comment ne pas se mettre en colère
4
249
4
249

Comment ne pas se mettre en colère ?

Accueil > moral > Comment ne pas se mettre en colère ?

Bienvenue sur Penser et Agir ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute découvrir Le club des Actionneurs :  la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

Transcription textuelle :

Ici Mathieu Vénisse du site Internet « Penser-et-agir.fr », le site dédié au développement personnel par l’action. Bienvenue dans l’épisode 21 de la série « Agir au Quotidien« , une vidéo par jour pour vous donner un conseil concret pour avancer dans votre vie. Dans cette vidéo, je vais vous expliquer comment il est possible de ne pas se mettre en colère dans une discussion.

S’il y a quelque chose qu’il se passe et que vous n’avez pas envie de vous mettre en colère, ou que vous avez tendance à trop souvent l’être, je vais vous donner des astuces pour ne pas vous mettre en colère quand ça se passe mal dans une discussion.

Comment ne pas se mettre en colère ?

C’est une question que beaucoup de personnes se posent : les personnes colériques qui sont un peu trop impulsives. Je vais vous donner quelques conseils dans cette vidéo.

La colère est un réflexe, différez vos réactions

La première chose, c’est qu’il faut que vous sachiez que la colère est un réflexe. C’est quelque chose d’instinctif.

S’il y a quelque chose qui ne vous plait pas ou qu’on vous provoque, vous réagissez directement du tac au tac. La première chose à faire est de différer les réactions. C’est-à-dire d’essayer de faire en sorte de cacher ce réflexe et d’arrêter de réagir avec ses émotions par impulsivité.

Prenez 10 secondes avant de réagir.

Lorsque quelqu’un vous fait une remarque qui ne vous plait pas, vous vous arrêtez, vous soufflez et vous prenez 10 secondes pour réanalyser la situation afin de ne pas réagir émotionnellement et impulsivement. C’est le premier atout fondamental.

Faites preuve d’empathie

Avez-vous remarqué que les personnes les plus agressives sont très souvent les plus malheureuses ?

L’astuce que je vous demande de mettre en place, c’est de vous mettre à la place de la personne. Si vous vous mettez à la place de la personne et que vous considérez que son agressivité est due au fait qu’elle est malheureuse sur le point sur lequel elle est agressive, vous allez transformer votre colère et votre impulsivité qui sont émotionnelles en une émotion qui est beaucoup plus bénéfique et qui s’appelle « La compassion » ou plutôt « L’empathie ».

La compassion, c’est lorsqu’on ressent la douleur de quelqu’un. L’empathie, c’est lorsqu’on comprend la douleur de quelqu’un mais qu’on ne la ressent pas.

Donc attendez 10 secondes pour enlever le réflexe impulsif qui pourrait provoquer une colère chez vous. Ensuite, dites vous que si une personne est colérique, c’est qu’elle est malheureuse. Et faites preuve d’empathie par rapport à cette personne.

Vous retournez la tendance.

Plutôt que de d’être énervé contre cette personne, vous allez faire preuve d’empathie et donc comprendre pourquoi elle est comme ça. Essayez de changer un peu la perspective en vous mettant à sa place.

Ensuite, il y a 3 étapes :

Étape 1 – La reformulation

Pourquoi est ce que la personne dit cela ? Est ce que j’ai bien compris ce que la personne me dit ?

Bien comprendre ce que la personne dit, c’est déjà commencer par reformuler le problème. Lorsqu’une personne fait une remarque bizarre, prenez 10 secondes pour amortir le choc et ne pas réagir avec agressivité et impulsion.

Puis, vous vous mettez à sa place (l’empathie) et vous reformulez ce que la personne vous a dit. Reformulez avec vos propres mots : « Ah ! Tu voulais dire …? ». Des fois, la personne va vous dire : « Mais non, ce n’est pas ça que j’ai dit ! Ce que j’ai dit, c’est … »

Là, vous refaites la même chose. Reformulez à chaque fois jusqu’à ce que la personne en face vous dise : « Oui, c’est ce que je voulais dire, et c’est pour ça que je suis en colère ».

