Relations sociales : Entourez vous de gens différents !

Les relations sociales sont essentielles au développement personnel. Connaissez vous ce principe de vie universel : nous avons tendance à imiter les gens avec qui nous passons le plus de temps. Ce comportement n’est pas volontaire, c’est un comportement inconscient d’adaptation à notre entourage. Nous voulons d’une part, être accepté par nos amis et d’autre part, être valorisé par eux.

Ce comportement, appelé aussi preuve sociale est analysé, entre autres, dans le domaine de la psychologie sociale. L’excellent livre Influence et Manipulation de Robert Cialdini le décrit très précisément. Ainsi le moyen le plus simple de s’intégrer et de se sentir valorisé est de partager les mêmes passions et les mêmes sujets de conversation que les personnes que nous côtoyons le plus souvent.

Qu’en résulte-t-il ? Une douce hypocrisie… Pensant progresser avec les êtres qui nous sont les plus chers, nous nous enfermons dans une façon de penser monotone et fermons notre esprit ! Apprenez dès aujourd’hui à élargir votre cercle social en apprenant à construire des relations sociales solides de façon durable.

Les différences amènent à l’ouverture d’esprit

J’aimerais vous parler d’un principe de vie que je me suis donné et que j’essaye de respecter jour après jour : provoquer un maximum de rencontres avec des gens issus de milieux socioprofessionnels différents.

Certaines personnes pensent que pour progresser, il ne faut côtoyer que des gens intelligents et cultivés, des gens qui réussissent dans un domaine où nous aussi nous voulons réussir. Bien entendu ce conseil est un bon conseil, cependant, je ne pense pas qu’il soit suffisant et c’est pourquoi j’ai décidé d’écrire cet article.

Nous allons chercher à exploiter la synergie des différents points de vues des gens que nous fréquentons. Toutes les personnes avec qui nous discutons ont des points de vue et des idées sur le monde qui nous entoure. Or, plus ces personnes sont différentes et plus leurs points de vue le seront aussi !

Les professions amènent les différences

Quel est le meilleur moyen de rencontrer des personnes différentes ? Dans la société actuelle, nous passons la plupart de notre temps au travail entouré de nos collègues. Le contexte professionnel dans lequel nous évoluons nous influence tous plus où moins : nous avons tendance à nous influencer mutuellement entre collègues.

Prenons un sujet simple : le bonheur. Notons que plus un concept est abstrait et plus celui-ci sera difficile à expliquer. Au premier abord, nous croyons tous savoir ce qu’est le bonheur mais lorsque quelqu’un nous pose la question, on ne sait pas par où commencer et on réfléchit pour pouvoir clarifier notre vision et ensuite l’expliquer : nous donnons notre point de vue.

Faîtes le test vous même :
Prenez dix minutes et essayez de définir sur un papier ce qu’est le bonheur, vous constaterez que ce n’est pas si simple ;)

Imaginez quel pourrait être le point de vue d’un ingénieur, d’une comédienne, d’un médecin, d’un trader, d’une étudiante, d’une danseuse, etc. Leurs points de vues sur le concept du bonheur seront-ils les mêmes ? A mon avis non… Chacune de ces personnes aura sa propre vision du bonheur. Plus le milieu socioprofessionnel dans lequel une personne évolue sera différent du vôtre, plus il y aura de probabilité que son point de vue diffère du votre aussi.

Rencontrez ces personnes et devenez un leader !

Si vous avez la chance d’avoir des amis issus de milieux aussi différents alors gardez-les et discutez un maximum avec eux. Les différences de raisonnement que vous pourrez constater seront une source d’enrichissement inépuisable. Vous serez au coeur d’un cercle vertueux et d’une synergie d’idées exceptionnelles. Vous pourrez ainsi construire vos visions en fonction des intéractions que vous aurez avec ces personnes. Automatiquement, votre vision sera plus nuancée, plus réfléchie et plus riche que la plupart des gens. Votre ouverture d’esprit vous permettra alors d’accéder à la richesse humaine. Cette richesse se trouve être l’ensemble de toutes ces différences dont vous profiterez à chaque fois que vous parlez avec vos amis.

