Comment changer de vie grâce à un élément déclencheur ?

Retranscription textuelle de la vidéo :

Bonjour à tous je suis Mathieu Vénisse, passionné de développement personnel depuis plus de 10 ans et le créateur du site Penser-et-Agir.fr. Dans cette vidéo je vais vous parler d’un concept essentiel en développement personnel : l’élément déclencheur.

Vous allez comprendre comment cela peut changer votre vie à tout jamais !

Aujourd’hui je suis descendu dans la ville de Nantes (ma ville natale) et, pour faire cette vidéo, je me suis placé devant un arrêt de tramway. Il s’agit de l’arrêt Vincent Gâche qui se trouve sur la ligne 2.

Je vais vous raconter une petite histoire personnelle qui m’est arrivée il y a 7 ans et qui a mis en valeur exactement ce que j’aimerais partager avec vous dans cette vidéo : l’importance de l’élément déclencheur et comment il peut changer votre vie.

Tout à commencé il y a 7 ans…

A cette époque, j’habitais rue de la tour d’Auvergne à Nantes. Je logeais dans un petit immeuble rouge dans un appartement de 30 m² au premier étage. A ce moment là, j’avais 20 ans et cet appartement était pour moi synonyme de liberté. Je pouvais faire ce que je voulais, je pouvais sortir sans forcément avoir l’autorisation de mes parents.

Un matin ordinaire, alors que je me rendais à la faculté des sciences de Nantes où je préparais, à l’époque, un master de sciences, j’ai emprunté la rue de la tour d’Auvergne puis j’ai voulu rattraper le tramway qui passait devant moi. Je me suis donc lancé dans une course effrénée afin de ne pas rater ce tramway. C’est alors que je me suis retrouvé à l’arrêt de tramway Vincent Gâche, pas loin de l’endroit où j’ai commencé à tourner cette vidéo.

Maintenant que je vous ai raconté le contexte exact de cette petite histoire, retournons à cet arrêt pour que je vous explique exactement pourquoi cette course folle a été un élément déclencheur qui m’a permis de changer de vie. Cet événement a donné naissance à un choix qui a ensuite entraîné des conséquences favorables pour moi.

L’élément déclencheur qui m’a permis de changer de vie

J’avais donc beaucoup couru ce matin là et j’avais réussi à rattraper mon tramway. J’étais en sueur et, pendant que le tramway s’éloignait, j’avais aperçu un jeune femme splendide qui se trouvait encore à l’arrêt et qui attendait patiemment.

A cette époque là, je sortais de 3 ans de relation, j’étais célibataire et j’aurais apprécié rencontrer cette personne. Mais mon choix était fait : j’avais couru, j’étais monté dans ce tramway et il m’était était alors impossible de faire connaissance avec cette personne.

Je tiens à préciser qu’à Nantes, en période scolaire, il y a des tramway toutes les 5 minutes. Si je n’avais pas couru pour attraper mon tramway, cela n’aurait pas changé grand chose au déroulement de ma journée.

Pourquoi vous avoir raconté cette histoire ? Eh bien tout simplement parce que cette anecdote, qui peut paraître ordinaire pour la plupart des personnes, est remarquable pour moi. Elle a été un élément déclencheur qui a entraîné un changement de vie. Ce jour-là, je me suis promis de plus jamais courir pour rattraper un transport en commun (tramway, bus, métro, etc.).

Et depuis 7 ans, je tiens cette promesse !

Que s’est-il passé exactement ce jour là ? Eh bien je me suis tout simplement dit :

« Écoute Mathieu, si tu n’avais pas couru, tu aurais pu aller parler à cette fille là, faire connaissance et, tout simplement, la rencontrer. »

Le fait que la personne soit célibataire ou non n’a que peu d’intérêt dans cette histoire, ce qui compte réellement c’est que j’avais fait le choix de rattraper ce tramway au risque de ne perdre que 5 minutes.

C’est grâce à cet élément déclencheur que je me suis ensuite intéressé de plus en plus à la psychologie et au développement personnel.

Changer de vie : les deux types de choix

Ce concept de choix a été mis en avant par deux psychologues français : Jean-Léon Beauvois et Robert-Vincent Joule. Ces deux personnes sont, entre autres, les auteurs d’un best-seller qui s’appelle Petit traité de manipulation à l’usage des honnête gens.

