4 actions quotidiennes à faire pour avoir un bon karma

Le karma est une sorte de saint graal pour les Hindous. Mais ce terme est devenu usuel, et est tout aussi recherché dans notre monde si trépidant et si peu spirituel ! Si vous voulez avoir un bon karma qui vous apportera de nombreuses avantages et privilèges, cet article est fait pour vous.

Que veut dire karma chez les hindous ?

Le karma, est un concept essentiel chez les peuples de l’Inde. Il existe de nombreuses définitions sur internet, mais retenez que chaque vraie bonne action engendre le dharma ou récompense, et chaque mauvaise action vous crée une dette karmique. Le karma ferait partie intégrante du fameux cycle des renaissances. Les Hindous pensent que nous avons tous des vies antérieures et des vies à venir, qu’elles désignent par le terme réincarnation. D’après leurs textes sacrés qu’on appelle les Upanishad, les actions de cette vie sont comptabilisées et déterminent la forme dans laquelle on sera réincarné plus tard. Certains affirment qu’on doit se réincarner jusqu’à ce qu’on ait purgé toutes nos dettes karmiques. Et pour purger nos dettes karmiques, ce n’est qu’en accumulant de bonnes actions ou bons karmas.

Selon ceux qui croient au karma, si une personne s’est montrée vertueuse, elle sera réincarnée dans l’avenir sous la forme d’un humain et aura les bénéfices de ses bonnes actions. Cette personne aura bénéficié d’un bon karma.

Par contre, une personne peu vertueuse serait réincarnée en autre chose (objet, une plante, ou même un insecte à la durée de vie très courte) ou en un humain avec une situation vraiment difficile (il serait entrain de payer son karma). Ce serait à cause de son mauvais karma.

Que signifie « avoir un bon karma » pour les européens ?

Beaucoup d’Européens qui ne pratiquent pas l’hindouisme acceptent certains aspects de cet enseignement. Ils acceptent notamment le fait que nos actes portent à conséquence. S’ils sont bons, on reçoit du bon. S’ils sont mauvais, on reçoit du mauvais.

Que veut dire karma pour vous ? Peut-être souscrivez-vous à des idées comme « Qui tue par l’épée périra par l’épée » ; ou encore « Qui sème le vent récolte la tempête ». Si c’est le cas, vous acceptez la philosophie liée au bon karma. Comment donc attirer cette « chance » au quotidien ? En Inde où cette croyance est très répandue, on recommande les 4 actions suivantes pour avoir un bon karma.

1. Garder des intentions positives

La loi numéro 1 serait celle de l’intention. Pour que des actes positifs suivent, il faut qu’ils soient précédés par des intentions positives. Par exemple, les Hindous n’admettent pas qu’on donne du pain à un singe alors qu’on n’aime pas les singes. On n’aide une personne que parce qu’il y a véritablement le désir d’aider au départ. Une action bonne, mais contrainte, forcée, déplacée ou résignée n’attirerait qu’un mauvais karma.

Quelles sont vos intentions à vous ? Des centaines de personnes offrent des repas chaque année aux restos du cœur. Ils se dépensent dans des associations caritatives ; viennent en aide aux pauvres. Mais d’après les gourous hindous, ces actions permettront d’avoir un bon karma seulement si elles sont faites avec bon cœur et non pour recevoir les éloges des gens. D’autres ne se préoccupent pas des autres et ne font rien pour aider leur prochain. Ce ne sont pas forcément de mauvaises personnes.

Retenons simplement qu’une bonne action doit être bonne dans la pensée et dans l’acte.

En entretenant un état d’esprit altruiste et le désir d’aider, des milliers de personnes qui croient au karma sont convaincues qu’elles attirent les bonnes ondes de la réincarnation par ce moyen.

2. Soyez polis et courtois

L’impolitesse et l’incivilité sont devenues si courantes qu’elles passent pour de la banalité. D’ailleurs, une brigade anti-incivilité a été mise en place à Paris depuis septembre 2016, et le chiffre des amendes explose littéralement ! Ces attitudes contribuent-elles à attirer le bon karma ? Pour les spécialistes Hindous, il est clair que non.

Ceux qui veulent avoir un bon karma doivent donc s’astreindre à la courtoisie et à la politesse. Ça signifie notamment :

  • Ne pas fêter bruyamment et monter trop haut le son de sa voix au détriment de ses voisins
  • Éviter d’uriner partout
  • Ne pas jeter les mégots de cigarettes et autres déchets où bon nous semble
  • Ne pas faire déféquer son chien partout

Vous pouvez citer bien d’autres actes d’incivilité, n’est-ce pas ?

En revanche, la courtoisie, l’attention, la galanterie (y compris dans les transports en public) sont parfois synonymes de bon karma. Pourquoi ? Les spécialistes Hindous pensent que de bonnes actions procurent des bénédictions à ceux qui les font. En retour, ils ont plus d’opportunités dans la vie et sont aidées plus facilement face aux difficultés.

3. Aidez une personne défavorisée ou un animal en danger

Pour les érudits Hindous, rien n’aide autant à avoir un bon karma que le fait d’aider une personne en particulier. Evidemment, les occasions pour le faire ne manquent pas. Des retraités, des orphelins, des chiens abandonnés, des SDF sont autant de personnes qui ont besoin d’aide au quotidien.

Mais ce principe s’explique aussi par l’inverse. On ne bénéficie jamais d’un bon karma quand on maltraite délibérément les humains et les animaux, ou encore quand on fait mourir ces derniers. En Inde par exemple, il est formellement interdit de tuer une vache, et nombre d’Hindous préfèrent capturer ou supporter la présence des singes dans leur vie et leurs commerces plutôt que de leur ôter la vie. Bien sûr, quelqu’un qui ne vit pas en Inde pourrait avoir du mal à percevoir le lien entre ces croyances et le karma. Mais l’idée, c’est de ne faire que ce qui concourt au bien des humains et des animaux, et rejeter ce qui attente à leur vie. C’est ainsi qu’on peut avoir un bon karma.

Ça parait assez logique, même pour quelqu’un qui ne croit pas au karma… Mais, prenez le temps de réfléchir et posez-vous la question suivante : respectez-vous chacun des points cités dans cet article ? Répondez honnêtement et objectivement à cette question puis… tirez-en vous même les conclusions…

4. Méditez pour avoir un bon karma

La méditation est le dernier secret pour avoir un bon karma. Même si le lien de causalité n’est pas direct, les bienfaits de la méditation feront de vous une personne qui ne commettra pas de mauvaises actions. Par ricochet, vous aurez moins de chances d’avoir un mauvais karma. Les techniques de méditation varient énormément, mais ces 3 techniques de méditation inspirées du bouddhisme zen contribuent à se sentir bien dans sa peau et donnent de l’énergie pour faire le bien.

D’ailleurs, c’est à force de méditations que les Hindous atteignent le Nirvana, l’état dans lequel on ne serait plus sujet au perpétuel cycle des réincarnations !

Et vous, comment faites-vous concrètement pour avoir du dharma ? Croyez-vous au karma ? Si cet article vous a plu, je vous invite à le partager avec votre entourage sur votre réseau social préféré grâce aux boutons de partage ci-dessous. C’est grâce à de petites actions que nous changeons le monde et qui sait… Peut-être que ce simple « partage » vous permettra d’avoir un bon karma :-)

0
LES PERSONNES QUI ONT LU CET ARTICLE VOUS RECOMMANDENT CEUX-LA :

Ajouter un commentaire