La technique pomodoro : comment être efficace au quotidien

L’efficacité et la productivité sont des domaines très vastes. Beaucoup de méthodes, de techniques et d’astuces circulent sur Internet. Certaines sont efficaces et d’autres beaucoup moins, certaines sont simples à mettre en place et d’autres très contraignantes. Enfin, certaines sont destinées aux hommes d’affaire surbookés alors que d’autres sont destinées au grand public.

La technique pomodoro est à la fois très efficacesimple à mettre en oeuvre  et destinée à tout le monde.

Magique vous avez dit ? Si vous ne connaissez pas cette technique, cet article va vous apporter beaucoup, suivez le guide…

Pomodoro, késako ?

La technique pomodoro a été développée par Franscesco Cirillo dans les années 1980. Cette technique est utile lorsque vous devez exécuter les tâches que vous vous êtes fixées.

Avant de continuer la lecture de cet article, vous devez savoir comment correctement définir et suivre l’avancement de vos objectifs. Dans les articles précédents, je vous ai expliqué comment établir une liste d’objectifs et comment installer et utiliser google tasks pour mettre en pratique cette méthode. Je vous encourage fortement à lire ces deux articles si vous ne les avez pas encore lus.

Tout part d’un simple constat :

Lorsque nous nous mettons à travailler, nous sommes au maximum de notre efficacité pendant les vingt-cinq premières minutes.

La technique pomodoro se base tout simplement sur ce constat. Chaque période de 25 minutes est appelée pomodori, ce qui signifie « tomate » en italien. Vous allez donc vous mettre à cultiver vos tomates pour devenir plus productif au quotidien ;)

Comment mettre en place cette technique ?

Cette méthode est très simple à mettre en place et se révèle très efficace si vous l’appliquez quotidiennement et durablement. Pour cela, il vous suffit d’acheter un simple minuteur de cuisine (en forme de tomate pour les puristes ;)). Si vous ne voulez pas dépenser votre argent dans un minuteur, le compte à rebours de votre téléphone portable fera très bien l’affaire et, au moins, vous l’avez toujours sur vous.

A partir d’aujourd’hui, à chaque fois que vous vous mettrez à travailler, vous effectuerez les étapes suivantes :

  1. Sélectionner une tâche à effectuer dans votre liste de tâches ;

  2. Mettre en route votre minuteur (pour 25 minutes) ;

  3. Exécuter votre tâche sans être distrait par quoi que ce soit ;

  4. Lorsque votre minuteur sonne, arrêtez vous et prenez une pause de 5 minutes ;

  5. Reprendre à l’étape 1 ou 2 (en fonction de votre avancement sur la tâche).

L’auteur de cette méthode recommande de faire une pause de l’ordre de 15-30 minutes tous les quatre pomodori : toutes les deux heures donc.

Eh oui, la technique d’efficacité et de productivité que je vous présente aujourd’hui est avant tout basée sur... Les pauses ! Sympa non ?

Si vous procédez ainsi vous allez ressentir les effets de cette technique très rapidement. Vous serez plus efficace, plus rapide, plus réactif et bien entendu : plus productif. Vous travaillerez beaucoup plus vite et surtout beaucoup mieux !

Retournons à l’école

Lorsque j’étais étudiant, je me rappelle d’une certaine catégorie de personnes qui passaient leurs après-midi en salle de travaux pratiques sans prendre de pause et sans se lever de leurs chaises. Personnellement, c’était quasi impossible pour moi de me comporter comme ça.

La plupart du temps, en sortant de cours, ces personnes expliquaient qu’elles avaient tellement bien travaillées qu’elles en avaient mal à la tête.

Le mal de tête serait-il synonyme d’efficacité ? Je ne crois pas !

Pour ma part, si je travaille à m’en donner mal à la tête, je considère qu’au moment où je ressens ce mal de tête, j’aurais déjà dû prendre une pause. Dans cette situation, je ne suis pas au maximum de mon efficacité.

Pire, pour les personnes qui persévèrent dans cette mauvaise direction : une fois le mal de tête installé, il n’est pas prêt de s’en aller ! Votre cerveau est fatigué, vous êtes improductif, vous perdez votre temps, allez vous aérer

Que faire pendant vos pauses ?

