VAKOG : Comment mieux communiquer (et détecter les mensonges) ?

La communication est au centre de toutes nos interactions. Saviez-vous qu’il existe des outils pour apprendre à mieux communiquer et à mieux se faire comprendre ? Le VAKOG est la base de ces techniques de communication et j’aimerais vous en parler plus précisément dans cet article.

Comment mieux faire passer ses idées ? Comment détecter les mensonges ? Comment mieux vendre ses projets ? Qu’est-ce qui fait que deux personnes aiment parler entre elles et que deux autres n’y parviennent pas ?

A toutes ces questions, une importante piste de réponse : le VAKOG !

Cet article se divise en deux parties : la première concerne la définition précise de ce concept, la seconde les applications pratiques qui en découlent.

Ces dernières années, je me suis beaucoup intéressé à ces notions. Tout comme pour la technique du pied dans la porte, j’ai décidé de faire un article de fond en essayant d’être le plus complet possible. Le tout en restant axé au maximum sur la pratique et le passage à l’action !

Suivez le guide…

Qu’est-ce que le VAKOG ?

Comme vous en avez l’habitude sur Penser et Agir, j’aimerais définir précisément ce terme avant de vous présenter les applications qui en découlent.

Le VAKOG est l’acronyme correspondant à nos 5 sens : Visuel, Auditif, Kinesthésique, Olfactif et Gustatif.

Précisément, voici la définition de chacun de ces sens :

  • Visuel : tout ce que vous pouvez voir (la vue)
  • Auditif : tout ce que vous pouvez entendre (l’ouïe)
  • Kinesthésique (du grec kinesis signifiant mouvement et aisthesis sensibilité) : tout ce que vous ressentez physiquement et émotionnellement
    Ressenti émotionnel : kinesthésique interne (l’émotion)
    Ressenti physique : kinesthésique externe (le toucher)
  • Olfactif : ce que vous sentez (l’odorat)
  • Gustatif : ce que vous goûtez (le goût)

Maintenant que le VAKOG est bien défini, vous vous demandez sûrement ce que vous allez bien pouvoir faire de cela ? Vous n’êtes pas au bout de vos surprises…

Les domaines d’application du VAKOG

Le VAKOG est utilisé dans plusieurs domaines : la PNL (Programmation Neuro-Linguistique), l’hypnose (classique et Ericksonienne), les techniques de manipulation, la vente, le marketing, … (et beaucoup d’autres !).

Autant dire que le VAKOG est à la base de beaucoup de méthodes et de pratiques utilisées dans notre vie quotidienne ! C’est justement pour cela que j’y dédie un article détaillé sur Penser et Agir ! Plutôt qu’essayer de comprendre toutes ces techniques et méthodes, intéressons-nous à leurs bases psychologiques ;-) !

Les différents domaines s’accordent à ne retenir que trois sens principaux : Visuel, Auditif et Kinesthésique. Le kinesthésique contenant l’odorat et le goût. En ce qui concerne les applications pratiques de ces concepts on simplifiera donc le VAKOG en VAK (Visuel, Auditif et Kinestésique).

Toujours en accord avec les différentes méthodes qui en découlent, tout individu (sauf handicap) utilise en majorité 1 ou 2 sens du VAK. Une personne sera donc majoritairement Visuelle, une autre sera majoritairement Auditive, etc. A savoir que dans la majorité des cas, les personnes sont soit Visuelles soit Auditives.

A retenir : pour mieux communiquer avec une personne, il faut lui parler en étant en phase avec son système principal. Le système principal étant le sens (ou les sens) utilisé(s) majoritairement par la personne.

Comment détecter le système principal d’une personne ?

Maintenant que vous avez ces informations en tête, vous vous demandez sûrement comment il est possible de détecter subtilement le système principal d’une personne ? Vous n’allez pas lui demander :

« Hey ! Je marchais sur le trottoir d’en face lorsque je t’ai vu… je n’ai pas résisté à l’envie de te parler ! Peux-tu me dire quel est ton système principal pour que je puisse bien communiquer avec toi ? »

Non clairement, ça le fait pas !

