Comment exprimer ses émotions pour construire des relations saines et durables ?

Les émotions sont largement exploitées par les médias, la publicité pour nous pousser à l’action, nous mobiliser, nous séduire. Pourtant, lorsqu’il s’agit d’ exprimer ses émotions à d’autres personnes ce n’est pas souvent quelque chose de naturel. On n’ose pas se dévoiler, on a peur de ce que l’autre va penser.

Loin d’être un aveu de faiblesse, montrer ses émotions aux autres est, au contraire, un moyen de construire des relations saines et durables, d’avoir un dialogue constructif et d’éviter bien des incompréhensions.

Mais encore faut-il savoir exprimer ses émotions pour ne pas blesser l’autre ou le mettre mal à l’aise. En effet, extérioriser ses émotions de manière extinctive et spontanée est susceptible de produire l’inverse de l’effet attendu.

C’est pourquoi je vous livre dans cet article quelques règles simples afin que l’expression de vos émotions puisse vous permettre de développer des relations sur des bases saines.

Exprimer ses émotions avec des mots précis pour en faire ressortir toute la subtilité

Exprimer ses émotions verbalement n’est pas chose facile. On dit d’ailleurs qu’on en perd les mots lorsqu’une émotion forte nous submerge.

Pourtant arriver à exprimer ce que l’on ressent permet vraiment d’entrer en contact avec l’autre. Cela crée une proximité qui favorise un vrai dialogue et un partage d’expérience.

Les émotions positives sont a priori plus faciles à exprimer, et malgré cela, on ne prend pas toujours le temps de dire à l’autre que l’on a aimé telle ou telle attention de sa part, le dîner que la personne a organisé, etc.

Il est important lorsque vous exprimez vos émotions de décrire précisément ce que vous sentez, et de ne pas vous contenter de dire « je vais bien », « je me sens un peu stressé » ou « je ne suis pas content ». Les émotions sont souvent un mélange subtil de positif et de négatif.

Parvenir à exprimer cette richesse suppose de prendre le temps de bien observer ce qu’on ressent et d’être attentif à soi-même et à ce qui nous traverse.

Accompagner l’expression de ses émotions d’explications

Par exemple, vous êtes en colère par rapport à une situation au travail (l’institut Think a publié une étude très intéressante sur les émotions au travail), vous avez tout à fait le droit de dire à votre collègue que vous n’êtes pas content(e) de son comportement. Mais, dans ce cas, il est essentiel d’accompagner vos paroles de justifications afin que cela ne soit pas vécu comme une attaque personnelle.

Il faut rester sur des faits et expliquer pourquoi vous êtes en énervé. Cela permet d’ouvrir véritablement le dialogue et de trouver ensemble des solutions plutôt que de rester sur un quiproquo ou un malentendu. Le mieux étant cependant de ne pas se mettre en colère le plus souvent possibbe.

En effet, l’émotion est parfois dictée par une réaction brutale face à un comportement de l’autre, une parole. En exprimant et en justifiant que vous n’êtes pas content, vous entendez aussi en retour l’expérience de votre interlocuteur.

Vous pouvez aussi étudier la Communication NonViolente, un discipline qui mérite d’être découverte si vous ne connaissez pas encore.

Exprimer ses émotions, c’est aussi être ouvert à celles des autres

Quand on exprime ses émotions, il est aussi important d’écouter ce que l’autre a à nous dire.

L’expression des émotions n’est jamais unilatérale, car en exprimant vos émotions, vous incitez l’autre à faire de même. C’est une base importante à partir de laquelle vous pouvez construire une relation saine et durable.

Cela permet également de voir la situation différemment, ce qui est de nature à découvrir de nouveaux points de vue et de nouvelles façons de penser ce qui vous entoure.

Exprimer ses émotions avec son corps

L’expression des émotions passe également par le corps. Le corps est le principal véhicule de l’émotion. On voit généralement quand quelqu’un est triste, content ou en colère. C’est par le corps qu’on ressent tout d’abord une émotion, avant même de la verbaliser.

Quelqu’un qui est joyeux n’aura pas le même visage ni la même attitude, la même façon de se tenir, de bouger que quelqu’un qui est triste.

Mais, de par notre culture, notre éducation, on a parfois restreint cette capacité naturelle à exprimer ses émotions. On ne montre rien, ni sa tristesse ni sa joie, de peur que les autres ne s’en servent, ne nous jalousent. On dissimule tout sous un masque. Combien de gens sourient alors qu’au fond d’eux ils sont tristes, se sentent seuls ? Il faut faire bonne figure, nous a-t-on dit.

Attention, il ne s’agit pas non plus de se plaindre ou de pleurer devant tout le monde. Là, n’est pas l’idée. Mais, à tout le moins, aux personnes qui nous sont proches, sachons utiliser nos émotions, et montrons-leur ce que nous ressentons.

Là encore l’expression corporelle permet d’entrer en relation avec l’autre. Ne soyons pas de marbre ni de glace. Elle lui donne une indication en retour vous aurez certainement des informations sur son état du moment, ce qu’elle ressent. Une nouvelle fois, cela facilite le dialogue et la proximité.

Apprenons à exprimer nos émotions. Les émotions sont la vie, elles font partie de nous et jouent un rôle social. Elles sont une richesse qu’il serait dommage de ne pas exploiter dans ses relations.

A vous de jouer !

Si cet article vous a plu et que vous pensez qu’il peut aider des personnes autour de vous à mieux exprimer leurs émotions, n’hésitez pas à la partager sur Facebook en cliquant sur le bouton « j’aime » situé juste en dessous.

Et vous, savez-vous exprimer vos émotions ? Comment vous y prenez-vos pour exprimer vos émotions ? Dans quelle mesure, l’expression des émotions vous permet d’entrer en relation de manière saine et durable avec les autres ?

1
LES PERSONNES QUI ONT LU CET ARTICLE VOUS RECOMMANDENT CEUX-LA :

Commentaires

  1. Matthieu  août 13, 2017

    Je suis entièrement d’accord avec cet article.
    Le fait de savoir exprimer ses émotions ne s’invente pas, il faut y réfléchir, faire une étude de soi-même.

    Cette analyse n’est pas anodine, car elle permet de se connaître mieux, chose que l’on fait très rarement dans les faits.

    répondre

Ajouter un commentaire