Créer un déclic
0
256
0
256

3 questions pour créer un déclic aujourd’hui

Accueil > e-book > 3 questions pour créer un déclic aujourd’hui

Bienvenue sur Penser et Agir ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute découvrir Le club des Actionneurs :  la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

Transcription textuelle :

Bienvenue dans l’épisode 11 de la série « Agir au quotidien » dans laquelle je vous donne un conseil par jour pour vous bouger, pour réaliser vos rêves et pour passer à l’action.

Sans cet épisode, on va voir comment est ce qu’il est possible de créer un déclic. Je vais partager avec vous 3 questions pour que vous puissiez créer un déclic aujourd’hui.

Pourquoi est ce qu’on voudrait créer un déclic ?

Bien souvent, dans la vie on se dit : « Tiens, il y a un truc qui va bien mais sans plus ». On se dit : « Je pourrai peut-être être plus heureux. En tout cas, je ne sais pas si ça va bien dans ma vie ». Et lorsqu’on se pose cette question là, c’est qu’il y a déjà un souci.

Parce que si vous allez bien dans votre vie, vous le savez. Vous n’êtes pas entrain de vous poser ces questions-là. Ce qui est intéressant et ce que j’ai envie de partager avec vous dans cette vidéo, c’est que si vous avez un doute comme ça alors vous pouvez provoquer un déclic pour changer.

Vous pouvez vous dire : « OK, je vais me poser 3 questions. Je prends un papier et un crayon et je vais me poser 3 questions. Je vais répondre à ces questions-là. Et en fonction de ce que je vais répondre, je vais observer mes ressenties. Je vais étudier ce qui se passe à l’intérieur de moi ».

On a souvent tendance à raisonner de façon logique. En tout cas à l’école, on nous appris à raisonner de façon logique. On a fait les maths, on a fait la physique. On sait que si on a un ensemble de conditions à l’entrée, alors on aura une solution en sortie. Vous reconnaissez un petit peu l’ancien ingénieur qui est en moi et qui s’exprime. Mais, même si vous n’avez pas fait des études scientifiques, vous avez une façon de raisonner qui est plutôt logique. Ce qu’on va faire, c’est qu’on va utiliser plutôt une façon de raisonner émotionnelle. On va parler de l’intelligence du cœur. On va faire attention aux ressentis que vous éprouvez en répondant aux 3 questions que je vais vous donner.

Les 3 questions pour créer un déclic

Au choix :

  • Soit vous prenez un papier et un crayon tout de suite, vous notez des questions et vous y répondez dans la foulée. Vous avez un système de commentaires à la suite de cet article si vous souhaitez y répondre publiquement. Ca va vous permettre de vous engager à répondre aux questions. Ça, c’est un exercice qui peut être intéressant.

Sachez aussi que je lis tous vos commentaires. Même si je fais beaucoup de vidéos, je lis quand même tous les commentaires. J’ai des notifications à chaque fois que vous mettez des commentaires. Donc j’utilise vos commentaires. Si vous avez des idées de vidéos pour cette série, n’hésitez pas à les mettre en commentaire.

Qu’est-ce ce que je risque de regretter ?

Alors la première question parmi ces 3 questions est : « Qu’est ce que je risque de regretter dans 10 ans ? »

Posez-vous cette question et répondez-y. Vous écrivez des lignes, voila. Il n’y a pas besoin d’écrire beaucoup, juste ce qui vous vient, en écoutant vos ressentis et en oubliant la logique. Essayez d’oubliez les analyses rationnelles en vous disant : »Oui, mais… ». Quand on utilise les analyses rationnelles et logiques, généralement il y a tout de suite des barrières qui arrivent.

« Je ne pourrais pas faire ça parce que aujourd’hui je vis en France alors qu’il fallait que je vive là-bas ; parce que aujourd’hui je n’ai pas d’argent alors qu’il me fallait plus d’argent… »

Essayez d’oublier ça, et essayez juste au niveau émotionnel et au niveau des ressentis de répondre à la question : « Qu’est ce que je risque de regretter dans 10 ans ? ».