Il y a deux méthodes pour détecter le système principal d’une personne. Ces méthodes sont complémentaires et permettent de se confirmer mutuellement.

Attention : nous parlons de psychologie et de communication, ainsi nous ne sommes pas en train de faire des mathématiques ou de la physique ! Toute conclusion sera donc conforme à nos perceptions et nos interprétations des signaux (mots et gestuelle) de l’autre personne. Attention donc à être bien attentif !

Voici les deux méthodes pour déterminer le système principal d’une personne :

  • L’étude des mots qu’elle utilise
  • L’étude de ses mouvements oculaires.

A noter que l’étude des mouvements oculaires est jugée par certaines expérimentations comme infondée. Cependant, à la vue des résultats obtenus par la PNL et l’hypnose, il est difficile de nier complètement l’efficacité de cette approche.

Comme je vous le disais tout à l’heure, il vaut mieux utiliser les deux méthodes et vérifier qu’elles confirment vos hypothèses.

Étudier les mots employés par la personne

Cette méthode est assez simple à comprendre : il vous suffira de bien faire attention aux mots qu’emploie la personne. Dans votre tête vous pouvez imaginer 3 grandes colonnes (Visuel, Auditif, Kinesthésique) dans lesquels vous feriez une croix à chaque fois que la personne dit un mot que vous pouvez « classer ».

Pour vous simplifier la chose, j’ai décidé de vous faire 3 listes (non exhaustives) de mots sur lesquelles vous pourrez vous appuyer pour faire vos déductions.

Ces listes sont bien entendu incomplètes !

A vous de classer les mots de vos interlocuteurs dans ces trois colonnes et d’en déduire le système principal utilisé.

Étudier les mouvements oculaires de la personne

Lorsque vous parlez avec une personne, observez les mouvements de ses yeux.

Cette technique est basée sur les hypothèses suivantes :

  • Lorsque le sujet regarde en haut à droite ou en haut à gauche : il est visuel
  • Lorsque le sujet regarde à droite ou à gauche : il est auditif
  • Lorsque le sujet regarde en bas à droite : il est kinesthésique

Si vous voulez apprendre à détecter les mensonges, le VAKOG peut vous aider ! Voici deux nouvelles hypothèses :

  • Lorsque le sujet regarde sur sa droite on considérera qu’il construit / invente
  • Lorsque le sujet regarde sur sa gauche, on considérera qu’il se remémore / dis la vérité

Ainsi on peut potentiellement se servir des mouvements oculaires pour détecter les mensonges ! Attention toutefois à mettre cette technique en parallèle d’autres pour confirmer / infirmer vos interprétations !

Rien n’est sûr à 100%, ce ne sont que des pistes à utiliser intelligemment !

Mais, bien utilisé… ça fonctionne ;-) ! Sinon l’hypnose, la PNL, les techniques de vente et les techniques de marketing ne fonctionneraient pas aussi bien, croyez-moi ! Connaître le concept VAKOG permet de comprendre beaucoup de techniques en les étudiant sous un nouvel angle…

Allez, je suis sympa je vous fais un petit schéma récapitulatif (admirez mes talents de dessinateur au passage :-) ) :

VAKOG - Systeme conducteur

Remarque très importante : ce schéma représente le mode de fonctionnement de la majorité des personnes. Il a été établi que certaines personnes ont un système oculaire inversé ! Ils regardent à droite lorsqu’ils disent la vérité et à gauche lorsqu’ils mentent… Pour être certain de ne pas vous tromper, demandez à votre interlocuteur de vous raconter ce qu’il a fait le week-end dernier par exemple ! De cette manière, vous saurez qu’il se remémore ses activités et vous en déduirez si son système est inversé ou non. A moins qu’il ne vous mente…

La psychologie est une affaire de sensibilité ;-) !

