Comment combattre un sentiment de jalousie amoureuse ?

La jalousie amoureuse… Un vaste sujet ! Avant de continuer cet article je tiens à vous préciser que je l’écris en réponse à une question qui m’a été posée grâce au système d’aide personnalisée de Penser et Agir.

Si vous souhaitez vous aussi me poser une question, n’hésitez pas à vous rendre sur cette page pour m’en faire part. Si la question est très personnelle je vous répondrai par mail. Si, comme c’est le cas dans cet article, elle peut concerner beaucoup de personnes, j’y répondrai dans un article dédié qui sera publié sur le site. Dans tous les cas, n’ayez crainte, vous restez complètement anonyme !

Revenons à nos moutons ! La question est donc : Comment combattre un sentiment de jalousie amoureuse ? J’aime beaucoup le fait que ce lecteur ait choisi le mot « combattre », car en effet c’est un combat… un combat avec soi-même !

Qu’est-ce que la jalousie amoureuse ?

Comme vous en avez maintenant l’habitude sur Penser et Agir, lorsque j’essaye de résoudre un problème, je commence par le définir clairement.

Alors qu’est-ce que la jalousie amoureuse ? Eh bien tout d’abord, sachez que l’on distingue deux formes de jalousie :

  • La jalousie envieuse : lorsque vous désirez quelque chose que vous n’avez pas et que quelqu’un d’autre a. Une voiture de sport, une belle maison, un métier qui vous plairait, une performance sportive que vous aimeriez réaliser, etc.
  • La jalousie amoureuse : lorsque vous ne voulez pas perdre ce que vous possédez déjà (ou croyez posséder !). L’amour de votre femme bien sûr mais aussi celui de vos enfants, d’un membre de votre famille ou encore d’un ami !

Au premier abord, on pourrait s’arrêter à dire que la jalousie amoureuse ne concerne que l’amour qui peut exister entre un homme et une femme. Le problème est en fait bien plus grand : il concerne l’amour (au sens général du terme) qui peut exister entre deux individus. Nous sommes en plein dans le domaine des relations sociales !

A qui dois-je en vouloir ?

 

La jalousie amoureuse est un problème que la vie de couple met en évidence, certes, mais c’est avant tout un combat avec soi-même ! Vous n’êtes pas jaloux du fait que l’autre agit d’une certaine manière mais parce que vous avez peur de perdre ce que vous avez (ou croyez avoir) aujourd’hui. Cette peur peut être due à plusieurs facteurs. Ce n’est pas forcément de votre faute mais le combat que vous devez mener est avant tout entre vous et vous-même !

Lorsque l’on est victime de jalousie amoureuse, on a peur de perdre la sécurité et le confort de la situation dans laquelle on se trouve.

Formation de 7 jours par e-mail 100% gratuite et sans aucun engagement

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Découvrez comment vaincre définitivement la Jalousie Amoureuse grâce cette compétence cachée que vous avez en vous depuis toujours mais dont vous ne soupçonnez pas encore l'existence...

« Si jamais elle part avec ce type, je vais être tout seul, je ne veux pas cela, je vais me sentir perdu ! ».

Pour en revenir à la question que pose ce paragraphe, « A qui dois-je en vouloir ? », la réponse est « à vous-même ! ». En tous cas, vous devez identifier l’origine de votre jalousie et ensuite agir en fonction. Si jamais il se trouve que votre jalousie est liée à un problème relationnel, il faudra essayer de le résoudre.

Être jaloux signifie-t-il que l’on aime ?

La confiance en soi, la confiance en l’autre, s’il y a bien un concept qui permet à un couple de durer et d’être en harmonie, c’est bien la confiance !

Il y a certaines personnes qui vont vous dire : « si je suis jaloux c’est parce que je l’aime et que je tiens à elle ! ». Généralement ces mêmes personnes auront tendance à dire : « Pourquoi n’est-elle  pas jalouse ?! Elle ne m’aime pas ?!! ».

Si c’est votre cas, vous devez comprendre que la jalousie est due à un manque de confiance en vous. En fait, il est fort probable que vous souhaitiez (de façon inconsciente !) que le manque de confiance que vous éprouvez soit aussi présent chez votre amie. Ce comportement peut être considéré comme une façon de montrer que l’on tient à la personne. Cependant, sur le long terme, la jalousie est un sentiment destructeur.

