Développement personnel

Histoires vraies inspirantes : voici quelques-unes des meilleures

Comme l’a dit autrefois Charlie Chaplin : « L’obstination est le chemin de la réussite ». Cette citation prend d’autant plus de sens lorsqu’on sait que les personnes qui ont eu le plus de succès sont aussi celles qui ont connu le pire des échecs. Mais pas de panique ! Pour vous rappeler que le succès est à portée de main, voici quelques histoires vraies inspirantes. Nous recenserons dans cet article le parcours de ceux qui ont vécu à fond leur « American dream ». À savoir le Colonel Sanders (la légende du poulet frit), Stephen King (l’auteur à renommée mondiale), Tim Ferriss (l’entrepreneur invétéré) et Thomas Edison (le fondateur de la General Electric).

Après ces quelques lignes, vous retrouverez certainement la motivation pour agir et pour exploiter votre plein potentiel. Vous pouvez aussi en tirer des leçons et les mettre à profit dans votre propre vie. Vous pouvez être étonné de ce que l’effort peut réellement apporter.

Le colonel Sanders, la première des histoires vraies inspirantes que nous verrons aujourd’hui

Le colonel Sanders a eu une vie extraordinaire. C’est le moins que l’on puisse dire sur son parcours. Pourtant, c’est une personne tout à fait ordinaire comme vous et moi. Il est né en 1890 et il a connu une véritable suite d’échecs. La première entreprise qu’il a créée servait notamment à fabriquer des lampes qui fonctionnaient au gaz. Mais au même moment, l’Amérique a lancé une campagne d’électrification du pays, si bien que les lampes à gaz ne servaient strictement à rien. Résultat : le succès ne suit pas. Pour toutes les histoires vraies inspirantes que nous verrons, il s’agit d’ailleurs d’un point commun. C’est-à-dire que tout commence par des échecs.

Mais le colonel Sanders (né Harland David Sanders) ne s’est pas arrêté là. Il a continué avec une carrière de juriste, mais encore une fois, la chance ne lui sourit pas. Il a été radié de l’ordre des juristes pour une bagarre lors d’une audience au sein d’un tribunal. Ensuite, il a décidé d’ouvrir un restaurant. Ce restaurant fonctionnait très bien jusqu’au jour où une autoroute a été créée juste au bord de celui-ci. Alors, on ne peut pas parler d’histoires vraies inspirantes encore. Personne ne voulait plus y venir à cause de cela. Cruauté du destin ? Fatalité ? Infortune ? On se demande bien ce qu’a pu penser le businessman en ces temps.

Cela fait déjà trois échecs pour le colonel Sanders :

    1. La création d’une entreprise avec des lampes à gaz au moment où toute l’Amérique s’électrifie ;
    2. Une carrière de juriste avortée à cause d’une bagarre dans un tribunal ;
    3. Et un restaurant qui fait faillite à cause de la construction d’une autoroute juste à côté de son établissement.

Mais il se retrouve dans les histoires vraies inspirantes qu’on raconte le plus aujourd’hui tout simplement parce qu’il a appris à ne pas abandonner.

Il ne perd pas espoir, bien au contraire !

À 66 ans, le colonel Sanders est ruiné, découragé. Mais il trouve encore la ressource de faire quelque chose de nouveau. C’est alors qu’il va créer une franchise. Dans son restaurant, il vendait une recette de poulet avec une sauce que lui seul connaissait. C’était sa fameuse recette secrète, son talent caché. Il crée une franchise à partir de cette recette et il commence à démarcher des restaurants dans toute l’Amérique. Une démarche digne des histoires vraies inspirantes. Son but était alors d’essayer de la vendre et toucher des commissions sur les ventes.

Il va partir sillonner l’Amérique entière pendant deux ans dans sa vieille voiture. Et devinez combien de refus il a reçus avant d’avoir une première acceptation ? 1009 ! Ce n’est pas rien, n’est-ce pas ? Vous avez bien compris, 1009 refus. Il est allé voir 1009 restaurants différents pour vendre sa recette et il a essuyé 1009 refus. Ce n’est qu’au bout de la 1010e tentative qu’il va entendre pour la première fois « oui, ta recette de poulet m’intéresse ». Parmi les histoires vraies inspirantes abordées aujourd’hui, c’est sans doute lui qui a fait le plus preuve de persévérance.