A vous de jouer !

Vous souhaitez progresser en communication ? Détecter les gens qui vous mentent ? Appliquez mes conseils pour détecter le système principal d’une personne ! N’hésitez pas à me faire vos retours d’expérience en commentant cet article !

Photo : © Andrey Zametalov – Fotolia.com

20
LES PERSONNES QUI ONT LU CET ARTICLE VOUS RECOMMANDENT CEUX-LA :

Commentaires

  1. cyrille, le praticien du bilinguisme  février 13, 2013

    bonjour,
    Je suis comme toi amusé d’entendre toujours autour de moi « Cela ne marche pas » alors que la publicité continue à fonctionner à plein régime.

    répondre
    • Mathieu  février 13, 2013

      Bonjour Cyrille,

      Eh oui, douce ironie des médias et des perceptions que nous avons des nouveautés de façon générale.
      La PNL a été mal traiter pendant de nombreuses années. Elle à même été assimilée à des dérives sectaires…

      L’erreur (grossière ?) fut de confondre le domaine (la PNL) avec l’utilisation qu’en faisait certaines sectes ! Eh oui, la PNL, c’est très puissant et entre de mauvaises mains ça peut faire mal ! Cela dit avec ce type de raisonnement, il faudrait bannir à peut prêt toutes les psychologies…

      Pour info la PNL n’est plus considérée en France comme une dérive sectaire depuis 2009 ! Bandler et Grinder ont introduit le terme en 1976 !
      Comble de l’ironie, la PNL est aujourd’hui enseignée dans certaines facs de psychologie ! Sur Paris en tout cas, j’en ai la preuve :) !

      Eh oui ça fonctionne vraiment :-) !

      Encore une fois, il faut savoir aller chercher l’information par soi-même et faire fonctionner son esprit critique.

      A bientôt Cyrille,
      Mathieu.

  2. Edwige  février 14, 2013

    Merci pour cette astuce avec les mots employés pour repérer le sens dominant. Je pense que cela peut vraiment aider et c’est drôle à analyser !
    Pour les yeux je suis moins persuadée, ça retire quand même une part de naturelle dans les interactions. Le mensonge se ressent avec une attitude générale. Et si vous croyez un mensonge, ce n’est pas vous qui serez perdant mais le menteur, car tout finit toujours pas se savoir et se payer.

    répondre
    • Mathieu  février 14, 2013

      Bonjour Edwige,

      Tu as raison concernant le mensonge et c’est pour ça que j’explique qu’il faut mettre cette technique en parallèle d’autres techniques et surtout de sa propre sensibilité.
      Il ne faut pas chercher à tout analyser en continue, c’est la pire chose à faire.
      Il faut intérioriser certains concepts et les utiliser sans s’en rendre compte.
      A terme, cela permet de développer un sentiment d’empathie qui est la base d’une communication saine.

      Merci pour ton commentaire,
      Mathieu.

  3. Titouan  février 14, 2013

    Très intéressant. Là évidemment, ce ne sont que des pistes de début de travail, mais c’est déjà assez passionant je trouve. Tout ce que l’on peut ignorer sur ce que révèle notre gestuelle.
    Certains passages m’ont fait penser à la série Lie to Me, comme le coup du « je regarde à droite donc je mens ».
    Je pense qu’il faut effectivement pas considérer ça comme une science ou qqch d’exact, mais ça peut être d’une grande utilité, particulièrement quand on a étudié à fond le sujet.
    Pour moi quotidiennement, ce sera tout au plus un petit gadget de temps à autres, mais si un jour j’ai davantage de temps, je me pencherais bien sur le sujet…
    Merci en tout cas pour l’article !

    Titouan

    répondre
    • Mathieu  février 14, 2013

      Bonjour Titouan,

      En effet la série « lie to me » a permis de vulgariser les techniques d’analyses non-verbale.
      Je ne suis pas très télé donc je ne connais pas vraiment mais, d’après les échos que j’en ai, il parait que c’est plutôt bien fait !