La réponse est assez simple : ce que vous voulez. Pour ma part j’aime aller m’aérer, qu’il fasse beau où mauvais temps, je considère que changer d’espace permet de créer une rupture avec l’espace de travail et donc de renforcer la sensation de décontraction recherchée.

Je ne vous encourage pas à aller surfer sur Internet ou à lire des actualités pendant ces moments. Si vous faîtes cela, votre cerveau reste en activité et, bien que vous changiez de sujet, vous ne vous détendez pas de façon optimale.

Cette technique vous aidera à lutter contre deux problèmes récurrents chez les personnes qui effectuent une démarche de développement personnel. Je vous les détaille dans les deux prochains paragraphes…

Votre plus gros problème : ne pas passer à l’action

D’après vous, quel est le plus gros problème d’une personne qui a plein d’idées en tête ? Ne jamais passer à l’action bien sûr ! Avez-vous remarqué tous ces gens qui vous expliquent qu’il faudrait qu’ils changent d’emploi ? Avez-vous remarqué ces personnes pleines d’idées et d’envies mais qui ne font strictement rien ? Pire que tout, connaissez-vous ces individus qui passent leur temps à réfléchir à des projets sans jamais exécuter la première tâche qu’ils avaient prévu ?

Toutes ces personnes ont le même problème : la peur du passage à l’action. Comme vous l’avez compris si vous êtes un lecteur fidèle de ce blog : sur Penser et Agir, je souhaite absolument lutter contre cette mauvaise habitude et placer l’action au centre des articles. Si vous appliquez les conseils que je vous donne au fil des semaines, je suis persuadé que vous mesurerez rapidement leurs bienfaits.

En appliquant la méthode pomodoro, vous êtes sur la bonne voie pour combattre ce problème. Il est beaucoup plus facile d’accepter de se mettre au travail pour une durée de vingt-cinq minutes plutôt que lorsque la durée n’est pas bornée.

Notez bien que seule la perception du travail que vous avez à effectuer change : la liste de tâches reste la même. Lorsque vous vous focalisez essentiellement sur les vingt-cinq prochaines minutes de travail, la charge totale de travail devient beaucoup moins visible. En enchaînant les pomodori vous abattrez, sans en avoir réellement conscience, une grande quantité de travail.

Commencez dès aujourd'hui : cultivez vos tomates ;) !

Votre deuxième plus gros problème : la dispersion

Vous avez réussi  à vaincre le problème du passage à l’action ? Félicitations, vous ne faîtes pas partie des personnes qui regardent la télévision 3h42 par jour ! Mais lorsque vous passez à l’action êtes-vous sûr d’être au maximum de vos capacités et de ne pas vous disperser ?

Je pense qu’il vaut mieux effectuer un seul pomodori en étant au maximum de sa concentration plutôt que deux pomodori où vous vous dispersez ne serait-ce que 30% du temps. Tout simplement parce que le résultat produit ne sera pas le même. Or, c’est pour ce résultat en question que vous faîtes tous ces efforts.

Les principales sources de dispersion à fuir sont les suivantes :

  • Facebook : fuyez Facebook, lorsque vous travaillez, il n’y a pas plus chronophage !
  • La télévision : n’allumez pas la télévision, même en bruit de fond. Soit vous la regardez, soit vous l’éteignez ! Et… Plus elle est éteinte… Mieux c’est ;) !
  • Le téléphone : mettez votre téléphone portable sur vibreur et éloignez-le de vous pour que vous soyez obligé de vous lever si celui-ci se met à vibrer. Ainsi vous ne répondrez plus aux sms dans la minute et vous vous concentrerez sur votre travail.
  • Les personnes qui vous entourent : en plein pomodori, isolez-vous : chaque question, chaque intervention vous fait perdre un temps précieux.

Ces conseils vous semblent anti-social ? Absolument pas, vous travaillerez plus vite et vous aurez tout le temps de faire ce que bon vous semble une fois les tâches que vous voulez effectuer terminées. Si vous voulez réussir un projet, il vous faudra faire des concessions et cette technique vous aide à en faire le moins possible.

Dès aujourd’hui… Mettez toutes les chances de votre côté !

A vous de jouer !

