Respiration holotropique : la thérapie pour le voyage du soi au soi

La respiration holotropique est une forme de respiration modifiée couplée à des séquences musicales qui permettent d’accéder à un état de conscience profond. Cette fiche à pour objectif de vous en apprendre davantage sur la méthode. Prêt, partez !

D’où vient cette technique ?

Le mot holotropique provient des mots grecs ‘holos’ et ‘trepein’ qui signifient respectivement ‘tout’ et ‘déplacer’.  Ce travail de respiration est une forme d’exploration et de redécouverte de soi. Stanislav Grof, un psychiatre américain d’origine tchèque crée cette méthode avec sa femme Christina Gercault. Ses travaux de recherche ont commencé en 1950 après l’interruption de ses recherches sur le LSD. En effet, le psychiatre fut invité aux Etats-Unis afin de prendre la direction d’un laboratoire de recherche sur le LSD. Cette coopération n’a pas aboutit du fait des effets de l’utilisation sauvage du LSD. La respiration holotropique était une idée pour faciliter la modification des états de conscience.

Depuis toujours, les hommes ont cherché une manière de modifier leur conscience et des états d’élargissement de soi. L’étymologie du mot même énonce déjà ce que la thérapie permet à l’homme de faire. « Un mode de fonctionnement de la croissance tournée vers la recherche de l’unité vers l’absolu ». Cette méthode s’assimile à la technique du rebirth. Si l’objectif de la respiration consciente est d’amener l’homme à se débarrasser de ses traumatismes de naissance, la respiration de Grof se tourne vers la découverte de l’individu dans sa globalité. En France, la pratique de la méthode est encore un peu réservée.

Respiration holotropique, système de tradition ou connaissances scientifiques ?

La thérapie holotropique allie la respiration et des pauses musicales, mais pourquoi ? Grof a eu l’idée de faciliter la modification des états de conscience. Mais, il a aussi constaté que la musique pouvait porter l’homme en transe. Plusieurs rituels basés sur la musique tels que le rituel des soufis ou le rituel du gnawas chez les marocains. De la combinaison de ces deux éléments, il a élaboré un processus thérapeutique respiratoire et musical qui favorise l’exploration des profondeurs de l’être. Cette nouvelle thérapie n’émane pas simplement de la science.

Elle tire aussi ses origines des rituels des sociétés traditionnelles notamment le chamanisme. Le chamanisme est un rituel des sociétés traditionnelles sibériennes qui se base sur la méditation. En se basant sur cette pratique et les découvertes en neurophysiologie, la respiration holotropique est née. Il ne s’agit donc pas d’une thérapie purement scientifique ni traditionnelle, mais d’un subtil mélange qui conduit à une exploration de son moi.

Le principe de la thérapie holotropique

« L’alpha et l’oméga de toute thérapeutique est de respirer à fond » Georg Groddeck

La respiration de Grof part du principe selon lequel l’homme que nous considérons normal est en réalité un homme moyen qui n’a pas atteint son plein potentiel. De ce fait, il évolue de façon très inférieure à son potentiel et ses capacités vraies. Tout cela parce qu’il se concentre sur une seule partie de lui : l’ego. L’ego n’est qu’une partie de l’homme, nous sommes plus que notre identité personnelle, plus que ce que nous croyons être. S’identifier à son ego crée une limite à l’accomplissement de soi et provoque des dysfonctionnements en soi. D’ailleurs, l’ego forme une somme d’éléments indésirables à l’intérieur de nous qu’il faut absolument détruire. La respiration holotropique, le rebirth ou encore l’hypnose et toutes les autres approches qui permettent l’ouverture à l’inconscience permettent à l’individu de transcender vers lui- même, de se révéler à lui-même.

Bien que la thérapie holotropique soit une thérapie d’exploration de soi, elle peut aider à guérir plusieurs autres problèmes du quotidien parce que ces troubles sont une forme d’expression de l’inconscient. Il n’y a pas d’études qui le prouvent. Cependant, la satisfaction des patients qui y ont recourt en dit long sur l’efficacité de la méthode. Ainsi, elle peut s’utiliser pour aider une personne à se débarrasser de ses angoisses et de ses phobies, pour traiter certaines maladies somatiques telles que les migraines, les maladies de la peau, l’asthme, les problèmes digestifs chroniques, le traitement des traumatismes passés et de l’anxiété. Il suffit que l’individu accepte d’aller à la rencontre de l’inconnu et se sente prêt pour un processus de changement.

En pratique comment est-ce que ça marche ?

La respiration de Grof n’est rien d’autre que de l’hyperventilation contrôlée. Une fois que la respiration commence, l’hémisphère droit est privé de CO2. Cette privation entraîne le lâcher prise de ses fonctions de contrôle sur l’individu. C‘est de cette manière que les mémoires enfouis et les souvenirs sont libérés. Quant à l’angoisse, l’anxiété, les peurs, elles ne sont que l’expression de certains événements inachevés. Une fois la thérapie terminée, ces événements sont classés dans la psyché et l’individu est libéré.

E-book gratuit l'état d'esprit du succès

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "L'état d'esprit du Succès". Découvrez les habitudes de vie des personnes qui rencontrent le succès à tous les niveaux... Et comment les recopier !

La thérapie se déroule en groupe ou seul, l’idéal serait de le faire en groupe. La séance peut durer toute une journée ou même deux jours. Le tout dépend de la capacité d’intégration de l’individu qui la pratique. A l’entame de la séance de respiration holotropique, le dirigeant introduit tous les participants au concept de la théorie holotropique. Ensuite, le groupe de participants est divisé en deux. Un groupe pour être praticien et un second pour être accompagnateur et ensuite les rôles sont inversés.

Il est important de pratiquer la thérapie holotropique ainsi et de vivre les deux facettes de la chose de différentes manières. Les praticiens sont des personnes formées à l’institut holotropique qui est toujours dirigé par Stanislav Grof lui-même. C’est une formation assez complète qui comprend 150 heures d’expérience personnelle, des ateliers et bien évidemment de la pratique.

A la fin de la séance de respiration holotropique, l’individu réalise un dessin et une verbalisation de ce qu’il a vécu. Cela lui permet d’intégrer cette séance à son expérience personnelle, de capitaliser, réorganiser sa psyché et d’intégrer tous ces changements dans son quotidien. Après intégration, le sujet devient indépendant, créatif, confiant et serein.

Et vous que décidez-vous ? Allez-vous continuer à être esclave de votre ego ?

0

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez les formations en ligne ainsi que les séances audio d'auto-hypnose

Les personnes qui ont lu cet article vous recommandent ceux-là :

Ajouter un commentaire


Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "L'état d'esprit du Succès"