Ils ont défini les 2 types de choix suivants :

  • Le choix rationnel
  • Le choix de rationnalisation

Le choix rationnel

Le choix rationnel illustre la situation dans laquelle vous faite un choix en fonction de vous-même. Ce choix est fait en fonction de vos croyances internes : ce que vous considérez comme vrai dans votre vie, que vous appliquez au quotidien et qui détermine votre personnalité. Cela englobe votre culture, votre éducation, votre milieu d’évolution sociale et vos croyances internes (ce que vous prenez pour bon ou mauvais et pour vrai ou faux).

Un choix rationnel est fait seulement par rapport à vous-même. Pour reprendre l’exemple du début, lorsque j’ai pris ce tramway il y a 7 ans, j’ai aperçu cette personne et je me suis demandé pourquoi j’avais couru pour ne gagner que 5 minutes dans ma journée alors que j’aurais pu m’arrêter et discuter. Le soir, en rentrant chez moi, je me suis introspecté et je me suis demandé pourquoi est-ce que j’avais réellement fais cela. J’ai alors pris un engagement symbolique par rapport à moi-même : ne plus jamais courir pour attraper un transport en commun.

Laissez-moi vous présenter maintenant le choix de rationnalisation

Le choix de rationnalisation

Un choix de rationnalisation, c’est lorsque vous faites un choix par rapport à votre environnement extérieur. Prenons des exemples simples où votre environnement extérieur change :

  • Travail : vous vous faites licencier ;
  • Santé : vous tombez malade ;
  • Familial : une rupture ou un divorce ;
  • etc.

Ce changement d’environnement extérieur va alors engendrer des changements sur votre façon de penser et sur vos actions. Puis, en fonction des actions que vous allez effectuer, vous allez changer la représentation interne que vous avez de vous-même. Vous allez tout simplement modifier vos croyances pour qu’elles concordent avec les actions que vous aurez effectuées précédemment.

En psychologie, le choix de rationnalisation est une application de la dissonance cognitive qui a été mise en évidence en 1957 par Festinger, un psychologue américain.

La dissonance cognitive est la façon que vous avez de justifier vos actions à postériori pour faire correspondre vos croyances avec celles-ci.

Ce phénomène se retrouve aussi dans les achats compulsifs et dans tout ce qui touche au marketing et à la vente. Par exemple, vous êtes dans un magasin, sans avoir prévu d’acheter quelque chose puis, quelques minutes plus tard, vous en ressortez avec une lampe. Une fois que cette lampe sera chez vous, vous justifierez votre achat en vous répétant que c’était un bon choix. Vous modifierez ainsi l’image que vous avez de vous-même pour être en accord avec vos précédentes actions.

Les choix et le développement personnel

Ce qui est très important en développement personnel, c’est de faire des choix dits rationnels. Si, un jour ordinaire de votre vie, il vous arrive un événement qui serait ordinaire pour la plupart des gens mais qui est remarquable pour vous, vous devez faire attention au choix que vous ferez ensuite.

Vous devez alors prendre le temps de vous introspecter pour réfléchir à ce qui vous est arrivé, et, en fonction de ce qui ressort de cette réflexion, faire un choix. Vous ne devez prendre en compte que vous-même lorsque vous faites cette introspection et limiter au maximum les influences extérieures.

Le choix que vous allez faire sera un choix symbolique. La seule chose qui importe est que, en fonction de vous-même et d’un événement qui est remarquable pour vous, vous allez faire le choix de changer.

Ce choix, bien qu’en apparence très anodin, engendrera des conséquences qui pourront, à plus long terme, changer votre vie et votre comportement. Cette décision peut aussi être plus importante. Par exemple, vous pouvez choisir de quitter votre travail, de vous séparer de votre conjoint, de déménager, de partir en voyage, etc.

Retenez seulement que l’événement qui engendrera ce changement sera, à première vue, ordinaire pour la plupart des gens et remarquable pour vous.

Les choix et la PNL (Programmation Neuro-Linguistique)

En PNL, il existe 2 concepts qui permettent de compléter l’idée développée dans cette vidéo :

  • La référence interne : si une personne est en référence interne alors elle va faire ses choix en fonction d’elle-même et filtrer les informations qui viennent de son environnement extérieur.
  • La référence externe : à l’inverse, si une personne est en référence externe, elle agira sous l’influence des évènements extérieurs qui lui arrivent (la télévision, les avis de leurs proches, les événements qui ne dépendent pas d’elle, etc.)

Il est très important en développement personnel d’être en référence interne et de faire des choix rationnels en évitant de trop se faire influencer par des éléments extérieurs.