Attention, cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas montrer à votre moitié que vous tenez à elle ! Mais il y a des façons plus positives de faire des preuves d’amour. Il y a une grande différence entre être jaloux, harceler sa conjointe et faire une petite remarque de temps en temps pour lui montrer que vous l’aimez.

Les dangers de la jalousie amoureuse

La jalousie amoureuse est un vrai fléau pour les couples et peut entraîner de nombreux problèmes conduisant quelques fois à la rupture.

A une certaine échelle, la jalousie amoureuse peut être comparable à de l’autodestruction. Je suis certain que vous avez déjà constaté ce type de comportements parmi vos proches.

Voici quelques astuces pour les détecter :

  • La personne devient agressive à l’idée de perdre celle qu’elle aime (ou qu’elle croit aimer). Lorsque la personne parle de son conjoint, elle est très possessive comme si celui-ci lui appartenait et, à l’écouter, elle voudrait le priver de liberté ;
  • La personne espionne son conjoint. L’exemple le plus classique étant de surveiller le téléphone portable et de fouiller les poches de pantalon. Dans certains cas, elle sera même capable de suivre la personne pour savoir ce qu’elle fait et où elle va. Dans le cas le plus extrême on peut aboutir à de la paranoïa ;
  • La communication dans le couple se fait de plus en plus difficilement.

Si vous vous êtes reconnu dans un de ces cas, si objectivement vous vous savez jaloux, si on vous l’a déjà fait remarqué, vous voulez certainement savoir comment enfin vaincre ce sentiment dévastateur !

Ma réponse se trouve dans le prochain paragraphe…

Quelle méthode pour ne plus être jaloux ?

Commencez par vous auto-diagnostiquer en répondant aux questions suivantes :

  • Depuis quand êtes-vous jaloux ? Est-ce suite à un évènement particulier ?
  • Dans vos précédentes relations amoureuses, étiez-vous déjà jaloux ?
  • Analysez la relation amoureuse de vos parents : Sont-ils unis ? Séparés ? Quelle est votre vision de leur couple ?
  • A quelle fréquence ressentez-vous un sentiment de jalousie ? Une fois par mois ? Une fois par semaine ? Une fois par jour ?
  • Avez-vous eu l’impression d’avoir été abandonné étant jeune ? Par l’un de vos parents ? Suite à la naissance d’un frère ou d’une soeur ?

En prenant le temps de répondre sérieusement à ces questions, vous allez mettre en évidence certains aspects de votre vie.

Comme nous l’avons vu dans les parties précédentes de cet article, la jalousie amoureuse est due à un manque de confiance en soi. Elle peut donc se manifester par la peur d’être rejeté ou encore la peur de perdre la sécurité dont la personne jouie actuellement.

Est-ce que dans vos réponses un élément pourrait être en phase avec ces deux aspects ? Si tel est le cas, vous allez devoir amorcer un travail pour y remédier.

Et si c’est vous qui étiez infidèle ?

Peut-être que le titre de cette partie vous choque mais, il arrive dans certains cas qu’une personne soit jalouse tout simplement parce qu’elle ne peut s’empêcher de tromper ses conjoints.

Certaines personnes disent même que les gens les plus jaloux sont les plus enclins à l’infidélité ! Ce jugement est à nuancer : il n’est pas automatique ! Mais dans certains cas, je pense qu’il peut s’avérer vrai.

Si vous êtes dans ce cas, pour identifier les causes de vos infidélités, posez vous les mêmes questions que dans le paragraphe précédent. Vous devez vous introspecter et comprendre d’où vient cette peur d’être rejeté, de perdre quelque chose qui vous est cher, de ne plus être en sécurité…

Pour résumer

L’article est assez long, donc je fais un petit résumé ici.

Si vous avez identifié que votre sentiment de jalousie pourrait être lié à un problème avec votre conjoint, alors vous devez essayer de résoudre ce problème.

Si vous avez compris que ce sentiment pourrait être dû à un problème remontant à votre enfance, vous devez retrouver confiance en vous et travailler sur ce problème (seul ou avec l’aide d’un professionnel). Dans tous les cas, vous devez penser à vous et travailler votre épanouissement personnel.

