manque d'assurance
1
30
1
30

Manque d’assurance : le comprendre et lutter contre

Accueil > Confiance en soi > Manque d’assurance : le comprendre et lutter contre

Bienvenue sur Penser et Agir ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute découvrir Le club des Actionneurs :  la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

Lorsque les conditions dans lesquelles l’enfant grandit ne jouent pas en sa faveur, un manque d’assurance peut très vite se développer et devenir — dans le pire des cas — une pathologie destructrice qui affectera à jamais l’adulte qu’il deviendra. En effet, dès son plus jeune âge, l’humain a une image de lui qui évoluera au fil de sa croissance et de ses expériences. Mais d’où vient réellement ce manque de confiance en soi ? Quels sont ses réels impacts sur notre quotidien ? Comment s’en libérer ? Tout de suite, découvrez les réponses à travers les lignes qui suivent.

Les origines du manque d’assurance

De nombreux facteurs peuvent être à l’origine cet état de fait. Il est important de les reconnaître afin de pouvoir cerner la perte de confiance, de gagner en assurance pour ensuite recommencer à croire en soi.

Nos propres visions des choses

Il s’agit de ce qui se passe à l’intérieur de l’humain, dans sa psyché. Autrement dit, les idées (souvent erronées) qui germent dans son esprit et les craintes (de ne pas être à la hauteur, de ne pas pouvoir satisfaire, de ne pas être aimé, etc.).

En parlant de ce manque, le professeur américain en psychologie Jerome Kagan avance l’hypothèse d’un comportement inné dans son livre « La Part de l’inné » de l’édition Bayard. Ce qui pourrait signifier que chacun de nous peut développer un degré différent de manque d’assurance. Un autre expert, Hubert Montagner évoque des comportements bien évidents chez les enfants de moins de 36 mois. Ce psychophysiologiste annonce alors dans son livre « L’enfant et la communication » les cinq profils que sont les leaders, les dominants agressifs, les dominants craintifs, les dominés agressifs et les dominés craintifs. Les deux derniers étant ceux qui affichent un manque de confiance en soi apparent.

En fin de compte, la première chose à considérer si l’on veut gagner en assurance sera notre propre personne avant tout. Demandons-nous si le problème ne vient pas d’abord de nous avant de voir ce qui se passe dans notre entourage.

Notre entourage : un grand responsable de notre manque d’assurance

En effet, notre entourage joue un rôle prépondérant dans notre développement. Comme il peut nous aider à gagner en assurance, il peut également contribuer à nous la faire perdre. Un enfant qui reçoit le soutien inconditionnel de ses parents, peu importe son comportement, aura une estime de soi plus élevée qu’un autre moins aimé à cause d’un comportement désagréable. Moins les parents aiment l’enfant, plus il développera une perte de confiance qui entraînera inévitablement un manque d’assurance.

L’éducation aura également un impact sur la confiance en soi d’un enfant. S’il est soutenu malgré des lacunes apparentes, son estime de soi s’accroîtra. Si par contre l’enfant est mis à l’écart — peu importe les raisons —, cela inculquera en lui des idées fausses qui le conduiront forcément au doute et ne manquera pas d’ôter en lui toute forme de confiance en soi. Des enfants sujets aux humiliations et aux moqueries de leurs camarades deviendront également des adultes démunis de confiance en soi. À l’adolescence, les échecs scolaires et les échecs amoureux font également douter de soi.

Nous pouvons donc dire que les origines de notre manque d’assurance peuvent remonter depuis notre enfance. Mais il peut également commencer à se manifester à l’âge adulte. En tout cas, vous savez à présent d’où cette perte de confiance vient.

Les manifestations du manque de confiance

Les faux jugements que nous avons de nous même se révèlent à travers des comportements, mais aussi à travers des émotions.

Sur le plan comportemental, l’absence de confiance en soi incite la personne atteinte à éviter toute forme de prise de risque ou de responsabilité. Une retenue flagrante qui affiche toute sa vulnérabilité et ses craintes de l’échec, du jugement des autres. Les hésitations et les indécisions qui enlèvent la notion d’initiative de la personne dénotent également une dégradation de confiance en soi. Avec le temps, douter de soi devient alors une seconde nature pour ce genre de personnage. Ces personnes affichent en outre un blocage qui altère petit à petit leur vie sociale et qui les poussera à l’isolement. Toutefois, ce ne sont là que des simulacres, une façon de camoufler la vraie personnalité craintive et qui manque d’assurance.

En revanche, sur le plan émotionnel, un manque de confiance apporte la honte. Celle qui provient de la peur de se faire mal voir par les autres. N’arrivant plus à croire en soi, ces personnes ressentiront également une anxiété causée par l’intime conviction qu’elles ne sont à la hauteur de rien. Sans oublier la tristesse qui résulte d’une dévalorisation constante de leur personne.

Avec le temps, ces personnes cultivent des préjugés erronés. Comme le fait qu’il faut toujours se méfier des autres, qu’elles ont besoin d’être aimées, qu’elles se trouvent nulles, etc.

Vaincre le manque d’assurance : c’est possible !

Vivre et douter de soi sont deux états de fait qui ne font pas bon ménage. Vu les conséquences dévastatrices que la perte d’assurance peut apporter à une vie, il devient urgent de la combattre. Il est avant tout important d’accepter les faits. Admettre son manque de confiance est certes une chose difficile à faire. Mais, c’est le début d’une longue démarche pour arriver de nouveau à croire en soi.

Vous devez ensuite, retrouver l’origine de votre manque de confiance en soi afin de pouvoir mieux lutter contre. L’auto hypnose sera alors votre meilleur allié pour y parvenir.

Ensuite, réapprenez à développer une nouvelle manière de penser, mais aussi d’agir. Oui, débarrassez-vous de vos préjugés, ou plutôt positivez-les. Avant d’entamer une chose, ne vous dites plus que vous n’êtes pas capable de faire ceci ou cela. Dites-vous plutôt que vous pouvez tout simplement le faire si d’autres ont pu. En agissant ainsi, vous modifierez pas à pas votre comportement social et améliorerez vos relations avec votre entourage.

Agissez !

Pour votre bien et afin que vous puissiez réussir tout ce que vous entreprenez, l’assurance et la confiance en soi seront de mise. À présent que vous en savez plus, commencez votre lutte et revivez une existence épanouie.

Faites un commentaire si cet article vous a aidé ou si vous avez des expériences à partager.

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Redonnez du sens à votre vie avec Penser et Agir

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

En vous inscrivant au club des Actionneurs vous accédez immédiatement à :

  • La formation vidéo Comment redonner du SENS à sa vie accompagner de son workbook au format PDF.
  • 2 livres électroniques : Le petit guide pratique de la confiance en soi (84 pages) et De l’idée au projet de vie (70 pages)
  • Et pas mal d’autres surprises…

100% gratuit. Aucune carte de paiement requise.

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

1 Commentaire

  1. Maurizio Cajani

    Bonjour,
    Je recherche une confirmation de mon idée sur l’une des conséquences possibles du manque d’assurance: la manifestation extérieure d’une faible confiance envers les autres. C’est ce qui expliquerait par exemple la tendance à tout vouloir contrôler, à centraliser l’essentiel du travail et à ne pas savoir déléguer. Voilà pourquoi, dans une équipe professionnelle, le manager serait débordé en laissant la plupart de ses collaborateurs sans presque rien faire ! Qu’en pensez-vous ?
    Merci
    Cordialement

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez le club des Actionneurs

La première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...

OFFERT : Redonne du SENS à votre vie grâce au club des Actionneurs.