Les 5 comportements qui vous empêchent de passer à l’action !

Voici enfin un article dédié au passage à l’action ! Depuis le temps que je vous parle de l’importance de passer à l’action sur ce blog, il fallait bien que j’y dédie un article ! Et cet article est un peu particulier puisqu’il participe à la 48e édition du festival de développement personnel « A la Croisée des Blogs » que j’ai le plaisir d’héberger ce mois-ci sur Penser et Agir.

Si vous ne connaissez pas encore ce festival, je vous renvoie au dernier article que j’ai écris pour comprendre comment cela fonctionne. Il présente le sujet que j’ai choisi pour cette édition. C’est par ici : Penser et Agir, à quel moment devez-vous passer à l’action ?

Pour aborder le sujet du passage à l’action, j’ai choisi d’écrire un article pour… Vous faire passer à l’action ! J’ai listé les 5 comportements principaux qui vous empêchent d’agir. Les 5 fausses excuses qui font que vous renoncez à réaliser les projets que vous avez en tête.

Et bien entendu, pour chaque mauvais comportement, une solution ! Vous voulez combattre vos fausses croyances et donner le meilleur de vous-même ? Suivez le guide…

Comportement n°1 : Je n’ai pas le temps

Combien de fois avez-vous entendu quelqu’un vous dire qu’il n’avait pas le temps ? Pire, combien de fois vous êtes-vous persuadé que vous n’aviez pas assez de temps pour entamer un nouveau projet ?

Ce comportement est typique et vous empêche d’accomplir vos rêves ! Poussé à l’extrême, il pourrait même vous faire passer à côté de votre vie…

Si vous êtes victime de ce syndrome (et vous n’êtes pas le seul !), suivez le conseil suivant…

La technique du chronomètre !

Achetez un chronomètre ou prenez celui de votre téléphone portable. Pendant une semaine, chronométrez chaque moment où vous passez du temps sans être productif. Bien entendu, c’est à vous de déterminer quelles sont les activités « non productives ».

Par exemple, voici une petite liste que j’utilise (non exhaustive) :

  • Regarder la télévision (hors films de cinéma, je suis cinéphile ;)) ;
  • Aller sur Facebook ;
  • Naviguer de lien en lien sur YouTube ;
  • N’importe quelle activité « automatique » que vous faites sans y prêter attention. Les plus répandues étant d’aller sur Facebook ou de vérifier ses e-mails mais je suis sûr que vous en avez d’autres… Lorsque vous allumez votre ordinateur par exemple, quels sont vos premiers réflexes ? Sont-ils nécessaires ? Lorsque vous rentrez chez vous le soir, que faites-vous en premier ? Quels sont vos rituels automatiques ?
  • etc.

Une fois cette liste réalisée, chronométrez toutes ces activités puis notez les temps sur une feuille de papier.

Combien de temps avez-vous perdu au bout d’une semaine ? Combien d’heures par jour cela représente-t-il ?

Et si vous preniez la décision de mettre ce temps disponible au profit de vos projets…

Vous devez être convaincu que le temps n’est qu’une perception. Nous vivons dans un système où le temps s’écoule de la même manière pour tout le monde et… Nous avons tous du temps ! J’avais lu un article de blog il y a quelque temps à propos d’une personne qui racontait avoir développé un blog sur Internet tout en ayant un travail de 70h par semaine à côté… Un parfait exemple d’une gestion efficace du temps !

Alors combien d’heures perdez-vous par jour ?

Comportement n°2 : C’est trop compliqué pour moi !

Après l’excuse du manque de temps, j’entends souvent les gens dire « c’est trop compliqué pour moi » !

Avant même d’avoir essayé…

Prenons l’exemple de la création d’un blog ou d’un site Internet. Placez vous en tant que cobaye :

Vous avez en tête un projet personnel depuis longtemps sur un sujet qui vous passionne. Choisissez n’importe quoi : les puzzles, la couture, l’équitation, les maths, etc. Quelque chose qui vous correspond ! Et puis, à l’ère d’Internet, vous avez l’idée de créer un site web, un blog comme celui sur lequel vous êtes en ce moment par exemple. Pour partager votre passion avec vos amis ou pour en faire une activité professionnelle, c’est comme vous voulez.

Quelle est la première idée qui vous vient en tête ?

Si vous vous êtes dit « c’est trop compliqué pour moi ! » ou encore « jamais je n’y arriverai je suis nul en informatique » alors… Vous êtes victime de cette fausse croyance, de cette pensée limitante (encore une fois comme beaucoup d’autres personnes…).