Vous l’avez bien compris, la solution est en vous ! La clé que je vous propose pour ne plus être jaloux et pour retrouver confiance en vous est le développement personnel !

Vous êtes au bon endroit sur ce site ;) !

Pour être tenu au courant des prochains articles à paraître, inscrivez-vous au site grâce au formulaire disponible juste en-dessous de cet article.

A vous de jouer !

Je suis certain que vous connaissez parmi vos proches des personnes atteintes de jalousie amoureuse. Dans la société actuelle, c’est un mal extrêmement répandu.

Peut-être leur rendriez-vous service en leur montrant cet article ?

Pour cela rien de plus simple, vous n’avez qu’à cliquer sur le bouton « j’aime » disponible juste en-dessous de cet article. Vos proches pourront alors le consulter ! Merci d’avance !

18

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient. Vous souhaitez aller plus loin ? Formations en ligne - Auto-hypnose

Les personnes qui ont lu cet article vous recommandent ceux-là :

Commentaires

  1. Sophie  septembre 13, 2012

    La jalousie, plutôt que de l’associer à un problème de confiance en soi, je l’aurais plutôt associée avec un problème d’estime de soi (subtile nuance, mais importante. Sur son site, la psy Christine Toth a fait une petite vidéo à ce sujet, rudement intéressante) ( Peut-être même que le sujet mériterait un article ? Si ça se trouve, tu en as déjà fait un… J’irai voir.)
    Car on peut avoir tout à fait confiance en soi au quotidien, ou le faire croire, mais si on a un problème avec la façon dont on s’estime (vous parents, je vous pointe du doigt. Oui. De mes 10 doigts, même !), là il y a de grosses chances pour que ce soit véritablement ce qui influe dans le couple.

    Ah sinon, j’applaudis des deux mains pour le passage : « Et si c’est vous qui étiez infidèle ? » haha, bien vu (:

    répondre
    • Mathieu  septembre 13, 2012

      Salut Sophie,

      Merci pour ton commentaire.
      Je vais chercher la vidéo dont tu parles, je ne l’ai pas vu. Peut-être peux-tu m’envoyer un lien vers cette vidéo en passant par le formulaire de contact ?

      La confiance et l’estime de soi sont en effet deux choses différentes :
      – La confiance en soi renvoie à un sentiment de sécurité et amène à se poser la question : « est-ce que j’ai en moi tout ce qu’il faut pour réagir à cette situation ».
      – L’estime de soi est associée à un sentiment de valeur et peut amener une personne à se dire « Je ne m’aime pas » ou encore « je ne vaut rien ».

      Ta remarque est donc très pertinente, chaque sentiment entraînant plus ou moins l’autre.
      J’ai axé l’article sur l’aspect « perdre la sécurité que l’on a acquise » et c’est pourquoi je parle plutôt de « confiance en soi ».

      Pour ce qui est du paragraphe sur l’infidélité, sache que j’ai pas mal hésité à le publier. J’avais peur de choquer certains lecteurs. On verra…

      Ravi qu’il te plaise en tout cas !

      A bientôt,
      Mathieu.

    • Sophie  septembre 13, 2012

      Vidéo envoyée. Je te conseille aussi les autres, elles pourraient un jour s’avérer complémentaires à tes articles (puis la dame a l’air si gentille !).

      Confiance en soi tout a fait justifiée dans cet article, alors (:
      Mais pour en revenir à l’estime de soi, tu mentionnes très justement qu’elle est davantage liée au domaine de la valorisation personnelle. Domaine qui, s’il a eu un problème de… finitions, peut amener l’individu toute sa vie à ne pas se sentir assez bien pour être aimé, fera naître en lui le syndrome de l’imposteur et poussera à une relation malsaine avec son partenaire : avoir le sentiment de ne pas être assez bien pour mériter d’être aimé, mais tenir tellement à ce que nous apporte la personne qu’on refuse de la laisser partir (j’insiste bien sur « ce qu’elle nous apporte ». Positionnement égoïste).
      (Non mais je rassure tout le monde, là nous sommes dans l’expression paroxystique de mon exemple, mais on peut avoir des problèmes d’estime de soi & vivre une relation qui ne soit pas délétère pour autant, hein…)