Bien entendu, je ne dis pas qu’il ne faut plus écouter personne, si l’influence de quelqu’un est bénéfique pour vous, alors écoutez ses conseils. Gardez juste en tête qu’il est important de filtrer les conseils de vos proches lorsque c’est nécessaire (n’oubliez pas aussi que vous êtes la somme des 5 personnes que vous cotôyez le plus souvent).

A vous de jouer !

Voici les 3 concepts essentiels qu’il faut retenir de cette vidéo :

  • Évènement déclencheur : faites attention aux événements qui seront ordinaires pour la plupart des personnes mais remarquables pour vous ;
  • Choix rationnel : introspectez-vous à la suite de cet événement puis faites un choix rationnel en fonction de vous-même et seulement de vous-même ;
  • Référence interne : en PNL, le concept qui illustre cela est la “référence interne”. Vous pensez par vous-même et n’êtes plus influencé par les croyances limitantes de votre entourage.

Si vous avez aimé cette vidéo, vous pouvez vous abonner à ma chaîne YouTube, vous pouvez partager cet article sur Facebook en cliquant le bouton “j’aime” disponible juste en dessous cet article.

A très bientôt pour de nouvelles vidéos !

Photo : © Artem Zamula – Fotolia.com

27

Les personnes qui ont lu cet article vous recommandent ceux-là :

Commentaires

  1. Théo Duverger@Acteur de sa vie  septembre 17, 2013

    R. Bandler, le papa de la PNL décrit ceci: il a analysé ce qui fait que les gens changent. Il a interviewé des dizaines de personnes qui avaient changé radicalement. Et ce qui en est sorti a été ceci: A un moment donné, les gens se sont observé en train de réalisé le comportement initial et on simplement décidé qu’ils n’en pouvaient plus. Qu’ils ne pouvaient plus avoir ce genre de comportement. Par ailleurs, ces gens se voyant faire l’ancien comportement se trouvaient souvent ridicules ou idiots.
    Il y a eu le point de départ, l’élément déclencheur, puis ils ont tout simplement réalisé une technique de base de PNL: L’association/ Dissociation (la dissociation dans leur cas)

    répondre
    • Mathieu  septembre 17, 2013

      Bonjour Théo,

      Merci pour ton commentaire, c’est exactement ça.
      J’ai lu plusieurs livres sur la PNL et bien entendu certains de Bandler.

      Tu as bien résumé l’idée.
      Avec cette vidéo j’ai souhaité avant tout la vulgariser pour que quelqu’un qui ne connaît pas la PNL puisse comprendre l’importance d’un élément déclencheur dans une vie.
      Le tout mêler à une de mes expériences personnelles.

      A bientôt,
      Mathieu.

  2. Bruno  septembre 18, 2013

    Au plaisir de vous rencontrer sur Nantes un jour. J’habite aussi Nantes et nous pourrions échanger nos idées sur le développement personnel.

    répondre
    • Mathieu  septembre 18, 2013

      Bonjour Bruno et bienvenue sur Penser et Agir,

      J’habite sur Paris aujourd’hui.
      Je reviens de temps en temps sur Nantes pour voir ma famille.

      A mon prochain passage pourquoi ne pas organiser une rencontre avec des lecteurs de Penser et Agir en effet !
      Je pourrais organiser ce type de rencontre sur Paris aussi.

      C’est une très bonne idée !
      Je vous souhaite une bonne journée Bruno.

      A bientôt,
      Mathieu.

  3. yasser  septembre 18, 2013

    bof ce n’est que de la formation intellectuelle
    il faut faire des formations à la carte pour chaque personne car j’ai beucoup lu et entendu mais peu progressé car il faut avoir un coach sinon ce n’est que du blabla.

    répondre
    • Mathieu  septembre 18, 2013

      Bonjour Yasser,

      En effet, les résultats entre ce que tu trouves gratuitement sur Internet et les formations vidéos complètes ou le coaching personnel n’ont aucun rapport en terme de résultat.
      Les formations vidéos payantes garantissent un accompagnement de la personne sur plusieurs semaines ou mois, le coaching quand à lui peut soit être ponctuel (1 ou 2 jours complets pour engendrer un déclic) ou régulier (à raison d’une rencontre régulière pendant plusieurs mois).

      Bien entendu les résultats ne sont pas les mêmes et c’est normal.
      Avec ce type de vidéos je souhaite rendre accessible à tout le monde ce qui existe en développement personnel.
      J’essaye de les faire les plus axées sur la pratique et avec de nombreux exemples comme tu le sais (je sais que tu fais partie des premiers inscrits de Penser et Agir).