Diviser pour mieux régner !

Tous les « problèmes » aussi importants soient-ils peuvent se diviser en sous-problèmes puis en sous-tâches. Ces tâches sont des tâches dites atomiques. Elles sont finies dans le temps, réalisables et mesurables. Vous devez seulement avoir une bonne méthode d’organisation et vous y tenir.

Reprenons l’exemple de la construction d’un blog. Voici une première idée de liste des tâches lorsque l’on part de zéro :

  • Faire des recherches sur Internet pour voir s’il existe des sites dédiés à la création de blogs (il en existe un paquet !) ;
  • Faire une liste des fonctionnalités que l’on veut mettre en place et vérifier qu’elles sont réalisables ;
  • Comparer les différentes offres du marché permettant d’héberger un site Internet ;
  • Identifier combien cela va me coûter par mois / par an ;
  • etc.

J’avais d’ailleurs élaboré cette liste il y a environ 7 mois lorsque j’ai commencé à créer ce blog. Cela va peut-être vous étonner mais vous apprendrez après quelques recherches qu’un blog met environ cinq minutes à être créé, que ça coûte… 0 euro et que les frais d’hébergement annuels reviennent à environ… 30€ par an ! D’un seul coup, ce qui paraissait insurmontable tout à l’heure devient clairement envisageable !

Pour n’importe lequel de vos projets, ayez toujours la même attitude : ne vous arrêtez pas à votre première idée en vous disant « c’est trop compliqué pour moi ! ». Divisez votre problème en sous-problèmes, faites des recherches, et si effectivement c’est trop compliqué, vous devez être capable de dire pourquoi en toute objectivité.

Et, croyez-moi, grâce à toute l’information à laquelle nous avons accès aujourd’hui avec Internet, rien n’est inaccessible ! C’est plutôt une bonne nouvelle ;) !

Comportement n°3 : Je n’y arriverai jamais !

Dans la même idée que « c’est trop compliqué », il y a les personnes qui disent « de toute façon je n’y arriverai jamais ! » ou encore « je vais tout rater ! ».

Voilà ce que je réponds à une personne qui me dit ça : « est-ce que tu es médium ?! »

Ce comportement est en lien direct avec la peur de l’échec !

Comment lutter contre ce problème ?

Posez-vous cette petite question

Qu’est-ce que je préfère ? Tenter ma chance et essayer de réaliser ce projet (ce défi, ce voyage, cette expérience, etc.) ou alors me dire tous les jours : « et si j’avais essayé, que ce serait-il passé ? ».

Je ne sais pas pour vous mais pour moi la réponse est claire :  j’essaye ! Bien sûr le plus intelligemment possible et en pesant le pour et le contre mais je ne veux pour rien au monde regretter quoi que ce soit !

Comportement n°4 : Je le ferai demain

Remettre toujours tout au lendemain… Un comportement très connu et identifié depuis longtemps ! Son nom ? La procrastination !

Je pense que nous en avons tous été victime dans notre vie. Cette sensation que les choses que l’on doit faire depuis longtemps n’avancent pas. Vendre sa voiture, déménager, prendre des cours de guitare. Même des activités bien moins coûteuses en temps comme ranger ce placard, faire sa déclaration d’impôts ou classer ces papiers (oui ceux-là, juste sur la commode de l’entrée !). Bref, que les tâches soient complexes ou très simples, on peut avoir cette fâcheuse tendance à toujours tout remettre au lendemain…

Intégrez une astuce simple dans votre vie…

Une astuce très facilement réalisable que vous pouvez intégrer dans votre vie de tous les jours :

Si une tâche prend moins de cinq minutes... Faites-là tout de suite !

Cela paraît simple comme ça mais vous allez vous rendre compte rapidement du temps que cette astuce va vous faire gagner.

Comportement n°5 : Je n’ai pas encore prévu tous les cas

Voici le dernier comportement qui peut vous empêcher de passer à l’action : le perfectionnisme !

J’ai été longtemps atteint de perfectionnisme, si bien qu’avant de commencer mon blog, je voulais avoir écrit 6 mois de publications ! En écrivant un article par semaine, cela représente 24 articles.

