Avons-nous un égo surdimensionné ?

Nous sommes des êtres humains et nous avons notre propre manière de fonctionner et d’interagir avec les autres. Nous avons également des points communs qui font que nous nous comprenons mieux.

Par exemple, nous voulons tous d’une manière ou d’une autre réussir notre vie, peu importe ce que cela signifie pour chacun. Nous n’aurons pas les mêmes moyens pour atteindre ce but, mais nous voulons briller en quelque sorte.

C’est ce lien avec notre ego que je veux mettre en avant dans cet article, afin de vous aider à améliorer votre manière de communiquer. En effet, que nous ayons ou pas un ego surdimensionné, cette composante joue un rôle essentiel dans nos rapports avec les autres.

Votre égo et les émotions

Notre désir est lié à nos émotions comme la peur, la colère, la tristesse, etc…

Nous pouvons avoir peur de décevoir les autres, comme nous pouvons nous sentir en colère de ne pas obtenir ce que l’on veut. C’est cela le lien entre notre ego et notre désir de réussite.

C’est tout à fait humain et bénéfique ! Du moins, jusqu’à un certain point.

Nous pourrions être handicapés dans notre vie si nous dépendions trop de cette gratification sociale. En effet, la réussite est propre à chacun comme je l’ai mentionné plus haut.

Notre but est, à mon avis, de trouver notre propre et unique moyen de briller dans notre vie. C’est pourquoi, je pense que notre ego nous pousse à avoir une certaine motivation.

Sans lui, nous ne verrions pas l’intérêt de réussir tant de choses, car nous serions totalement indifférents.

Faire les bons choix

Vous ne Ferez plus jamais les Mêmes Choix...

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Découvrez les 2 Types de Choix Totalement INCONSCIENTS que vous Effectuez au QUOTIDIEN et qui Conditionnent 95% de Votre Vie...

...et comment les CONTRÔLER

C’est un sujet qui me passionne beaucoup en tout cas. Je ne suis pas un expert de l’ego, mais j’avais envie de partager avec vous cette brève introduction et mon point de vue.

Adaptez-vous à l’ego surdimensionné

Nous avons tous un besoin de reconnaissance sociale plus ou moins grand. Le besoin de reconnaissance fait partie de la pyramide de Maslow.

Celle-ci regroupe les 5 besoins fondamentaux des êtres humains par ordre d’importance.

Le besoin de reconnaissance est un besoin très important pour nous, car nous aimons être validés par les autres et nous sentir d’une certaine manière supérieurs à la masse. Je parle de manière générale de l’être humain, je ne dis pas que nous sommes tous des égocentriques.

Cependant, nous avons une part de nous, plus ou moins grande, qui aime la validation. Le développement personnel est un chemin qui vous permettra petit à petit de vous détacher du regard des autres. Cela aura pour conséquence de diminuer votre ego, ce qui est une bonne chose.

Mais la réalité est que peu de personnes feront cette démarche et que la plupart de vos interlocuteurs auront ce besoin de validation et de glorification.

En partant de ce principe, pourquoi ne nous adapterions nous pas à cela afin d’avoir une communication plus efficace ?

Une forme de communication qui caresserait l’ego des autres au lieu de le détruire. Une manière pour nous d’obtenir plus facilement ce que l’on veut et de sortir de certaines situations dérangeantes.

En résumé, c’est l’art de manier vos mots comme un cuisinier sait manier ses ustensiles, avec délicatesse et prudence.

Ne donnez jamais tort

Donner tort aux autres est le moyen le plus efficace que je connaisse pour en faire des ennemis. L’être humain adore avoir raison. C’est dans notre nature profonde pour la plupart d’entre nous.

C’est pourquoi, commencez votre discussion par « Non, tu dis n’importe quoi » n’est pas très optimal.

Dans certaines situations, nous avons tout intérêt à coopérer avec notre interlocuteur afin d’avoir une relation harmonieuse. D’ailleurs, que cela soit pour des relations processionnelles ou personnelles.

Attention, je ne dis pas que vous devez refouler et renier toute votre personnalité. Ne pas donner tort est plus un art de reformuler vos phrases et votre perception de l’interaction.

Par exemple, au lieu de directement discréditer les paroles de votre interlocuteur, vous pourriez lui poser des questions. Ainsi, vous allez avoir l’opportunité de vous intéresser à son point de vue et comprendre sa manière de raisonner, sans le discréditer.

Vous allez remarquer que les personnes vous apprécieront bien plus de cette manière et vous aurez plus de coopérations que de conflits.

