Ces 3 questions vont vous aider à créer le déclic pour changer de vie !

Vous avez envie d’agir sur un de vos problèmes ou de mener à bien un projet qui vous tient à cœur ? Mais le passage à l’action est difficile pour vous ? Vous devez créer le déclic qui peut tout changer.

Un doute, une objection et vous hésitez, vous remettez à plus tard, ou vous commencez puis abandonnez. En même temps, vous savez parfaitement qu’à un moment donné, il est crucial de se lancer pour parvenir à réaliser ce que vous souhaitez.

Vous avez donc besoin d’un déclic pour vous jeter à l’eau !

Le passage à l’action réveille souvent des résistances, des craintes, des peurs. Mais, comme le dit l’auteur américain Allan Lokos, « Vos actions sont vos seules vraies possessions ». A travers cette courte phrase, vous mesurez bien l’importance d’agir. C’est ce qui vous permettra de vous démarquer et surtout d’éprouver une profonde satisfaction envers vous-même.

Aujourd’hui, je vais vous aider à créer ce déclic qui peut tout changer dans votre vie !

Pour cela, je vous propose un exercice en 3 questions.

Avant de commencer, voici quelques recommandations pour réaliser l’exercice :

  • Prenez le temps de réfléchir à chaque question, de vous projeter, de ressentir les regrets que vous avez
  • Écrivez vos réponses à la main sur une feuille
  • Si les réponses ne viennent pas de suite, n’abandonnez pas, griffonnez quelque chose, quelques mots pour démarrer
  • Ne cherchez pas à écrire de belles phrases, mais juste ce que vous ressentez. Et le reste viendra

Allez, c’est parti !

Questions 1 : Qu’est-ce que je risque de regretter dans 10 ans si je ne passe pas à l’action aujourd’hui ?

Dans cette première question, vous vous projetez dans le futur et regardez ce que serait votre vie si vous ne passez pas à l’action à partir de maintenant et dans les années à venir.

Il y a certainement des choses que vous avez envie de faire, de vivre ou de découvrir : il peut s’agir de fonder une famille, de voyager, de reprendre des études, de donner de votre temps pour une cause, etc.

Quelles sont, pour vous, ces choses si importantes qui donnent du sens à votre vie ?

Imaginez maintenant que dans 10 ans, vous n’êtes jamais passé à l’action.

Que ressentez-vous ? Quels sont les regrets qui surgissent ?

À travers cette première question, il s’agit de prendre conscience que la réalisation de ce qui vous tient vraiment à cœur aujourd’hui ne tient qu’à un seul paramètre : votre passage à l’action. Le report de l’action risque en effet de créer des regrets douloureux dans le futur.

« J’avais envie de changer de métier, mais finalement, je ne suis pas passé à l’action, je n’ai pas entrepris une formation, je n’ai pas repris mes études comme je le souhaitais. »

Cet exemple simple montre à quel point le passage à l’action permet de passer d’un monde imaginaire à une réalité tangible. Vous êtes le seul maître à bord, et c’est vous qui décidez, maintenant, de votre avenir.

On continue de créer le déclic ? Ok, allons-y !

Question 2 : Quels sont les envies et les projets passés sur lesquels je regrette de ne pas être déjà passé à l’action ?

Avec cette 2ème question, vous analysez cette fois le passé. Vous listez ce que vous auriez aimé accomplir et que vous regrettez aujourd’hui de ne pas avoir fait parce que vous n’avez pas agi.

Cette réflexion est également l’occasion pour vous de faire le point sur ce qui a encore sa raison d’être. En effet, certaines envies sont peut-être aujourd’hui dépassées et n’ont plus vraiment de sens pour vous. Au contraire, d’autres ont grandi et sont devenues plus importantes.

Faites le tri !

Si vous avez l’impression de vous être oublié pendant des années, sachez qu’il n’est jamais trop tard pour passer à l’action. En passant à l’action maintenant, vous évitez de reporter vos regrets une nouvelle fois vers le futur.

Quel est le dernier axe de réflexion vous permettant de créer le déclic ?

Réponse tout de suite dans le prochain paragraphe…

Question 3 : Suis-je satisfait à 100% de ma situation actuelle ?

Enfin, cette 3ème question est axée sur l’instant présent. Si vous êtes satisfait de votre vie actuelle, tant mieux, c’est parfait.

Si, au contraire, la réponse est non, alors il est intéressant de vous demander :

« Suis-je sûr à 100 % que je ne peux rien faire pour améliorer les choses ? »

Il est impossible que votre marge de manœuvre soit complètement inexistante.

Demandez-vous alors :

« Quelle est la première action simple à mettre en place pour améliorer mon quotidien ? »

Restez sur une action simple que vous pouvez réaliser dans les jours qui viennent. Ce premier passage à l’action est important, car il enclenche un processus positif qui vous permettra d’avancer progressivement.

A vous de jouer !

 

Comment avez-vous vécu cet exercice ? Qu’allez-vous faire dans les prochains jours, les prochaines semaines pour enfin passer à l’action ?

N’hésitez pas à me laisser vos réponses dans la zone de commentaires située juste en dessous de cet article.