Ensuite :

Il a vendu sa recette de poulet et il touchait des commissions sur les ventes. Tout au long de cette aventure, il a gardé sa recette secrète. Et savez-vous comment s’appelle aujourd’hui cette franchise ? C’est KFC. Le colonel Sanders est à l’origine de cette recette de poulet qui fait maintenant fureur dans le monde entier.

Souvenez-vous qu’il avait 66 ans quand il a cette idée de vendre sa recette. Mais il a quand-même réussi à faire l’objet de l’une des histoires vraies inspirantes les plus racontées. Il est abattu, ruiné. Il a subi trois échecs, il a eu trois projets qui n’ont abouti à rien. Mais pas à cause de lui ! Ce sont des événements extérieurs. Il est reparti à zéro à 66 ans et a subi 1009 refus avant de rencontrer le succès.

Vous, qu’êtes-vous prêt à faire pour rencontrer le succès ? Aurez-vous autant de persévérance que cet homme ordinaire qui a eu une vie extraordinaire ?

C’était le destin extraordinaire du colonel Sanders, celui qui a créé les restaurants KFC. Et c’est la première de nos histoires vraies inspirantes. Vous pouvez aussi visionner la vidéo que j’ai réalisée là-dessus pour une petite récapitulation.


La deuxième anecdote concerne Stephen King

Son parcours est aussi empli d’échecs comme celui du colonel Sanders. Savez-vous combien de refus il a dû essuyer Stephen King de la part des éditeurs lorsqu’il a proposé son premier manuscrit qui s’appelait Carrie ? Et pourtant, Carrie est aujourd’hui un livre mondialement connu et qui a en plus été traduit dans plusieurs langues. Eh bien, il a dû essuyer 30 refus. Il s’est vu refuser 30 fois l’édition de son livre. Mais c’est l’une des histoires vraies inspirantes qui touchent toujours autant ses fans jusqu’à maintenant. En effet, il a persévéré encore et encore pour pouvoir l’éditer.

Autre anecdote à propos de la demande d’édition de son livre Carrie : dans un moment de découragement, il a jeté son manuscrit à la poubelle. Et c’est son épouse qui a récupéré le manuscrit et qui lui a dit « non tu as du talent, il faut que tu persévères et tu vas continuer à aller voir les éditeurs pour te faire éditer ». Il a essuyé 30 refus, mais il est à l’un des protagonistes dans les histoires vraies inspirantes. C’est seulement à la 31e demande qu’il a reçu une réponse positive. Et après, il a eu le succès que l’on connaît tous à l’heure actuelle. Le moins qu’on puisse dire c’est que Stephen King a eu une vie extraordinaire.

Le troisième parcours étonnant est celui de Tim Ferriss

Tim Ferriss n’est pas forcément connu du grand public. Il est très connu des blogueurs pour un livre qui s’appelle « La semaine de 4 heures » qui est un best-seller incontournable quand on veut gagner sa vie sur Internet. Il est intéressant d’inclure son aventure dans cette petite série d’histoires vraies inspirantes, car elle est tout aussi extraordinaire. Aujourd’hui, le livre de Tim Ferriss est classé n° 1 parmi les livres les plus vendus selon le New York Times. C’est donc un auteur mondialement connu et reconnu.

Comme les autres, il a aussi été refusé 26 fois avant qu’un éditeur lui fasse confiance pour son premier livre.

On a vu avec Stephen King qu’il a été refusé 30 fois avant de pouvoir éditer son premier livre. Et Tim Ferriss c’est pareil… 26 fois. C’est le deuxième écrivain que nous voyons aujourd’hui pour les sujet « histoires vraies inspirantes ». À leur place, qu’auriez-vous fait ? Auriez-vous abandonné ou continué ? Êtes-vous plutôt le genre de personne à laisser passer votre chance ou gardez-vous toujours votre objectif dans votre ligne de mire ?

