart de nos pensées sont négatives, on se doute que trop penser peut constituer un vrai frein à notre épanouissement. Mais heureusement, il existe plusieurs techniques pour arrêter de penser. En voici quelques-unes :

Faire le vide grâce à la méditation

La première façon d’arrêter de trop penser, c’est de faire le vide dans votre esprit. Pour vous y aider, il peut être intéressant de pratiquer la méditation. Mais pour cela, vous n’avez pas besoin de vous asseoir en tailleur pendant des heures. Il existe aujourd’hui de nombreuses applications et vidéos qui vous permettent de tester la méditation. 5 à 10 minutes par jour suffisent. Et croyez-moi vous avez ce temps de disponible quelque part dans votre journée. Au milieu de toutes les minutes devant votre téléphone, vos réseaux sociaux ou votre télévision, pourquoi ne pas vous offrir une petite bulle pour décompresser ?

Vous serez certainement surpris par les bienfaits de cette pratique. Même si les effets ne se font pas forcément sentir à la première séance et bien que vous expérimenterez quelques résistances, vous verrez ! Peu à peu, vous constaterez que votre esprit s’apaise. Vous aurez moins de préoccupations en tête dans votre journée. Une façon de ne plus jamais avoir à dire « Je pense trop ! ».

Sortir vos idées de votre tête

Une des raisons qui vous poussent à trop penser, c’est souvent la rumination. Lorsqu’une idée vous vient en tête, elle va revenir en vous plusieurs fois tant que vous n’y prêtez pas attention. « Je dois prendre rendez-vous chez le dentiste. » « Mince j’ai encore oublié de prendre ce rendez-vous. » « Ah oui, le rendez-vous chez le dentiste, il faut vraiment que j’y pense ! ». Une des méthodes pour arrêter de penser, consiste donc à simplement noter vos idées. A chaque idée nouvelle, prenez un papier et un stylo et écrivez-là.

Bien sur, si votre liste s’allonge chaque jour et que vous ne la traitez jamais, le stress sera toujours présent, et cela ne suffit pas. En réalité, pour que cela soit efficace, il faut aussi prendre un moment dans votre journée pour traiter toutes ces idées. Au fond, prendre un rendez-vous nous prend moins de 5 minutes. Alors pourquoi ne pas le faire tout de suite et s’en débarrasser ? Si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à lire la méthode Zen to Done au complet. C’est un bon moyen d’arrêter de trop penser si vos pensées se concentrent sur tout ce que vous avez à faire.

Arrêter les flux d’informations

Ces dernières années, la quantité d’informations que nous avalons chaque jour s’est vraiment multipliée. Dès votre réveil, vous traquez les réseaux sociaux. Vous allumez les médias, pour savoir « ce que vous avez raté ». Ceci se répète à la moindre pause, au moindre moment seul, dans les transports, parfois même durant les repas…

Cependant, il est important de noter que toutes ces informations ont une incidence sur vous-même. Parfois elles font naître des émotions (colère, frustration, envie), parfois elles vous font réfléchir. Mais dans tous les cas, plus vous êtes en contact avec elles et plus elles surchargent votre cerveau. Au fond, votre esprit est à l’image de votre environnement : quand ce dernier est bouillonnant, surchargé, votre esprit l’est aussi.

Ainsi, en coupant avec les médias et les réseaux sociaux, vous constaterez surement que votre esprit sera bien plus clair et apaisé. Un autre bon moyen d’arrêter de penser et donc de vous donner des règles à suivre sur les flux d’informations que vous suivez chaque jour. Pas avant 10h du matin ? Plus après 21 heures ? 1 h par jour seulement ? S’en passer totalement ? A vous de voir ce qui s’adapte le mieux à votre quotidien.

Le petit guide pratique de la confiance en soi : l'e-book gratuit

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "Le Petit Guide Pratique de la Confiance en Soi".
Soyez vous-même en toutes circonstances :
arrêtez de faire semblant !

Comment ne plus penser au passé ?

Parfois, arrêter de trop penser consiste avant tout à se libérer du passé. Cependant, il n’est pas aisé de sortir des ruminations. La solution ? Comprendre les raisons de ce mal être. Pourquoi êtes vous bloqué dans le passé ? Qu’est ce que vous n’avez pas réussi à intégrer ?

L’aide d’un thérapeute sera souvent bénéfique pour vous aider à prendre du recul. De plus, une autre démarche pour ne plus penser au passé consistera également à se concentrer sur le présent. Là encore, rien de tel que la méditation de pleine conscience pour vous ramener vers l’instant présent.

Aussi, si un évènement du passé est douloureux, que vous avez perdu le goût d’avancer, il peut être motivant de vous concentrer sur un objectif nouveau à atteindre. Vous tourner vers l’avenir, vous permettra d’arrêter de penser à ce qui était. Peut être que vous restez focalisé sur le passé car vous avez eu l’impression de ne pas maîtriser une situation. Dans le cas d’un décès, d’une maladie, d’une rupture, il arrive de se sentir impuissant et de penser à ce qu’on aurait pu faire. Ou alors de repenser simplement aux moments du passé où nous étions plus heureux qu’aujourd’hui.

Ainsi, vous investir dans un projet d’avenir pourra certainement vous permettre de vous sentir à nouveau acteur ou actrice de votre vie, et ainsi de ne plus penser au passé sans arrêt. Cependant, selon ce que vous avez vécu, c’est un processus délicat, qui doit se faire avec du temps et beaucoup de bienveillance.

« Je pense trop, et ça m’empêche de dormir ! « 

Beaucoup de personnes affirment que trop penser nuit à leur sommeil. Aussi, en plus de toutes les méthodes pour arrêter de trop penser citées plus haut, il sera bénéfique de pratiquer la relaxation à la fin de vos journées ou juste avant de vous endormir. Avec un support, à l’occasion d’un cours de yoga doux, ou simplement par vous-même, prendre un moment pour vous relaxer chaque soir vous permettra de moins penser et de vous endormir plus facilement.

Cependant, pensez également à agir sur les causes de votre rumination. Par exemple, si vous êtes surchargé de travail, vous pensez surement le soir venu à toutes les choses à faire et à vos engagements à tenir. Vos pensées sont donc du stress. Celui, une fois accumulé peut vous mener à l’épuisement. Il est donc essentiel de prendre soin de vous : changer votre organisation, en faire moins, déléguer sont autant de solutions pour arrêter de trop penser. Il en va de même si les causes de vos pensées incessantes sont toutes autres. C’est donc à vous de mener votre enquête et d’agir en fonction.

Et vous, avez vous des solutions pour arrêter de trop penser ? Si vous avez l’impression de trop penser, qu’est ce qui motive ces pensées ?

2

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez les formations en ligne ainsi que les séances audio d'auto-hypnose

Les personnes qui ont lu cet article vous recommandent ceux-là :

Commentaires

  1. Baudouin le Roux  novembre 15, 2018

    Très bon article sur un problème très actuel ! Concernant la partie « ruminage » qui nuit au sommeil, petite astuce supplémentaire : éteindre tous ses écrans 1h30 avant le coucher. Cela permet à l’hormone du sommeil d’effectuer son travail correctement :-)

    répondre
    • Mathieu  novembre 15, 2018

      Bonjour,

      Merci pour ton commentaire
      Ravi que cet article te plaise
      C’est très vrai, il a été prouvé que les écrans bleus étaient des « excitants ». Merci pour ta précision

      A très vite sur Penser et Agir

      Mathieu

Ajouter un commentaire


Téléchargez gratuitement "Le Petit Guide Pratique de la Confiance en Soi"