      Enfin, il aurait été regrettable que tu ne publies pas le paragraphe sur l’infidélité pour deux raisons :
      1) Tous ceux qui ont déjà trompé (ou été trompés, mais cela est plus évident quand tu as eu le rôle « du méchant ») savent que c’est vrai. Toi-même tu n’es pas clean, alors tu deviens un peu parano à l’idée que ton conjoint puisse l’être aussi, et de plus, cela a pour effet de masquer ton manque de fidélité en prouvant à l’autre que tu tiens particulièrement à lui.
      2) Les individus ayant eu la chance de n’appartenir à aucune des deux catégories mentionnées précédemment peuvent découvrir quelque chose. Méfiez-vous : si votre conjoint est jaloux maladif vis-à-vis de vous, ce n’est pas nécessairement une preuve de sa fidélité (: (gardez l’œil ouvert).

      Donc c’était judicieux de l’avoir ajouté, car c’est assez vrai mais pourtant, bien trop souvent omis.

  2. Dorian  septembre 13, 2012

    Bonjour Matthieu,

    Vaste sujet que tu abordes ici !
    Tu as clairement raison quand tu dis que la jalousie amoureuse est destructrice pour le couple. Tout en excès n’est pas bon dans tous les cas. Donc trop de jalousie n’est pas bon non plus !

    Je verrais cependant un autre type de jalousie. Celui où l’on a peur que des personnes du même sexe que nous s’approchent de notre cheri(e). C’est plus de l’égoïsme ou de la surprotection mais ça se rejoint.

    Enfin… Il faut toujours relativiser en toute situation. Si l’on a confiance en soi et en l’autre, il n’y a pas de raison que ça s’arrête.

    Dorian

    PS : Je n’ai pas encore eu le temps d’écrire pour le festival développement personnel que tu organises ce mois-ci, ce sera pour le début de semaine prochaine ;)

    répondre
    • Mathieu  septembre 13, 2012

      Bonjour Dorian et bienvenue sur Penser et Agir,

      Merci pour ton commentaire.

      Le fait d’avoir peur que d’autres personnes séduisent sa conjointe peu s’apparenter à un manque de confiance en soi et d’estime de soi. Concepts assez liés et pourtant différents (c.f. commentaires précédents avec Sophie).
      Je vois plutôt l’égoïsme et la sur protection comme les manifestations d’un manque de confiance en soi ou d’estime de soit. Plutôt à ranger dans la case des « effets » que dans celle des « causes ».
      En ce sens, je pense que nous restons dans la jalousie amoureuse, et ne considère pas cela comme un type de jalousie à part entière.

      Je suis tout à fait d’accord avec toi lorsque tu dis que la confiance est un des piliers les plus importants du couple :)

      Pour ce qui est de ta participation au festival que j’organise, ça sera bien sur avec un grand plaisir.
      Mais n’oubli pas que la date limite de soumission d’article est le 16/09/2012 à 23h59 !

      J’espère que tu trouveras le temps de participer :)
      Au plaisir,
      Mathieu.

    • Sophie  septembre 13, 2012

      Bonjour, bonjour,

      je souhaiterais répondre à cette phrase : « Enfin… Il faut toujours relativiser en toute situation. Si l’on a confiance en soi et en l’autre, il n’y a pas de raison que ça s’arrête. »
      Parce qu’en fait… je pense que si.

      La jalousie c’est un manque de confiance (ou d’estime ! (: ) en soi, comme le montre cet article… mais parfois en l’autre également. Quand tu es avec quelqu’un qui n’est pas extrêmement clair sur ses sentiments, qui a des comportements qui peuvent être qualifiés d’ambigus, tu as beau être Chuck Norris : tu te poses des questions.
      Et bref, nous autres humains ne sommes pas nécessairement stables, linéaires, ou en tout cas : nous évoluons. Notre personnalité, nos goûts… rien n’est immuable, autant pour nous que pour notre partenaire.

      Aussi, avec le temps, je pense que malgré une bonne confiance / estime en / de soi, l’affirmation de l’évolution de notre partenaire peut nous pousser à nous interroger (surtout face à notre propre évolution, qui continue également son petit bonhomme de chemin), tout comme les nouvelles rencontres que cette personne peut faire au quotidien.
      Autrement dit, à 20 ans, la jalousie n’a peut-être pas besoin de montrer le bout de son nez, mais 2, 5 ou 10 ans de relation après (à moins de ne faire un « point relation » avec son conjoint) elle peut apparaître. Les changements de l’un ne correspondant plus nécessairement à l’autre.