      Pour chaque astuce psychologique, il ne faut pas prendre ça comme une recette miracle. La psychologie n’a pas la rigueur et l’exactitude des mathématiques ou de la physique.
      La sensibilité de chacun entre en jeu, nous parlons de relations humaines : des relations bien plus complexes que de simples « machines » ou algorithmes. En ce sens, le VAKOG et les mouvements des yeux sont des astuces et des techniques qui fonctionnent mais qui doivent être utilisées naturellement tout en gardant sa propre sensibilité.

      Au plaisir d’interagir avec toi lors de tes futurs commentaires,
      Mathieu.

    • Sonephet  avril 15, 2013

      J’ai moi aussi bien accroché à « Lie to me » mais au bout de quelques épisodes, j’ai senti un peu de malaise face à de tels pouvoirs de détection. Vérification faite, il semblerait qu’il y ait beaucoup de pseudo-science derrière tout ça. Je suis même tombé sur des références qui tendaient à indiquer que les personnes formées à la détection de mensonges étaient en fait aussi mauvais que les autres. En définitive, je pense qu’il faut beaucoup se méfier des techniques qui nous donnent trop d’assurance. Les bons manipulateurs sauront vous déjouer et surtout vous risquez de tomber victime de fausses pistes. On nous refait le coup des détecteurs de mensonge qui ne détectent en fait que le stress : certaines personnes arrivent très bien à fausser les signaux et des innocents stressés se mettent parfois à suer comme des coupables…

  4. Régis de Moment Présent  février 14, 2013

    Bonjour, Le VAK appellé aussi Vakog en france est une technique de qualibration et non de compréhension et encore moins d’interprétaion.

    Une personne qui va dans l’inventé ne ment pas forcement. Il se peut que celà veut dire qu’elle n’a pas endu, vu ou ressenti celà et qu’elle essait d’imaginer.

    Donc qui se ment le plus l’éméteur ou le recepteur qui a peur qu’on lui mente ?.

    répondre
    • Mathieu  février 14, 2013

      Bonjour Régis,

      Bien entendu il faut faire fonctionner sa sensibilité pour pouvoir interpréter les signaux émis.
      La calibration est la récupération objective d’informations émises par l’interlocuteur. En effet le VAKOG (ou le VAK) est un des moyens (il y en a d’autres) de recueillir ces informations.
      Dans le cadre de ton commentaire, il me semble que tu fais référence aux domaines de l’hypnose ou de la PNL et donc d’un accompagnement thérapeutique.

      Cependant, le VAKOG est utilisé dans d’autres domaine comme le Marketing, la vente, la communication (voir la process communication, la communication NonViolente, …), et d’autres disciplines. Pour ce qui est de la vente et du marketing, le VAKOG est une des « astuces » utilisées pour influencer les futurs acheteurs.

      En ce qui concerne le mensonge, tu as tout à fait raison et c’est l’idée que j’ai voulu faire passer dans mon dernier paragraphe (cf. « Remarque importante »). Pour établir si une personne mens ou pas ce n’est pas aussi simple que de regarder la direction de ces yeux. Il faut connaître la personne et faire fonctionner sa sensibilité.

      Le VAKOG et les mouvements oculaires ne sont que des astuces.

      A bientôt,
      Mathieu.

  5. Paul Olivier  février 14, 2013

    Tiens ça me donne envie de faire mon analyste psychologique demain tout ça…
    Héhé :D

    répondre
  6. paul  février 20, 2013

    Détecter le mensonge n’est toujours évident mais avec un peu d’entrainement notamment ce que tu cites, reconnaitre deviens plus simple.
    on ne piège pas forcément la personne car elle sera amené à dire la vérité un jour.

    répondre
    • Mathieu  février 20, 2013

      Bonjour Paul et bienvenue sur Penser et Agir,

      Merci pour ton commentaire.
      En effet pour détecter les mensonges et, pour employer la notion sous-jacente, développer son empathie, il faut s’entraîner à de nombreuses reprises.
      Au bout d’un moment, les vérifications conscientes deviennent inconscientes et on se surprend à avoir intériorisé l’idée.