      Je tiens à préciser que ces articles et vidéos gratuites aident tout de même beaucoup de personnes car je reçois pas mal de mail de remerciement m’indiquant comment Penser et Agir a aider ces personnes à progresser.

      Au plaisir,
      Mathieu.

    • yasser  septembre 18, 2013

      tant mieux pour eux
      et pas pour moi

      j’ai suivi les videos « gratuites » de roger lannoy (en français) et anthony robbins (en anglais) et dr Ibrahim Elfiky (en arabe)

      merci pour cet éclaircissement

  4. Jess  septembre 18, 2013

    Yasser je trouve ton jugement un peu dur tout de même! Il est certain qu’avoir recours à un coach permet de progresser plus rapidement à travers l’interaction néanmoins je crois que les vidéos et articles de ce genre peuvent être un point de départ utile et accessible à un public plus large pour initier un travail d’introspection et de réflexion.
    Pour ce qui est de l’élément déclencheur, je pense que nous en avons tous vécu plusieurs fois (pour ma part pas plus tard que ce matin…) et que nous en vivront tout au long de notre vie.
    Il pourrait être utile dans une prochaine vidéo ou un prochain article de développer l’application, le travail de réflexion pour en faire une leçon de vie (je ne suis pas sûre d’être très claire dans ce que je suis en train de d’écrire :) )

    répondre
    • Jess  septembre 18, 2013

      Le travail de mise en pratique! Voilà j’ai trouvé! :D

    • Mathieu  septembre 18, 2013

      Merci Jess pour ton message.
      En effet ton idée est intéressante et je vais y réfléchir.
      Je pourrais faire une vidéo sur « comment s’introspecter en pratique ».
      Quelles question se poser, comment faire l’exercice, quel état d’esprit adopter. Il y a en effet pas mal de chose à dire la dessus.

      Je vais y réfléchir :)

      Bonne journée et à bientôt,
      Mathieu.

    • yasser  septembre 18, 2013

      OUI CE SERAIT SUPER

  5. Jevi Schilo  septembre 25, 2013

    Salut à tous et merci à toi Mathieu pour cet article.
    Cette difference entre le choix rationnel et le choix de rationalisation.
    La meilleurs façon pour un homme de véritablement s’ápanouir, c’est effectuer un choix relationnel qui pour ma part, c’est aussi écouter la petite voix au fond de son coeur. Un choix de rationalisation nous incite plus à vivre la vie des autres et non la notre. Combien d’enfants ont-ils manqué le bonheur parce orienté par leur parents pour embrasser un metier qui leur ferait plaisir? Combien de personne sont-elle malheureuse aujourd’hui parce qu’elles ont choisi leur conjoint en fonction de leur entourage?
    Choisir c’est pouvoir. Le pouvoir de mener une vie totalement épanouie, nous l’avons, alors faisons en bon usage.
    Jevi Schilo

    répondre
  6. aurelia  septembre 26, 2013

    bonjour
    merci pour cette vidéo !
    j’ai eu un événement déclencheur : la naissance de mon 2é enfant la prise d’un cong parental pour faire un bilan de compétences et savoir enfin cers quel métier me tourner (31 ans et 7 ans en vente)
    mais la mutation de mon mari dans une autre région et le fait de connaître personne pour faire garder les enfants m’ont fait abandonner mon projet
    cette vidéo m’ouvre un peu plus les yeux et je me rends compte que j’ai beau écrire et réécrire mes objectifs sur un papier je fais passer les autres avant moi rationalisme…..
    bon je vais reréfléchir…
    merci
    bonne journée

    répondre
    • Mathieu  septembre 27, 2013

      Bonjour Aurélia et bienvenue sur Penser et Agir,

      Prendre conscience d’un événement déclencheur, faire le point, définir un projet et des objectifs fait déjà de vous quelqu’un d’extraordinaire.
      Croyez-moi peu de personnes arrivent jusqu’ici.

      Ensuite, il faut parvenir à planifier efficacement, à ne pas perdre la motivation et à garder un focus sur ses objectifs du moment. Tout cela s’apprend et ne se fait pas du jour au lendemain.

      Je suis en ce moment même en train de finir de réaliser une formation que j’ai promis aux lecteurs de Penser et Agir. J’en parlais à l’époque dans cet article. Cette formation est justement dédiée à la concrétisation de projets et à l’atteinte d’objectifs. La définition d’objectif est une étape importante mais insuffisante, il y a d’autres concepts à connaître pour maximiser ses chances de réussites.