Je voulais me tester et voir si j’allais y arriver avant même de publier quoi que ce soit ! Heureusement que je ne me suis pas écouté ! Si je m’étais écouté, mon blog ne serait en ligne que depuis 1 mois, je n’aurais créé aucun contact avec la blogosphère et je serais bien incapable d’héberger le festival « A la Croisée des Blogs » comme c’est le cas ce mois-ci.
Pire que tout, j’aurais écrit sans prendre en compte les retours des lecteurs via les commentaires et les mails que je reçois… bref ça aurait été une sacrée erreur !

Comment vaincre le perfectionnisme ?

Pour vaincre le perfectionnisme, il va falloir admettre une bonne fois pour toute que quoi que vous fassiez, ça ne sera jamais parfait ! Personne n’est parfait, vos productions ne sont pas parfaites et il y aura toujours des gens pour vous critiquer (méchamment ou intelligemment).

Plutôt que la recherche de la perfection, adoptez l’amélioration continue :

  • J’ai une idée ;
  • J’y réfléchis et j’établis un plan d’action ;
  • J’agis et je déroule ce plan d’action ;
  • J’analyse les retours ;
  • Je corrige le tir, j’affine, je réoriente, j’améliore ;
  • Retour à l’étape 1.

Passez à l’action !

Et maintenant ? Vous avez lu cet article et vous allez quitter cette page (ou laisser un commentaire si vous êtes sympa ;)) mais qu’en est-il de ce que vous avez lu ? Allez-vous le mettre en pratique ? Comme je le répète souvent, le temps que vous passez à lire des livres ou des articles de blogs est du temps perdu si vous ne passez jamais à l’action.

Alors si vous vous reconnaissez dans un des 5 comportements et que ma solution vous convient… Passez à l’action !

Et si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager avec vos amis en cliquant sur le bouton « j’aime » juste en-dessous !

A bientôt pour un prochain article et d’ici là… Pensez à réaliser vos rêves… Agissez !

25
LES PERSONNES QUI ONT LU CET ARTICLE VOUS RECOMMANDENT CEUX-LA :

Commentaires

  1. Dominique  septembre 7, 2012

    Bonjour,

    La liste est complète et les solutions adaptées.
    Personnellement j’ai pris beaucoup plus de 5 min pour créer mon site. mais c’est certainement possible de le faire en peu de temps.

    Dominique de projetchangerdevie

    répondre
    • Mathieu  septembre 7, 2012

      Bonjour Dominique et bienvenue sur Penser et Agir,

      Ravi que cet article te plaise.

      Je suis d’accord avec toi : créer un site prend bien plus que 5 minutes si on souhaite le personnaliser et installer quelques extensions indispensables.
      Cependant, grâce à WordPress par exemple, il ne faut que quelques minutes pour mettre en place la plus grosse partie d’un blog. En quelques minutes on est capable de publier des articles sur le net.

      Ensuite, le choix du thème graphique, des fonctionnalités à mettre en place, des plug-ins à installer dépend des ambitions de chacun.
      J’ai moi aussi mit beaucoup plus de 5 minutes pour arriver au résultat actuel de Penser et Agir :)

      Au plaisir,
      Mathieu.

      répondre
  2. Jérôme  septembre 7, 2012

    Bonjour Mathieu

    Je me reconnais bien dans le ‘je n’ai pas le temps’, surtout parce que je suis un roi du papillonnage. je n’arrête pas de passer d’un truc à l’autre, de me laisser interrompre. Mais je vais regarder au final combien de temps me ‘coûte’ facebook et autres sites internet.
    Dernier article de Jérôme : Invictus, si vous pensez que ce n’est qu’un film, lisez ceci.My Profile

    répondre
    • Mathieu  septembre 8, 2012

      Salut Jérôme,

      Merci pour ton commentaire.
      Pourras-tu nous dire combien de temps tu as chronométré à l’issue de ta petite expérience :) ?

      A bientôt,
      Mathieu.

      répondre
  3. Christelle  septembre 9, 2012

    Bonjour Matthieu. C’est mon deuxième message sur votre blog. Dans le premier je vous disais que je passais à l’action, aujourd’hui c’est chose faite, j’attends les résultats d’ici un mois, j’y crois, et j’espère vraiment avancer dans ma vie, en tout cas j’ai fait tout ce qui était possible pour mettre toutes les chances de mon côté !
    Je me suis énormément reconnue dans « la peur de l’échec » et « c’est trop compliqué pour moi ».
    Dans un précédent message vous parliez des personnes négatives nocives à nos décisions et avancées. Cet article aussi m’a beaucoup aidé. C’est pourquoi je continuerai de venir vous lire.
    Et comme je suis sympa :-)) je laisse un commentaire ! :)

    répondre
    • Mathieu  septembre 9, 2012

      Bonjour Christelle,

      Génial votre commentaire !!
      Je ne peux pas espérer mieux comme compliment de la part d’un lecteur ! Un grand merci pour avoir pris la peine de laisser ce commentaire.