Une des conséquences directes de ce mode de vie est que lorsque vous serez dans un groupe en particulier, vous pourrez alors prendre part aux discussions en confrontant vos points de vue à ceux des autres. Les gens vous écouterons car vous leur apporterez de nouvelles idées. Si vous savez présenter les choses et que vous faîtes preuve d’un peu de pédagogie alors vous avez toutes les cartes en mains pour devenir un leader dans ces différents groupes !

Maintenez les relations que vous construisez

S’il y a bien quelque chose dont je suis persuadé, c’est qu’il est bien plus simple de créer une relation que de la maintenir. Il ne suffit pas seulement de se contenter de créer des relations, il faut veiller à les construire dans la durée. Pour cela je vous propose de vous imposer un rythme dans les intéractions avec ces personnes. Personnellement je m’impose de contacter ces personnes au moins une fois tous les quinze jours et de les voir au moins une fois par mois, l’idéal étant de les voir au moins une fois tous les quinze jours. Cet idéal étant souvent difficile à respecter : plus vous connaissez de gens et plus vous avez de projets ;)

Restez en phase avec vous-même

Lorsque l’on discute avec une personne et que son avis est complètement différent du vôtre, ce n’est pas pour autant qu’il faut s’obliger à penser comme elle. Le tout sera alors de veiller à maintenir et élever le débat avec nos propres idées afin que l’interaction devienne la plus enrichissante possible pour les deux parties. C’est d’ailleurs dans ces situations que l’on se surprend à employer des phrases construites sur le modèle “J’ai une amie qui m’a dit un jour que… du coup j’ai l’impression que le plus important dans ce domaine est…”. Ces différentes nuances et colorations élèveront le débat et renforceront l’intérêt que les personnes vous portent.

A vous de jouer !

Pour ma part j’essaye d’appliquer ce principe au maximum et les exemples de professions citées dans la deuxième section de cet article ne sont pas anodines : ils sont directement issus de ma vie personnelle.

Votre cercle d’amis est-il composé de personnes totalement différentes ? Aimez-vous confronter vos points de vue à des points de vues complètement différents ? Arrivez-vous facilement à vous remettre en question ?

6

Les personnes qui ont lu cet article vous recommandent ceux-là :

Commentaires

  1. Jonathan  février 27, 2012

    Salut,

    Merci pour cet article, je partage ton point de vue. Mon seul bémol est que si le cercle d’amis s’élargit trop, il devient difficile de construire des liens de qualité avec de nombreuses personnes. A moins d’y consacrer beaucoup de temps mais là les projets n’avancent plus lol.
    J’ai eu l’occasion de beaucoup voyager et encore actuellement je vis au Japon, ce qui m’a permis d’avoir un cercle d’amis assez internationale. Cela permet d’apprendre et de relativiser pas mal de choses. Des choses ou des idées que l’on croit évidente et qui ne le sont pas ailleurs.
    Cela est très enrichissant car cela sort de sa bulle habituelle. Au Japon, par exemple je suis comme un enfant dans le sens ou tout est neuf dans mon esprit. On est habitué à associer telle métier ou telle entreprise à tel ou tel stéréotype avec le temps mais pas en étant dans un monde complètement nouveau. Tout ça n’existe plus.
    Ce manque de repère peut aussi faire peur mais c’est ça qui est enrichissant ;) donc je ne saurais qu’encourager les gens à aller dans ton sens ;)
    Il est un peu dur de se remettre en cause car chacun aime bien avoir raison mais parfois c’est trop évident pour passer à côté ;)

    répondre
    • Mathieu  février 27, 2012

      Salut Jonathan,

      Tu as raison, lorsque l’on a un cercle social important, il devient quasi impossible de voir tout le monde séparément. C’est encore plus difficile si on a des projets.