  3. Alexandra  septembre 30, 2012

    Bonjour Mathieu et à tous,

    La jalousie amoureuse maladive, je connais bien! Pour être passée par là durant 7 ans avec mon ancien partenaire. Je n’en suis pas fière, j’avoue…

    Cependant il y a un point important que j’aimerais mettre en évidence: le comportement de l’autre est tout aussi déterminant au sein d’une relation! Je sais que, dans un couple en cas de jalousie, beaucoup s’imaginent des choses non fondées sur l’autre mais là je parle de mon vécu, et j’avais « de bonnes raisons » en quelques sortes.

    Lorsque l’autre ne vous montre jamais d’affection, vous provoque sans cesse par le fait de regarder des photos de filles sur son PC voire regarder des films X, à coller des posters de nanas dénudées sur les murs de son appart, à encenser les autres filles et j’en passe et des meilleures, on ne peut que développer de la jalousie et se poser des questions… Son comportement était souvent malsain limite pervers mais malgré cela, j’étais jalouse à en crever. Ma « spécialité » était de l’espionner, par tous les moyens, et essayer d’être toujours présente lorsqu’il sortait avec ses amis (j’avais tellement peur qu’il rencontre quelqu’un d’autre…). Une véritable obsession!!

    Je n’ai heureusement jamais vécu en ménage avec cette personne, je n’en avais pas la force et surtout pas l’envie. Avec lui j’aurais été sa boniche et je me sentais en permanence rabaissée et surtout pas aimée, mais là ce n’était pas une idée que je me faisais, c’était bien réel. Du coup, j’essayais d’exprimer mon mécontentement et cela se finissait toujours par des disputes parce qu’il n’y avait pas moyen qu’il se remette en question de ce côté là.

    J’ai encaissé durant 7 ans jusqu’au jour où j’ai rencontré mon partenaire actuel il y a 5 ans via internet. Là il n’a rien compris le pauvre, je l’ai vu pour la première fois de ma vie pleurer pour moi! Des amis à lui m’ont rapporté qu’il avait pété un câble. Il s’était aussi saoûlé le temps d’une soirée, ce qui n’était pas du tout dans ses habitudes. Bref, il n’a pas supporté que je le quitte (par fierté encore et toujours) donc il m’avait prévenu que si j’allais rencontrer mon nouveau copain, ce ne serait plus la peine de revenir en arrière.

    Ma décision étant prise, on s’est revu une dernière fois afin qu’il me remette les quelques effets personnels que j’avais laissé chez lui et depuis je ne l’ai jamais revu. J’ai trouvé ensuite un mot d’adieu qu’il m’avait laissé dans mes effets personnels, jamais il ne m’avait écrit quoi que ce soit auparavant! Mais c’était trop tard…

    Ce fut quand même un peu dur cette rupture étant donné que j’avais misé tous mes espoirs sur cette relation et surtout je n’avais jamais envisagé d’en recommencer une avec quelqu’un d’autre. Au final, je n’ai pas eu à pleurer sur mon sort étant donné que j’ai rompu un vendredi et le samedi je rencontrais mon partenaire actuel, au comportement totalement différent!

    Je suis passée de l’état de jalousie maladive à 100% confiante en moi parce que mon partenaire actuel n’a pas du tout un comportement de la sorte. Il est très cool mais il a des principes de vie (qui se perdent à l’heure actuelle) et j’étais contente d’être tombée sur quelqu’un comme ça parce que j’aime également les principes.

    La différence, c’est qu’avec lui, je peux ETRE MOI-MEME, être mon VRAI MOI, ce que je ne pouvais pas être avec mon ancien partenaire sous peine de reproches débiles. S’il arrive parfois que mon partenaire actuel regarde quelques photos de filles sur son PC pour certaines raisons, ça ne me fait plus rien du tout parce que je sais que ce n’est pas pour « mater », idem pour la télé lorsqu’il tombe sur des films de charme, au contraire on en « rigole » ensemble. Il m’arrive même souvent de le taquiner avec la voisine qu’il trouve être une belle femme. On en parle ouvertement de tout ça et au final il n’y a jamais eu de soucis de jalousie entre nous.