Dans touts les cas, j’admire la persévérance de ces hommes qui croient en leur talent, leur rêve et qui veulent aller jusqu’au bout. Et ce, même si on a refuser leur projet. Ils vont persévérer, persévérer, jusqu’à atteindre le succès. Si vous êtes dans une telle situation à l’heure où l’on parle, retrousser vos manches et continuez à donner le meilleur de vous-même !

La dernière des histoires vraies inspirantes que nous verrons concerne Thomas Edison

Voici une citation très connue et qui me tient à cœur et que je trouve exceptionnelle en ce qui concerne la persévérance. Il a dit : « Je n’ai jamais échoué. J’ai juste trouvé 10 000 façons de ne pas y arriver. Je ne me suis pas découragé parce que chaque échec est un pas en avant ». Devinez qui est l’auteur ? Thomas Edison, bien évidemment !

Cette phrase, il l’a dite à propos de l’invention de l’ampoule électrique. Il parlait de ses échecs, qu’il ne qualifiait d’ailleurs pas d’échec. C’est l’une des histoires vraies inspirantes que j’ai tenu à raconter, juste à cause de cette manière de voir les choses.  Il n’a pas échoué 10 000 fois avant d’inventer une ampoule électrique, mais il a trouvé 10 000 façons de ne pas créer une ampoule électrique. C’est grâce à ces expériences qu’il a pu avancer, progresser et réussir un jour à inventer l’ampoule électrique. Et plein d’autres inventions encore (phonographe, kinétographe et kinétoscope, centrale électrique, etc.).

Il n’a pas chômé du tout !

Et ses efforts ont payé. C’est donc normal qu’il se retrouve dans notre liste d’histoires vraies inspirantes. Thomas Edison est même jusqu’à maintenant considéré comme l’un des inventeurs les plus prolifiques de tous les temps.

Voilà les quatre anecdotes que je voulais partager avec vous aujourd’hui : le colonel Sanders, Stephen King, Tim Ferriss et Thomas Edison. Ils représentent tous des personnes ordinaires aux destins extraordinaires. Et ce, grâce à leur persévérance, la croyance en leur projet et bien sûr, en leur talent. Leur parcours a de quoi déstabiliser plus d’un, à la différence qu’ils ont continué jusqu’à atteindre leurs objectifs.

Vous pouvez aussi retrouver une vidéo récapitulatives de ces histoires vraies inspirantes par ici :


Est-ce que vous aussi vous serez aussi persévérant que ces hommes-là ? Retrouvez aussi d’autres destins extraordinaires en suivant le lien.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à la partager sur les réseaux sociaux, sur Facebook, YouTube, Twitter. Et je vous dis à très bientôt sur Penser et Agir.

4

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du changement de vie avec plus de 400 000 visiteurs par mois, plus de 60 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez comment redonner du SENS à votre vie en téléchargeant gratuitement le Kit des Actionneurs - « Parce qu'un seul choix peut tout changer... » - Mathieu Vénisse

Commentaires

  1. Chris  mai 18, 2014

    Salut,

    Sympa ces vidéos, tu racontes bien tes histoires! Tu utilises quoi pour filmer, une caméra ou un simple appareil photo avec la fonction film?
    Je ne connaissais pas le colonel Sanders, belle réussite…

    Chris

    répondre
    • Mathieu  mai 20, 2014

      Bonjour Chris,

      Pour filmer, j’utilise tout simplement mon téléphone : iPhone 5S.
      Le plus important n’étant pas la caméra mais d’être correctement éclairé 🙂

      A bientôt,
      Mathieu.

  2. Daniel  juillet 23, 2014

    Mathieu, tout le monde ne sait pas que KFC signifie Kentucky Fried Chicken.

    répondre
    • Mathieu  novembre 20, 2018

      Bonjour,

      Merci pour ta précision. Toutes mes excuses

      A très vite sur Penser et Agir

      Mathieu

Ajouter un commentaire