      La chose à faire absolument aujourd’hui vous concernant, c’est d’être fière d’être passée à l’action !
      Pensez à comment vous étiez avant vos récentes prises de décision et comment vous êtes aujourd’hui. Pensez à la progression que vous avez effectuée et focalisez vous sur cet aspect positif. La suite sera encore meilleure si vous intériorisez cette façon de voir les choses :)

      N’hésitez pas à me tenir au courant de l’avancée de vos projets !

      Je vous souhaite beaucoup de réussite !

      A bientôt,
      Mathieu.

      répondre
  4. Titouan  octobre 27, 2012

    Eh ben voilà, c’est assez bien résumé, tout ce qu’on peut entendre pour éviter de se mouiller. Je pense que c’est surtout beaucoup plus facile de se dire toutes ces choses, sur le temps, la difficulté etc. Alors que s’engager vraiment, c’est s’engager soi-même, se mettre en danger, et je pense que beaucoup n’ont pas forcément envie de repousser leurs limites et voir ce qui peut en résulter.
    Par contre, le coup du chrono m’a fait un peu bader. Je n’ose le faire de peur de voir à quel point j’ai du temps perdu dans ma vie haha

    répondre
    • Mathieu  octobre 27, 2012

      Bonjour Titouan et bienvenue sur Penser et Agir,

      Merci pour ton commentaire.
      Je suis ravi que l’article te plaise.
      En effet, faire le « test du chrono » est assez révélateur ! Moi aussi le jour où je l’ai fait ça m’a fait bizarre. Depuis j’ai choisi de me séparer de ma télévision (que de toute façon je ne regardait plus du tout :)).

      Au plaisir d’interagir avec toi lors de tes futurs commentaires,
      Mathieu.

      répondre
  5. pascal  novembre 13, 2012

    Quand nous sommes suffisamment motivé pour entreprendre une action, on trouve toujours le temps. Le mécanisme de défense qui consiste à procrastiner est souvent lié à la peur de l’échec. Quant à « c’est trop compliqué pour moi ». Comment peut-on dire çà avant de commencer quelque chose! Le manque de confiance en soi ici est prégnant, cependant même avec la meilleure volonté du monde, les peurs inhibent parfois toute volonté. Qui plus est, sortir de sa zone de confort demande parfois des aménagements et des sacrifices qui ne permettent pas d’aller vers le changement.

    répondre
    • Mathieu  novembre 14, 2012

      Bonjour Pascal et bienvenue sur Penser et Agir,

      Merci pour ton commentaire.
      En effet les fausses excuses sont monnaie courante chez les porteurs de projets !
      Au début les personnes sont motivées mais lorsqu’il faut tenir sur la durée cela devient beaucoup plus compliqué.

      L’entreprenariat peut être vu comme un parcours du combattant. En l’occurrence l’une des clés pour réussir est de faire quelque chose qui nous passionne. De cette manière le « travail » que l’on exécute pour son projet devient beaucoup plus simple à réaliser. En fait on ne « travail » pas, on assouvit sa passion.

      Pour ce qui est des peurs, il faut savoir les surmonter pour pouvoir mener à bien ces projets. C’est loin d’être simple mais c’est possible.
      J’espère en tout cas que cet article donne un petit coup de pouce à tout ceux qui souhaitent passer à l’action !

      Au plaisir d’interagir avec toi lors de tes futurs commentaires,
      Mathieu.

      répondre
      • pascal  novembre 14, 2012

        Bonjour Mathieu, tu as raison de dire plus haut que le développement personnel doit s’inscrire dans la durée et qu’il n’y a pas de recettes magiques, et que la passion est une énergie qui transcende parfois nos peurs les plus profondes. Pour ce faire quant j’accompagne des patients dans le développement personnel, je met en exergue les résistances et les analyses pour leur permettre de surmonter tout obstacles sur la voie de l’évolution. C’est également un plaisir de partager avec toi et te remercies de ta réponse.
        Pascal

        répondre
  6. sylvie  juin 11, 2013

    Bonjour Mathieu,
    Je me reconnais assez bien dans ton article bien que je ne sois pas vraiment procrastrinatrice. Mais le je n’ai pas le temps parce que je suis débordée par les tâches que j’effectue au long de ma journée correspond bien à la description que tu en fais. Comme quoi, dans en se noyant dans l’action, on peut aussi se cacher pas mal de choses. Je vais donc réorganiser tout cela. Oups pardon, je m’y mets tout de suite.

    répondre
    • Mathieu  juin 11, 2013

      Bonjour Sylvie et bienvenue sur Penser et Agir,

      Ravi que l’article te plaise.
      Bon courage dans ta réorganisation ;-) !