Étape 2 – L’empathie

Ensuite, faites preuve d’empathie. C’est-à-dire que vous changez votre point de vue. Et avec la reformulation que vous avez faite, mettez-vous à la place de la personne. Dites-vous : « Il a dit ça, mais il voulait dire ça. Je me mets à sa place et je change ma perspective ».

Étape 3 – Définissez une action ensemble

Ensuite, en ayant fait ces étapes, vous comprenez et vous agissez en fonction. Ça ne veut pas dire qu’il faut absolument se calmer et ne rien faire. Vous pouvez très bien réagir et faire un STOP à la discussion si elle n’est pas constructive. Ou alors (et c’est la plupart du temps le cas, toutes les discussions sont constructives) si la personne compte pour vous et que vous comptez pour elle, vous pouvez arriver sur quelque chose de constructif.

Dans ce cas, vous vous mettez à sa place. Vous faites preuve d’empathie, vous reformulez la question et vous définissez une action ensemble pour amener à quelque chose qui va améliorer la situation.

La question « magique »

Il y a une question un peu magique que vous allez posez à la personne une fois que vous aurez fait tout ce travail-là.

Après avoir vraiment compris ce qu’elle voulait et fait preuve d’empathie, vous lui dites : « Mais comment est ce que tu aurais réagi à ma place ? » Une fois que vous vous êtes mis à sa place et que vous avez fait l’effort de votre côté, vous pouvez aussi lui dire :« Comment est ce que tu aurais fait à ma place si tu avais étais dans ma situation sur laquelle tu réagis mal aujourd’hui ? »

Ces mécanismes vont tout simplement vous aider à créer des discussions constructives, vous allez trouver des axes d’amélioration à partir desquels vous allez avancer et poser des actions concrètes qui vont vous permettre de ne plus vous mettre en colère.

Sur le moment, vous aurez évité le passage à la colère. Vous n’aurez plus d’émotions impulsives et en fonction de la suite de la discussion, vous allez mettre en place des actions concrètes pour progresser.

Voilà ! C’était Mathieu Vénisse du site « Penser-et-agir.fr », dans l’épisode 21 de la série « Agir au Quotidien ». Si vous avez aimé cette vidéo, partagez-la avec vos proches. Si vous avez des proches qui se mettent souvent en colère, vous pouvez partagez ça sur votre mur et ça va apparaître sur leurs actualités. Ils vont se dire : « Tiens ! Il y a un truc que je doit regarder ». Comme ça, vous allez aider vos proches en partageant cette vidéo si ça vous a plu bien sûr.

Si vous suivez cette série « Agir au Quotidien », je vous dis à demain pour l’épisode 22.

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Redonnez du sens à votre vie avec Penser et Agir

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

En vous inscrivant au club des Actionneurs vous accédez immédiatement à :

  • La formation vidéo Comment redonner du SENS à sa vie accompagner de son workbook au format PDF.
  • 2 livres électroniques : Le petit guide pratique de la confiance en soi (84 pages) et De l’idée au projet de vie (70 pages)
  • Et pas mal d’autres surprises…

100% gratuit. Aucune carte de paiement requise.

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

4 Commentaires

  1. Achille tettegan

    Merci Mathieu cet article vient a point nommé.ce matin j’ai un degat et je crois que ça v a m’aider à se maitriser.

    Réponse
    • Mathieu

      Ravi de t’avoir aidé Achille 🙂

      Réponse
  2. Jean bece

    Je suis d’accord avec vous

    Réponse
    • Mathieu

      Bonjour Jean,

      Merci pour votre commentaire et ravi que l’article vous plaise

      A très vite sur Penser et Agir
      Mathieu

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez le club des Actionneurs

La première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...

OFFERT : Redonne du SENS à votre vie grâce au club des Actionneurs.