      Aussi ne baissez pas les bras et continuez de persévérer.
      Je vous invite à vous tenir au courant de l’actualité de Penser et Agir, et lorsque la formation sortira, vous déciderez si vous souhaitez la suivre ou non en fonction de vos aspirations.

      Je vous souhaite une bonne journée,
      Mathieu.

  7. aurelia  octobre 2, 2013

    merci pour ta réponse !
    et ce remontage de moral lol (oui je sais ça n’existe absolument pas cette expression !)
    j’ai eu un élément déclencheur oui, mais pour quoi ? je ne sais toujours pas !
    je sais que je veux changer de carrière et pouvoir m’épanouir dans ma vie professionnelle !
    mais je ne sais pas vers quoi me tourner voilà mon véritable problème que personne ne comprend !

    répondre
    • jess  octobre 3, 2013

      As tu pensé au bilan de compétences?

    • aurelia  octobre 3, 2013

      oui je devais en faire un c t ok je devais juste trouver un centre, mais mon mari a été muté on l’a suivi et j’n’ai plus personne pour garder les enfants !
      je suis en congé parental actuellement (mais je ne pourrai pas reprendre mon emploi c’est à plus de 2h de route)
      je pense démissionner les conseillers pôle emploi pourront peut être m’aider !
      non ?
      (merci pour votre réponse)
      aurélia

    • Mathieu  octobre 3, 2013

      Bonjour Aurélia,

      L’idée de Jess est très intéressante en effet.
      Aurélia envisageait d’ailleurs cette idée dans son premier commentaire ;)

      Pour effectuer un bilan de compétence avec le pôle emploi, je vous invite à consulter leur article dédié disponible sur cette page :
      Pourquoi et comment faire un bilan de compétences ?

      Vous pouvez aussi poser vos questions directement à un conseiller en appelant le 3949.
      Ils répondent assez rapidement et seront sans aucun doute la meilleure source d’information que vous pourrez trouver sur le sujet :)

      Bonne continuation dans tous vos projets,
      Mathieu.

  8. aurelia  octobre 3, 2013

    merci beaucoup pour toutes ces attentions !
    bonne journée
    aurélia

    répondre
    • aurelia  novembre 25, 2013

      bonjour,
      j’ai démissionné je tente tant bien que mal de m’inscrire à pôle emploi …
      mais je suis inscrite pour un CAP Projet Professionnel (bilan de compétences n’existe plus)
      merci
      bonne continuation
      aurélia

  9. rose marie  octobre 29, 2013

    Bonjour Matthieu ,

    Je rencontre en ce moment dans mon travail une étape où je sens qu’il faut changer mes méthodes radicalement .
    Je suis enseignante , l’enseignement ‘frontal ‘ n’est plus possible (et pourtant je m’y accroche car c’est ce que je connais le mieux ) il faut que j’apprenne à travailler avec des groupes dans ma classe , les mettre en situation d’apprendre et de chercher ensemble de façon à ce qu’ils aient envie de s’investir , se prennent au jeu et travaillent réellement, soient actifs ;
    j’ai l’idée, mais je n’arrive pas à la mettre en pratique à me créer un cadre clair et précis et que je suivrai correctement dans l’heure de classe , en étant la personne ressource mais en les mettant en situation de travail , eux, pendant l’heure en question (moi , j’aurai travaillé pour préparer cette séance )
    j’ai l’idée, mais je n’arrive pas à mettre en pratique .
    Je ne sais pas si j’ai bien expliqué la situation , peut être pourras tu me donner une piste pour avancer .
    Merci pour tout ce que tu proposes et échange
    Cordialement
    Rose Marie

    répondre
  10. Raphael  novembre 24, 2013

    Salut Mathieu,

    Je suis tout à fait d’accord avec toi. Il ne faut pas se laisser entrainer par la dissonance cognitive. Ce qui est important est de faire une auto-analyse post situation afin de tirer les leçons et dans de ne plus reproduire les erreurs. Dans ton cas, tu as réalisé que tu n’aurais pas du prendre ton tram car le choix était irrationnel.

    Une des difficultés des gens est qu’ils sont trop souvent en référence externe comme tu l’expliques. Ceux qui savent agir en fonction de leur croyance sont les plus heureux.

    Merci pour ta vidéo.

