Les 2 façons de réagir face à un événement imprévisible

Confidences d’un entrepreneur – Episode 1 – Les 2 façons de réagir face à un événement imprévisible


Retranscription textuelle :

Bonjour à tous et bienvenue dans ce premier épisode des confidences d’un entrepreneur. Je suis Mathieu Vénisse, du site Penser-et-Agir.fr, et dans cette émission des confidences d’un entrepreneur, je vais vous raconter des anecdotes qui font que tout ne fonctionne pas tout le temps comme on veut. Je vais vous raconter mes échecs, ce qui n’a pas fonctionné comme je m’y attendais et je vais partager avec vous ces retours d’expérience pour que, vous aussi, vous ne baissiez pas les bras si ça ne fonctionne pas comme vous voulez.

Aujourd’hui je vais raconter comment j’ai réussi à casser mon matériel lorsque je tournais mes vidéos de formation.

Cela remonte à six ou sept mois : j’étais en train de tourner les vidéos marketing pour ma formation « Efficacité prouvée ». Pour ceux qui ne me connaissent pas, j’ai une formation privée qui s’appelle « Efficacité prouvée » et que je vends sur Internet. Je tournais une vidéo pour vendre cette formation. J’avais un iPad qui me servait de prompteur et juste derrière j’avais ma caméra pour me filmer, une lampe pour m’éclairer, et un micro avec fil relié à la caméra pour enregistrer ma voix.

Que s’est-il passé ce jour-là, pendant le tournage de la vidéo marketing de ma formation ? L’iPad qui était posé de façon bancale sur un pied a basculé, si bien qu’il a fait tomber le pied de la caméra et la prise jack du micro. Ma caméra et mon micro se sont donc cassés.

Première façon de réagir : c’est la fatalité ! Je n’ai pas de chance !

Quand j’ai vu cela, j’avais deux façons de réagir. La première c’était que cet événement c’est la fatalité, que ce n’était pas possible, que j’allais baisser les bras et ne pas pouvoir sortir mes vidéos pour vendre la formation à temps.

Acceptez de ne pas tout contrôler et agissez directement pour régler le problème

La deuxième solution que j’ai trouvée était d’aller directement sur le bon coin pour acheter du matériel d’occasion car je n’avais beaucoup d’argent à ce moment-là. C’était le début de ma formation, je n’avais toujours rien vendu sur mon site. Je n’avais pas beaucoup d’argent. Immédiatement après avoir cassé ma caméra et mon micro, je suis allé sur le bon coin et j’ai trouvé une caméra à 50 euros et j’ai racheté le micro à une vingtaine d’euros. En rachetant ces deux appareils, j’ai pu continuer mes vidéos le lendemain. Ca m’a couté en tout 70 euros, 50 euros la caméra et 20 le micro, et j’ai pu continuer mes vidéos.

Soit je restais abattu, soit je trouvais le moyen de me relever. Je ne me suis pas apitoyé une seule seconde sur mon sort lorsque j’ai vu que la caméra et le micro étaient cassés. Heureusement l’iPad n’avait rien, parce qu’il était aussi avec.

Faire les bons choix

Vous ne Ferez plus jamais les Mêmes Choix...

C'EST VOTRE PREMIÈRE VISITE ?

Découvrez les 2 Types de Choix Totalement INCONSCIENTS que vous Effectuez au QUOTIDIEN et qui Conditionnent 95% de Votre Vie...

...et comment les CONTRÔLER

Je souhaitais partager cette situation d’échec avec vous pour que vous voyiez que les coups du sort arrivent à tout le monde. Le matériel se casse sans qu’on s’y attende. Et il y a deux façons de réagir à un tel évènement : soit on s’apitoie sur son sort, soit on se relève directement, on agit, on passe à l’action, on dit que ce n’est pas de notre faute et qu’il ne sert à rien de s’apitoyer sur son sort. Dans mon cas, j’ai racheté du matériel d’occasion pas cher pour finir mes vidéos et lancer ma formation. Le lancement de ma formation s’est d’ailleurs très bien passé.

Je me souviens aussi que le jour où j’ai cassé mon matériel, cinq minutes après, j’ai mis une publication sur Facebook pour que les personnes qui suivaient mon travail sachent que j’avais cassé mon matériel et que j’allais me relever.

J’espère que cette anecdote va vous inspirer si jamais des événements extérieurs vous arrivent et vous minent le moral. Je vous assure que lorsque l’on est à une semaine du lancement d’une formation, on tourne des vidéos, on se dépêche pour finir à temps et que tout votre matériel casse, on a « les boules » comme on dit. Il faut savoir se relever, ne pas prendre en compte les événements extérieurs sur lesquels vous ne pouvez pas agir. J’aurai pu mettre l’iPad plus en équilibre, cela m’a servi de leçon. Aujourd’hui, je fais les vidéos sans prompteur, comme cela au moins, il n’y a pas de souci.

C’était donc une anecdote que je voulais partager avec vous et j’espère que cela vous a plu. J’espère que vous y repenserez s’il vous arrive quelque chose de similaire.

C’était Mathieu Vénisse du site Penser-et-Agir.fr. Si vous avez aimé cette vidéo, si vous connaissez des personnes qui sont en train de se décourager, donnez-leur cette vidéo, partagez-la sur Facebook, YouTube, Twitter, sur les réseaux sociaux. Partagez-la avec vos amis et je vous dis à très bientôt dans un nouvel épisode des confidences d’un entrepreneur.

0

À propos de l'auteur:

Ingénieur de formation, Mathieu Vénisse décide, en février 2012, de changer de vie. Il crée Penser-et-Agir.fr, le site sur lequel il développe son approche innovante du développement personnel baptisée "Le développement personnel par l'Action". Aujourd'hui, Penser et Agir est reconnu comme étant le blog leader sur la thématique du développement personnel avec plus de 200 000 visiteurs par mois, plus de 50 000 abonnés à la newsletter et plus de 2 000 personnes qui ont déjà fait confiance à Mathieu et suivi ses formations en ligne. Convaincu qu'un seul choix peut tout changer, il accompagne ses clients à réaliser leurs rêves et à concrétiser leurs projets de vie quels qu'ils soient. Vous souhaitez aller plus loin ? Découvrez les formations en ligne ainsi que les séances audio d'auto-hypnose

Les personnes qui ont lu cet article vous recommandent ceux-là :

Ajouter un commentaire


Et si votre inconscient dirigeait votre vie  depuis toujours ?