Photo : © Coloures-pic – Fotolia.com

8

Les personnes qui ont lu cet article vous recommandent ceux-là :

Commentaires

  1. Nicolas de se-former-sur-internet.com  février 3, 2015

    Bonjour Matthieu,

    Je pense qu’il est très difficile de répondre à la troisième question par « oui ». Peut-on vraiment être satisfait de sa situation ? Peut-on n’avoir plus aucuns objectifs ? Est-ce qu’une telle situation ne correspondrait pas une forme de « mort » ?

    Personnellement, j’espère que je ne me satisferais jamais de ma situation, que j’en voudrais toujours plus ! Ne dit-on pas qu’on est plus heureux quand on va au restaurant que quand on revient ?

    Cordialement,

    Nicolas

    répondre
  2. Marine  février 4, 2015

    Salut Mathieu,

    tout comme Nicolas, je ne sais pas si quiconque peut vraiment dire qu’il est à 100% satisfait sur l’ensemble des aspects de sa vie, en clair, 100% satisfait de tout quoi. L’évolution, la vie, les années qui passent, les personnes que l’on côtoie, les évènement qui interviennent dans notre vie, « rien que ça » j’ai envie de dire fait qu’on évolue et notre contexte aussi, qu’on le veuille ou non, et donc il y a à mon sens toujours matière à s’améliorer soi et sa vie.

    Le tout c’est de trouver comment s’améliorer soi et sa vie, sans partir dans tous les sens, se concentrer une chose à la fois et y aller par petits pas comme tu le dis souvent Mathieu, et ce tout en persévérant. Et puis, bien avoir conscience que la fin des études ne marque pas la fin de l’apprentissage, bien au contraire, dès que l’on a fini ses études, on peut justement se concentrer sur ce que l’on aime (pas de matières/programmes imposés !), apprendre et renforcer ses connaissances sur les sujets que l’on aime ou qui pourraient nous intéresser. Donc ce n’est pas parce qu’on ne fait plus d’étude qu’on ne peut pas progresser, se changer soi et sa vie !

    répondre
    • Jacques N  juillet 30, 2015

      Je pense que la majorité des gens sont plus ou moins satisfait de leur conditions actuels, mais malheureusement peu de gens vont réellement passer à l’action et s’il le font, la plupart vont abandonner dès que les premiers obstacles ou épreuves vont se présenter.

  3. Matthieu  février 5, 2015

    Salut Mathieu,

    je suis tombé sur ton blog par hasard en recherchant des informations sur le développement personnel…
    effectivement 3 questions très utiles pour le faire le point sur sa situation, le déclic n’arrive pas forcément, je pense que les personnes qui ont le déclic passent par une phase de « raz le bol » général et décident de prendre les choses en mains. C’est un peu mon cas =)
    Par contre, la question 3, pour moi ce serait toujours non! Je pense que l’on est fait pour apprendre, évoluer en permanence, donc se contenter de ce que l’on a ou de ce que l’on sait, c’est en quelque sorte s’arrêter d’évoluer, même si beaucoup de personnes le font, lorsqu’on atteind un but, un objectif, on en a toujours de nouveaux! =)

    @++
    Matthieu

    répondre
  4. Chris  février 9, 2015

    Salut Mathieu,

    J’ai 22 ans et j’ai abandonné mes études il y a peu pour me concentrer à 100% sur mon business sur internet. C’est des risques mais comme ça je suis sûr que je n’aurai jamais de regrets.

    En plus j’ai suffisamment foi en moi pour savoir que ça va marcher.

    J’ai énormément de gratitude envers les sites de développement personnel comme le tien qui m’ont permis de franchir régulièrement des palier et d’avoir un Mindset de roi de la jungle !

    Pour moi la question numéro 1 est fondamentale. Tout le monde devrait la considérer sérieusement.

    Merci

    –Chris

    répondre
  5. Xolali  février 16, 2015

    Salut Mathieu,

    Ce qui nous pousse à agir et nous lancer est justement cette non satisfaction de notre situation actuelle.
    C’est justement pour cela que je me suis lancer dans le business en ligne. J’ai commencé par un premier blog sur l’économie et les finances personnelles puis j’attaque un autre sur une thématique similaire à la tienne.
    Tout comme Chris, j’ai suffisamment confiance en moi pour savoir que cela va marcher. Lorsque l’on se donne à fond dans un projet, on obtient toujours des résultats positifs (si l’on apprend de ses erreurs bien sûr).

    Félicitations en tout cas pour ton travail. Je mettrai ton site dans mes favoris dès que j’aurai crée une blogroll.

    Xolali

    répondre
  6. Lili  janvier 20, 2016

    Bonjour Mathieu,
    Arrivée par hasard sur ton site, j’y puise beaucoup de motivation et de courage et j’ai essayé de faire cet exercice avec application. En reconversion professionnelle, j’ai du mal à me lancer dans mon nouveau métier, bien qu’ayant toutes les cartes en main. Le perfectionnisme (et donc la procrastination… comme évoqué dans une de tes vidéos), les croyances limitantes etc… j’ai toute la panoplie de ceux qui rêvent leur vie en trouvant toujours de bonnes raisons de ne pas passer à l’action par peur d’échouer à nouveau. Pourtant je sais que là, je n’ai plus le choix, je dois foncer. La première question fait effectivement beaucoup réfléchir, et j’ai identifié deux actions à mettre en place immédiatement. J’espère que le déclic va fonctionner !
    Bravo pour ton travail et la conviction (communicative) que tu mets à faire passer tes messages.
    Lili

    répondre

Ajouter un commentaire