    Ce long message donc pour dire que l’on peut passer de l’état de jalousie maladive à l’état d’avoir 100% confiance en l’autre, en changeant de partenaire, rien que parce que les comportements ne sont pas les mêmes!

    Bien amicalement,
    Alexandra

    répondre
    • Mathieu  octobre 1, 2012

      Bonjour Alexandra,

      Tout d’abord un immense merci pour ce commentaire.
      Tu y racontes ton expérience personnelle et c’est très intéressant de voir comment une personne peut vivre (subir ?) ce type de jalousie amoureuse.

      Ma réponse consistera en une simple question :
      Pourquoi, alors que tu avais conscience de faire preuve de jalousie maladive, es-tu resté avec cette personne ?

      Il est parfois impossible de « raisonner » les gens que nous côtoyons, nous avons alors deux choix :
      – Vivre en acceptant l’autre ;
      – Ne plus voir la personne.

      Pourquoi es-tu resté 7 ans avec cette personne avec qui tu n’étais pas épanouie ? Tu emploies même le mot « encaissé » dans ton commentaire : un mot très fort !

      Voici ma première impression : cette personne t’apportait un sentiment de stabilité et de sécurité et c’est pour cela que tu restais avec elle. En l’occurrence, tu t’es séparée de cet homme un vendredi et a rencontré ton nouveau compagnon le lendemain. J’ai donc l’impression que c’est cette sécurité dont tu as besoin et que tu ne veux pas perdre (rien de négatif dans ce que je dis hein !).

      En l’occurrence, ta jalousie était sans doute justifiée par le comportement de ton ancien partenaire (je ne peux rien dire en tout objectivité à la simple lecture de ton commentaire). Cependant peut-être aurait-il fallu que tu reconsidères la situation objectivement et comprendre que ce qui te faisait rester avec cette personne n’était que le maintien d’une sécurité (peut-être illusoire). Le sentiment de sécurité dont je parle justement dans cet article.

      Pour conclure, je suis complètement d’accord avec toi lorsque tu dis que le sentiment de jalousie peut être justifié par le comportement du partenaire bien sur. Cependant, l’article est la pour aider les gens à comprendre pourquoi ils sont jaloux et à en tirer les conclusions qui sont les meilleures pour eux.

      A la vue de ton commentaire il semble que la rupture était la solution car cette personne n’était pas « compatible » avec tes principes. Supporter cette relation pendant 7 ans était sans doute auto destructeur et la rupture t’a libérée.

      Dans tous les cas je suis ravi de savoir qu’aujourd’hui tu es épanouies et que tu as rencontré la bonne personne :)

      Encore merci pour le partage de ton expérience,
      Mathieu.

    • Jessy  octobre 23, 2016

      Vote histoire Ma vraiment éclairer ,car j ai vécu la même chose merci

  4. Alexandra  octobre 2, 2012

    Bonsoir Mathieu,

    Merci aussi à toi pour ta longue réponse.

    Pour répondre à « Pourquoi, alors que tu avais conscience de faire preuve de jalousie maladive, es-tu resté avec cette personne ? »

    1) parce que j’étais dingue de cette personne (enfin je croyais)
    2) j’avais toujours espoir qu’il change et je voulais tout faire pour que ça marche entre nous (je sais maintenant qu’on ne change personne)
    3) je pense que j’avais peur d’être seule et surtout de ne jamais rencontrer quelqu’un d’autre, étant quelqu’un qui a toujours eu très peu de contacts extérieurs par manque de confiance en moi.

    Bref, il y a de multiples raisons toutes aussi absurdes les unes que les autres pour lesquelles je suis restée avec cette personne aussi longtemps. Avec le recul je m’en suis rendu compte, heureusement. Parce que finalement, nous n’avions strictement rien en commun.

    Oui la rupture était donc l’unique solution.

    Voilà, j’espère ne pas avoir été trop longue et merci Mathieu de m’avoir écoutée.

    répondre
  5. Pascal - equilibre-dynamique.fr  novembre 5, 2012

    La jalousie excessive est vraiment un poison dans une relation de couple.