      Attention aussi à ne pas tomber dans l’autre extrême : passer plus de temps à organiser ses tâches qu’à les effectuer.

      Au plaisir d’interagir avec toi lors de tes futurs commentaires,
      Mathieu.

      répondre
  7. jasmine  octobre 17, 2013

    Bonjour Mathieu,
    Merci pour l’article, je vais passer à l’action et essayer de suivre votre conseil.
    Jasmine

    répondre
    • Mathieu  octobre 17, 2013

      Bonjour Jasmine et bienvenue sur Penser et Agir,

      C’est avec grand plaisir.
      Le passage à l’action et la persévérance sont les deux clés de la réussite.

      Au plaisir d’interagir avec vous lors de vos futurs commentaires,
      Mathieu.

      répondre
  8. Pauline  novembre 1, 2013

    Bonjour !
    Je suis tombée par hasard sur votre blog et sur cet article, et j’en suis ravie. Merci pour l’énergie que vous mettez dans ce site, cela se voit et se ressent. Je pense passer et repasser par ici pour progresser dans mon petit chemin.
    Bonne journée !

    répondre
    • Mathieu  décembre 13, 2013

      Bonjour Pauline et bienvenue sur Penser et Agir,

      C’est avec grand plaisir que je t’accueille sur Penser et Agir.
      Je suis ravi que cet article te plaise.

      Je te dis à très bientôt aux détours de tes chemins et des prochains articles.
      Mathieu.

      répondre
  9. Judite  novembre 17, 2013

    Bonjour Mathieu!
    Merci!
    Bien présenté, logique, …! C’est exactement ça!
    Pour ma part, oui, oui, je reporte un peu trop parfois; toujours pour une bonne raison et ce n’est pas très concluant. Il faut réfléchir et passer à l’action dans les meilleurs délais. Et il faut effectivement être volontaire, endurant, persévérant, positif, ne pas se surcharger, aller à l’essentiel, pas toujours simple…
    Bonne continuation!
    Judite

    répondre
    • Mathieu  décembre 13, 2013

      Bonjour Judite,

      Merci pour ton commentaire.
      Eh oui ce n’est pas forcément ce qu’il y a de plus simple.

      Le tout étant aussi de passer à l’action pour minimiser les risques d’avoir des regrets.
      Regretter quelque chose qu’on aurait voulu faire est l’un des pires sentiments qui puissent exister…

      A bientôt sur Penser et Agir,
      Mathieu.

      répondre
  10. junior  juillet 25, 2014

    Je trouve l article interessant. Pour se qui est de mettre en pratique le bon comportement a avoir j eseille sa vien tout doucement et j en suis ravie. Mon probleme c est que professionellement je ne sais pas encore quoi faire… Quand dites vous ?

    répondre
  11. Tidiane  janvier 5, 2016

    Merci je vais essayer

    répondre
  12. sof  février 1, 2016

    merci beaucoup :):):)

    répondre
  13. Sophie  mars 30, 2016

    Bonjour Mathieu
    Je viens de découvrir votre site et cet article qui me parle particulièrement. Je ne sais pas si vous avez écrit sur ce sujet dans votre blog : « comment découvrir quelle est notre envie profonde ?  » Personnellement je sais que je ne suis pas a ma place dans mon boulot : je n’y vais pas avec une boule au vente, j’aime ce que je fais mais j’ai le sentiment de pouvoir faire autre chose, quelque chose de plus humain. La question est : ok je veux bien agir, me fixer des objectifs…. Mais pour quoi concrètement ? Si vous avez des pistes pour ce sujet je suis preneuse !
    En tous cas bravo pour votre manière d’écrire a la fois pro et humaine, synthétique et claire, vos sujets vont à l’essentiel je trouve l’approche intéressante car très pragmatique
    Sophie

    répondre

Ajouter un commentaire


CommentLuv badge