Vous êtes responsables de votre comportement

C’est assez inhabituel de procéder de cette manière et très peu de gens le font. C’est lié à la difficulté qu’implique ce comportement. En effet, cela demande une ouverture d’esprit et un travail sur soi assez avancé pour résister aux pulsions de l’ego.

Cependant, nous pouvons tous d’une manière ou d’une autre changer et entamer ce travail sur nous-même. Notre manière de nous percevoir influence notre manière de nous comporter avec les autres. C’est pourquoi, les personnes qui se sentent sûres d’elles-mêmes ont plus tendance à appliquer ces conseils naturellement.

Nous sommes ici pour prendre notre vie en main et être proactifs. Il est donc utile de savoir comment fonctionnent les interactions sociales afin d’obtenir des relations plus saines. C’est pour cette raison que même si vous n’avez pas encore l’état d’esprit désiré, une démarche proactive de votre part vous sera bénéfique.

Le changement commence par une prise de conscience et se poursuit par des actions quotidiennes. Commencez dès aujourd’hui à ne plus critiquer inutilement les autres et leur donner tort. Soyez plus à l’écoute de vos interlocuteurs et vous en ressortirez grandi intérieurement.

La personne en face de vous se sentira mieux comprise et votre relation n’en sera que plus épanouie. De plus, il se peut même que grâce à votre calme et votre sens de la communication, vous développiez une nouvelle amitié

Complimentez les autres en toute sincérité

L’art du compliment fait partie des bonnes habitudes des personnes les mieux entourées. Ces mêmes personnes ont un talent pour savoir donner ce que les autres veulent.

Tout le monde a déjà vécu un moment durant lequel il s’est senti très flatté.Il se peut même que cela vous mette de bonne humeur toute la journée.

Ne dit-on pas après avoir reçu un compliment : « Vous avez éclairé ma journée !  » ?

C’est là toute la puissance d’un compliment sincère, c’est-à-dire auquel nous croyons vraiment. Cependant, soyez sincères, car les personnes avec qui vous communiquez ne sont pas dupes et peuvent rapidement se rendre compte d’un faux compliment. Même si ces mêmes personnes n’en percevaient rien, vous ne feriez pas preuve d’authenticité dans vos rapports avec les autres.

Votre inconscient le sentira et ce n’est pas bon pour votre estime de vous-même. Votre inconscient est comme un ordinateur, il enregistre tout sans même que vous en ayez conscience. C’est pourquoi, pour mon bien-être et pour mon authenticité, je préfère apprendre à dire ce que je pense des autres.

Oubliez votre ego et complimentez

Cependant, cela ne vous empêche pas d’affûter votre sens de l’observation et de mieux repérer les qualités des autres. Au contraire, j’encourage vivement une démarche aussi proactive que celle-ci.

Étant donné que la perception de notre environnement et des autres n’est pas définie, il est intéressant d’apprendre de nouveaux repères. C’est exactement le même principe que la focalisation positive au quotidien.

Prendre l’habitude de voir le positif chez les autres comme vous pourriez le faire pour vous-même et votre vie est une bonne habitude. Commencez doucement et petit.

Donnez-vous le défi de faire 2 compliments par jour à n’importe qui.

Que cela soit vos amis, votre famille ou de nouvelles connaissances, c’est un bon exercice. C’est tout à fait normal si vos compliments sont généraux et pas très innovateurs au début.

C’est en forgeant que l’on devient forgeron !

Vous vous apercevrez, avec un peu de pratique, que cela sera de plus en plus facile.

Un autre côté positif de complimenter les autres de manière sincère est que cela vous sort de votre timidité.Si vous êtes une personne un peu refermé sur vous-même, cela vous aidera à plus vous exprimer.

Oser dire ce que l’on pense à une personne sans aucune certitude de sa réaction n’est pas très apprécié par notre ego. Plus vous oubliez votre ego et faîtes ce qui vous plaît, plus vous vous sentirez libre et pourrez appliquer les conseils que je vous donne.

Allez, je vais vous donner quelques exemples pour vous inspirer !