      J’ai cependant trouvé une solution à cela : lorsque je propose un ciné, un after work, une sortie théâtre ou autre, j’envoie un sms à tous mes amis.
      Cela permet deux choses :
      – Voir plusieurs personnes en même temps ;
      – Créer des liens entre des amis issus de groupes différents.

      Et puis, ça m’a enlevé des idées fausses ! J’ai quelques fois pensé que deux personnes ne s’entendraient pas et l’expérience de les réunir m’a montré que j’avais tord. Enfin, comme dit le proverbe « plus on est de fous, plus on rit ! » alors cette « petite technique » est devenue habituelle chez moi. On devient la personne qui propose et naturellement, nos amis pensent à nous lorsqu’ils organisent des évènements. Double bénéfice donc ;)

  2. Liya  mars 13, 2012

    Bonjour,

    En lisant l’article je me suis dit la même chose que Jonathan, à savoir : « si le cercle d’amis s’élargit trop, il devient difficile de construire des liens de qualité avec de nombreuses personnes. »

    Mais la solution proposée dans la réponse au commentaire est une bonne idée.
    Je peut effectivement être amenée à rencontrer des personnes très différentes mais je ne développe pas toujours des liens avec toutes, me cantonnant à mon douillet cercle d’amis.
    Je tenterais de suivre vos conseils…

    Votre cercle d’amis est il composé de personnes totalement différentes ?
    Oui je fréquente aussi bien des patrones que des étudiantes ou encore des femmes au foyer, des professeurs, des personnes dans l’humanitaire etc…
    Mais le cercle d’amis reste toujours le même.

    Aimez vous confronter vos points de vues à des points de vues complètement différents ?
    Oui je trouve cela très enrichissant et ça permet de découvrir des façons de voire les choses auxquelles nous n’aurions peut être jamais pensé!

    Arrivez vous facilement à vous remettre en question ?
    Je pense que oui. Je suis volontier les nouvelles idées, les nouveaux conseils me disant que l’expérience de chacun peut nous apporter beaucoup.

    Liya.

    répondre
    • Mathieu  mars 14, 2012

      Bonjour Liya,

      Construire de vrais liens avec les personnes que nous rencontrons au fil des jours est quelques chose de réellement faisable même si le nombre de personne est important.
      Je vous encourage à suivre les conseils de cet article pour y arriver. Une fois qu’un lien fort est construit, il n’est plus nécessaire de voir la personne aussi souvent qu’au début : vous êtes ami. il faut juste veiller à ne pas l’oublier :)

      La grande difficulté étant de parvenir à sortir de ce que l’on appelle sa « zone de confort » (ce que vous appelez votre « douillet cercle d’amis ») et d’aller volontairement à la rencontre de nouvelles personnes.

      Bon courage :)
      Mathieu.

  3. romain  décembre 21, 2014

    Bonjour à tous et toutes,

    Tout d’abord merci pour vos commentaires respectifs cela m’aide a clarifier tous cela dans le bon sens.

    Je n’ajouterais qu’une chose, vivez à fond les relations sociales en france ou au japon ..différentes cela nous aide.

    Et de plus cela permet de développer notre esprit critique notre analyse et d’apporter du bonheur dans nos vies.

    répondre
  4. Islem  décembre 24, 2014

    c’était très magnifique votre article.Au début , j’ai choisi cet article que pour améliorer un peu ma langue française mais j’ai constaté qu’il était un livre d’orientation… le bonheur c’est la fierté d’être proche aux autres, de les consoler même les guider, et bien sur cela va réaliser une société caractérisée par la paix et la tolérance, alors l’intérêt personnel rélargie pour devenir un effet qui a son influence sur la vie social d’ou vient le sens du mot bonheur…

    répondre

Ajouter un commentaire