Connaissiez-vous la méthode pomodoro ? La mettez-vous en action ? Quelles sont les astuces que vous mettez en place pour être plus efficaces au quotidien ?

19
LES PERSONNES QUI ONT LU CET ARTICLE VOUS RECOMMANDENT CEUX-LA :

Commentaires

  1. Régis de Moment Présent  mars 28, 2012

    Une méthode que je connais bien ! Merci du partage
    Dernier article de Régis de Moment Présent : Home le filmMy Profile

    répondre
    • Mathieu  mars 28, 2012

      Ravi que cet article te plaise Régis :)

      Au plaisir,
      Mathieu.

      répondre
  2. Olivier @EtreMeilleur  mars 28, 2012

    Salut Mathieu,

    Encore un bon article sur la méthode Pomodoro dont j’ai fait ma religion il y a quelques années ;)
    J’en profite pour découvrir les autres articles de ton blog (très bien conçu d’ailleurs)

    Bonne continuation
    Olivier
    Dernier article de Olivier @EtreMeilleur : Si vous êtes toujours trop gentilMy Profile

    répondre
    • Mathieu  mars 28, 2012

      Salut Olivier,

      Je souhaite faire découvrir aux lecteurs de Penser et Agir les meilleures méthodes et techniques qui existent en terme de développement personnel (je considère l’efficacité comme étant un domaine du développement personnel).

      Etant donné que tu utilises cette méthode depuis des années (félicitations ;) !), pourrais-tu nous faire un rapide retour d’expérience, en réponse à ce commentaire, pour nous indiquer ce que cette technique t’a concrètement apporté ?

      Et merci pour tes encouragements Olivier :)

      A bientôt,
      Mathieu.

      répondre
  3. Michael@couple heureux  mars 29, 2012

    J’utilise cette méthode tous les matin pour écrire un article entre 8h et 8h20… je n’ai pas le choix parce qu’après, je dois prendre mon train!

    Le soir, quand je travaille, je n’arrive pas encore a utiliser sérieusement cette méthode… donc merci pour cette piqure de rappel.! :)
    Dernier article de Michael@couple heureux : Eviter les disputes dans le couple : la critiqueMy Profile

    répondre
    • Mathieu  mars 29, 2012

      Bonjour Michael,

      L’article entre 8h et 8h20, pas vraiment pour moi :)
      Je préfère prendre mon temps devant un bon petit déjeuner pour bien entamer la journée.

      Content de t’avoir fait cette petite piqûre alors ;)

      Au plaisir,
      Mathieu.

      répondre
  4. sebastien  mars 30, 2012

    Je ne connaissais pas cette méthode.. Par contre pour bien l’appliquer il faut comme tu le dis éliminer toutes les dispersions. Car sinon avec 30 minutes on a pas le temps de faire grand chose :)
    … si on compte 15 minutes de dispersion à aller sur des blogs ou lire ses mail

    répondre
    • Mathieu  mars 30, 2012

      Bonjour Sébastien,

      Je suis ravi de t’avoir fait découvrir cette technique très efficace.
      En effet la dispersion est l’un des pires ennemis pour une personne qui travaille son efficacité.

      La méthode pomodoro a le mérite de t’aider justement à combattre ce problème en t’imposant de te concentrer pendant des périodes de 25 minutes. Il est beaucoup plus facile de ne pas aller surfer sur Internet pendant 25 minutes que lorsqu’on se lance dans un travail de plusieurs heures ;) !

      Au plaisir,
      Mathieu.

      répondre
      • Lili  mai 29, 2012

        Je connaissais la méthode mais pas le nom. Je rejoins un peu l’avis de Sébastien. Comme je l’avais oublié, j’ai voulu la remettre en pratique aujourd’hui pour pouvoir en donner mon avis.