    Raphael

    répondre
    • Mathieu  décembre 13, 2013

      Bonjour Raphaël,

      Tu as très bien résumer et compris la vidéo à ce que je vois :)
      Je suis ravi qu’elle te plaise.

      A très bientôt sur Penser et Agir,
      Mathieu.

  11. Marie  décembre 10, 2013

    Bonjour Mathieu,
    Je viens de découvrir ce site alors que je cherchais autre chose : je crois que cela va être l’élément déclencheur pour m’obliger à prendre un peu de temps pour moi et trouver ma voie.

    J’ai 55 ans et je veux trouver LE métier qui me permettra de m’épanouir dans ma vie professionnelle jusqu’à ma retraite. Je ne veux plus que mon but dans la vie soit d’aller travailler à contrecœur avec, comme seule motivation, d’arriver à cette fameuse retraite.

    Mon problème c’est que je ne sais pas quoi faire. Je suis comme vous Aurelia !

    Conclusion des 2 bilans de compétence faits il y a quelques années (dont 1 avec un coach personnel sur plusieurs mois), métier qui me correspondrait le mieux : assistante de direction. Or j’ai déjà exercé ce metier et je le déteste. Mon entourage aussi dit que c’est le métier que je devrais exercer.

    Je sais maintenant que je dois trouver la réponse en moi.
    Merci Mathieu, je vais aller fouiner dans vos articles pour essayer d’y voir clair.

    répondre
    • Mathieu  décembre 13, 2013

      Bonjour Marie et bienvenue sur Penser et Agir,

      Je suis ravi que cette vidéo vous ait plu.
      Je vous souhaite d’accomplir tout ce que vous souhaitez.

      La route est longue mais avancez surtout pour cette route plutôt que pour le but que vous vous êtes fixé.
      Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas atteindre le but (bien au contraire !) mais qu’avec cette façon de percevoir votre vie, le quotidien sera beaucoup plus rose et votre motivation sera beaucoup plus importante.

      Je vous dis à très bientôt sur Penser et Agir,
      Mathieu.

  12. Tony  décembre 31, 2013

    salut Matthieu

    euh je suis tombe sur ton site franchement par hazar alors que je cherchait autre chose et j’avoue très clairement que je suis tout a fait d’accord avec toi

    il faut réellement un élément déclencheur dans notre vie pour impulser le changement même anodaint soit-il

    parce que moi je t’avoue c une phrase toute simple qui m’as fait réagir et cette phrase dit <> et vu ce que je vie aujourd’hui je me suis dit qu’il fallait que je comprenne exactement le font de cette pensée et quand je l’ai su sa m’as un peu laisser perplexe

    Mais la je t’avoue je suis bien déterminer a faire de ma vie un succès

    répondre
  13. céline  mars 24, 2014

    Bonjour Mathieu,
    J’ai eu un élément déclencheur il y a quelques jours et je tombe « par hasard » sur ton blog.
    Je vais essayer de faire court mais je suis obligée de remonter à 4 mois. J’accepte un emploi mais rien à voir avec ce que je faisais auparavant, un réel défi pour moi. Là on me propose une formation sur ce nouveau métier et un coaching perso. Je découvre que je me mets des barrières inutiles et on me conseille un livre « Transformez votre vie ». Rien que le titre me fait un déclic! J’ai arrêté de fumer, retrouver une énergie positive et une envie de vivre pour de vrai. Mais j’ai eu un revers de médaille. Pendant 3 jours d’affilé, tout allait de travers, je faisais tout tomber, je me prenais les trottoirs en voiture, je me cognais, me coupais… rien de très grave, mais je n’avais plus le contrôle. Je me suis rendue compte que j’étais en colère parce que les choses n’allaient pas assez vite. Et puis, l’élément déclencheur arrive :j’étais dans ma voiture, pressée de rentrer chez moi, en train de m’énerver sur les feux rouges, les voitures qui se garaient..et là, un homme avec une béquille s’engage sur le passage piéton devant moi. Il avance tout doucement, petit pas par petit pas, en me regardant. Ma réaction: un fou rire, on aurait dit un sketch, comme si on l’avais mis exprès sur ma route! J’ai compris, il me fallait du temps pour changer. J’ai alors organisé ma vie, j’ai noté sur un cahier mes objectifs professionnels, les choses que j’avais à régler. Je me suis promis de me faire confiance et je sais que je vais réussir ma vie…mais j’ai le temps!!!

    répondre

Ajouter un commentaire