Quelques exemples de compliments

  • « Tu as une jolie chemise rouge aujourd’hui, cela met de l’énergie et de la couleur dans la salle ! »
  •  » J’aime la manière que tu as d’écouter quand je t’ai parlé de « le sujet de conversation », on sent que tu t’intéresses aux autres »
  • « Wouah, quand tu as refusé ce que te proposait ce vendeur, j’ai pu sentir que tu étais quelqu’un de déterminé. On sent que tu sais ce que tu veux dans la vie ! « 

Si vous deviez retenir quelques leçons sur la manière de complimenter, ce serait les suivantes :

  • Soyez aussi précis que possible dans vos compliments (contexte, situation, vêtement)
  • Complimentez sur les traits de caractère, comportement et goût plutôt que sur le physique
  • Écoutez votre cœur, vos instincts et vos ressentis.

À vous de jouer, on se focalise sur les qualités !

Laissez les autres parler avant vous

Voici une autre astuce que vous pouvez appliquer afin que les autres vous perçoivent comme quelqu’un de plus « sympathique ».

« Donnez la priorité de paroles aux autres et ils se sentiront mieux. »

En effet, ils se sentiront écoutés, compris et vivants. Lorsque quelqu’un s’exprime et aime bien parler, il est intéressant de l’écouter pour plusieurs raisons. Tout d’abord, vous pourriez vraiment être intéressé par ce qu’il dit.

J’apprends très souvent de nouvelles choses en écoutant les autres et en les laissant s’exprimer.

De cette manière, vous améliorez votre culture générale, voire même vos compétences, si la personne vous montre une astuce utile par exemple.
Deuxièmement, la personne en face de vous peut partager son sujet ou/et sa passion avec vous.

Elle va associer le sentiment de bien-être qu’elle ressent quand elle en parle avec… vous !

C’est presque magique et pourtant, c’est ce que je constate souvent. C’est pourquoi, je m’efforce à améliorer mon sens de l’écoute et de résister à mon envie de parler de moi.

Je peux parler de moi en temps voulu, mais seulement d’une manière ponctuée et brève, pas en permanence. Troisièmement, vous avez le temps de cerner la personne et de mieux la comprendre en la laissant parler.

Cette capacité peut vous être utile pour mieux comprendre la suite de l’interaction et pouvoir adapter votre comportement selon vos intentions. Si vous êtes en plein entretien d’affaire, vous pourrez mieux cerner les désirs et la psychologie de votre interlocuteur, ce qui vous permettra d’adapter votre stratégie.
Une adaptation dans votre communication ne signifie pas forcément un travestissement de votre personnalité.

C’est juste un moyen de rectifier le tir tout en respectant vos valeurs profondes et d’arriver plus facilement à vos buts. C’est cela qui est si passionnant avec les interactions sociales ! On apprend presque toujours de nouvelles choses. Puis, lorsque vous êtes en train d’écouter au lieu de parler, vous avez le temps d’assimiler plus d’informations.

En tant que passionné par le comportement humain, j’aime analyser et cerner les autres !

Cependant, vous n’avez pas besoin d’avoir cette passion pour vous y mettre. En effet, cette compétence vous sera utile pour donner ce que désire vraiment votre interlocuteur et arriver à vos buts !

En résumé : Parlez moins, parlez mieux.

Conclusion

L’être humain est et restera globalement comme il est. C’est un être qui aime plaire et se sentir valorisé dans la société. C’est pourquoi, à défaut de pouvoir changer tout le monde en les traitant d’égocentriques, adaptez-vous à leur psychologie.

Vous avez le pouvoir de contrôler vos attitudes et vos réactions, pas celles des autres. Vous pouvez voir cela comme un jeu, une sorte d’énigme à résoudre !

Analysez le comportement de x afin de trouver un moyen d’atteindre mon but tout en passant des bons moments.

À vous de jouer, soyez plus à l’écoute que la moyenne des personnes et vous verrez les résultats que vous obtiendrez.

Cet article est rédigé par Taha Mouline du site Comment réussir sa vie.

8

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez les formations en ligne ainsi que les séances audio d'auto-hypnose

Les personnes qui ont lu cet article vous recommandent ceux-là :

Commentaires

  1. Stéphanie  août 5, 2016

    C est clair que si chacun pensait ne serait ce qu un petit peu plus aux autres ,le monde ne s en porterait que mieux. On est malheureusement dans un monde d invidualistes. Mais j ai bin espoir que la tendance s inverse et qu’on revienne à des valeurs plus humaines. Qu on agisse pour soi mais aussi pour les autres parce qu au fond,c est quand on agit pour les autres et qu on aide les autres qu on se sent souvent le mieux au final.

