Quitter son travail intelligemment : voici comment rompre un CDI sans conséquences graves

La vie est faite de changements constants, et votre carrière professionnelle ne fait pas exception. A un moment donné de votre parcours, vous pourriez être obligés de quitter votre travail ou de rompre un cdi. Pour de nombreuses personnes, cette situation entraine un gros stress et perturbe l’équilibre mental. Pour autant, la situation n’est pas désespérée. Quitter son travail peut même être le début d’une vie plus épanouie. Vous ne me croyez pas ? Eh bien, lisez cet article qui explique comment rompre un cdi avec classe.

Démissionner de son travail : on le fait presque tous !

Je suis convaincu de ce que ce sous-titre vous fait un peu tiquer : on quitte tous notre job ? Vraiment ? Eh bien, il n’y a qu’à regarder les chiffres. Un rapport publié par Opinion Way en collaboration avec l’Afpa révèle que 74% des salariés ont déjà envisagé  de changer de vie. Par ailleurs, 6 actifs sur 10 ont connu un changement, ou une réorientation professionnelle.

Donc, on ne le fait pas tous, mais c’est tout comme ! Rendez-vous compte : 6 actifs sur 10, c’est bien plus que ce que vous imaginiez n’est-ce-pas ? Alors comment font-ils ? Et pourquoi quittent-ils leur job ?

Il peut y avoir 3 raisons à cela. D’abord, il est possible que l’emploi que vous effectuez actuellement soit dangereux pour votre santé, ou ne vous épanouisse pas. Plus de la moitié des actifs qui veulent rompre un contrat de travail le font pour cette raison.

D’autres personnes ont trouvé un meilleur poste, ou une meilleure situation. Pour elles, ce n’est pas si compliqué de quitter son travail. Pour d’autres actifs, il faut démissionner de son travail en raison d’une faute professionnelle plus ou moins grave. Mais même cette situation peut être très avantageuse (si, si !). Quelle que soit la raison qui vous pousse dehors, mettez toutes les chances de votre côté. J’explique comment dans la suite de l’article.

Comment rompre un cdi par rupture conventionnelle ?

Contrairement à ce qu’on pense, quitter son travail ne signifie pas forcément aller au clash avec son patron. Vous pouvez le faire d’un commun accord avec lui. C’est ce qu’on appelle la rupture conventionnelle. Comment l’obtenir ?

Si vous n’êtes accusée de rien, et travaillez depuis 2 ans au moins pour le même employeur dans d’excellentes conditions, procédez ainsi :

  • Déterminez les capacités et les limites financières de la boîte. Evaluez sincèrement ce qu’elle peut verser comme indemnités.
  • Préparez vos arguments pour la négociation. Pourquoi partez-vous ? Avez-vous des projets plus probants ? Manquez-vous de motivation ? Envisagez de parler de ces choses de la manière la plus respectueuse possible avant le rendez-vous avec votre employeur.
  • Demandez une rupture conventionnelle et un entretien. Demandez-la ! La moitié de ceux qui quittent leur travail ne le font pas. Or, un employeur n’a aucune raison de garder un employé démotivé. Si vos états de service sont bons, le patron vous accordera certainement ce graal.

L’étape suivante consistera à faire jouer la loi. S’il accepte une rupture conventionnelle, l’employeur vous versera une indemnité. Évidemment, une demande de rupture conventionnelle s’effectue à partir de ce formulaire spécifique. Si vous n’obtenez aucune réponse au bout de 15 jours ouvrables, considérez que vous l’avez obtenue et faites valider votre copie pour profiter de vos indemnités d’ancien employé.

Quitter son job sous d’autres conditions : lesquelles ?

Vous pouvez quitter votre travail et toucher des indemnités sous d’autres conditions particulières. Il ne s’agit pas de rupture conventionnelle, mais la situation n’est pas propice au conflit. Si vous vous retrouvez dans cette situation, profitez-en. Un changement d’orientation professionnelle vous donne l’occasion d’explorer de nouvelles voies.

Reconversion professionnelle : Ebook gratuit

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "Reconversion Professionnelle" : 30 jours pour trouver (ou créer) le métier de vos rêves... Vivez (enfin) la vie que vous méritez !