Quels sont mes regrets actuels ?

La deuxième question c’est : « Quelles sont les envies, ou les projets passés sur lesquels je regrette de ne pas être passé à l’action ? ».

Dans la première question, on s’intéresse au futur. Dans 10 ans, qu’est ce que je risque de regretter ? Et là, on s’intéresse maintenant au présent. On se dit : Voilà ! Aujourd’hui, qu’est ce que je regrette ? Quels sont les projets passés sur lesquels je regrette de ne pas être passé à l’action ? De ne même pas avoir essayé.

Suis-je satisfait de ma situation actuelle ?

Et la troisième question est : « Suis-je satisfait à cent pour cent de ma situation actuelle ? »

De la même manière, on n’est pas entrain de chercher des solutions ou autres. On est entrain d’exprimer un ressenti.

Et c’est très important de vraiment baser vos réponses sur les ressentis que vous avez à l’énonciation de ces questions-là.

Vous répondez à ces 3 questions. Une fois que c’est fait, vous allez vous poser une quatrième question. Il y a une question bonus. Les 3 premières questions qui sont là pour faire un état des lieux.

La quatrième question est là pour créer un déclic maintenant, tout de suite, aujourd’hui.

Quelle est la prochaine petite action ?

« Si je devais améliorer 1% de ma situation actuelle, un tout petit pour cent de ma situation actuelle, par quelle première action je commencerais ? »

Le « truc » c’est de trouver une première action très simple.

Par exemple, on va prendre un cas extrême. Vous vous dites : « Je n’ai pas d’amis. Je suis seul dans ma vie. J’en ai marre d’être vraiment seul… »

Et voila, il y a ce truc émotif qui ressort en vous disant même : « J’ai des amis mais qui ne sont pas vraiment des amis qui me plaisent, et j’aimerai en avoir d’autres ». Si c’est ça qui est ressorti, et bien peut être que la première action est super simple.

Par exemple : « Je vais aller au cinéma seul samedi prochain pour me mettre dans un contexte où je vais potentiellement pouvoir rencontrer des gens ».

Ça ne veut pas dire qu’on va y arriver, ça ne veut pas dire qu’on va réussir. Ça veut dire que peut-être que cette action va créer un déclic chez vous en vous disant : « Peut-être que déjà si je me mets dans une situation où potentiellement je peux rencontrer des personnes, ça va être intéressant ». Le but est de trouver cette première action après avoir répondu aux questions, de planifier l’action et de passer à l’action tout simplement.

Trouvez une action super simple, sur laquelle vous n’avez pas du tout peur d’échouer tout simplement.

Conclusion

C’est une vidéo très importante. Créer des déclics, c’est très important. Ce qu’on a fait, de c’est créer un déclic aujourd’hui.

J’espère que ça a fonctionné sur vous. Si vous avez aimé cette vidéo, partagez-la avec vos amis sur Facebook, sur Twitter, sur Youtube, partout où vous voulez.

N’hésitez pas à me laisser aussi des commentaires comme je vous ai dit, je les lis tous, donc n’hésitez pas à me laisser des commentaires.

C’était Mathieu Vénisse, pour l’épisode 11 de la série « Agir au quotidien ». Je vous donne rendez-vous demain pour l’épisode suivant. Bye !

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Redonnez du sens à votre vie avec Penser et Agir

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

En vous inscrivant au club des Actionneurs vous accédez immédiatement à :

  • La formation vidéo Comment redonner du SENS à sa vie accompagner de son workbook au format PDF.
  • 2 livres électroniques : Le petit guide pratique de la confiance en soi (84 pages) et De l’idée au projet de vie (70 pages)
  • Et pas mal d’autres surprises…

100% gratuit. Aucune carte de paiement requise.

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée Penser et Agir. C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez le club des Actionneurs

La première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie.

Parce qu'un seul choix peut tout changer...

OFFERT : Redonne du SENS à votre vie grâce au club des Actionneurs.