    répondre
    • Taha  août 8, 2016

      Bonjour,

      Oui, je partage votre point de vue sur l’importance du partage dans notre vie.
      Cela nous enrichit beaucoup, car nous nous sentons vraiment utile dans ce monde dans un sens.
      A mon avis, plus on se développe, on accomplit ses rêves, on devient épanoui, plus cela influencera les personnes autour de nous.
      Donc au fond, dans cette quête de de développement personnel qui paraît un peu égoïste, il peut en découler une influence positive pour les autres .
      A côté de cela, si nous sentons que cela correspond à nos valeurs, nous pouvons toujours exercer une passion ou un métier qui aide les autres à notre échelle.
      Par exemple, Mathieu avec ce blog qui aide des personnes à s’accomplir.
      J’aimerais peut-être devenir psychothérapeute ce métier m’a l’air vraiment enrichissant sur un plan humain et pour impacter les autres de manières positives !
      Merci pour votre retour !

    • Mathieu  novembre 14, 2018

      Bonjour,

      Merci pour ton commentaire

      A très vite sur Penser et Agir

      Mathieu

  2. Haja Andriatahina  août 5, 2016

    Salut Taha,

    Personnellement je vis dans une pays où faire des compliments ne fait pas partie du quotidien. Si vous devez le faire, vous devez faire très attention surtout quand il s’agit d’une personne du sexe opposé. Avec votre formule je pense que je m’en sortirai mieux: être le plus précis possible (contexte, situation, vêtements). Permettez-moi de faire quelques exercices que vous allez évaluer si vous voulez bien.
    Exemple 1: Pour ma collègue, dois-je lui dire « Vous êtes très élégante aujourd’hui » ou bien « Vous avez bien choisi ce que vous portez aujourd’hui »?
    Exemple 2: Je suis invité à déjeuner chez mon ami, « Vous cuisinez bien Mme » ou « Vous êtes un cordon bleu Mme » ou « C’était un excellent repas »
    Exemple 3: Pour mes filles, dois-je dire à chacune d’elle « Tu es jolie », « Tu es belle »?Certains article disent que le père doit complimenter ses filles de la sorte alors là c’est plutôt PHYSIQUE. J’espère n’est pas être hors sujet.

    Merci pour le partage Taha. Je vous souhaite un meilleur succès.

    répondre
    • Taha  août 8, 2016

      Bonjour,

      Tout d’abord merci pour votre commentaire.
      Je ne connais pas exactement la culture de votre pays, mais j’imagine que vous vivez dans un environnement qui prohibe le rapprochement entre différents sexes de manière directe, c’est bien cela ?
      Dans ce cas précis, il s’avère intéressant de s’adapter à la culture de votre pays et de complimenter d’une manière moins directe.

      Cependant, il est important que toutes ces règles et prohibitions ne vous éloignent pas de votre authenticité !
      Si une femme vous plaît et que vous l’avez trouvé sincèrement jolie, élégante ou autre compliment, dîtes lui. (dans la mesure du possible)

      Pour les exemples que vous m’avez donnés, ils me paraissent être de bons compliments !
      Il n’y a pas de règles précises, le but étant d’en faire une habitude qui permet de voir les autres personnes de manière plus positives.
      Vous pouvez très bien complimenter le physique de vos filles ou leurs personnalités, à mon avis il n’y a aucun souci avec cela !

      Bonne chance ! ;)

    • Mathieu  novembre 14, 2018

      Bonjour,

      Merci pour ton commentaire
      Ravi que cet article te plaise

      A très vite sur Penser et Agir

      Mathieu

  3. Abdou khadre DIAKHATE  août 5, 2016

    Salut Taha,

    Ton article me fait penser au livre « Comment se faire des amis » de Dale Carneige que je suis entrain de lire.
    Au début de ce livre : L’auteur nous raconte l’histoire d’un des plus pires criminels des états unies qui avaient commis des horribles crimes.
    Poursuivi pendant longtemps puis capturé : Le verdict était la peine de mort.

    Avant sa mort voici ces derniéres phrases : Voici la récompense d’un homme qui a passé toute sa vie à faire le bien.

    A travers cet histoire l’auteur nous montre que l’Homme essaye toujours de se justifier quelque soit ses fautes.

    Donc passer son temps à critiquer les autres est le meilleur moyen de se faire des énnemis comme tu le dis.

    Merci beaucoup pour cet article.

    répondre
    • Mathieu  novembre 14, 2018

      Bonjour,

      Merci pour ton commentaire
      Ravi que cet article te plaise

      A très vite sur Penser et Agir

      Mathieu

Ajouter un commentaire


Et si votre inconscient dirigeait votre vie  depuis toujours ?