        Il en est ressorti qu’effectivement, il faut éliminer toutes distractions. L’ayant appliquée au travail, je n’ai pas de distractions type blog, Facebook etc…Mais il se trouve que je n’ai tout de même pas réussi à la mener à bien. Pourquoi? Parce que cette méthode ne tient pas compte de l’environnement extérieur environnant or il y a une large variabilité de paramètres à prendre en compte. (Je parle de mon expérience personnelle aujourd’hui au travail, cela ne serait peut être pas le cas en travaillant en bibliothèque par ex, sachant que je travaille sur ordinateur).
        A partir du moment où j’ai planté ma tomate et enclenché mon chronomètre, j’ai été distraite notamment par des applications ouvertes qui clignotent lorsque je dois intervenir dessus, mes mails pro, les sollicitations de mes collègues, le téléphone, les demandes de mon boss à traiter plus ou moins rapidement etc. Autant de facteurs qui ont fait qu’au final, la tâche que je devais accomplir durant ces 25 minutes, ne l’a pas été.
        Cela m’a frustré puis j’en ai simplement conclut que cette méthode n’est donc pas adaptée à mon environnement de travail. Elle serait donc plus pour moi, éventuellement, une aide à l’organisation plutôt qu’une « clé » à mon efficacité.

        Je promets de renouveller l’expérience tranquillement chez moi un soir de la semaine au moment de faire ma déclaration d’impôt, commencée mais jamais finie!

        Ps: Merci pour cet article.

        répondre
        • Mathieu  mai 29, 2012

          Bonjour Lili,

          Merci pour ce retour d’expérience, c’est très intéressant !
          En effet, éliminer toutes les distractions extérieures peut paraître assez difficile (voir quasi-impossible) dans certains cas.

          Pour ma part j’utilise la technique pomodoro dans mes projets personnels. Les réponses aux commentaires que j’effectue en ce moment même, la publication d’article, l’aspect marketing, etc. Je commence à avoir une belle culture de tomates ;)

          Au travail, j’arrive aussi à l’appliquer. Lorsqu’une application « clignote » ou qu’un nouveau mail arrive et bien ils attendent sagement que ma tomate est finie de mûrir.
          Lorsque mon boss a quelque chose à me dire c’est prévu à l’avance donc généralement je ne suis pas interrompu.

          Mais comme tu le dis très justement, tout cela dépend du contexte de chacun !

          J’espère que tu réussiras à finir ta déclaration d’impôts ;)
          (Il faudrait peut-être que je fasse la mienne aussi d’ailleurs !)

          Merci pour ton commentaire.

          Au plaisir,
          Mathieu.

  5. mouhaùed  mai 26, 2013

    slt le genie je viens de decouvrir tn blog et ta fameuse methode il faut dire que sa augmente positivement ma vie.

    répondre
    • Mathieu  mai 27, 2013

      Bonjour Mouhamed et bienvenue sur Penser et Agir,

      Je suis ravi d’influencer ta vie de façon positive :)
      J’espère que mes conseils t’aideront à progresser.

      Au plaisir,
      Mathieu.

      répondre
  6. céline  juin 17, 2013

    bonsoir Mathieu

    en surfant je suis tombée un jour sur un clip qui illustrait le Pomodoro de manière simple et assez marrante…mais hélas je ne l’ai pas enregistré. sais-tu où je pourrais le retrouver?

    céline

    répondre
    • Mathieu  juin 24, 2013

      Bonsoir Céline et bienvenue sur Penser et Agir,

      Malheureusement sans plus d’information, ça va être difficile pour moi de t’aider à retrouver ce clip…

      A bientôt,
      Mathieu.

      répondre
  7. Daniel  août 21, 2013

    Merci pour tes conseils qui tombent à point nommés.Je n’arrête pas de refaire mon planning,sans jamais arriver à le suivre.Je me suis depuis des années fixé tellement d’objectifs qui paraissent insurmontables.Je vais donc mettre La technique pomodoro en pratique….tout de suite.

    répondre
    • Mathieu  août 21, 2013

      Bonjour Daniel et bienvenue sur Penser et Agir,

      Cette technique est vraiment très efficace et je vous encourage fortement à la mettre en pratique.
      Aussi, si vous voulez aller beaucoup plus loin, sachez que je suis en train de créer une formation en ligne dédiée à l’efficacité et à la conduite de projet.
      Cette formation sera disponible courant Septembre 2013.
      J’en parlais d’ailleurs dans cet article :
      6 raisons de mettre en place un système d’organisation personnelle

      N’hésitez pas à vous inscrire pour être tenu au courant dès qu’elle sera disponible.

      Au plaisir d’interagir avec vous lors de vos futurs commentaires,
      Mathieu.

      répondre

Ajouter un commentaire


CommentLuv badge