    Pour moi, cette angoisse terrible que peuvent ressentir certaines personnes vis-à-vis de leur conjoint est certes, comme tu dis, lié à un manque de confiance en soi mais aussi, je pense à une peur de l’abandon.

    La personne jalouse envers son partenaire est comme un petit enfant qui a peur dés que ça mère s’éloigne de lui.

    Et c’est à mon avis à ce stade qu’il faut chercher. Si la partie adulte en soi est capable de rassurer la partie enfant qui se trouve en chacun d’entre nous alors l’angoisse disparaît d’elle-même.

    A parti du moment où on est sur de soi on n’a plus besoin de l’autre pour se sentir rassuré et on peut ainsi l’aimer beaucoup plus sainement.

    Pour mieux comprendre ce concept, je conseille de trouver un livre sur l’analyse transactionnelle.

    répondre
    • Mathieu  novembre 5, 2012

      Bonjour Pascal et bienvenue sur Penser et Agir,

      Merci pour ton commentaire et les nouvelles idées que tu apportes.
      L’analyse transactionnelle, un domaine assez vaste !

      A réservé aux passionnés :)

      Au plaisir d’interagir avec toi lors de tes futurs commentaires,
      Mathieu.

  6. aurélie  décembre 27, 2012

    bonsoir, j ai un problème de jalousie amoureuse qui viens surement de mon manque de confiance en moi je ne sais vraiment pas comment y remédier
    es que vous auriez quelques conseil pour m’aider
    merci à vous :)

    répondre
    • Mathieu  janvier 9, 2013

      Bonjour Aurélie et bienvenue sur Penser et Agir,

      As-tu répondu aux questions posées dans l’article et, si oui, as-tu réussi à en ressortir un problème ?
      Je pense que le combat contre ‘un problème de jalousie commence par là.

      A bientôt,
      Mathieu.

  7. david  mai 11, 2014

    Bonjour, très intéressant cet échange.
    En ce qui me concerne mon ménage c’est brisé à cause de ce sentiment de jalousie, expression d’un manque de confiance en soi et de dévalorisation de soi. En effet il faut travailler sur la cause plus que sur les effets. J’ai pu tirer les leçons de cet échec, et ai compris que je devais chercher a acquérir la confiance en soi et l’amour de soi. Pour aimer correctement les autres il est nécessaire de s’aimer soi-même et de s’accepter.Il faut prendre conscience de ses qualités ,de son unicité. J’apprends aujourd’hui a bien vivre avec moi-même avant tout ,avant d’envisager a nouveaux la vie à deux.Moi j’ai réagi un peu tard, mais pour ceux qui sont en couple je conseille vivement de faire ce travail sur soi afin d’embellir sa vie amoureuse et de supprimer cette jalousie qui a long long peut amener a une rupture.
    Ici je parle de jalousie non justifiée, càd lorsque le partenaire ne fait rien pour la provoquer , nous aime sincèrement et nous respecte , faisant tout pour ne pas l’alimenter; et que donc qu’elle sa source uniquement en nous-même.

    répondre
    • Mathieu  mai 20, 2014

      Bonjour David et merci pour ce commentaire très intéressant,

      J’ai 2 petites remarques :
      – Oui tu as tout à fait raison, il est très intéressant de s’intéresser à la problématique de la jalousie même si tout va bien dans le couple. Cela permet de comprendre les interactions amoureuses et de mieux réagir au cas ou la jalousie pointe le bout de son nez.

      – Tu expliques dans ton commentaires que tu parles de jalousie « non justifiée ». L’idée est très intéressante et totalement logique pour quelqu’un d’extérieur au couple. Pour une personne victime de jalousie, sa jalousie est toujours « justifiée ». Une personne jalouse est capable de trouver des « preuves » la où il n’y en a pas. On est donc avant tout sur une problématique de confiance en soi et d’estime de soi.

      Encore merci pour ton commentaire.

      Au plaisir d’interagir avec toi lors de tes futurs commentaires,
      Mathieu.

  8. Brad  août 20, 2015

    Article très clair et instructif mais j’aurais une question : que peut faire la victime des actes jaloux? Comment aider un conjoint jaloux ? Comment lui faire prendre conscience que ce n’est pas normal ?

    Merci

    répondre

Ajouter un commentaire


Et si la solution pour vaincre définitivement la Jalousie Amoureuse était déjà en vous ?