      Au plaisir d’interagir avec toi lors de tes futurs commentaires,
      Mathieu.

  7. Edouard  février 21, 2013

    Bonjour,

    J’ai lu un livre qui traite de ce sujet !! je crois que c’était  » Tout se joue en moins de 2 minutes ». C’est très intéressant mais pas évident à pratiquer je trouve !! il faut faire attention aux mots que la personne utilise et en même temps comprendre et suivre ce qu’elle raconte :) c’est comme pour tout je suppose, il faut de l’entrainement !! pour les yeux, c’est particulier aussi, car la personne peut se remémorer un fait et ensuite faire directement appel à son imagination !! on passe du gauche droite assez rapidement !!

    on peut aussi repérer le sens dominant à la façon dont la personne s’habille….un kinesthésique sera plutôt dans une tenue confortable, qu’un visuel sera très attentif à ce qu’il choisit de porter !

    répondre
    • Mathieu  mars 28, 2013

      Bonjour Edouard,

      Merci pour la référence, je ne connaissais pas ce livre !
      Je vais me le procurer car ce sujet m’intéresse beaucoup.

      Pas mal aussi ton astuce pour repérer le sens dominant d’une personne en fonction de sa façon de s’habiller.
      Je ne connaissais pas :) !

      Au plaisir d’interagir avec toi lors de tes futurs commentaires,
      Mathieu.

  8. chris | bodyneverlies.net  mars 4, 2013

    Très bon article Sur le VAKOG (et plus précisement le VAK). Je suis a 100% d’accord sur la recherche dans les mots utilisés. Je t’envoie un mail pour un truc ^^

    A toute de suites

    Amicalement
    Chris

    répondre
    • Mathieu  mars 28, 2013

      Salut Chris,

      Merci pour ton mail et pour la précision :)
      Mais j’avais bien mis dans mon article que certaines études contredisaient les techniques concernant les mouvements oculaires.
      Dans le 4e paragraphe : « A noter que l’étude des mouvements oculaires est jugée par certaines expérimentations comme infondée. »

      Le tout est de ne pas considérer une technique comme une formule magique qui fonctionne à 100% mais plutôt comme un ensemble d’astuces à utiliser conjointement :)

      A bientôt,
      Mathieu.

  9. Flora  mars 27, 2013

    Bonsoir,
    j’ai découvert votre blog depuis peu (ce matin même pour être précise!!) et je suis fasciné par vos articles..

    Tout ce que je recherche se trouve ici même.
    C’est très intéressant et facile à comprendre, j’aime j’aime j’aime!
    J’ai lu vos guides (merci d’ailleurs) et ce fut un plaisir de les étudier, je suis enfin prête à me remotiver (je pense que j’avais besoin d’organisation et d’un soutien..).

    Merci de partager votre passion avec nous, j’ai hâte de vous lire encore et encore!!!

    Bonne soirée, Flora.

    répondre
    • Mathieu  mars 28, 2013

      Bonjour Flora et bienvenue sur Penser et Agir,

      Votre commentaire me fait sincèrement plaisir !
      Je suis ravi que mes articles et mes guides vous plaisent.

      D’ailleurs je ne vais pas tarder à envoyer un nouveau guide à tous les membres de Penser et Agir :)
      Je peux déjà vous dire qu’il fait environ 400 pages et qu’il sera 100% gratuit !

      N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires des articles si vous en avez.

      Au plaisir,
      Mathieu.

  10. hamza  juillet 24, 2014

    Bonjour,
    j’aimerai savoir si on peux tester une personne s’il ment ou pas quand il décline sa tête vers la droite , gauche …
    est ce que c’est la même chose que le mouvement occulaire
    et merci infiniment

    répondre

Ajouter un commentaire