En général, on peut quitter son travail et profiter d’indemnités de cdi en cas de chômage involontaire et de démission légitime. J’aime beaucoup le concept de démission légitime. Il induit que vous pouvez démissionner, et vous faire payer quand même ! La classe, non ? Mais à quelles conditions ? Cet article sur la démission du salarié en liste quelques-unes :

  • Votre amour (mariage ou PACS) va travailler et vivre loin de vous, et vous ne pouvez pas vivre sans lui/elle. Vous bénéficiez alors d’allocations chômage si vous démissionnez pour le suivre. Démissionner de son travail pour suivre la personne aimée, c’est plutôt courant.
  • Vous êtes agressée ou harcelée au travail. Dans ce cas, sauvez votre peau. Démissionnez et portez l’affaire devant la justice. Rompre un contrat de travail pour cette raison, c’est faire preuve de courage. Le harcèlement au travail est inacceptable et pour votre propre épanouissement, ne laissez jamais prospérer ce type de pratiques. Si le tribunal reconnaît que la démission était légitime, vous toucherez des indemnités conséquentes.
  • Votre employeur ne paie plus de salaire : vous avez alors la meilleure raison possible pour quitter son travail. Mais il faut aussi obtenir une ordonnance de référé auprès des prud’hommes. Ces derniers savent comment rompre un cdi et déterminent si les raisons évoquées par l’employé sont suffisamment pertinentes pour justifier une indemnisation.

Comment quitter son travail et ne pas le regretter ?

Il n’existe pas de situation idéale. Parfois, votre employeur ou votre collègue est exécrable, mais le job en lui-même vous plaît. Souvent aussi, c’est le travail qui est médiocre et peu valorisant, mais vos collègues sont très agréables à vivre. Quitter son travail quand on l’aime, c’est presque toujours faire un choix difficile, voire cornélien.

Voilà pourquoi vous devez avoir de bonne raisons. Si vous n’êtes plus motivé au travail, tentez d’abord de retrouver la motivation grâce à ces 3 clés indispensables. Si votre travail ne s’intègre pas dans un projet de vie précis, essayez d’abord d’en bâtir un grâce à ce dossier et adaptez votre job en conséquence.

Mais lorsque votre job perturbe votre équilibre physique, mental et psychologique, ou encore lorsqu’il met en péril votre équilibre affectif et votre épanouissement personnel, soyez réaliste : il n’en vaut pas la peine. En mettant la loi de votre côté, vous pouvez le quitter et gagner un peu d’argent en attendant de trouver mieux.

Un conseil pratique si vous ne pouvez pas démissionner de façon légitime : faites une liste des raisons pour lesquelles vous voulez savoir comment rompre un cdi. Faites une autre liste précisant les avantages de votre job actuel, malgré ses inconvénients. Evaluez ces avantages et ces inconvénients et faites votre choix. Cette évaluation est cruciale quand vous voulez savoir comment rompre un cdi et pourquoi c’est nécessaire.

Vos partages et contributions permettront à d’autres lecteurs de savoir ce qu’il faut faire pour quitter son travail intelligemment. Nous les attendons sur le forum.

2

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez les formations en ligne ainsi que les séances audio d'auto-hypnose

Les personnes qui ont lu cet article vous recommandent ceux-là :

Commentaires

  1. Assahore  décembre 1, 2018

    Bonjour je suis en CDI depuis 2ans dans le groupe Accor précisément Novotel Abidjan à tant que commis et jais postulé à pullman Abidjan pour être chef de partie et jais été retenu mais mon employeur fessant parti de même groupe me demande de rendre ma démission et et observer un préavis alors le poste m attend et si je veut observer ce temps de préavis je vais perdre le poste que dois je faire

    répondre
    • Mathieu  décembre 1, 2018

      Bonjour,

      Merci pour ton commentaire

      Je ne connais pas le droit du travail en Côte d’Ivoire. Je sais qu’en France, tu peux avorter la pèriode de préavis si tu as une promesse d’embauche ailleurs. Renseignes-toi.

      A très vite sur Penser et Agir

      Mathieu

Ajouter un commentaire


Téléchargez gratuitement mon Nouveau Livre "Reconversion Professionnelle"