Comment vaincre sa timidité à l’age adulte ?

Je vous parlerai aujourd’hui d’un problème qui touche de nombreuses personnes : la timidité. Je ne parlerai pas de la timidité infantile, qu’on peut soigner avec une approche un peu encourageante. Je vous parle plutôt de celle qui touche les adultes, et qui est particulièrement pernicieuse. Si vous voulez donc savoir comment vaincre sa timidité à l’age adulte, prêtez attention à ce qui suit.

La timidité : un bilan qui fait froid dans le dos

La timidité ressemble à de la dissimulation, elle en a toute la profondeur. Honoré de Balzac

Vous ne vous doutez peut-être pas de l’ampleur de la timidité dans notre quotidien. Voici quelques chiffres qui vous surprendront sans doute : les scientifiques estiment que 4 adultes sur 10 développent un complexe lié à la timidité. C’est 4 millions de personnes dans un pays qui en compte 10 millions ! D’après le Toronto Star, un célèbre journal canadien, 13% des adultes du pays souffraient d’hypertimidité, et ne se sentaient pas épanouis. Dans certaines villes australiennes, la proportion atteint même les 50% ! Il semble donc qu’il y ait bien plus d’adultes timides qu’on ne le pense, mais d’où vient ce sentiment ?

Eh bien, la timidité n’est pas un sentiment inné. On l’acquiert et on le développe (souvent inconsciemment) pour plusieurs raisons :

  • A cause de traumatismes ou de violences subies dans l’enfance
  • En raison de la difficulté à comprendre et s’intégrer dans un certain environnement
  • Du fait de l’anxiété liée à sa situation, son apparence, sa race, ou ses actions
  • Parce qu’on ne veut pas embarrasser et parce qu’on a peur des autres
  • Du fait d’un esprit de compétition exacerbé et d’échecs répétitifs

Le problème avec les adultes, c’est qu’un sentiment de timidité aussi néfaste peut s’être installé pendant plusieurs années. Le faire disparaître exigera donc des efforts soutenus. Mais lesquels ? Voici des suggestions qui ont fait leurs preuves.

Vaincre sa timidité à l’age adulte en modifiant sa façon de penser

 Les hommes ont plus de timidité dans l’esprit que dans le cœur. Charles Pinot-Duclos

Un adulte doit œuvrer diligemment pour venir à bout de sa timidité. Et ce n’est pas toujours facile. Mais avant tout, si ce problème vous touche, vous devez modifier votre façon de voir le monde et les hommes. A force de penser que vous n’arriverez jamais à vous entendre avec les autres; à force de croire que vous ne surmonterez pas cette timidité, vous vous enfoncez. Commencez donc par penser que ce sentiment est acquis, et qu’on peut s’en défaire.

Les timides sont généralement (trop) prudents. Il faut donc changer dans votre état d’esprit, et acceptez les autres tels qu’ils sont. En prononçant régulièrement les phrases suivantes, vous les intègrerez dans votre esprit :

  • « Je peux avoir confiance en d’autres personnes. Tous ne sont pas comme mon père (ou ma mère, ou mon professeur, ou toute autre personne qui vous a dégoûté des relations humaines)».
  • « Ce n’est pas parce qu’on m’a critiqué (e) que je ne vaux rien. Ils peuvent se tromper à mon sujet»
  • « En critiquant intérieurement les autres, je peux me tromper à leur sujet. Je dois aller vers eux pour mieux les connaître».

Ces phrases vous donneront sans doute l’allant qu’il faut pour accepter de sortir de votre zone de confort. Mais ensuite, il faut agir concrètement. Comment?

Vaincre sa timidité à l’age adulte en affrontant ce qui vous fait peur

  Demander avec timidité, c’est appeler un refus. Adolphe Ricard

Vous ne vaincrez la timidité qu’à condition d’affronter ce que vous redoutez. Il n’y a pas d’autre façon de s’y prendre. La difficulté tient au fait qu’on n’est pas timide pour les mêmes raisons. Et parfois, il y a plusieurs raisons (et non une seule) à ce sentiment. Mais vous n’avez pas le choix: affrontez ce que vous redoutez, et vous serez de moins en moins timoré.

Votre situation ressemble un peu à celle d’un adulte qui veut apprendre à nager. Il a beau lire des ouvrages sur le sujet, à un moment donné, il faut qu’il plonge. Tant qu’il n’affrontera pas l’eau, il ne nagera pas. De même, vous devez absolument vous ouvrir, aller vers d’autres, et leur parler. Ce n’est qu’ainsi qu’on peut vaincre sa timidité à l’age adulte.

Mais comment vous y prendre? Deux astuces: si vous êtes timides face à de parfaits inconnus que vous êtes obligés de croiser, préparez des phrases-bateaux pour lancer la conversation. Ce peut être:

« Il me semble bien avoir déjà vu votre visage. Vous me rappelez votre nom, s’il vous plaît? ». Enchaînez ensuite avec quelque chose du type « Je m’appelle X. J’habite dans l’immeuble d’â côté. Vous venez souvent ici? » Parfois, un simple intérêt de ce type donne lieu à d’excellentes conversations.

Dans les conversations de tous les jours, écoutez attentivement ce que d’autres disent. Regardez-les dans les yeux, et hochez la tête pour qu’ils comprennent que vous les suivez. Puis, en fonction de ce qu’ils disent, ajoutez une ou deux idées (ou questions) qui leur prouveront que vous les écoutez. Pourquoi le faire? Parce qu’ainsi, vous apprendrez à ne dire que l’essentiel, tout en vous faisant apprécier. On apprécie tous les personnes qui savent écouter. C’est une qualité rare et précieuse. En multipliant ces attentions et ces efforts, vous vous sentirez moins timide.

Vaincre sa timidité à l’age adulte : résistez à la technologie

Je vous fais une dernière suggestion : utilisez les appareils mobiles avec parcimonie. Pourquoi? Parce que selon le Sunday Telegraph d’Australie, la pléthore de courriels, de textos et d’iPodds sont responsables d’une « épidémie mondiale de timidité ». Les gens s’isolent et se parlent à coups de SMS plutôt que de s’affronter et de se dire les choses entre quatre yeux. Et quand un adulte est déjà timide, ces outils peuvent renforcer son sentiment d’isolement.

Si donc vous devez parler à quelqu’un qui n’est pas loin de vous, allez vers lui et résistez à la tentation de lui faire un SMS. Si vous devez dire merci pour un service rendu, portez un bouquet de fleurs chez la personne concernée au lieu d’appeler simplement. De telles mesures vous rendront moins timide, plus aimable et plus sympathique.

Si vous n’êtes pas timide, vous partagerez cet article et laisserez un commentaire, n’est-ce pas ?

0
LES PERSONNES QUI ONT LU CET ARTICLE VOUS RECOMMANDENT CEUX-LA :

Ajouter un commentaire


CommentLuv badge