Travailler son éloquence : quelques astuces pour vous aider


Avez-vous déjà écouté un orateur hors pair et vous êtes-vous senti captivé par la musique de son discours, la poésie de ses paroles et la résonance de sa voix ? Alors, il a probablement cette combinaison magique que nous appelons « l’éloquence ». Qu’il s’agisse de faire un speech devant un auditoire de milliers de personnes ou simplement de s’adresser à un groupe de collègues, nous voulons tous pouvoir nous exprimer de la même façon. En effet, il s’agit d’un excellent moyen pour permettre à la magie de la communication de se produire. À travers quelques exercices pratiques, il est tout à fait possible de travailler son éloquence.

Travailler son éloquence : pourquoi au juste ?

De nos jours, l’éloquence oratoire semble être un de ces mots que l’on n’entend pas très souvent, surtout en milieu professionnel. D’habitude, ce terme est accompagné de certaines expressions comme charisme, prestance et bienséance. Cependant, il peut être assez difficile de le définir concrètement. On pourrait toutefois s’accorder à dire que — la plupart du temps — elle se réserve pour porter un toast lors d’un mariage, les politiciens de haut rang dans leurs campagnes électorales ou les discours légendaires comme celui de Martin Luther King « Je fais un rêve ». De cette perspective, procéder à un exercice pour mieux articuler ne semble nécessaire qu’afin de se préparer pour un événement grandiose destiné à rallier une nation ou à divertir une grande fête.

Néanmoins, travailler son éloquence peut s’avérer utile dans plusieurs domaines. Il s’agit tout simplement de pouvoir dire les bonnes choses de la manière la plus adéquate avec aisance, confiance et clarté. Cela vient, par exemple, très naturellement à la plupart d’entre nous lorsque nous discutons avec nos amis et à notre famille. Cependant, dès que nous nous levons pour parler du bilan mensuel au bureau, tout change. En effet, un grand nombre d’entre nous se sentent soudain gênés et incapables de s’exprimer librement et facilement hors de notre zone de confort. La confiance en soi s’estompe rapidement et c’est là que le trac survient. C’est pourquoi un travail pour améliorer son oral n’est pas simplement d’une nécessité ponctuelle. Il faut effectivement oser prendre la parole en public et en toute circonstance.

Alors, que faire pour travailler son éloquence ?

La bonne nouvelle est qu’il est tout à fait possible de travailler son éloquence. C’est une compétence qui peut très bien s’acquérir. Si l’on s’en tient à l’analogie de la musique, apprendre à devenir un orateur éloquent est semblable à la maîtrise d’un instrument. On ne se contente pas de prendre l’instrument et de jouer. Vous devez plutôt commencer par apprivoiser les notes et les gammes, en comprenant les principes et les techniques de base. Il en est donc de même pour améliorer son oral. Pour ce faire, voici quelques conseils.

    • Travaillez sur la confiance en soi. Pour devenir un meilleur orateur, cet ingrédient s’avère indispensable afin de raconter une histoire ou de partager un message qui suscite une réaction chez le public. Il créera un paysage vocal rempli de couleurs, de dimensions et de textures. Ensuite, il dirigera l’attention des auditeurs vers les grandes idées en utilisant l’intonation et l’emphase.
    • Enrichissez votre vocabulaire. La façon la plus simple de travailler son éloquence est de rechercher pratiquement tout mot que vous ne connaissez pas dans un article de journal ou de blog. Mettez-les ensuite dans une liste. Peu à peu, celle-ci s’allongera. De temps en temps, essayez de les utiliser dans chacune de vos interactions quotidiennes.
    • Augmentez l’articulation. Tout d’abord, cela signifie ne pas marmonner. À un niveau légèrement supérieur, cela signifie que vous pouvez entendre clairement chaque syllabe que vous prononcez sans avoir à faire d’effort. Avoir une excellente éloquence oratoire n’est possible qu’avec de la pratique. Alors, choisissez un discours que vous aimez bien et téléchargez un fichier texte et audio de celui-ci. Enregistrez-vous en train de lire le même passage à haute voix et comparez-la à l’enregistrement professionnel. Voyez ensuite si vous parlez clairement toutes les syllabes ! C’est le meilleur exercice pour mieux articuler.

Travailler son éloquence : le pouvoir des mots

Les mots sont pleins de sens. Ils ont le potentiel d’être des outils incroyablement puissants s’ils sont utilisés convenablement. Comme pour la plupart des choses, ils peuvent aussi être assez redondants s’ils sont employés incorrectement. Plus votre vocabulaire est sophistiqué, plus vous aurez d’options pour communiquer le message désiré. Prenez le terme « éloquence oratoire » lui-même comme exemple. Ici, nous entendons un mélange de voyelles courtes et de consonnes délicates qui, ensemble, rendent l’expression légère et poétique.

Travailler son éloquence passe ainsi par la sélection de façon minutieuse des mots. Par conséquent, lorsque vous préparez votre discours ou que vous parlez dans un cadre impromptu, mettez-vous au diapason de l’art des mots. Choisissez-les comme si vous étiez un artiste cherchant la nuance parfaite pour mettre en valeur un élément de votre peinture. En prenant le temps de s’adonner à cet exercice pour mieux articuler, il devient presque facile d’améliorer son oral. La confiance en soi débordera de chaque phrase exprimée.

Attention toutefois, cela ne veut pas dire que surcharger votre discours avec un langage fleuri est la voie à suivre. Il est important, comme pour tout dans la vie, d’avoir de la qualité et non de la quantité. Alors, prenez garde à ne pas en faire trop. Quelques mots choisis avec soin suffisent pour faire beaucoup de chemin. De même, vous devez vous assurer que vous êtes authentique et non un personnage quelconque créé de toutes pièces.

Être éloquent c’est aussi parler avec le cœur

Travailler son éloquence peut également augmenter votre force de persuasion. Vous êtes effectivement en possession d’un excellent outil pour transmettre un message bien précis. Alors, mettez-y du cœur. Vous devez faire en sorte que votre voix reflète vos sentiments et vos pensées à de multiples niveaux. De l’utilisation des voyelles et consonnes, jusqu’au choix de mots qui articulent parfaitement vos idées. Vous devez avoir une maîtrise absolue de la communication, ce qui vous donnera un véritable pouvoir et une influence en tant que communicateur.

Ce faisant, vous procurez effectivement à vos auditeurs une chance de se connecter avec vous et de vous accompagner dans le voyage que vous partagez. D’ailleurs, c’est généralement ainsi que nous nous mettons en rapport les uns avec les autres. C’est ce qui rend les orateurs de renom et les grands parleurs si convaincants et puissants lorsqu’ils s’expriment. Leurs paroles ont une émotion, une intention et un impact conséquents.

0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez le livre, les formations vidéo en ligne et les séances audio d'auto-hypnose amplifiée« Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Add a Comment