Influence de la lune : une simple légende urbaine ?


Depuis près de 4 milliards d’années, la lune accompagne fidèlement la terre. Elle lui permet de maintenir son axe légèrement penché à l’origine des saisons sans lesquelles il n’y aurait pas de vie sur terre. C’est également elle qui ordonne le mouvement des marées : marée montante et marée descendante. Ainsi, bien que la lune ne soit pas le satellite naturel de la terre, son influence sur notre planète existe bel et bien. Depuis environ 1500 ans en effet, les hommes s’en servaient comme guide dans la navigation. Mais également pour mesurer le temps. Mais cette influence de la lune va au-delà de l’astronomie et de la science. En effet, la lune aurait également une forte influence sur notre santé, notre comportement et notre environnement. Ainsi, les hommes lui attribuent-ils un énorme pouvoir magique et mystique. Pouvoir tantôt affirmé, tantôt infirmé par la communauté scientifique.

Influence de la lune : de quoi parle-t-on exactement ?

L’influence de la lune est une croyance ancestrale selon laquelle les différentes phases lunaires auraient des influences plus ou moins bonnes sur les comportements humains et les phénomènes naturels (Wikipédia). Cette croyance est commune à de nombreux pays et pour la plupart des hommes, elle influence leurs actions.

Ainsi, autrefois, les médecins refusaient de pratiquer des opérations lors des nuits de pleine lune, car ils croyaient que cela favorisait les saignements. Aujourd’hui encore, de nombreux horticulteurs et agriculteurs se fient au calendrier lunaire pour les travaux de jardinage. Par ailleurs, certaines femmes utilisent le calendrier lunaire pour calculer leur cycle menstruel. Et connaître le moment où elles sont fécondes.

L’influence lunaire sur les hommes

« Mal luné », « lunatique », « être dans la lune », ces expressions familières qui font référence à la lune montrent à quel point l’homme croit fermement à l’influence de la lune sur son comportement, sa santé et son environnement. 

L’homme

On dit que les hommes marchent à la logique, contrairement aux femmes qui elles sont émotives. Pourtant, des études cliniques sur les fluides corporels des hommes au cours du cycle de la lune ont montré le contraire. Pendant la phase de pleine lune, les hommes secrètent moins d’hormone mâle ou testostérone. Ce qui fait qu’ils sont sujets à des sauts d’humeur. En un quart de tour, ils peuvent passer de l’euphorie à la colère, voire à la rage irrationnelle. Dans les années 1950, un scientifique danois du nom d’Allan Erslev a étudié un échantillon d’urine. L’étude a révélé qu’après un rythme de 30 jours, les niveaux d’hormones mâles montaient et descendaient. Et que les hommes avaient des cycles émotionnels entre quatre et six semaines.

Par ailleurs, les périodes où la lune est pleine, les hommes deviendraient fous. Ainsi, ce serait le moment où l’on enregistrerait un fort taux de violence et de criminalité. Une théorie infirmée par différentes études scientifiques. En effet, Geneviève Belleville, professeur à l’École de psychologie de l’université Laval à Québec, a publié une étude sur le sujet dans la revue General Hospital Psychiatry. L’étude a conclu qu’il n’y a aucune influence de la lune dans le comportement humain. Ainsi, la pleine lune ne serait en aucun cas une période favorable aux troubles psychologiques.

La femme

Le cycle menstruel de la femme est lié au cycle lunaire. Ainsi, les 4 phases lunaires font passer la femme dans 4 états de conscience pendant l’activité hormonale.

  • Nouvelle lune : c’est une période d’introspection où la femme prend soin d’elle et célèbre sa féminité.
  • Lune croissante : la femme déborde d’énergie et elle est ouverte au monde extérieur. l
  • Pleine lune : la femme atteint la puissance de son féminin sacré. Elle s’exprime volontiers et irradie de générosité. 
  • Lune décroissante : la femme est dans une période sombre de sa nature féminine. Elle manque d’énergie, mais sa créativité et son intuition sont à son paroxysme.  

De ce fait, pendant la période naturelle de la menstruation, à la nouvelle lune, les femmes devraient s’inviter au repos et se mettre à la méditation.

Le sommeil

On a longtemps attribué à la lune, plus précisément à la pleine lune, les troubles du sommeil. En effet, certaines études ont mis en avant le fait que pendant les nuits de pleine lune, notre sommeil serait réduit de 20 minutes. Par ailleurs, il serait moins profond et moins réparateur. L’explication est que quand la lune est ronde, nous sécrétons moins de mélatonine, l’hormone responsable du processus d’endormissement. Tout simplement parce que nous profitons de la clarté de la lune pour dormir le plus tard possible.

Ainsi, d’après une étude coréalisée par des chercheurs issus de 13 pays différents sur 6 000 enfants de milieu, pays, âge et classe sociale différents, l’influence de la lune sur l’homme n’est pas significative.

L’accouchement

Depuis longtemps, l’homme a associé le cycle lunaire au cycle menstruel, car ils ont la même durée de 28 jours. À cette époque, il était établi que les règles étaient liées avec la nouvelle lune et l’ovulation avec la pleine lune. Ainsi, le plus souvent l’accouchement coïncidait avec les jours de pleine lune. Mieux encore, quand l’accouchement avait lieu pendant cette phase lunaire, il se passait plus facilement.

Mais d’où vient cette croyance ? En fait, l’influence lunaire sur l’accouchement vient de son influence sur le va-et-vient des marées. Puisque c’est la lune qui crée la marée montante, pourquoi est-ce qu’elle ne provoquerait pas également l’accouchement étant donné que notre corps est composé essentiellement d’eau ? Mais aussi parce que les bébés évoluent dans un milieu aqueux. Néanmoins, aucune étude n’a à ce jour confirmé ou infirmé cette hypothèse d’influence de la lune sur l’accouchement.

L’influence lunaire sur l’environnement

Depuis que les hommes ont étudié la lune, ils ont compris que c’est elle qui réglait le mouvement des marées grâce à sa force gravitationnelle. En effet, en attirant les masses océaniques de la terre vers elle, la lune crée une marée en sa direction : la marée montante et la marée descendante.

Au lever de la lune, la marée est descendante. Ensuite, elle sera montante jusqu’à ce qu’elle arrive à son méridien (point le plus haut). Avant de redescendre peu à peu. Puis, il y a une nouvelle marée montante jusqu’à l’arrivée de la lune au méridien opposé. Enfin, elle redescend jusqu’au lever de la lune. Ainsi, on enregistre deux marées hautes et deux marées basses dans une journée.

Qu’est-ce que vous pensez de cette influence de la lune sur l’homme et l’environnement ?

0

About the Author:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action".Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne.Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient.Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez les formations vidéo en ligne ainsi que les séances audio d'auto-hypnose amplifiée

Add a Comment